News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: La cour Cour Constitutionnelle prise en otage

Le site de la Liberté - bhenen-bhenen bhenen le Dimanche 15 Août 2010 à 18:17 | Lu 1102 fois



Gabon: La cour Cour Constitutionnelle prise en otage
Au delà de toute polémique politicienne, quelqu'un peut il expliquer les raisons de la présence, sans fin, de Mlle Mborantsua à la présidence de la Cour Constitutionnelle ? Si j'ai bonne mémoire, il semble que le mandat de cette femme à ce poste ait expiré depuis plus de 6 ans! Cette demoiselle occupe toujours ces fonctions dans le mépris total des règles qui régissent le fonctionnement normal de cette noble institution. Créant par la même occasion tous les grands désordres judiciaires qui portent préjudices au Peuple gabonais.

Que je sache, la présidence de la Cour Constitutionnelle n'est pas un poste à vie pour son occupant. Les textes régissant le fonctionnement de cette institution le stipulent bien... Ou alors il s'agit de l'héritage que feu Omar Bongo aurait laissé à sa bien-aimée pour perpétuer l'anarchie aussi bien dans l’Exécutif que dans les hautes sphères judiciaires de la République.

Il est VITAL que l’Opposition progressiste national pense à une démarche rationnelle, méthodique et évolutive qui accorde de l'importance, non seulement à la Présidence de la République, mais aussi à l'institution cruciale, en cas de conflit, qu'est la Cour Constitutionnelle. Pourquoi notre opposition n’interpelle t’elle pas le gouvernement, voire le grand putschiste immergent9’ pour mettre fin aux fonctions de Mborantsuo et renouveler les conseillers de la Cour dont les mandats arrivent à terme tous les sept(7) ans et aient expirés depuis belle lurette ?

Les citoyens gabonais peuvent perdre confiance en leur gouvernement mais ils doivent compter la sincérité, et la loyauté de leur JUSTICE. A priori, nos compatriotes croient en les hommes et en les femmes qui en ont la charge pour appliquer la loi conformément aux textes. Or, il s’avère que la Cour Constitutionnelle gabonaise qui doit faire preuve d’impartialité lorsqu’elle se prononce sur un différend, émet TOUJOURS des jugements POLITICIENS qui discréditent cette institution ! Situation qui crée une désolation morale chez nos compatriotes les incitant, ainsi, à la révolte et à la méfiance en nos institutions. Car celles-ci s’apparentent aux artifices organisationnels dont s’est affublé notre cher Gabon pour paraître, un tant peu, structuré comme un Etat moderne.


Sans jouer les devins pour les élections législatives de 2011, nous sommes repartis pour de vaines protestations légitimes qui ne trouveront JAMAIS un dénouement qui respecte les termes de la loi s'il y avait matière à contestation. L’Opposition ne doit pas s’attendre au miracle. Mborantsuo continuera à valider, illégitimement, les captations de pouvoir du PDG à tous les niveaux de la vie politique nationale. Son maintien illégal à la Présidence de la Cour Constitutionnelle est synonyme de pérennité de désordre judiciaire qui effrite continuellement les espoirs d’un Gabon de justice pour tous.

Actuellement, notre pays a :
- Un Président de la République ( l’immergent 9 putschiste )
- Un Président du Sénat ( La tribaliste intérimaire présidentielle de 2009 )
- Un Président de l’Assemblée Nationale ( Le parrain des autres…)
C’est le trio institutionnel désigné qui nomme TOUS les neuf(9) Conseillers de la Cour Constitutionnelle à l’expiration de leur mandant de sept(7) ans. Curieusement, il ne le fait pas. Et malgré cela, nous parlons de nouvelle élection dont les résultats tripatouillés seront soumis encore, et encore, aux mêmes magistrats de la Cour constitutionnelle qui restent juges et partis en faveur du pouvoir PDG.

L’opposition doit donner des coups de pied dans la fourmilière et aux bons endroits. Elle prouvera ainsi qu’elle peut maîtriser les dysfonctionnements de l’Etat… Alors, nous disons MBORANTSUO ET TA COUR DEHORS avant les législatives de 2011.


Bhenen

Dimanche 15 Août 2010
bhenen-bhenen bhenen
Vu (s) 1102 fois




1.Posté par Anastasie le 15/08/2010 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon humble avis c'est pas Mborantsuo et consort qui posent problème aux élections dans notre pays.Remplacer cette dernière par une autre personne ne va pas changer grand' chose à notre démocratie "mort-né" . Le problème se trouve au sommet de l' état.On peut nous faire la valse des dirigeants des différentes institutions ,que dalle ! Ne nous chantez plus cette que tout le monde connait et qui est la suivante :"bongo n'est pas mauvais, c'est les gens qui sont autours de lui qui le sont." Tant qu'on aura pas un président démocratiquement élu dans notre cher pays, rien ne va changer ! la seule alternative c'est d' attaquer le mal à la racine en cherchant par tous les moyens possibles de chasser l'usurpateur ou bien semer la terreur auprès de ses sbires en leur réglant directement les comptes....

2.Posté par DBD le 16/08/2010 06:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chere Anastasie, je te demanderai juste d'aller lire la parabole de Jesus sur les pots de vin dans Luc. Mborantso ne peut pas etre impregnee de la voix de la democratie ou la justice. Mettre une nouvelle personne a sa place donnera encore l'espoir d'ouvrir les yeux a ce dernier!Mborantso est devenue une pierre!Elle est la racine!

3.Posté par Anastasie le 16/08/2010 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a 20 ans que le Gabon est passé à l'ère de la démocratie ,mais nous constatons que rien n'a changé fondamentalement dans nos pratiques antidémocratiques.Oui le gabonais a eu ce brin d' espoir pendant les présidentielles avec l'arrivée de Mr Aboghe Ella à la CENAP;résultat des courses ,rien du tout ! Au ministère de l'interieur ,nous avons eu tour à tour Mboumbou Miyakou ,Clotaire Ivala ,et Mba Obame.Quel bilan pour ce trio???Je pense que le mal du Gabon c'est Bongos ,avec leurs alliées les Français .On n' est pas sorti de l'auberge tant qu'ils sont au pouvoir.

4.Posté par espoir le 16/08/2010 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ BDB
que se soit marie mado ou une autre personne cela ne changera rien du tout . comme le dit si bien anastasie le mal c'est (bongo et famille) même s'il est vrai que la population gabonaise a sa part de responsabilité sinon une grosse part.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...