News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La pétition de la derniere chance, le général Jean Philippe Ntumpa Lebani

Le site de la Liberté - Source : Koaci et LVDPG le Vendredi 14 Mai 2010 à 18:02 | Lu 3087 fois



Gabon : La pétition de la derniere chance,   le général Jean Philippe Ntumpa Lebani
La dernière sortie en date de ces familles qui dénoncent depuis septembre dernier les arrestations sans preuves suffisantes des leurs dont le général Jean Philippe Ntumpa Lebani, ex dirigeant du conseil national de sécurité, arrêté avec deux autres officiers dans la vague d’incertitude politique qui a fait suite au décès de feu Omar Bongo Ondimba, ont obtenu dans le cadre d’une pétition lancée 16 avril dernier, quelques 1.053 signatures.

Une pétition dans laquelle elles dénoncent avec la dernière énergie, l’opacité qui entoure le dossier judiciaire engageant les leurs, qui sont coupés du reste du monde depuis leur mise aux arrêt, suite à des accusations jugées fantaisistes. Certaines indiscrétions font état des soupçons pesant sur les accusés, en rapport avec un putsch en préparation contre les institutions de la république. Des allégations jusqu’ici rejetées par les accusés et leurs familles, qui ne cessent à l’unisson de réclamer les preuves des charges qui leur sont imputées.

Après quatre mois de détention sans jugement, et suite aux coups de gueule des familles qui ont suivi, ce n’est qu’en janvier dernier que c’est ouvert à huis clos, leur procès devant la cour de sûreté de l’Etat, qui n’avait plus siégé depuis plus de deux décennies.

Dans leur pétition déjà transmise aux ambassades à Libreville, et en voie d’être remise aux plus hautes autorités gabonaises, les familles dénoncent ce qu’elles qualifient d’inconstitutionnalité de la cour de sûreté de l’Etat, dont les 14 membres nommés par Ali Bongo ont prêté serment en septembre dernier. Autres dénonciations, les cas de violation des droits de l’homme à l’exemple des tortures physique et morale dont seraient victimes les leurs, ainsi que l’absence d’indépendance des juges de cette juridiction.

La femme du général Jean Philippe Ntumpa Lebani, ex dirigeant du conseil national de sécurité, Gisèle Ntumpa qui a pris dès le déclenchement de cette affaires le tête du front de contestation, réclame un meilleur suivi médicale de son mari qui souffre de tension, l’indépendance et l’impartialité des magistrats en charge du dossier, et plus de lumière sur les procès qui se déroulent jusqu’ici à huit clos.

L’une des mères des détenus, Joséphine Ngosso, mère du lieutenant Emile Akandas,déplore le fait que la solde de son fils ait été coupée, privant ainsi de ressources, sa femme et ses deux enfants à bas âge. Autre détenu dans cette affaire, le lieutenant Cédric Boukoumbi.

Pour faire entendre leur voix, les familles des détenus entendent transmettre leur pétition à Ali Bongo Ondimba et au premier ministre Paul Biyoghe Mba.


Vendredi 14 Mai 2010
Source : Koaci et LVDPG
Vu (s) 3087 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Diaz le 17/05/2010 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Larévolte (#8 & #9),

Je peux comprendre votre colère et hargne de voir des gabonais souffrir. Mais, vous ne m’avez pas habitué à ce genre de langage ni à l’insulte. Vous connaissez tous le respect, l’estime et les égards que j’ai pour votre personnalité. De grâce, je n’ai pas envie d’avoir une tête de déçu en donnant une image négative de vous à mon épouse. Alors que je lui ai déjà vanté toute votre honorable et intelligente personnalité. Dieu merci, elle n’est pas tombée sur votre post avant moi (elle lit, mais n’intervient jamais sur les débats politiques sauf avec moi ; c’est son choix, elle est extrêmement réservée par nature !).

Il est mieux de ne rien dire quand on est en colère. Sinon, on va sortir des propos graves et incommodes qu’on peut regretter après. Voici, quand vous lisez un post ou un article qui m’énerve, ne réagissez pas tout de suite. Allez-y d’abord lire d’autres posts ou articles qui vont vous calmer. Puis, revenez plus tard sur le post ou l’article énervant et là vous pouvez réagir avec moins de colère et sans le risque de dire des propos désobligeants.

De grâce, ne réagissez plus avec colère. Vous m’avez habitué à beaucoup mieux.

10.Posté par Larévolte le 16/05/2010 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même si l'image est celle des étrangers vivant au Gabon, a t-on le droit de les traiter de la sorte?

9.Posté par Larévolte le 16/05/2010 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lisez plutôt ceci: D'ailleurs, à M. Ali et ses sbires, je vous dis: allez au diable.

8.Posté par Larévolte le 16/05/2010 12:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la famille du général Ntumpa, vous avez mon soutien dans cette épreuve. Dieu fera justice et punira sévèrement ces vouyous (Ali et sa bande). D'ailleurs, à A Ali Bongo et son et ses sbires, je vous dis: allez au diable. M. Ali, de quel droit avez-vous pour torturer un vrai gabonais chez lui? Au lieu de dire merci à Dieu qui vous a épargné de la mort et de la misère car vos petits compagnons biafrais d'infortune sont pour la plupart morts. La terre gabonaise vous a bien accueilli et c'est comme cela que vous la remerciez en jetant en prison ses fils sans preuve. Espèce de mouviet va !!!. Avec tout ça sur la conscience, vous avez encore le courage de regarder votre affreux visage dans la glace en vous levant le matin.

7.Posté par kenedy le 15/05/2010 02:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je crois que l'image n'est pas en corrélation avec l'article. cette photo traduit l'arrestation des etrangés.
@ né au bled grandi dans le mapane je suis d'accord avec vous que la dignité humaine doit être respecté.

6.Posté par né au bled grandi dans le mapane le 15/05/2010 01:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi c'est l'image qui me choque, comment peut ont déshabiller un présumé coupable.
Les africains se plaignent du fait colonial, entre temps ils font pareil au 21e siècle.
Pourquoi frapper son frère ou le mettre nu dans une cellule, pour un crime non élucidé?
Nos forces de maintien d'ordre devraient organiser des séminaires là dessus, à libreville lorsqu'on oublie sa pièce d'identité, on se retrouve torse nu, dans un caniveau.
Les africains, les gabonais me désolent, et dans un tel pays, vous pensez pouvoir être heureux?
il faut se remettre en question parfois, j'aimerais savoir si ces messieurs savent que ce sont des êtres humains à qui ils le font et que le créateur nous jugera.
Ce sont de tels agissement qui maudissent un pays!!!!
Au gros bouquet je ne sais pas si, on refait la peinture ou si les gens ont des toilettes avec de l'eau,
être en prison ne voudrait pas dire être maltraité, mais être privé de liberté.
Les citoyens doivent le savoir, car nous sommes humains avant d'être policiers gendarmes, pénitenciers et j'en passe.
Chez nous un général ou un lieutenant peut gifler un honnête citoyen qui l'aurait frustrer.
il faut arrêter avec votre phrase qui n'honore pas vos personnes" tu sais qui je suis"
c'est en se distinguant positivement qu'on saura qui vous êtes.
Ce qui est bizarre , le phénomène débute au lycée.

5.Posté par kenedy le 15/05/2010 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@NKEM
Mr je suis d'accord avec vous.ces hommes méritent le respect. et je peux dire que cette histoire est vrais car je connais un proche de l'un des accusés.
Au Gabon il est difficile de faire un coup d'etat contre ALI, parce que les militaires comme une bonne partie de la population sont surveillés, les communication téléphonique sont filtrés,et ceux-ci avec l'aide des français. ALI ne peut pas se séparé de la France. et AMO la bien compris, voila pour quoi il tenais a tous prix a rencontré SARKO lors de son séjour en France.
ces Hommes ont au moins osés.. bien que cela na pas abouti a un résultat escompté, Nous autre ont fait de l'opposition virtuelle, caché sur des pseudo et a l'aide de l'internet. tout en ignorant les réalités du pays.
je prier pour que ces hommes s'en-sortes

4.Posté par Diaz le 15/05/2010 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voilà quelqu’un qui était pour lui en diplomatie, Conseiller Militaire à Paris, qu’Omar Bongo a rappelé en 2008 pour faire de lui son Chef d’ Etat Major personnel. Une fois nommé à ce poste, les gens qui l’accuse aujourd’hui ont fait circuler des tracts disant qu’il était le pion d’Ali et que son but état de déposer Bongo père pour installer son ami Bongo fils. Agacé par ses rumeurs, Omar Bongo a fini par le nommé SG de la Surete Nationale où il n’avait ni troupes ni armes. Une fois Omar Bongo mort, à la grande surprise générale, ce sont les mêmes qui l’accusent de fomenter un coup contre Ali au moment où ce dernier n’était même pas encore Président. Allez y comprendre quelque chose à une telle histoire !

C’est depuis fin juin que le Général Ntumpa Lebani est sans liberté. D’abord enfermé au CEDOC, puis transféré au B2 et enfin à Gros Bouquet. Le plus gênant dans cette histoire c’est que ses ennuis sont orchestrés par ses propres frères d’armes et d’ethnie : des généraux Téké dont je tais les noms par discrétion.

3.Posté par MBA ASSOUME le 14/05/2010 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Où sont leurs collègues militaires? Que la solidarité des frères d'armes se manifeste! Ces gens n'ont certainement rien fait de grave. Il fallait en faire un exemple pour dissuader tout esprit éveillé dans les rangs militaires. Si ces officiers sont vraiment innocents et que leurs frères d'armes ne font rien, ça veut dire que nos militaires sont des lâches et sans dignité.

2.Posté par NKEM le 14/05/2010 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@sebdepog : Avec tous les respects que je vous dois, cher monsieur, je voudrais d'abord vous dire que je n'ai ni de près ni de loin un quelconque lien de parenté avec les prévenus en question. Mais s'il-vous plaît, au nom du respect de la dignité humaine, je pense que votre réflexion est un peu mal placée ici. En ce qu'elle semble admettre ( sans preuve à l'appui ), que les intéressés ont effectivement initié un tel acte. Si donc vous disposez des preuves à celà, pourquoi ne vous rapprochez-vous pas de la Haute Juridiction du pays, pour les lui communiquer ?

La vie du général Jean-Philippe NTUMPA - LEBAI ainsi que celles des autres prévenus dans l'affaire, méritent respect ( tout comme la vôtre d'ailleurs ). Donc, il y a des sujets qui ne méritent pas du tout d'être banalisés comme vous vous permettez de le faire. Je suis certes de la diaspora. Mais, je suis avec attention les nouvelles de notre pays le Gabon.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...