News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La cour constitutionnelle pourra-t- elle annuler les élections présidentielles ?

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Dimanche 27 Septembre 2009 à 22:53 | Lu 2328 fois

La présidente de la Cour constitutionnelle qui vient de séjournée en France ce week end accompagnée du candidat déclaré élu, pourra-telle parvenir à l'annulation du scrutin présidentiel du 30 août ?



Gabon : La cour constitutionnelle pourra-t- elle annuler les élections présidentielles ?
Les première question que l'on peut se poser sont les suivantes:

- Sur quel article de la loi électorale la cour constitutionnelle s'est basée pour proposer le recomptage des voix?

-Quelle réponse apportée au recours aussi important de Luc Bengone Nsi pour origine douteuse du candidat du PDG?

-Si on recompte les voix, ce sera sur quelle base? les faux PV fabriqués?les PV non signés?les PV de l'opposition?

-Pourquoi ne pas invalider directement l'élection face aux différentes preuves et arguments étaillés, car éléments versés font reférence à la loi électorale qui invalident automatiquement l'élection.
Encore une fois, la cour constitutionnelle fait de la mascarade, n'applique pas la loi et veut conduire le gabon à la ruine!

L'intention est bonne selon sa déclaration : "Comme ça avait déjà été fait par la Cour constitutionnelle au moment de la proclamation des résultats, les procès-verbaux de l'ensemble des bureaux de vote seront vus en présence cette fois-ci des huissiers désignés par des requérants", a expliqué Mme Mborantsuo.

"Il s'agit pratiquement d'un dépouillement mais cette fois-ci des procès-verbaux de chaque bureau de vote. S'il y en a 2.800, ce sont les 2.800 qui seront recomptés
"

Ce n'est nullement un procès d'intention, c'est elle qui met le doute à la sincérité de sa décision quand elle déclara sur RFI :

La présidente la cours constitutionnelle ne laisse pas beaucoup de doute à la modification des premiers résultats annoncés, car selon la présidente

"je ne crois pas que la cours qui a déjà examiné les 3, 4 septembre dernier les procès verbaux de l'ensemble des bureaux de vote avant de proclamer les résultats sous réserve des contentieux il ne s'agit pas d'une mesure exceptionnelle"

Les procès verbaux, détenus par les candidats contestataires (représentant le peuple gabonais tout entier) de l'élection présidentielle du 30 août 2009 au Gabon, étant diamétralement différents de ceux reçus par la Commission nationale électorale et la Cours constitutionnelle, il apparaît clairement que la bonne application de la loi constitutionnelle et de la loi électorale recommande l'annulation pure et simple du scrutin. Si Mme Madeleine Mborantsu, Présidente de la Cours constitutionnelle du Gabon, a fait de bonnes études de Droit et qu'elle a une expérience qualitative avérée de juriste, elle devra naturellement conclure à l'annulation de l'élection présidentielle du 30 août 2009.

Cependant, je suis extrêmement pessimiste sur l'éventualité d'une annulation de cette élection présidentielle; car les juristes de l'Elysée ont reconnu la pertinence juridique des recours formulés par l'opposition gabonaise et l'inévitable annulation de l'élection présidentielle du 30 août dernier au Gabon, si le droit est appliqué à la lettre. Dans cette situation, la France officielle (Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner) est extrêmement embarassée car elle a félicité Ali Bongo dans la précipitation.

Sans doute que Nicolas Sarkozy pensait avoir affaire à des idiots gabonais. Encore, une fois de plus, après la Côte-d'Ivoire, la France vient de commettre une erreur monumentale d'appréciation (peut-être
volontaire) de la maturité politique des peuples affricains



Dimanche 27 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 2328 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par Lumière le 30/09/2009 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour très chers partisans du changement radical. J’ai lu avec attention vos analyses et commentaires sur la dernière élection présidentielle au Gabon, qui a frauduleusement donné vainqueur le candidat du PDG, Ali Bongo Ondimba, avec 41,73% des suffrages exprimés. Je retiens également que seul l’opposition détient les vrais procès-verbaux sur la base desquelles le recomptage des voix devrait être repris par la cour constitutionnelle. Seulement, l’honnêteté intellectuelle devrait toujours nous habiter dans toutes nos analyses, sauf si nous sommes des aveugles passionnés, ce qui m’étonnerait de nous.

La première analyse que je voudrais partager avec vous mes très chers amis du changement est la suivante : si nous convenons tous d’admettre que le candidat du PDG n’est pas victorieux à cette élection, qui est donc finalement le candidat gagnant entre Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU et André MBA OBAME qui revendiquent chacun la victoire, sachant qu’étant dans l’opposition, ces derniers détiennent les vrais procès-verbaux ? A supposer que la cours constitutionnelle rende justice dans les règles de l’art, finirons nous par avoir deux Présidents de la Républiques élus aux mêmes ]i]i]ipourcentages ? Et si on commençais par faire la lumière entre nous opposants radicaux n’est-ce pas là déjà un début du changement ? (A moins d’admettre que le vrai changement c’est celui que l’on exige d’autrui et non d’abord de soit même)

A vous la parole mes chers frères du changement radical.

11.Posté par Kirikou le 30/09/2009 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon peut il évoluer sans la france?
Si oui,
Tuons ali bongo et les français .
Les quelques français rescapés rentreront chez eux et nous vivrons mieux.

Que croyez vous que la cour constitutionnelle nous offre. Depuis longtemps elle a montré ses limites

La sorcellerie gabonaise est forte pour s'entre tuer dans les familles pour des questions de jalousie mais, incapable de tuer ali pour libérer une nation

10.Posté par 10bale le 29/09/2009 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il n' y a qu'un cou d'état contre Ali BONGO, une fois après son imposture (investiture), pour bien faire fonctionner les choses (l'arrêt de la Francafrique).

DIEU a déjà béni le GABON.

9.Posté par GOSEN le 28/09/2009 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SEIGNEUR DIEU D'AMOUR NOUS VOLONS UNE INTERVENTION RAPIDE, DEMAIN, QUE TES ANGES PRENNENT POSSESSION DE CETTE SALE- IN JESUS NAME AMEN-

8.Posté par GOSEN le 28/09/2009 20:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URGENT! URGENT!
A TOUS LES BIENS-AIMES FRERES ET SOEURS DU GABON LEVONS-NOUS TOUS COMME UN SEUL HOMME, INVOQUONS L'ETERNEL DIEU DES ARMEES LUI QUI VOIT ET QUI SAIT TOUTES CHOSES- LA BIBLE DIT CE N'EST PAS UNE GRANDE ARMEE QUI SAUVE LE ROI. CE N'EST PAS UNE GRANDE FORCE QUI DELIVRE LE HEROS PRIONS ENCORE D'AVANTAGE POUR NOTRE NATION DIEU A BESOIN DE NOUS EN CE MOMENT JE SAIS QUE NOUS AVONS PRIES MAIS LA PAROLE DE DIEU DIT DE PRIER SANS CESSE DONC C'EST NOTRE DROIT DE LE FAIRE CAR DIEU NE DESCENDRA PAS POUR LE FAIRE A NOTRE PLACE MAIS IL VEUT UTILISER DES HOMMES ET DES FEMMES, SI NOUS VOLONS VOIR LA MAIN ET LA GLOIRE DE L'ETERNEL DIEU DES ARMEES DANS NOTRE PAYS ET DANS TOUTES DECISIONS PRISES, A DIEU LE DERNIER MOT SI TU ES ENFANT DE DIEU TU SAURAS COMMENT DIRRIGER TA PRIERE SI TU CONNAIS DEMANDE A L'ESPRIT DE DIEU QUI TE DIRIGERA- CAR ICI JE NE PAS VOUS DONNER CES POINTS DE PRIERE, MAIS JE VAIS JUSTE VOUS DONNER QUELQUES VERSETS BIBLIQUES: 2CHRON: 7V14-15; PS: 31V19; PS: 33V12; PS;33V 8-11 PS:35V1-10 PS: 34V16-20. SI L'ETERNEL NE BATIT CEUX QUI BATISSENT BATISSENT EN VAIN- DONC ASSOCIONS L'ETERNEL DANS CETTE AFFAIRE, CAR NOUS SOMMES LIMITES ET FAIBLES, REGARDEZ LE PETIT DAVID DANS LA BIBLE AVEC L'HOMME FORT GOLIATH, IL ETAIT MEME MEPRISE PAR SES FRERES CAR IL ETAIT PETIT MAIS LISEZ L'HISTOIRE, IL YA MEME DES GOLIATH SPIRITUELS AUTOUR DE NOUS, DES HOMMES FORTS COMME ON LES APPELE, MAIS NOTRE DIEU EST PLUS FORT, QUAND IL S'ELEVE SES ENNEMIS SE DISPERSENT- C'EST POUR DIRE QU'IL YA DES HOMMES FORTS AU GABON SPIRITUELLEMENT COMME PHYSIQUEMENT, MAIS N' AYONS PAS PEUR- NOUS AVONS AVONS UN HOMME QUI COMBAT POUR NOUS, IL DIT LA VENGEANCE N'EST PAS A VOUS MAIS A MOI- ET POUR TERMINER PRENONS LE LIVRE D'ESTHER 4; 5; 6.
DEMAIN NE SOYONS DANS LA DISTRACTION. JESUS LE BON AVOCAT VIENS SEIGNEUR DEFENDRE LE PEUPLE GABONAIS,
QUE DIEU VOUS PROTEGE ET VOUS BENISSE TOUS AU NOM DU SEIGNEUR JESUS. SEIGNEUR C'EST TOI QUI VEILLE SUR LA NATION GABONAISE- AMEN

7.Posté par GOSEN le 28/09/2009 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MES FRERES ET SOEUR DU CHANGEMENT OUVRONS VRAIMENT LES YEUX ET SOYONS TRES TRES VIGILANTS. DEMANDONS UNE SEULE CHOSE L'ANNULATION PURE ET SIMPLE DE CE SCRUTIN- PEUPLE NE VOUS CONCENTREZ PAS SEULEMENT POUR LE RECOMPTAGE, L'ENNEMI EST TRES MALIN ET RUSE CAR PENDANT QUE VOUS DORMEZ LUI IL VEILLE ET FRAPPE DUR. ALORS PUDENCE OBLIGE, NE PRESENTEZ UN SEUL HUISSIER, QUE LE SEIGNEUR VOUS COMBLE DE SA SAGESSE ET DE SA REVELATION AU NOM DE JESUS.
SOYEZ FORT ET COURAGEUX,
DIEU EST TOUJOURS DU COTE DES FAIBLES.

6.Posté par ACTION SVP le 28/09/2009 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est le moment pour les gabonais de faire preuve de PATRIOTISME en lançant une collecte NATIONALE afin de payer une nouvelle élection transparente et crédible.

Que chaque gabonais accepte de cotiser 1000 francs CFA minimum pour financer la libération de son pays de manière pacifique et responsable.

Que les ONG qui souhaitent aider le peuple gabonais participent à cette collecte. Que les français vivant au Gabon qui s'offusquent de l'attitude de leur gouvernement participent.

Ainsi, les ennemies de la démocratie et du développement du Gabon ne pourront pas nous dire que les caisses sont vides pour financer une nouvelle élection. Chaque gabonais payera de sa poche cette nouvelle élection, car ces gabonais savent que l'avenir une fois la victoire acquise s'annoncera MEILLEUR car nous travailleront comme des forcenés pour y arriver.

5.Posté par chocoline le 28/09/2009 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MESSAGE A MARIE MADO: Prends garde à toi Rends justice au peuple gabonais sinon toi et ta descendance êtes finis finis pour avoir commencé la guerre!Il faut DE TOUTE EVIDENCE ANNULER CE SCRUTIN quand on a un tant soit peu de bonne foi c'est ce qu'on doit faire en patreilles circonstances! MERDE!! Vous croyez en quoi, en l4argent? C'est EPOUVANTABLE CET ACHARNEMENT AU POUVOIR MAIS CETTE FOIS LES GABONAIS DISENT NON NON JUSQU'AU BOUT

4.Posté par Le Sphinx le 28/09/2009 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes chers compatriotes,

Si Mme Madeleine Mborantsuo mesurait convenablement le sentiment qui anime certains gabonais en ce moment, elle se garderait de biaiser. La terre n'est pas assez grande pour cacher celui ou celle qui cause inutilement du tord aux innocents.

La graine de haine que la France et ses suppôts ont semé dans le coeur des gabonais ne pourra se flétrir que si la vérité du vote est respectée. Tout autre artifice ne servira qu'à lui fournir un terreau pour mieux se développer. Le Gabonais apprend vite, ne l'oubliez pas!!

La réaction au vol de la vrai victoire prendra le temps qu'il faudra, mais elle viendra.

3.Posté par ACTION SVP le 28/09/2009 08:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêtez de pointer le doigt sur les leaders de l'opposition qui se battent et qui risquent leur vie ainsi que celle de ceux qui leur sont chers.
Il n'y a aucune question à se poser : la cour constitutionnelle n'a pas d'autre recour que l'invalidation du scrutin du 30 août 2009. L' peuple gabonais n'est pas responsable des errances du président français. Si le peuple gabonais doit payer pour la précipitation de la France à féliciter le "bon déroulement " du scrutin du 30 août 2009 et le vainqueur auto proclamé, le peuple français devra lui aussi payer...Pour éviter qu'un tel carnage ne se produise :

- Que la cour constitutionnelle apporte une réponse juridique aux 11 recours déposés avant de commencer à parler de recomptage car les constats faits dans ces recours (en vertu de la constitution et du code électoral) exigent une annulation pure et simple de la farce du 30 août 2009 ;
- Les recours étant individuels, chaque requérants doit disposer de son propre huissier qui devra constater l'incohérence entre les procès verbaux présentés par son client et ceux issus de la centralisation du CENAP. Ce même huissier, devra du fait de ces incohérence déclarer l'impossibilité d'un recomptage sur une base non autorisée par le code électoral (le recomptage ne peut être effectué que sur la base d'originaux et non sur la base de PV de centralisation sur lesquels ne figure aucune signature des représentants de l'opposition) ;
- Si la France tient à prouver sa "neutralité", elle devrait éviter des concertation occultes avec une seule partie et exiger en vertu des dispositions juridiques, l'annulation du scrutin du 30 août 2009 et RIEN d'autre.
- Cette date du mardi 29 septembre, compte tenu de l'indécision de la cour constitutionnelle concernant les 11 recours, apparaît encore plus précipitée que lors de l'arrêt de la date du scrutin du 30 août : POURQUOI tant de précipitation ???
- Le front du refus doit durcir le ton et exiger l'examen de tous les recours notamment celui du candidat BENGONO SY, qui intéresse TOUS les gabonais. La lumière doit être faite sur ce recours crucial pour l'honneur, la dignité du PEUPLE gabonais.

Le PEUPLE gabonais à été patient : que la France et la CC ne le pousse pas à bout !

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...