News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La SEEG a tenu vendredi son Assemblée générale ordinaire des actionnaires

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Vendredi 28 Mai 2010 à 17:15 | Lu 1531 fois

L’Assemblée générale ordinaire (AGO) des actionnaires de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG) s’est tenue ce vendredi à l’hôtel Méridien RE NDAMA de Libreville, salle Ebendje.



L’occasion a été donnée aux actionnaires de prendre connaissance du rapport du Conseil d’administration sur la marche de la société en 2009, ainsi que des conclusions établies par les commissaires aux comptes.

Il a également été procédé au vote des résolutions visant à approuver les dits rapports et les comptes de l’exercice arrêté au 31 décembre 2009. Telle était la trame de cette réunion.

Prenant la parole pour son mot de circonstance, François Ombanda, Président directeur général de la SEEG, est revenu sur les effets de la crise mondiale notamment dans les secteurs miniers et forestiers.

Un recul significatif des cours du pétrole et une pluviométrie particulièrement favorable d’origine hydraulique en hausse de 5,6% (+ 11% pour le réseau interconnecté de Libreville). Dans le même temps, il a été constaté une augmentation de la part de la production thermique au gaz réalisé à Owendo (+ 68%) grâce à la production en année pleine des deux moteurs mis en service en 2008 et aux groupes de la centrale de location.

Ces évolutions ont eu pour corollaire la baisse des autres modes de production thermique (au gazole et au fuel lourd). En conséquence de ce qui précède, les dépenses de combustibles ont baissé.

Au niveau de l’exploitation, la crise économique s’est traduite par une baisse des volumes d’électricité distribuée (-3,1%) tandis que les volumes d’eau distribués augmentaient légèrement (+1,7%). Malgré les difficultés du système d’adduction d’eau de Libreville qui se sont accentuées, le volume d’eau distribué a légèrement augmenté (+0,9%).

En électricité, la production a progressé de près de 0,8% par rapport à 2008, pour atteindre 1,652 GWh. La parts de la production d’origine hydraulique a, grâce à la bonne pluviométrie évoquée précédemment, progressé, passant de moins de 54% à 57% du total, notamment sur la région de Libreville où elle a augmenté de 6 points, pour atteindre 65%.

La contribution, de Libreville et sa région, s’est maintenue à hauteur de 66% de l’ensemble de l’activité de la société. La production thermique a reculé d à 397 GWh (-1,1%), en rapport avec la baisse des consommations d’énergie (-30 GWh) et la hausse de la production hydroélectrique (+ 82 GWh). Dans le même temps, la montée en charge des moyens de production au gaz, qui ont assuré 91% de la production thermique, a eu pour conséquence une baisse importante des productions thermiques au fuel lourd et au gazole.

La production du réseau interconnecté du Haut-Ogooué et de l’Ogooué Lolo a enregistré une baisse importante de -12% en rapport avec la crise économique. L’activité de l’exploitation de Port-Gentil a progressé de 4% et les autres exploitations ont enregistré une croissance de 6%.

L’électricité facturée baisse de -3%, pour atteindre 1.391 GWh, incorporant un volume de cessions internes également en baisse (70 GWh, -24%) en relation avec le recul en 2009 des besoins en électricité pour le pompage de l’eau à Libreville.

Les ventes en basse tension ont augmenté de 2,6% et la part des ventes prépayées, qui comprennent les ventes aux compteurs EDAN et aux compteurs à carte (LIBERGY), a continué sa progression pour atteindre 369 GWh. Le nombre des abonnements a augmenté de 7%. Il atteint 216 320, soit une progression de 103% depuis fin 1997. Le nombre des abonnés au prépaiement a progressé lui aussi fortement (+ 10%), représentant 142547 abonnés, soit 66% des abonnés en basse tension.

Quant à l’eau potable, la production a augmenté à 81 millions de m3 (+ 4,5% par rapport à 2008). Les ventes progressent de 2%, à 62,6 millions de m3. Comme en électricité, Libreville est l’exploitation la plus importante, avec 66% de contribution à l’ensemble de l’activité de la société. Le nombre d’abonnements est en sensible augmentation (+ 7%) à 130 149 abonnés, soit une progression de 114% depuis fin 1997.

Le niveau des dépenses d’investissement a atteint 18,2 milliards de francs CFA, en légère hausse (15,9 milliards de F CFA en 2008), mais demeure insuffisant au regard des besoins.. Le budget initial n’a été que partiellement réalisé du fait des contraintes de financement apparues en début d’exercice et des importants délais de livraison des grands équipements commandés au cours de l’année.

L’exercice clos le 31 décembre 2009 se solde par un bénéfice de 3, 80 milliards de F CFA. Après trois exercices sans distribution de dividende, il est proposé d’en distribuer cette année.

La SEEG est une société privée gabonaise assurant la gestion du service public de l’eau potable et de l’électricité sur un périmètre concédé par la république gabonaise de^puis le 13 juin 1997.

La SEEG dispose d’un capital de 15 milliards de francs CFA, détenu à 51% par le Groupe Veolia. Les 49% restant étant la propriété d’actionnaires gabonais, personnes morales ou physiques.

Avec environ 3500 personnes physiques, la SEEG est la société du pays qui comporte le plus grand nombre d’actionnaires.

Peu avant l’ouverture des travaux de l’Assemblée générale, au Centre des métiers Jean Violas à Owendo, une visite guidée a été effectuée par les responsables de la SEEG et ceux de Véolia. Visite qui a permis aux eux et autres d’apprécier la qualité des prestations qu’offre ce centre mis en service en 1979.

Tombé en désuétude et réhabilité depuis peu pour la formation du personnel et pour répondre aux attentes des partenaires, le CDM répond à une seule préoccupation : Tirer le personnel tant de la SEEG que ceux des partenaires, vers l’excellence.

A ce titre, la SEEG entend investir près de 300 milliards de francs CFA d’ici 2017. Répondant aux multiples préoccupations des partenaires présents lors de la visite, Bruno Collard, directeur général adjoint a dit toute la détermination de la société de faire tirer le maximum de profit aux partenaires. Le rôle de le SEEG n’étant pas de réaliser du bénéfice sur les services accordés à ces derniers.

La visite du site bâti sur près de 57 hectares, avec des équipements de qualité, a permis à la délégation de juger de la capacité du centre à répondre aux attentes des partenaires surtout en matière de formation. Ladite formation qui n’obéit pas à un standard figé, mais qui devra s’adapter aux desiderata des partenaires.

Le PDG de Veolia AMI, en la personne de M. Fonlladosa, a, à son tour, fait part de l’entière disponibilité de son Groupe à appuyer la SEEG dans ce sens.

Toutes les explications sur le mode de fonctionnement du centre ont été fournies par ONDO MINTO’O Edgar, Chef de division en charge de la Formation.

Ont pris part à cette visite des lieux, les sociétés SOGEA, SHO, SOGAFRIC, GIE, GETEEG, SOBEA et ETE.

Vendredi 28 Mai 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1531 fois




1.Posté par Ali7 le 29/05/2010 02:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quels sont ces personnes morles et physique du côté gabonais qui détiennent les 49% du capital ? 51 % pour Véolia oui c'est bon et pour le reste alors ?

2.Posté par aborafang le 29/05/2010 14:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout çà marche mal...des coupures d'eau et électricité tous les jours....les dividendes des actionnaires Gabonais n'ont versés...cette société fonctionne très très mal.......A quel moment on pourra évoluer à 100% Gabonais et BIEN ?
C'EST LA MEME CHOSE ...LA PRESENCE DES BASES MILITAIRES AU GABON...TOUJOURS LA DOMINATION DE LA FRANCE......

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...