News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La guerre des "terres rares" aura-t-elle lieu ?

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Mercredi 15 Septembre 2010 à 15:42 | Lu 1131 fois

Les "terres rares" sont un groupe de métaux de 17 éléments utilisés dans des applications technologiques et industrielles très variées. Elles sont devenues stratégiques depuis que la Chine, leur principal producteur, les raréfie à l’exportation. Patrick Buffet du groupe Eramet aurait évoqué avec Ali Bongo l’idée d’une prospection de ces "terres rares" au Gabon. De quoi donc retourne-t-il ?



Le Gabon ayant exprimé en juin dernier son souhait d’acquérir 4 à 5% des parts du groupe français Eramet, le PDG de cette entreprise, Patrick Buffet, a rencontré le 27 août dernier à Libreville le président Ali Bongo. La rencontre avait permis, selon les mots du porte-parole du géant minier français, «de faire un tour d'horizon sur les nombreux développements communs prévus au Gabon et en Afrique et de donner les orientations nécessaires pour concrétiser la montée de la République gabonaise dans le capital de COMILOG, filiale manganèse du groupe, ainsi que dans le capital de la maison-mère Eramet.» Mais, un autre sujet, non moins important, avait également été à l’ordre du jour : "Les terres rares".

En effet, selon le site Internet de l’hebdomadaire "Jeune Afrique", «Patrick Buffet, le PDG du groupe minier, et le président Ali Bongo Ondimba, ont aussi évoqué divers projets communs dans les "terres rares".» L’hebdomadaire précise que «L’idée est de permettre à la Comilog, qui possède déjà un permis de recherche sur le gisement de Mabounié (niobium, terres rares, tantale et uranium), d’entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays.»

Terres Rares : métaux stratégiques, métaux du futur ?

Mis en vedette ces derniers temps par la Chine qui en a sérieusement réduit les quotas d’exportation, les "terres rares" ou lanthanides sont un groupe de dix-sept métaux aux propriétés relativement semblables qui se situent juste en dessous du tableau périodique des éléments de Mendeleïev. Ils ne sont pas aussi rares que pourrait le laisser croire leur nom, mais, du fait d’être très réactifs, on ne les trouve jamais à l’état pur et ils sont difficiles à raffiner.

Les "terres rares" servent à fabriquer des aimants très puissants, pour ce qui est du néodyme, des aimants surpuissants, indispensables à la construction de petits moteurs électriques très puissants pouvant propulser une voiture. Son gros débouché est donc le marché des véhicules hybrides et des voitures électriques tant préconisées actuellement, mais aussi des éoliennes, des haut-parleurs, des microphones, des guitares électriques et des disques durs d'ordinateurs.

Le terbium sert à la fabrication des écrans de télévision et des lampes à basse consommation en cours de vulgarisation en Europe. D’autres "terres rares" entrent dans la fabrication des téléphones portables ou servent de pigment pour la coloration des métaux. Elles sont utilisées dans les procédés de catalyse pour le raffinage du pétrole en essence, les lasers de guidage pour des applications militaires, la radiographie médicale, etc.

Jusqu’en 1948, l’Inde et le Brésil étaient les principales sources de "terres rares" avant que n’intervienne la suprématie de l’Afrique du Sud à partir de 1950. Aujourd’hui, la Chine assure 96% de la production mondiale. Ce pays voudrait désormais consacrer sa production de "Terres rares" à la demande de sa propre industrie, au point qu’il a annoncé qu’il n’exportera plus que 35 000 tonnes sur les 110 000 tonnes qu’il produit annuellement.

Mieux, l’Empire du milieu réduit chaque année ces quotas d’exportation. Par voie de conséquence, les USA jettent de gros efforts sur la réouverture d’une mine en Californie, l’Afrique du Sud a également mis à l’étude la réouverture d’une mine et des gisements ont été mis en évaluation en Australie, au Canada, en Russie et au Vietnam.

L’hebdomadaire "Jeune Afrique" précise que Comilog possède un permis de recherche sur le gisement de Mabounié et qu’elle pourrait y entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays en "Terres rares".

L’Arlésienne de Mabounié

Le gisement de Mabounié est situé dans le Moyen-Ogooué, non loin de Lambaréné. Il serait très riche en phosphate et en niobium. Ses réserves sont estimées à plus de 140 millions de tommes pour les phosphates et plus de 3 millions de tonnes métal pour le niobium. Cette zone a enregistré, entre 1936 et 1950, une intense activité d’exploitation d’or. Le niobium y a été découvert en 1987 par le Bureau des recherches géologiques et minières (BRGM).

En 1988, Société Minière du Moyen-Ogooué (SOMINO) qui devait exploiter ce niobium fut créée. On parla ensuite de SOMINA (Société Minière de Mabounié). Puis une autorisation de prospection fut accordée à la société chinoise Sinosteel en 2005. La succursale du groupe Eramet serait donc également détentrice d’un permis de recherche dans cette zone dont le légendaire niobium n’est jamais entré en exploitation

Mais, pourrait-il y avoir des "Terres rares" à Mabounié ? Une étude de l’Unité de Recherches en sciences de la terre et de l’environnement (URESTE), adossée à l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), assure dans un rapport que Mabounié est un «gîte de phosphate, titane, niobium et terres rares.»

Si les recherches de Comilog dans cette zone confirment non seulement la présence de "Terres rares" mais surtout la présence d’un gisement d’importance, on peut être assuré que Mabounié pourra enfin connaitre l’activité qui y est attendue depuis des décennies avec le niobium. Ou alors assiste-t-on à la naissance d’un autre serpent des mers.

Mercredi 15 Septembre 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 1131 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...