News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La police disperse une manifestation à Libreville

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Lundi 21 Février 2011 à 20:35 | Lu 3536 fois

(AfriSCOOP Libreville) — La police a dispersé ce lundi, une manifestation des partisans de l’ancien Secrétaire Exécutif de l’Union Nationale (UN opposition gabonaise) Mba Obame, engagés dans une opération dénommée « Gabon mort » conformément à un appel lancé le week-end dernier par ces derniers visant « à déloger dès ce lundi 21 février » le président Ali Bongo Ondimba, a constaté à Libreville le correspondant d’Afriscoop.



Des policiers poursuivant les manifestants pro-André Mba Obame ce lundi 21 février à Libreville (Photo : Anseleme/Afriscoop)
Des policiers poursuivant les manifestants pro-André Mba Obame ce lundi 21 février à Libreville (Photo : Anseleme/Afriscoop)
Après l’opération des tracs et des sms téléphoniques du week-end dernier dans lesquels ils invitaient le peuple gabonais et l’armée à entrer en grève générale dès ce 21 février et ce jusqu’à la démission d’Ali Bongo Ondimba, les partisans d’André Mba Obame, qui s’est autoproclamé président de la république le 25 janvier dernier, ont été dispersé par la police dans les quartiers de la capitale gabonaise.

Cette action des forces de l’ordre, tournée beaucoup plus vers l’intimidation a tout de même fait quelques dégâts au sein des manifestants. En effet, on note quelques blessés légers dû à la panique ou aux coup de matraque.

On pouvait lire sur les tracs distribués à Libreville la semaine dernière par les supporters de Mba Obame, « le 21 février 2011, comme un seul homme, le peuple doit se mobiliser pour chasser l’imposteur 21 février 2011, Ali doit quitter le pouvoir, de gré ou de force. 21 février pour briser les chaînes de la dictature héréditaire »

« Armez-vous de courage et de patience car la lutte sera longue et difficile », pouvait conclure le trac.

Réfugiés depuis le 25 janvier 2011, dans les locaux du PNUD à Libreville, André Mba Obame et les membres de son gouvernement parallèle devront être jugés, selon les autorités du pays.

Le procès de leurs supporters, accusés d’actes de vandalisme dans certains quartiers de Libreville (Nkembo dans le 2ème arrondissement et Rio dans le 3ème arrondissement de la capitale gabonaise), qui devaient avoir lieu la semaine dernière a été renvoyé au 24 février prochain sous la demande de la partie défenderesse qui voudrait réunir un peu plus d’éléments pour son dossier.

Lundi 21 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 3536 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par OBIANG JONAS le 23/02/2011 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
b[b[Au diable tous les politiciens de l'heure.]]bbChère frère Gabonais, soyons conscient de notre avenir. Je vous écrit parceke je suis touché au profond de moi. La semaine dernière j'étais à Paris et j'ai vu où habitent actuellement les enfants d'AMO et sa femme, dans un quartier hupé de Paris où on peut également voir les maisons des autres barons du PDG. Cependant, AMO nous envoi à la marche, exposé aux coups de fusils et au soleil. Lork'il y aura mort d'homme, et après tout cela, AMO(réfugé au PNUD avec les autres) rentreront en pourparlé pour manger comme habituellement le butin du Gabon. Ils enterreront les morts ensemble. Ne les suivons plus!!!!!!!! Ke les diplômés entament les demarches de demande d'intégration à la fonction publique, ke les sans niveaux repartetnt à l'école. Ainsi nous pourons nous même relever la classe actuelle dans au moins cinq ans. Car nous allons accéder au système et renverser les cassiques. Ne nous joingnons plus aux mouvements de destruction. Chez nous à Medouneu, AMO a élévé combien de jeunes? Pensons à nous même et non à AMO, ABO, ZACK, CAM, EYEGHE....TRAVAILLONS ET PREPARONS LAVENIR.

15.Posté par Cedric Myboto le 22/02/2011 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
[Reponse a Serge Moudouma]

Cher Monsieur Moudouma,
Je pense qu’il est temps que vous grandissiez et atteignez l’âge de la maturité !
Etant un « grand conseiller stratégique/pasteur » vous devriez au moins incarner les valeurs d’humilité, de réserve et de vérité.
Malheureusement, ces valeurs vous ne les connaissez pas. C’est pourquoi, j’ai décidé de répondre à votre commentaire en recadrant les choses concernant Monsieur Zacharie Myboto.

Comme je dis souvent, Monsieur Myboto est un homme politique gabonais et par conséquent est sujet à la critique comme tous les autres compatriotes pratiquant cette science. Néanmoins, comme vous avez le droit de le critiquer, certains ont le droit de le défendre, surtout quand il s’agit d’énormités venant d’un «soit disant réfugie politique gabonais aux USA, ayant fuit le régime du feu président Omar Bongo Ondimba ».

Monsieur Moudouma, les informations ci-dessous que je vais vous communiquer sont vérifiables au Gabon par tout ceux la qui comme vous excellent dans la critique stérile de bas étage.

1. A l’âgé de 26 ans, l’instituteur comme vous l’appelez a commence à construire en 1964 une maison de trois chambre (en dur) à Mounana. Cette maison est achevée en 1967 soit à l’âge de 29 ans par Monsieur Myboto.
2. En 1969, la COMUF découvre de l’uranium (gisement d’OKLO) sur le terrain de Monsieur Myboto et l’indemnise à coup de millions. 3. Suite à cette indemnisation, il construit en 1972 une autre maison à Moanda (toujours en dur) qui est depuis lors en location.
4. En juillet 1976, il inaugure la première pharmacie de Moanda appartenant à un Gabonais. Elle s’appelle la Pharmacie du Plateau Bangombe qui est ouverte de 1976 jusqu'à 2001 sans interruption.
5. En 1971, il commence la construction d’une maison en dur et en étage à l’ancien Sobraga. La construction s’achève en 1974. Cette maison est aujourdh’ui le siège de L’UN.

Vous noterez que tous ces investissements sont réalisés alors qu’il n’est pas au gouvernement car ce n’est que le 4 février 1978, que Monsieur Myboto entre au Gouvernement.

Aujourdh’ui à mounana, il est actionnaire d’une compagnie qui emploie plus de 250 gabonais de divers horizons.

De plus, je vous rappelle que le rôle d’un ministre n’a jamais été de développer sa région, son village etc…car il est ministre de la république et pas du village. Je vous conseil alors Monsieur le « conseiller stratégique » de revoir les termes de références des Ministres.

J’en profite pour vous confirmer ici que Monsieur Myboto est prêt à débattre avec ces anciens collègues (vos supérieurs) de toutes les accusations qu’on entend depuis des années sans avoir jamais prouvé quoique ce soit. Tout coupable présumé a au moins le droit de se défendre.

Alors Monsieur le « porte parole/conseiller stratégique/pasteur », veuillez relayer le message à vos supérieurs et faites au moins l’effort de savoir c’est quoi le rôle d’un ministre dans une république et aussi, essayez d’avoir des informations vérifiables avant de vous mettre derrière votre clavier car il en va de « votre crédibilité ».

Excusez-moi, j’avais oublié que des gens comme vous ne se préoccupent point de ce genre de valeurs car ils n’agissent que pour des raisons de ventre.

Cordialement,
Cedric Myboto

14.Posté par MOUDOUMA le 22/02/2011 15:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la revolution de jasmin gabonais : balayer les dinosaures zachari myboto,andre mba obame et casimir oye mba !
by Serge Moudouma on Saturday, February 19, 2011 at 12:55pm
Remettre aux affaires le tristement celebre andre mba obame ex-ministre de l'interieur (le machiavel de la republique qui a torpille l'issue du verdict des urnes dans notre pays depuis 1990, ancien bourreau des libertes individuelles et collectives au gabon notamment sur les membres de la societe civile; ramener aux affaires le tristement celebre zacharie myboto ,dinosaure des crimes rituels au gabon et des combines les plus sordides ,ex-conseiller et ministre toxique de premiere importance aupres de feu president omar bongo ondimba , revoir aux affaires casimir oye mba le maitre d'orchestre de l'assassinat de l'economie gabonaise notamment la devaluation du franc cfa sans mesures preventives et les privatisations sauvages ou les entreprises de l'etat ont ete bradees a vil prix occasionant un chomage de masse sans precedent dans l'histoire du gabon, sont pour tous ceux qui aiment le gabon un viol inacceptable de leur conscience, un crime contre l'humanite car la place de ces messieurs est normalement a la prison centrale de libreville et nulle part ailleurs !

ces brigands au col blanc ont ecumes le pays depuis au moins vingt ans pour chacun d'entre eux .comment comprendre qu'un certains nombre de compatriotes soient encore sous le charme de ces serpents a sonnetes dont la dangerosite des morsures est connue et redoutee de tous ? seriez-vous devenu cette jeune fille qui tombe amoureuse de son violeur ?
unionistes, la tete de votre parti est pourrie et vomie par les gabonais qui n'ont pas une memoire courte ,loin de la ! ne soyez plus le marchepied de ces assoiffes de pouvoir qui ont fait regner le glaive et la terreur dans les familles gabonaises.

de moanda a mounana,en passant par bakoumba, qu'a fait zacharie myboto quarante ans durant des milliards voles aupres d'omar bongo ? rien ! il s'empiffre depuis kala kala avec sa famille ! son avarice est legendaire ! de qui se moque t-on ? non seulement il est passe de simple instituteur sans sous a ministre miliardaire qui a tonne sans remord un "j'assume " jacassier, mais il invite les populations victimes a battre le pave pour lui . akie ! non, aucun gabonais digne ne peut prendre la fumee des lacrymogenes pour ce sinistre individu ! laissez- lui avec sa conscience, il ne merite pas votre support .

Quant au sieur amo, il est taille dans la meme pipe que son compere Zacharie myboto . medouneu ,ville oubliee qui patauge de facon criarde dans une pauvrete atroce alors qu'un de ses fils est milliardaire et a ete durant un quart de siecle, membre eminent du cenacle du palais du bord de mer aupres du president omar bongo ondimba. Aucune realisation economique ,aucun projet de developpement dans son propre village, meme pas la construction d'une structure sociale recreative .manque d'eau potable ! ...akie ! C'est le vide, rien ! comment soutenir un tel individu qui ne vit efffrontement que pour lui-meme et qui n'a que cure de la population . parlons de son "professionalisme" dans la capitale, libreville : mort et destruction pourrait on dire pour resumer la tracabilite de notre homme. il a eu ses grades au palais en trahissant durant vingt ans ses propres freres ! non, je ne marcherais pas pour rien au monde pour une pieuvre de ce genre ! Que de souffrance et de trahison liees a son nom. sa reputation sulfureuse a alimente les faits divers de la politique gabonaise. le vol du vote des gabonais pendant vingt ans, c'est bel et bien lui ! le voila encore qui endeuille les gabonais aujourd'hui avec son affaire de "president elu par le film documentaire francafrique "

cazimir oye mba est l'eau qui dort dont il faut se mefier de l'apparence tranquille car l'homme a malgre tout trahis les gabonais a plusieurs reprises. ntoum est la ville de reference de notre homme. mais allez a ntoum chers amis, vous verrez qu'une personne comme cazimir oye mba se moque du peuple . Quand on a ete premier ministre comme il a ete, quand on a ete haut cadre a la banque centrale de la sous region comme il a ete, quand on a ete ministre multi-casquettes comme il a ete, c'est une reelle douleur pour les ntoumois et ntoumoise de savoir qu'un de leur frere,milliardaire de surcroit, a royalement ignore de faire dans le developpement . ntoum ,l'estuaire et tout le gabon sont situe sur l'egocentrisme revoltant de monsieur cazimir oye mba. mon frere casimir regarde les autres milliardaires comme toi ,regarde comment ils ont investi un peu de leur argent .jean boniface assele, divungui di ndingue, maganga moussavou, doupambi matoka, massima,mayila, mebiame ,etc... mais toi casimir rien, zeros ! ou est la cite que tu as construite ? pardons laissez-nous tranquilles, passez votre chemin.

le president de l'union nationale (zacharie myboto), le vice-president (casimir oye mba)et le secretaire general (andre mba obame) ainsi qu'un certain nombre des anciens barons ne meritent pas que les gabonais et gabonaises fassent des sit in, des marches ou d'autres actions pour eux. si l'UN veut avoir du repondant aupres du peuple, il va falloir d'abord degommer ces pachidermes encombrants de la tete du parti car leurs personnalites sont decredibilisees a jamais dans le disque dur de la conscience individuelle et collective des gabonais eu egards a leurs parcours politiques depuis au moins un quart de siecle ! Mettre ces messieurs au garage est la premiere "revolution de jasmin" gabonais qu'il convient de faire sans delai pour que vivent l'etat de droit, le regne de la justice et la renaissance tout azimut du gabon.

serge moudouma

13.Posté par legabolnais le 22/02/2011 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cheres compatriotes, soyez vigilants, arrêter de suivre les politiciens. L'attitude de AMO, c'est de fragiliser l'opposition et laisser le boulevard au PDG pendant les législatives. Car comment comprendre qu'il ait posé un tel acte connaissant les conséquences pour le parti. Ainsi, il n'aura plus besoin d'appeler au boycot comme son parent Mba Abessole. Et tous les responsdables de l'UN roulés dans la farine. Et on aura une nouvelle assemblée nationale pédégiste. Ô pauvre Gabon.

12.Posté par claude benga le 22/02/2011 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour m'encourager de marché il faut que je puise voir chantal miboto et ces frères et soeurs les enfants de mba obame les enfants d'eyegue ndong et de ces ministre dans la marche et je vais allez marché aussi avec mes enfants pour que quant les policier vont nous tabasse tous ensemble .miboto . mba obame . eyeng ndong sont tous milliadère des sous qu'il sont vole autant qu'il sont personne na une société pour embauche les gabonais tous leurs enfants sont tous riche donc laisse nous tranquille vous etes tous des menteurs et des voleurs ceux qui sont en prison vous etes allez les voir ni vos enfants non plus je suis celui qui voie clair ce que toi tu voie noir

11.Posté par laisse ça le 22/02/2011 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourkoi sur votre soit disante foto là on ne voit pas vos parait-il resistant mensonge il n'ya eu personne la poicccccccccccccccccccccce
kiakiakia

10.Posté par Shamane le 22/02/2011 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A @malediction : Je te reprends mots pour mots ce que je pensais de cette marche et souligne en gras pour toi les points forts que t’as découvert à tes dépends !!!!!

Que du rêve comme si nous ne nous connaissons pas!!!!Soyons réaliste le gabonais n'est prêt que verbalement, or pour ce dont on parle on doit déjà être au delà du verbe. D’autre nation l'ont fait!!!Alors analysé bien l'état d'esprit des peuples l'ayant fait, et nous comprendrons que notre état d'esprit est à des années lumière de du leur!!!Nous n'avons pas la rage suffisante et la détermination nécessaire pour être à la hauteur de notre verbe. Et ça tout simplement parce que le gabonais se satisfait facilement, et que c'est un peuple de soumis fait pour vivre ce qu'il vie là et pas un peuple avant gardiste, prêt à initier des mouvements de révolution!!!Et ça c'est le réalisme!!!Et pour la suite (21 février) on n’a pas besoin d'être devin pour pouvoir dire ce qui se passera!!!

Shamane

9.Posté par fangmone le 22/02/2011 12:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes très chèr frère jétè egalmen a la marche ns avons été dispercé par lè flics d'ali.ns navons pa p baissé lè bras.on lutte avant tout pr notre vie, et pr notre vie mais on ne lutte pas pr a.m.o. pr zack ou pr ki ke ce soit.je propose k notre revolution recommence a nouveau un week end é choisir entre le carefour rio et le rond point d la democratie.courage et k Dieu benisse le gabon

8.Posté par MonGabn le 22/02/2011 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous voulez le changement, pour AMO, pour ZAK, Pour X ou pour vous-meme ?

Vous êtes les memes a dire ke ce tous des voleurs, et vous êtes les premiers à vouloir qu'ils vous soutiennent.

Perso, j'ai marche, marche et marcherai encore pour moi d'abord. Et si cela peut-etre util aux autres, alors tant mieux.


7.Posté par IKOKOU le 22/02/2011 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
franchement mes chers freres GABOMA laissez la politique et interessez vous à autre chose profitez de l'emmergence qu'on vs offre pour vs trouver un job. il y a l'usine de nkok, le complexe industriel de Moanda... vs avez une memoire courte, Pierre MAMBOUNDOU aujrd'hui et Paul MBA st aux USA, ça ne vs chauque pas et continuez à risque vos vies pour ça? AMO sortira et retrouvera ses amis politiciens donc ne perdez pas votre temps à suivre AMO et les siens qui sont dejà riches chers amis moi je suis deja ds l'emmergence donc à bon entendeur S.....

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...