News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La nouvelle trouvaille de l’opposition (Par Berthe Nzang Nang)

Le site de la Liberté - Source : AGP le Vendredi 30 Juillet 2010 à 22:43 | Lu 1099 fois



Gabon : La nouvelle trouvaille de l’opposition (Par Berthe Nzang Nang)
La coalition des groupes et partis politiques de l’opposition pour l’alternance (CGPPA), mise en place au lendemain de la présidentielle anticipé d’aout 2009, a opté pour une nouvelle dénomination au cours d’une réunion tenue mercredi dernier au siège de l’Union nationale (UN). Il s’agit désormais de la Coalition des partis politiques pour l’alternance (CPPA).

La Coalition des groupes et partis politiques pour l’alternance (CPPA) est désormais le nouveau patronyme de l’ancienne Coalition des groupes de partis politiques de l’opposition (CGPPA), formée au lendemain de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009. La décision a été prise mercredi dernier au cours d’une réunion organisée au siège de l’Union nationale par les responsables de ce nouveau regroupement de partis politiques de l’opposition.

La ratification de cette nouvelle charte de la CPPA, qui crée le cadre juridique de ce nouveau regroupement politique, a été signée par Jules-Aristide Bourdès Ogouliguendé du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ), Victor Alain Eya-Mvé du MORENA unioniste, Léon Mbou Yembi du Forum africain pour la reconstruction (FAR), Benoît Joseph Mouity Nzamba du Parti gabonais du progrès (PGP), Luc Bengone Nsi du Mouvement de redressement national (MORENA) et Zacharie Myboto de l’Union nationale (UN).

Pour les différents signataires de la CPPA, cette nouvelle charte obéit à plusieurs objectifs, notamment préparer, orienter, coordonner et mettre en oeuvre les décisions de ses membres, élaborer des stratégies et mener des actions permettant au peuple gabonais d’exercer pleinement sa souveraineté pour l’alternance démocratique et, enfin, œuvrer dans l’intérêt supérieur du peuple gabonais en vue d’atteindre le bien-être auquel il aspire légitimement.

De même, ce regroupement des partis entend hisser le Gabon au plus haut niveau de développement en participant à toutes études et réalisations dans le domaine d’une démocratie véritable en concluant dans un vaste ensemble tant national qu’international les accords permettant d’améliorer de façon substantielle les conditions de vie des gabonais».

Toutefois, les membres de la CPPA ont souligné que si ces décisions sont prises de manière collégiale, la coalition a tenu à reconnaître et à respecter l’autonomie de ses membres « qui conservent leur fonctionnement propre tout en restant soumis à sa discipline ».

A titre de rappel, on pourrait indiquer que durant les mois qui ont suivi la présidentielle anticipée du 30 aout 2009 et le contentieux électoral qui en était issu, les dissidents du Parti démocratique gabonais (PDG) et d’autres candidats à ce scrutin présidentiel anticipé, notamment Jean Eyeghe Ndong, André Mba Obame ou Casimir Oyé Mba, n’étaient simplement entourés que de leurs différents états majors de campagne alors appelés groupes. Il a fallu attendre le 15 novembre 2009 pour voir les douze personnalités que comptait ce rassemblement ratifier une charte régissant leurs rapports, objectifs et programmes communs. C’est dans ce cadre qu’a été créée de manière formelle la CGPPA.

La création de la CPPA vient offrir au paysage politique national une nouvelle configuration qui donne lieu à trois grands blocs politiques, notamment la Majorité républicaine pour l’émergence composée d’une vingtaine de formations politiques, ayant pour parti leader le PDG.

Dans l’opposition, il y a l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), composé de cinq partis, dont les plus importants sont l’UPG de Pierre Mamboundou et l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB) de Me Séraphin Ndaot Rembongo.
La CPPA vient donc de procéder à un renforcement de ses capacités en intégrant dans ses rangs l’Union nationale, un grand parti de l’opposition. Ce qui lui permettra de figurer en bonne place sur l’échiquier politique national.


Berthe Nzang Nang

Vendredi 30 Juillet 2010
Source : AGP
Vu (s) 1099 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...