News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon / La police, la Présidence et le Parti Démocratique Gabonais ont tenté de déloger les bacheliers grévistes de la faim !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 22 Novembre 2013 à 09:47 | Lu 1220 fois

e 20 novembre 2013 à 23 heures 17, nous avons reçu un appel téléphonique des bacheliers en grève de la faim depuis plusieurs jours devant la cathédrale de Sainte Marie à Libreville. Selon leurs dires, des représentants de la Présidence de la République, du Parti Démocratique Gabonais et de la Police étaient en train de faire pression sur eux pour qu’ils quittent la cathédrale dans la nuit. Conscients de la manipulation dont les exclus du Bac 2013 avaient été victimes de la part du « parti au pouvoir » à la fin de leur mouvement, en juin 2013, nous nous sommes spontanément rendus sur place.



A notre arrivée, nous avons trouvé un haut prélat de l’Eglise catholique en train de parler aux enfants. A notre grande surprise plusieurs représentants de l’Etat dont M. Massard le fameux conseiller d’Ali Bongo, des policiers en civil mais aussi l’inénarrable Vivien Péa le chef et dandy de l’Union des Jeunes du Parti Démocratique Gabonais (UJPDG).

Le marché qui a été proposé aux bacheliers est simple : quitter Sainte Marie comme des voleurs à minuit pour éteindre le mouvement de réclamation des bourses injustement subtilisés à près de 1000 bacheliers comme souvent. Si notre arrivée qui a coïncidé avec celle des syndicalistes (dont Marcel Libama) a galvanisé les jeunes qui ont subi auparavant près de 2 heures de pression, elle a fait comprendre au pouvoir PDG que nous dénoncerions ce comportement indigne de gens qui arrivent de nuit comme des démons pour venir terroriser des gamins affamés depuis des jours. En tant qu’idéologue de la « grève de la faim » et de la « révolution pacifique », il nous a semblé important de montrer par une présence physique que les grévistes de la faim n’ont pas à se culpabiliser : ils n’ont pas troublé l’ordre public, ils ont été accueillis sur un lieu privé et n’ont fait que revendiquer leurs droits.

Après un long temps de discussion, le prélat de l’Eglise a indiqué aux représentants de l’Etat que les bacheliers ont demandé l’assistance de l’Eglise (qui ne fait pas de politique) et que les jeunes ont toute la latitude de passer une nouvelle nuit devant la Cathédrale, demain étant un autre jour. De toutes les manières, ils n’avaient pas l’intention de déguerpir à n’importe quelle condition du lieu sacré, leur seule protection.

Des membres de la police judiciaire ont alors tenté de nous intimider parce que nous avons pris des photos nocturnes mais nous ne l’avons pas accepté. La télévision d’Etat a fait un film mais dans quel but ? Avons – nous demandé. Étions-nous encore sous le parti unique encore ? Avons – nous précisé. En tous cas, nous n’avons pas accepté les menaces de la police dans la concession de l’Eglise Catholique et nous l’avons indiqué clairement au conseiller d’Ali Bongo.

M. Massard le conseiller d’Ali Bongo nous a affirmé qu’il ne voulait que le bien de ces enfants. Pourquoi les avoir alors privés de bourses académiques ? M. Massard a prétendu que les chefs d’établissement responsables de cet état de fait seraient tous révoqués, que les bacheliers seraient exonérés et pourraient avoir leurs bourses, que le Premier Ministre a signé tous les documents nécessaires à l’attribution des bourses aux bacheliers malchanceux et qu’il n’ y a plus de problèmes. Nous avons dit au conseiller d’Ali Bongo que nous voulons bien le croire sur parole mais nous comprenons la prudence des jeunes. Demain serait un autre jour !

Deux incidents ont émaillé cette soirée du 20 novembre 2013 qui correspond à la journée de l’enfance. Premièrement : Le syndicaliste Marcel Libama a protesté vivement et à juste titre devant l’intrusion des « forces de police » en tenue (comme le prouve les images) sur le territoire de l’Eglise Catholique bien qu’un Accord – Cadre de reconnaissance mutuelle existe entre le Gabon et le Vatican. A moins que ce soit une plaisanterie aux yeux du pouvoir gabonais d’une part ; d’autre part, nous n’avons pas accepté le rôle joué sur les lieux par le représentant de l’Union des Jeunes du Parti Démocratique Gabonais : Vivien Péa.

En effet, si l’on peut comprendre la présence des représentants de l’Etat à sainte Marie qui estiment exercer la puissance publique dans l’intérêt des jeunes grévistes de la faim, on ne s’explique pas le rôle de l’UJPDG à sainte Marie. Ce que M. Péa n’a pas accepté et s’en est suivi une ferme altercation entre lui et nous. Il nous a accusés d’instrumentaliser la jeunesse en colère et nous lui avons rétorqué qu’un parti qui couvre le matraquage ou les jets de gaz lacrymogène à de gamins de 6e ou de 5e n’a aucune leçon à donner.

Nous nous sommes retirés de sainte Marie sur la parole des autorités ecclésiastiques et politiques de laisser les bacheliers grévistes sur les lieux. Il est fort possible que le nouveau mouvement de la grève de la faim se termine demain jeudi 21 novembre 2013, après que les jeunes aient vérifié que les décisions gouvernementales en leur faveur, existe bel et bien. Si tel est le cas, nous aurons au moins la satisfaction de ne pas voir l’UJPDG surfer sur le combat honorable des bacheliers 2012/2013. Quant à nous, nous n’aurions fait que notre devoir humanitaire : enseigner aux jeunes Gabonais la « révolution pacifique » et accompagner une génération qui ne doit pas être sacrifiée comme la nôtre.

Plus tôt dans l'après-midi : les visites de l'idéologue de la "révolution pacifique" ne plaisent pas à tout le monde ...

Bruno Ben MOUBAMBA

bruno@moubamba.com

Vendredi 22 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1220 fois




1.Posté par Andre Bouassa le 22/11/2013 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tres triste la situation!

2.Posté par Oréma le 22/11/2013 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
T'as bien fait frangin et merci de leur tenir tête pour les ramener sur terre. Toujours dans leurs manoeuvres diaboliques qui consistent à piétiner les droits des jeunes. Ils osent même aller jouer les zinzins sur le territoire de notre église comme s'ils défiaient notre Seigneur. Malheur à celui qui ne crains pas Dieu!

3.Posté par MOK le 23/11/2013 03:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bruno Ben Moubamba devrait mieux faire de créer son parti politique parcequ'il a une vision radicale que beaucoup de resposable de l'upg ne partagent pas. Il représente un espoir pour les générations futures, je ne comprends pas pourquoi il cherche à vivre sous couvert d'autres partis politiques. Lui et Mengara ont un discours qui n'a pas varié et représentent un espoir de changement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...