News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La spoliation des veuves : un frein au développement

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 26 Juin 2012 à 11:56 | Lu 2121 fois




Les violences faites aux veuves peuvent avoir des impacts économiques et moraux dans la société.

Les veuves victimes de violences et de spoliations lors du décès de leurs époux font ,pour la plus part, face à des situations qui les mettent dans une posture indicible. Une facette sombre qui s’accompagne de la discrimination, du désespoir et de la souffrance. Cependant, l’acte posé par les spoliateurs et spoliatrices avides, méprisant totalement les règles tant du droit de succession, que du droit coutumier, entraîne non seulement la dislocation de la famille, mais aussi la paupérisation et la précarisation de la veuve et de l’orphelin.

Sachant que la famille est le socle du développement d’un pays et d’une nation, certaines veuves blessées dans leur dignité, s’efforcent de protéger leurs enfants, et de se battre en espérant reprendre leur place naturelle et légitime. Après la mort du conjoint survivant, d’autres rencontrent d’énormes difficultés dans la gestion de la famille. Violentées et spoliées, elles se retrouvent dans l’extrême pauvreté et la faim. Conséquence, un déséquilibre est observé au sein de la cellule familiale, où elles ne peuvent plus assurer la gestion du foyer, offrir des opportunités d’éducation,des soins à leurs enfants, etc. La désocialisation, la déscolarisation et l’augmentation de la délinquance juvénile des orphelins, sont souvent des conséquences lointaines de cette situation.

En effet, parlant de la jeune fille orpheline particulièrement, cet état de fait a un lourd impact sur son éducation, sa scolarisation et son accès à l’emploi. Cette dernière se trouve souvent sacrifiée au bénéfice des garçons, soit par les mères, soit par les oncles. Ainsi, elle abandonne très tôt ses études pour se lancer dans des activités génératrices de revenues pour prendre en charge sa famille. Une situation qui peut avoir de l’influence sur le développement du Gabon si rien n’est fait.

Pour les cas de spoliation, au ministère en charge de la Famille, un mécanisme d’appui est mis en place à la Direction générale de la protection de la veuve et de l’orphelin pour protéger les veufs, les veuves et les orphelins. Cette structure leur offre l’assistance financière et sociale, l’accompagnement administratif, l’aide à la formation, à la recherche et octroi des kits scolaires aux orphelins et un soutien psychologique. A travers des actions concrètes et pérennes, le gouvernement a l’ambition de simplifier les procédures administratives de prise en charge de la veuve au Gabon.


Chancelle BIKET ONANGA
AGP

Mardi 26 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2121 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par dépé lekoue le 25/02/2014 08:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je crois que vous-vous éloignez tous des objectifs!!!notre but est de soutenir les victimes et reflechir aux techniques pouvant nous permettre de remedier a cette situation!!!

10.Posté par Pitié le 27/06/2012 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De l'enfumage!

Le biafrais et sa femme nous bassinent avec leur histoire de veuves joyeuses. Passer par les femmes pour asseoir son pouvoir ça s'appelle de la lâcheté. Un couple toujours en quête de légitimité...

9.Posté par akié!!!!!!!!!! le 27/06/2012 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
COUDOU EST- CE CELA QUE VOTRE MAMAN FAIT ? ALORS LA SPOLIATION LUI EST RÉSERVÉE ET CE JOUR LÀ , VS VOUS SOUVIENDREZ DE VOTRE TEXTO.

8.Posté par Coudou le 27/06/2012 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les femmes aiment trop se plaindre.
Qui attribue des grosses aux gens dans le pur cynisme:les femmes
Qui n'aime pas voir les parents de l'autre:les femmes
Qui aime que tout lui soit apporté sans effort:les femmes
Qui aiment tchanguer les autres:les femmes
Qui tue l'autre pour les biens matériels :les femmes
Qui rempli la maison de tous ses parents:les femmes
Qui n'aime pas voir les enfants de l'autre les femmes

Il existe des cas aussi ou les hommes ont ces caractéristiques.Mais La plupart du temps c'est la femme qui fou le bordel.Elle se croit investi d'une puissante divine à cause de ce qu'elle a entre les jambes.

Coudou

7.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 27/06/2012 00:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

QUOKU A SON MARI

6.Posté par BIBI BEN MOUNBAMBA le 27/06/2012 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET UNE FEMME QUI FAIT QUOKU A SON MARIE , AU VUE ET AU SU DE TOUT LE MONDE , DOIT T'ELLE HERITEE DE SES BIENS APRES LA MORT DE CE DERNIER ?

5.Posté par Obrere le 26/06/2012 23:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah mouf, quittez-là avec ça!

4.Posté par Moabi le 26/06/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi parler des veuves et pas des veufs? D'ailleurs, qui est qualifié au Gabon pour en parler?Mme NZE Bitéghé, qui pensait qu'elle devait donner des leçons aux Gabonais, vient de nous donner la preuve, avec son entrée au Gouvernement, qu'elle en faisait juste un petit fond de commerce. C'est cela le Gabon, voilà une femme qui donnait des leçons à la RTPDG et qui va prendre pour Directrice de Cabinet sa propre fille. Du jamais vu depuis que les ministres se succèdent au Gabon. Alors, une personne comme ça va parler des veuves pour dire quoi? Je veux que l'on dise qui parle des veuves au Gabon, je vais lui répondre en commençant par lui présenter la situation des femmes d'une certaine ethnie qui tuent leurs maris pour récupérer tous les biens. Arrêtez, on se connaît, on vous connait!, non, on les connaît.

3.Posté par famm le 26/06/2012 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense que à raison dans un sens c'est que les femmes fétiches beaucoup et sont parfois pas tout le temps la cause de la mort brutale de leurs maris c'est pourquoi cette nouvelle loi doit être appliquée en faisant des minutieuses enquêtes et que les biens du mari défunt doivent catégoriquement revenir à tous ses enfants reconnus soit par lui soit par l'état.Il faut aussi encourager les hommes à faire des testaments pour que ces histoires ne se règles pas en queue de poisson.Bonne Soirée à vous.

2.Posté par akié!!!!!!!!!! le 26/06/2012 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Coudou vous racontez n'importe quoi !! qu'arrive t-il à celles qui ,durant leur vie commune avec leur époux n'ont jamais connu le chemin des fétiches ? elles sont aussi spoliée !! je vous signale qu'il y a des hommes qui courent après les fétiches pour garder leur femme ou leur compagne ; que leur arrivent-ils quand leur femme s'endorme dans la mort ? même avec un testament , les chose ne se passent pas comme vous le préconisez. Même si les biens sont confiés à la famille , elle trouve toujours un moyen de les détourner . IL FAUT ARRETER CETTE INJUSTICE FAITE AUX FEMMES ET AUX ENFANTS LORSQUE L'ÉPOUX ET PAPA DÉCÈDE. IL FAUT TRAVAILLER AU LIEU DE GUETER LES MAISONS , LES VOITURES ,LES COMPTES BANCAIRES , LE MOUTON , LA FEMME ETC....... DE TONTON ET S'EMPRESSER DE CHASSER FEMMES ET ENFANTS POUR S'EN ACCAPARER. TOUS DES LACHES CEUX-LÀ QUI ONT RECOURS À CETTE PRATIQUE HONTEUSE ET IRRESPONSABLE.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...