News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La SETRAG dans l’œil du cyclone ?

l'info réelle 7J/7 - Source : Gaboneco le Samedi 9 Octobre 2010 à 20:51 | Lu 912 fois

Face à la baisse tendancielle de la qualité de l’entretien de la voie ferrée, la Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) est mise sous pression par le gouvernement qui en «attend mieux». La SETRAG indique toutefois que les efforts consentis à l’entretien du réseau ferroviaire se situent au-delà des engagements financiers souscrits au titre de la concession.



La Société d’exploitation du Transgabonais (SETRAG) est pointée du doigt par le gouvernement, qui lui reproche la qualité actuelle de ses prestations s ainsi que celle de la voie ferrée. «Le gouvernement a toujours rappelé à la direction générale de la SETRAG l’impérieuse nécessité de voir le chemin de fer Transgabonais fonctionner dans le respect des exigences de sécurité et de confort. En clair, le gouvernement n’est pas tout à fait satisfait et attend que la SETRAG puisse améliorer la qualité de son travail», a indiqué le ministre des Transports, Rémy Osselé Ndong, dans une interview accordée au journal l’Union.

Interrogé sur la convention de concession du chemin de fer Transgabonais, le ministre a expliqué que «c’est la COMILOG, à travers la SETRAG, qui est chargée de gérer le chemin de fer Transgabonais. Ce qui inclut la voie ferroviaire et les ouvrages d’art. La COMILOG doit donc prendre en charge et assurer l’entretien de toutes les infrastructures».

Or, le conseil d’administration de la SETRAG, qui s’est réuni le 8 octobre à Libreville, a déclaré que «les efforts consentis par la société sur les 5 dernières années se situent au-delà des engagements financiers souscrits au titre de la concession. En effet sur cette période, la SETRAG a investi en entretien et en équipement nouveaux 58 milliards de francs CFA, dont 61% consacrés à l’entretien de la voie et 28% au matériel roulant».

«Ainsi au 30 septembre 2010, 40 000 traverses ont été posées et 20 kilomètres de rails ont été remplacés, ce qui porte à 210 000 le nombre de traverses posées et à près de 100 kilomètres la longueur des rails remplacés depuis le début de la concession. De ce fait, les ralentissements sur la voie ont diminué de 60 kilomètres à fin 2005 à 15 kilomètres à ce jour», a poursuivi le conseil, qui a par ailleurs donné son aval pour l’acquisition de 4 locomotives neuves, ainsi qu’une rame neuve supplémentaire de voitures de voyageurs pour 15 milliards de francs CFA.

Le conseil s’est enfin félicité de l’accord convenu avec le gouvernement pour la mise en place des moyens nécessaires à la réhabilitation de certains ouvrages d’art sur la période 2010-2013. En effet, le gouvernement a prévu 10 milliards de francs CFA pour ce chantier. 2 milliards ont déjà étés débloqués et le reste devrait être versé en 2011, selon le ministre des Transports.

Il est prévu le 18 octobre prochain à Libreville, une réunion du comité de suivi de la convention de concession. Il s’agira d’apprécier les conclusions de l’audit réalisé à la demande du gouvernement, au sein de la SETRAG et de l’Office des ports et rades du Gabon (OPRAG).

Samedi 9 Octobre 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 912 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !