News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La société civile s’invite dans l’affaire Mike Joctane

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 3 Décembre 2011 à 19:08 | Lu 1657 fois



Gabon : La société civile s’invite dans l’affaire Mike Joctane
Communique de presse

Nous avons appris par voie de presse que l'Etat gabonais a pris l'initiative de porter plainte à un citoyen gabonais, Mike Jocktane, pour «outrage à la République», suite à sa déclaration dans «Le Scandale des biens mal acquis» de deux journalistes français Xavier Harel et Thomas Hofnung, paru le 24 novembre dernier aux éditions «La découverte».

Selon l'avocat du Gouvernement, Me Nkéa, les déclarations de notre compatriote «portent inéluctablement atteinte aux intérêts vitaux de l'Etat et de la Nation». Ainsi, les intérêts vitaux de l'Etat Gabonais et de la Nation seraient menacés par des déclarations d'un fils du pays, témoin d'abus de biens sociaux et non par les acteurs de ces actes. Une telle distraction – de mauvais goût – n'a pour but que la validation silencieuse de la mascarade électorale en cours. Détrompez-vous!

Si ce n'est le cas, comment comprendre et interpréter la rage des autorités du pays et l'élite du PDG sur Mike Jocktane au point de mobiliser tous les médias d'Etat une semaine durant dans le seul but de le dénigrer? Vos motivations auraient été davantage objectives si les déclarations de M. Bourgi avaient été sanctionnées par les mêmes actions. Mieux, la presse occidentale, depuis des années est inondée de déclarations similaires sans oublier les lourds dossiers sur les biens mal acquis, l'affaire Elf, les scandales de la BEAC, les financements de partis politiques et hommes politiques français etc. Tout cela était fort bien dénoncé du vivant d'Omar Bongo et les révélations de Mike Jocktane n'ont surpris aucun gabonais.

Toutefois, nous reconnaissons que la nouveauté de ces déclarations repose sur l'affirmation publique du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy. La présence de Pascaline Bongo, fille et Directeur de Cabinet de feu le Président Bongo Ondimba, aux premières loges de l'UMP lors de son investiture et sa réaction soudaine alors qu'elle avait disparu de la scène publique depuis la mort de son père, les révélations de Valery Giscard d'Estaing (Express du 06/06/2009) et de Wikileaks (Express du 29/12/2010) et bien d'autres encore sont autant d'indices pouvant valider objectivement les propos de Mike Jocktane, s'il était encore nécessaire de le prouver. Ainsi, l'aspect Bongo n'étant pas nouveau, il se trouve alors que le gouvernement dit «du Gabon» s'acharne sur un citoyen gabonais pour avoir cité Sarkosy dans son implication aux détournements de nos biens sociaux. Ce qui confirme aisément la thèse selon laquelle le fauteuil présidentiel gabonais serait un cadeau de l'Elysée : l'Elysée serait donc le parapluie du palais du «bord de mer» !

Vous venez de détruire des logements de plus de 100 familles gabonaises, faisant ainsi des milliers de sans abris à Libreville, l'accès aux services sociaux de base, le niveau de vie des gabonais et le paysage politique sont dangereusement mis en mal par le gouvernement dit de l'Emergence. Après une telle destruction du bien-être des populations et la confiscation des libertés fondamentales, vous voulez ajouter des abus supplémentaires à l'instar de l'arrestation d'un citoyen pour avoir osé déclaré sur le sol national ce qui se dit dans le monde entier, voulant ainsi imposer par la force – par le biais des institutions aux ordres – le silence sur les excès de la famille Bongo. Nous vous invitons, aujourd'hui à vous ressaisir car le peuple ne se laissera pas écraser éternellement.

Par cet énième communiqué, nous voulons une fois de plus interpeller l'opinion nationale et internationale sur les excès que ne cesse de multiplier le «Gouvernement d'Ali Bongo» et qui, à terme, vont conduire à une explosion sociale. Ne risquez donc pas de toucher à un citoyen de plus et cessez de vous servir du nom de l'Etat pour vous maintenir en guerre contre le peuple souverain.

Fait à Libreville, le 4 décembre 2011

Pour la Société civile

Marc Ona Essangui
Paulette Oyane Ondo
Georges Mpaga
Dieudonné Minlama
Alain Moupopa



Samedi 3 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1657 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par IBOUDINDZA le 07/12/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS VOULONS UN ETAT DÉMOCRATIQUE
LE GABON ETANT UNE REPUBLIQUE
NOUS N'AVONS PAS BESOIN D'UNE MONARCHIE DES BIAFRAIS
AVEC LA SECTE DES PEDES

15.Posté par NietschE le 04/12/2011 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
erratum : quelques uns des coupables du crime qu ils tiennent tant à ressasser

14.Posté par NietschE le 04/12/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Décidément tout ancien ministre est voué à la sanctification par la société civile. On croirait être sur une scène de crime où les plus bavards sont étrangement quelques un des coupables du crime qu il tienne tant à ressasser. Tout ces beaux messieurs et toutes ces belles dames n ont rendu justice au peuple que de par leur propos, l argent nous ne le reverrons jamais.

Et voilà la course pour le pouvoir relancer par des hommes de basses besognes via un clin d'œil à François Hollande (sans preuves nous dit-on ! Amateurisme, manque de courage, tendance suicidaire ou hyperoptimisme ?).

Qu’en pense la société civile ?

Cherche-t-elle à amplifier la polémique autour de ce qui juridiquement, sans preuves, s apparente à une diffamation d un chef d état ?

Qu’ en pense la juriste à leur coté ?

Que pourrait-elle dire du propos du « révérend aux mallettes », en matière juridique ?

Doit-on s apprêter au nom de toutes turpitudes politique à rentrer dans une république où des individus qui s disent responsables valident tout propos sans preuves de tout commis de l état contre leurs supérieurs hiérarchiques ( au nom des droits de l homme à la sauce "société civile" ) ?

Elle est prometante cette république de l etique et de l equité, qu on nous annonce ainsi à grandes pompes.

Défendons nos ami(e)s mais pas dans toutes les circonstances !

Ce ne sont pourtant pas les injustices à défendre qui manquent, pour devoir s appesantir sur un siphonneur de perdiems, dont seul le seigneur avec petit s sait la réelle nature et portée des activités du « Monseigneur corrupteur » ( dixit Mengara) ;Question d être un peu éthique et de défendre des gens innocents devant le contribuable et de bonne moralité ! Mais pour comprendre cela, il aurait fallu que différent du « révérend en eternel service commandé » , on le fut soi-même , n est-ce pas ?

13.Posté par St.Michael le 04/12/2011 17:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A qui le tort si le Gabon est en otage aux mains des impures?
1-est ce n'est pas bien la faute des pedegistes et ignobles allies qui se prostituent derriere le biafrais avec des accords contre nature?
2-est ce la faute des gabonais dignes qui ont place les interets du pays au dessus de touten refusant de valider la monarchie?

Au Gabon I'll est plus facile de s'alier au demons bongo/mba*bessolo/manganga/mayila/waura que de discuter avec le peuple opprime qui se bat pour se libere de l'oppresseur francafrique qui soutient les marionnettes incompetentes et sanguinaires.
Au Gabon certains laches incoscients preferent adorere ceux qui les persecutent spirituellement physiquement que ceux qui les challengent intellectuellement...Et on accuse la societe civile de laisser en paix X et non Y.
What a shame,what a pity!

Amen.

12.Posté par Bélafonté le 04/12/2011 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ lepassant

bonne contribution... je doute forte qu'un adepte de cette société civile veuille bien te repondre dans une argumentation bien conduite et sans insulte.

Ils ne s'attaquent qu'à ceux qui occupent actuellement les postes qu'ils convoitent. Curieusement, ils laissent en paix ceux qui étaient à ces mêmes postes pendant des années et qui ont pillé sans être inquiété... c'est triste de voir qu'il soutiennent ces derniers dans leurs turpitudes... et ca dit vouloir changer les choses !

11.Posté par Dibungabo le 04/12/2011 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ le passant. Avec tout notre respect passez svp. Nous vous laissns avancer. Pourquoi vous venez passer par ici louboi, ouste, passez, avancez.

10.Posté par Dibungabo le 04/12/2011 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ le passant. Avec tout notre respect passez svp. Nous vous laissns avancer. Pourquoi vous venez passer par ici louboi, ouste, passez, avancez.

9.Posté par Elang no si le 04/12/2011 04:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS LES GABONAIS COUPABLES VONT RENDRE DES COMPTES,TOUS.MAIS POUR LE MOMENT IL CONVIENT D'ESTER EN JUSTICE SARKOZI ET TOUTE LA CLASSE POLITIQUE FRANCAISE POUR RECELE DE BIENS GABONAIS DETOURNES PAR LEURS PIONS.TRADUIRE EN JUSTICE L'ETAT FRANCAIS POUR PILLAGE DES RICHESSES DU GABON//RISTITUER AU GABON LES 3 PILES ATOMIQUES DONT CELLE D'OKLO VOLE PAR AREVA /EXIGER L'ANNULATION DE LA DETTE DU GABON ET DES PAYS COLONISES PAR LA FRANCE EN AFRIQUE.QUE LES JURISTES GABONAIS ET AFRICAINS SE METTENT AU TRAVAIL ON DOIT FAIRE CA DUR A CES VOLEURS GAULLOIS!

8.Posté par Si le pays est riche, sa population est pauvre! le 03/12/2011 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le pays est riche, sa population est pauvre. Le Gabon est non seulement un des principaux producteurs de pétrole en Afrique, mais il est aussi le troisième producteur mondial de manganèse, le sixième pour l’uranium, sans parler de ce que rapportent les exportations des essences rares de la forêt tropicale. Mais de cette richesse, la majorité de la population gabonaise n’en voit pas la couleur.

Le pétrole, le manganèse, l’uranium ont fait de la famille Bongo une des plus riches d’Afrique, possédant en France des immeubles luxueux et de grandes propriétés, pendant que Libreville et Port-Gentil sont entourées de bidonvilles.

Mais si la famille Bongo s’est enrichie en laissant son peuple dans la misère, d’autres se sont enrichis infiniment plus encore. Le pétrole du Gabon profite à Total, le manganèse à Eramet, autre grand trust français faisant partie du CAC 40, l’uranium à Areva. Ce sont ces trusts-là et quelques autres de moindre envergure qui vident le Gabon de ses richesses naturelles au profit de leurs actionnaires, en arrosant généreusement au passage le clan Bongo!!

7.Posté par Si le pays est riche, sa population est pauvre! le 03/12/2011 23:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le pays est riche, sa population est pauvre. Le Gabon est non seulement un des principaux producteurs de pétrole en Afrique, mais il est aussi le troisième producteur mondial de manganèse, le sixième pour l’uranium, sans parler de ce que rapportent les exportations des essences rares de la forêt tropicale. Mais de cette richesse, la majorité de la population gabonaise n’en voit pas la couleur.

Le pétrole, le manganèse, l’uranium ont fait de la famille Bongo une des plus riches d’Afrique, possédant en France des immeubles luxueux et de grandes propriétés, pendant que Libreville et Port-Gentil sont entourées de bidonvilles.

Mais si la famille Bongo s’est enrichie en laissant son peuple dans la misère, d’autres se sont enrichis infiniment plus encore. Le pétrole du Gabon profite à Total, le manganèse à Eramet, autre grand trust français faisant partie du CAC 40, l’uranium à Areva. Ce sont ces trusts-là et quelques autres de moindre envergure qui vident le Gabon de ses richesses naturelles au profit de leurs actionnaires, en arrosant généreusement au passage le clan Bongo.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...