News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La crainte de nouvelles émeutes après un match de foot perdu

Le site de la Liberté - LA REVOLUTION LVDPG le Dimanche 6 Septembre 2009 à 00:07 | Lu 734 fois

Le Gabon était samedi dans la crainte de nouvelles émeutes après la défaite de son équipe de football (2-0) contre le Cameroun sous les yeux d'Ali Bongo, dont l'élection à la présidence contestée par ses rivaux a été saluée par le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.



Trois jours après l'annonce de sa victoire à la présidentielle, Ali Bongo, réputé fan de football, s'est rendu samedi après-midi à Libreville au stade Omar Bongo, du nom de son père décédé en juin après 41 ans au pouvoir.

Il a quitté les lieux à la 80e minute, alors que la tension montait après les buts camerounais (65e et 68e minutes).

Ali, la poisse!" hurlaient certains spectateurs. "Déçu ou (pris de) peur? En tout cas, c'était plus prudent de partir", jugeait l'un d'eux tandis que des passants criaient: "On gaspille, on gaspille (on casse)", ou encore "Ca va être dangereux!".

Des slogans xénophobes ont visé des Camerounais, où nombre d'entre-eux à Libreville sont chauffeurs de taxis: "Les Camerounais, on se retrouve au quartier" ou "Attention aux taxis".

Avant la rencontre, Ali Bongo, portant le maillot de l'équipe nationale, une casquette des Panthères, n'a pas salué les équipes sur la pelouse, comme l'a fait le Premier ministre Paul Biyoghe Mba, légèrement sifflé.

Les résultats de la présidentielle au Gabon "sont faux", ont réaffirmé samedi à Libreville plusieurs candidats malheureux au scrutin, dont l'ex-ministre de l'Intérieur André Mba Obame, classé deuxième.

"Nous savons que les résultats annoncés par le ministre de l'Intérieur sont faux", a déclaré l'ancien Premier ministre Jean Eyéghé Ndong, qui s'était désisté en faveur de M. Mba Obame.

Depuis l'annonce des résultats, jeudi, des violences ont éclaté à Libreville et à Port-Gentil (ouest) - capitale pétrolière du pays - placée sous couvre-feu de 19H00 à 05H00 GMT), et où au moins deux personnes sont mortes.

Joint par l'AFP, le ministère de l'Intérieur a indiqué qu'il ne démentait pas ces deux morts, mais attendait des rapports officiels.

La nuit de vendredi avait déjà été marquée par des violences.

Un centre social de Total au sud de Port-Gentil, a été incendié et la compagnie a organisé un "repli temporaire" de ses salariés vers Libreville.

Les compagnies aériennes ont suspendu leurs vols vers Port-Gentil, inaccessible par voie terrestre.

Le président en exercice de la Communauté des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC, 10 pays), le Congolais Joseph Kabila a appelé les opposants contestant la victoire d'Ali Bongo à rester dans un cadre légal.

En France, l'opposition socialiste a reproché au gouvernement français d'avoir pris parti. "Nous avons été le seul pays qui a considéré qu'Ali Bongo était élu, nous aurions mieux fait d'attendre les recours", a déclaré la dirigeante du Parti Socialiste (PS) Martine Aubry.

Dimanche 6 Septembre 2009
LA REVOLUTION LVDPG
Vu (s) 734 fois




1.Posté par URGENT URGENT URGENT le 06/09/2009 01:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"M'adressant aux compatriotes qui résident à l'étranger, je vous invite à prendre contact avec toutes les antennes d'amnesty international, d'Human right watch et autres, afin de leur faire part du crime contre l'humanité et du génocide en cours d'éxécution au Gabon. Désormais, il ne fait plus bon d'être du nord, du littoral et du sud du gabon. Je viens même d'apprendre que les autorités ont pris la grave décision d'empoisonner l'eau à Port-Gentil, après avoir eu recours à un usage disproportionné de la force, pour faire face à la revolte des populations port-gentillaises. Que ceux des USA organisent des manifestations devant la Maison Blanche et le siège des Nations Unies.


URGENT ET IMPORTANT

L'eau de la SEEG serait empoisonnée à POG dites donc à toute la population de ne plus la boire. Ne demander pas qui m'a donné l'information car c'est une personne qui est de bonne foi qui souhaitait que j'avertisse les miens. Alors dites à tous vos parents de ne plus boire cette eau jusqu'à nouvel ordre. Merci faite circuler c'est vrai s'il vous plait"

2.Posté par ba le 06/09/2009 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'eau de POG n'est pas empoisonnée. ALI BONGO a ordonné que l'on mette beaucoup FLUOR dans l'eau de POG. Pourquoi le FLUOR? parceque le FLUOR rend mou et endort les gens.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...