News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La sortie et les trois leçons d’André Mba Obame

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 17 Juin 2013 à 10:14 | Lu 4206 fois

A la faveur d’une messe d’action de grâce donnée, le samedi 15 juin à la cathédrale Sainte-Marie de Libreville, l’opposant André Mba Obame a effectué sa première sortie publique depuis août 2012. Dans une adresse à l’assistance, il s’est particulièrement appesanti sur trois notions : la confiance, la loyauté et le courage.



André Mba Obame, le 15 juin2013 à Libreville. ©Facebook : JP. Rougou
André Mba Obame, le 15 juin2013 à Libreville. ©Facebook : JP. Rougou
D’abord discret, puis rendu public par le journal La Une qui a titré : «Le grand retour tant attendu : AMO demain à Ste-Marie !», l’évènement aura attiré du monde à la cathédrale Sainte-Marie de Libreville : une messe d’action de grâce dite en l’honneur de l’opposant André Obame qui célébrait, par la même occasion, son 56è anniversaire.

En effet, outre les militants et curieux qui ont fait le plein de la cathédrale, l’essentiel de la hiérarchie de l’Union nationale a pris part à la messe -Zacharie Myboto, Jean Eyéghé Ndongo, Jean Ntoutoume Ngoua, Jean-Pierre Rougou, etc.- mais aussi la quasi-totalité des membres du gouvernement dit du PNUD d’André Mba Obame et certains membres des partis politiques amis, à l’instar d’Henri Sene Ingueza du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ).

Prenant la parole à l’occasion, André Mba Obame a axé son propos sur trois notions, qualifiées de «simples et pourtant essentiels» : la confiance, la loyauté et le courage.

Comme s’il faisait allusion à quelques soupçons dus à son auto-marginalisation des activités de sa famille politique et sans doute aussi s’adressant à ses nombreux suiveurs, certains doutant désormais, Mba Obame parlant de la confiance à indiqué : «Nous devons avoir Confiance en nous même et dans ce que nous faisons.

Donc ne jamais douter. Nous devons être en confiance avec cet autre qui n’est que le prolongement de nous-mêmes, cet autre a qui nous confions notre espérance, donc notre vie. Nous devons aussi faire confiance et ne point douter de l’autre. Cet autre qui lui aussi nous a accordé sa confiance, donc sa vie. C’est donc fort de votre confiance et en confiance au milieu de vous que je me suis toujours présenté à vous et qu’aujourd’hui encore je me tiens au milieu de vous.»

Abordant les deux autres notions, l’opposant qui n’avait littéralement plus effectué de sortie publique depuis de très longs mois, provoquant toutes sortes de rumeurs, a professé : «La Loyauté. Oui la Loyauté. La Loyauté c’est l’honnêteté, c’est la droiture. Il suffit de regarder autour de nous, pour comprendre, 4 ans après, où nous conduisent le mensonge, l’imposture. Nous devons à notre pays d’être toujours loyaux.

Nous le devons à notre pays, nous le devons à nos compatriotes, nous le devons à nos amis, à nos compagnons à nos familles. Le Courage. Oui le courage. Le courage de dire non et de faire face parce ce que l’on fait est juste. Le courage d’être seul face à tous au nom de la vérité. Le courage de faire face, non pas pour soit, mais au nom du Gabon et de son peuple. J’ai un idéal, la démocratie dans un Gabon pour tous. Une exigence, la justice dans un Etat de droit. Et rien de cela n’est négociable. Rien.»


André Mba Obame qui était assisté par sa sœur, Angèle Ondo, ancienne ministre d’Omar Bongo et chargée de la Communication, Porte-parole du Parti démocratique gabonais, jusqu’à l’investiture d’Ali Bongo Ondimba comme candidat de ce parti à la présidentielle 2009, a retrouvé sa motricité, puisque n’ayant plus de béquilles. Epandant, il reste vraisemblablement convalescent. L’opposant n’a pas manqué de remercier Dieu dont l’intervention lui a permis de tenir et de recouvrer la santé à travers de longues péripéties démarrées par une hospitalisation en 2011 en Afrique du Sud.

Gabonreview

André Mba Obame, le 15 juin2013 à Libreville. ©Facebook : JP. Rougou
André Mba Obame, le 15 juin2013 à Libreville. ©Facebook : JP. Rougou

Lundi 17 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 4206 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

25.Posté par alphonse le 21/06/2013 03:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas si vous avez un cerveau pour reflechir ou à la place s des bois kiakaiakai nonnnn sa vraiment, vous me faites rire kiakai, votre president la il est president de kwa??? kiakaia nonnn saaaa vraiment, j prend plaisir à vous lire votre maboulisme, est tellement élévé vous meritez vos dirigeants actuelle kiakaiak croyz moi ali et sa bande son paix car tant que y'a des gens comme vous, il peut etre sur de faire 40ans comm son pere. Mais jvous comprend parfaitement c'est le systeme qui vous a façonné de cette façon, j n rien contre tel ou tel ethnie, mais j s k tout ce qui supporte AMO son des gens d son village moi meme qui insulte aujourd'hui j'en suis un. Y'a rien de credible, en lui, c'est n que de la subjectivité venir supporter AMO, sur quel base vous supporter?? Soyons honnete y'a ucune base y'a rien. J compris apres 2009 que nous avons rater l’envole, tout simplement en suivant chacun son parent, et aujourd'hui quel resultat??? aujourd'hui chers amis n demeurant plus dans la subjectivité, pour moi maintenant c'est GABON D'ABORD , s n plus mon frere, ma soeur, mon ethnie mais GABON DABORD et pour en arriver la, il faut un changement profond de la mentalité et sa j l acquis apres 2009, voila pourquoi j vous comprend très bien car s le SYSTEME qui vous a fait comme sa. Et pour votre j n reside pas au Gabon sa fait bientot 8ans.......

24.Posté par FOUTAISE le 18/06/2013 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le père adoptif Omar Bongo menaçait de rayer le Gabon de la carte (comme si c'était lui Dieu!!!) si on (les Gabonais avec l'appui de la France notamment) le forçait à quitter le pouvoir. On sait comment ça s'est terminé pour lui, le pauvre;

Le fils adoptif lui menace de rayer les vrais gabonais (de souche) de la gestion des affaires du pays et de mener la vie dur à tout gabonais assoiffé de liberté tel ce jeune footballeur pour qui il aurait pu intervenir si ce n'était son mauvais coeur. Il éradique hommes politiques de souche (Rawiri, Agondjo, Rédjambé, Mamboundou etc) comme les petites gens (crimes rituels). Mais Dieu ne dort pas. On sait comment. tout ça va se terminer pour lui et sa famille qui se croient éternels et intouchables. Nous verrons...

23.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

22.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

21.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

20.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

19.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

18.Posté par tarchidime le 18/06/2013 08:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post8. Votre lecture de la situation présente de Mr André Mba Obame me paraît juste et devrait à mon sens interpeller ceux de nos décideurs politiques ayant encore en eux un soupçon d'humanité pour qu'ils reviennent dans la voie de la sagesse, de l'amour qui n'est autre que celle où DIEU doit être placé au centre de chacune de nos actions. L'homme doit se défaire des actes qui le détruisent irrémédiablement. Penser un seul instant qu'en ayant recours aux oeuvres de Satan, franc-maçonnerie, rose-croix, vaudou et autres mirages peut procurer à un être humain puissance,domination, immortalité revient à tomber à nouveau sur le péché originel, celui de l'orgueil,drame de l'humanité entière. On ne peut servir deux maîtres à la fois,on finira par aimer l'un et haïr l'autre. Le frère AMO l'a certainement compris et en bon fils a retenu de Bongo père ces mots qu'il prononça au soir de sa vie:" Dieu ne nous a pas permis de faire du Gabon,ce que nous sommes en train de faire".
Je suis absolument convaincu que le décret divin est passé par AMO comme une leçon à retenir, à méditer pour savoir que rien d'autre n'est au-dessus de Dieu si ce n'est que Sa propre Majesté. Et Dieu, est à l'oeuvre sur AMO pour manifester sa puissance puisque le fils est revenu vers le père.

17.Posté par Le vrai gabonais le 17/06/2013 23:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le vrai gabonais, le vrai président est AMO car le président oby et son gouvernement d\\''amateur ne font que démontrer leur incompétence pensant qu\\''en offrant les gabonais en sacrifice, les sois disant chantiers de l\\''emergnce verraient le jour. Engongol abouiiiiiaaaaa!!!

16.Posté par Le vrai gabonais le 17/06/2013 23:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour le vrai gabonais, le vrai président est AMO car le président oby et son gouvernement d\'amateur ne font que démontrer leur incompétence pensant qu\'en offrant les gabonais en sacrifice, les sois disant chantiers de l\'emergnce verraient le jour. Engongol abouiiiiiaaaaa!!!

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...