News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La débâcle des transfuges du mouvement «Ça suffit comme ça !»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 19 Décembre 2011 à 21:41 | Lu 1596 fois

Les anciens sociétaires du mouvement «Ça suffit comme ça !», regroupant des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile gabonaise sous le slogan «Pas de biométrie, pas d’élection», qui se sont portés candidats aux législatives du 17 décembre dernier, ont tous été laminés.



Gabon : La débâcle des transfuges du mouvement «Ça suffit comme ça !»
Au prétexte d’un refus de pratiquer la politique de la chaise vide, les anciens sociétaires du mouvement «Ça suffit comme ça !», regroupant des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile gabonaise sous le slogan «Pas de biométrie, pas d’élection», qui se sont portés candidats aux législatives du 17 décembre dernier, notamment Pierre-Claver Maganga Moussavou, Louis-Gaston Mayila ou Mbou Yembi, ont tous été laminés, selon les résultats provisoires recueillis au sortir du dépouillement des urnes.

Au soir du scrutin du 17 décembre 2011 et dans l’attente de la publication des résultats officiels, aucun n’a été élu à ce scrutin, même pas Séraphin Ndaot, allié objectif du mouvement au moment où Pierre Mamboundou y prenait part. Il en est de même pour les autres opposants qui faisaient cavaliers seuls, loin du mouvement sus cité, à l’instar de Jean-Valentin Léyama, Daniel Nkombé Lékambo, Richard Moulomba ; aucun n’a été élu.

Même résultat pour les membres de l’Union du peuple gabonais (UPG) qui se sont présentés à l’élection envers et contre les structures de base de ce parti, à l’instar de Fidèle Waura ou de Claudio Ndembi ; ils ont également bu la tasse. Au sein des transfuges de l’opposition seuls Mme Albertine Maganga Moussavou (PSD) et Narcisse Massala (UPNR) ont été élus sur leurs sièges respectifs.

Le PDG récupère donc les 13 sièges de l’Ogooué-Maritime et le bastion UPG de Ndendé qui était imprenable quand Pierre Mamboundou y campait. Avec une telle récolte, l’opposition modérée aura tout le mal du monde du monde à se constituer ne fut-ce qu’un groupe parlementaire.



Source : Gaboneco

Lundi 19 Décembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1596 fois




1.Posté par FOUTAISE le 19/12/2011 22:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien fait pour leurs gueules!!!!!!!!!!!!!!!

Mais où est passé Bruno MOUBAMBA ou MOUBAM-BI ???!!!!

Quelle étrange silence pour celui là qui se retira de la politique l'été dernier et qui réapparut pour devenir l'1 des chantres de la démocra-shit à la sauce Alidubiafra OJUKWU; Le leader charismatique, transfuge de l'UN qui rêvait de devenir député...

Vraiment, certains gabonais me dépassent. C'est vous tous là qui dégoûtez les gabonais et détournez les gabonais de la chose publique. MOUBAMBA s'est transformé en BAMBI-ABESS en un rien de temps, personne n'a rien compris!!! C'est vrai que les voies du seigneur sont impénétrables...

Dieu merci, le peuple a été plus mature. En infligeant cette raclée au biafrais, BAMBI-ABESS a reçu sa part de claque par ricochet. D'où son silence...

2.Posté par St.Michael le 19/12/2011 23:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qu'on peut retenir de ce BBM alias journaliste au micro trottoire est ce ci:
1-BBM est sous l'emprise de l'ego
2-BBM est sans ethique, tribaliste et anime d'un esprit faible et rempli de haine.
3-BBM est naif et versatile: suivez ses arguments a paris quand I'll justifie son ralliement a UN=1 et la contradiction quand ilexplique pourquoi I'll rentre dans UPG apres la mort de PMM...vraiment deguelasse.

En somme I'll croit savoir ce qu'il est alors qu'il ne sait meme ce qu'I'll n'est.

BBM is a quitessence dream walker who does not he is sleeping while walkling...Good for him for having tempted in vain to deceive the True and Talented Elites of Africa.

3.Posté par Larévolte (pas la révolte) le 19/12/2011 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils ne peuvent pas parler trop vite car ils espèrent tout de même que le PDG leur jette quelques sièges pour service rendu. Ils avaient cru que le PDG avec leur chef Ali Bongo avaient une conscience mais hélas, ils se sont fait avoir stupidement. Ils ont tout perdu même le peu de crédibilité que le peuple avait en eux surtout Mayila et Maganga Moussavou.

Mais pourquoi les résultats d'une élection qui n'a drainé qu'une poignée de gabonais peuvent-ils mettre autant de temps pour être proclamés?

Bientôt on verra au Gabon que, même pour élire un simple représentant des élèves d'une classe dans un collège ou un lycée, on fera appel aux fraudes parce que nos jeunes enfants sont habitués à voir et entendre cette manière de fonctionner. La fraude est rentrée dans nos moeurs au Gabon. Il faut toujours tout bidouiller. Le comble est que ces voleurs et fraudeurs ne savent même plus avoir honte. Ils veulent bidouiller des résultats que tout le monde connaît. Si ces élections avaient eu un fort taux de participation, ces pédégistes seraient montés au créneau avant la fermeture des bureaux de vote samedi 17 décembre, images à l'appui. Nous connaissons tous leur propagande, leur vantardise et leur snobisme. Quand ils sont silencieux comme ça, ça veut dire qu'ils sont mouillés, ils sont carrément assommés quoi.
Mon Dieu, quelle poisse!! Que la houe salée oooooooooooooo

4.Posté par Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme le 20/12/2011 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Waura ,Mayila, Mahanga ma Moussasou et le gros professeur Mbou-Yembi, se contentent bien de l'argent de consolation qu'Ali Bongo leur a promis. Pour caler le compte bancaire, c'est tout comme cadeau a prendre dès demain, pour éviter de mourir de crise cardiaque.
maganga ma moussavou sûrement sera envoyé à Sao-Tomé comme attaché d'ambassade. Prendra-t-il un congé de la république, une sorte de mise en disponibilité politique pour maque de chaise à l’assemblée. ET son parti qui n'a même pas 4000 membres, en dehors de quelques badauds de Mouila Mangondo. Pitié!

5.Posté par ONTORI le 20/12/2011 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien fait PORU eux surtout Mayila NDAOT et Moussavou, belle correction; Un autre bureau 150 inscrit 5 votant, PDG, 3 voix contre 2 pour PDS!!!

6.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 20/12/2011 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En cette fin d'année 2011, alors que je n'espérais plus quoi que ce soit pour me mettre sous la dent, la débacle annoncée et confirmée des pique-assiettes sudistes partis à la soupe biafraise vient enfin me réconforter. J'en suis très heureux; reconnaissant aux électeurs qui les ont gentiment mais proprement ignorés, et aux bidouilleurs pédé-justes de les avoir bidouillés. Quel plaisir!

Cet échec leur donne du temps libre pour jouir des sommes reçues du Palais pour prix de la trahison. Il est aussi un chiffon néttoyant des rangs de l'opposition qui, ainsi, est délestée de son ventre mou ou de son intestin creux, au moment où les batailles finales vont commencer.

J'espère que ceux restés sur le pont de la fermeté anti-biafra n'auront à leur égard aucune compassion. Je les vois déjà, toute honte consommée, venir frapper à la porte du mouvement "ça suffit comme çaé", qu'ils ont quittés avec armes et bagages pour conforter le Parti de l'étranger et des étrangers - le PDG - dont ils sont désormais des alliés objectifs.

Dans tous les cas, la population gabonaise qui a choisi son camp par une abstention record, a pu ainsi identier ses alliés et ses traîtres. Lorsque l'heure de la démocratie sonnera, et c'est pour bientôt quoi que pensent et déclament les laudateurs écervelés du PDG et associés, ce même peuple saura trancher dans le vif. Je rends un homage inestimable aux populations gabonaises pour leur civisme insoupçonné, et pour leur capacité à défier la dictature biafraise au Gabon.

7.Posté par St.Michael le 20/12/2011 11:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au lendemain de la journée noire de l’histoire du Gabon (04/09/09), nous avons dit que la libération du Gabon est en marche et est irréversible. Nous sommes allés un peu loin en disant que nous serons à 100% sur la ligne de départ et peut être 75% sur la ligne d’arrivée.

Un certain visionnaire en ce moment en exile politique (rien avoir avec l’exile professionnel de St.Michael) appelait le biafrais et sa bande des esclaves des AMATEURS.

Ici, nous retrouvons aussi des vrais amateurs comédiens que sont Mayila, Manganga Moussavou, Ndao, Waura, Mbouyembi.

Nous serons à 75% à la ligne d’arrivée….Certains peuvent déjà comprendre pourquoi il y a eu le 8 Mai 2009, le 30 Août 2009, le 04 Septembre 2009 et le 17 Décembre 2011…tout le monde ne peut pas être qualifié pour la ligne d’arrivé surtout les non repentis et ceux qui refusent de voir la réalité telle qu’elle est et non selon qu’ils la désirent.

Nous sommes dans la période pre-accouchement qui est précédée par des douleurs pour la vraie REJOYCING at the end.

Amen.

8.Posté par King le 20/12/2011 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les opposants alimentaires Pierre-Claver Maganga Moussavou, Louis-Gaston Mayila,Mbou Yembi, Séraphin Ndaot,Jean-Valentin Léyama, Daniel Nkombé Lékambo, Richard Moulomba,Fidèle Waura; Claudio Ndembi ont tous été laminés.
il faut du moins remarquer une chose que l'accord de sauvetage a payée pour Pierre-Claver Maganga Moussavou,Louis-Gaston May ila le Pdg à sacrifier deux députés aux profits de Mme Albertine Maganga Moussavou (PSD) et Narcisse Masala (UPNR de Mayila).
Les grands perdant du moins visible dans cette mascarade électorale sont l'Upg.

9.Posté par FOUTAISE le 20/12/2011 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il revient aussi à l'ARMEE GABONAISE de prendre ses responsabilités après la débâcle du Pédé-gé, et ce retour au PARTI UNIQUE. Le biafrais doit être arrêté. Comme en Egypte, l'ARMEE, la vraie, celle qui est REPUBLICAINE et au-dessu des partis, doit organiser des élections libres et transparentes. Commençons par faire pression sur les membres de nos familles respectives qui sont dans les forces de l'ordre. Certains d'entre nous, connaissent même des généraux.

Personnellement, je connais 1 sous-officier, 1 officier et un général. J'ai leurs contacts perso. Mais je dois avouer que je ne sais pas encore comment m'y prendre avec eux. Je réfléchis.

10.Posté par Moulakou le 20/12/2011 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La honte. Désormais, Mayila, Maganga et consort vont fermer leur grandes gueules affamées. Ces coquilles bien vides maintenant doivent se contenter des os déjà rongés que Ali Bongo va leur jeter par terre et qu'ils viendront ramasser. Cela veut dire que s'ils obtiennent encore quelque chose au Gabon, ce serait du seul bon vouloir du fils de Bongo au pouvoir et non pas parce qu'ils représentent quelque chose. Il ne valent rien et qu'ils la bouclent à tout jamais. Bien triste fin comme celle du pauvre Mba Abessolo qui collectionne en quelques mois les échecs les plus fracassants.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...