News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La Revue de presse hebdomadaire

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 17 Juillet 2013 à 14:40 | Lu 725 fois



Gabon : La Revue de presse hebdomadaire
La revue hebdomadaire de la presse gabonaise tourne autour de l’actualité politique, économique, sociale, sportive et des faits divers de la semaine écoulée.

POLITIQUE

L’actualité politique gabonaise de la semaine du lundi 8 au dimanche 14 juillet, achoppe sur la menace d’éviction pesant sur le premier ministre Raymond Ndong Sima tel que traitée par plusieurs titres. D’autres évoqueront le tribaliste au sommet de l’Etat. Et d’autres encore s’intéresseront à l’opposant André Mba Obame et son patri dissout, l’ex union nationale(UN).

Ainsi, dès le lundi 8 juillet, c’est l’hebdomadaire proche de l’opposition « NKU’U Le messager » qui débute les hostilités en titrant à sa une, « Jeu de cache-cache entre Ali et Raymond » Et d’expliquer, « chacun cherchant à pousser l’autre à la faute », qui consisterait pour le premier ministre de démissionner et pour le chef de l’Etat d’en nommer un autre.

Le lendemain mardi 9 juillet, c’est au tour de l’hebdomadaire indépendant, « LA LOUPE » de titrer à sa une, « Que se sont-ils dits ? », à propos du « long aparté » qu’ « ont eu vendredi dernier au terme du conseil des ministres », « le directeur de cabinet d’Ali, Maixent Accrombessi et Ndong Sima le Premier ministre ». Et d’ajouter, « en tout cas, les dés sont pipés, il doit partir », parlant de Ndong Sima.

Mais encore, le vendredi 12 juillet, ce sont les hebdomadaires indépendants « LE MBANDJA » et « LE NGANGA » qui titreront respectivement à leurs unes, concernant le premier ministre, « Cet homme doit-il partir ?» et « Comment le plan Ndong Sima s’est retourné contre lui ». Le premier évoquant, « la pression…de plus en plus forte dans l’entourage du chef de l’Etat et au sein du parti au pouvoir pour demander la démission du chef du gouvernement ». Le second, revenant sur « la question de savoir pour quel diable de raison ; notre confrère présenterait de la sorte le bilan du chef de l’Etat, tout en défendant Ndong Sima » ? Et d’ajouter, « la diatribe prêtée aux éminences grises de la primature et publiée par « L’Eveil National » s’adressait d’abord à l’entourage du chef de l’Etat. Les Billié Bi Nzé et autres… ».

Comme si ça ne suffisait pas pour le premier ministre gabonais, le journal « LE DOUK DOUK », titrera pour sa part à sa une du mercredi 10 juillet, « C’est le triomphe du tribalisme ». S’agissant de ce que le premier ministre Raymond Ndong Sima, la présidente du sénat Rose Francine Rogombé et le président l’assemblée nationale Guy Nzouba Ndama auront nommé chacun un membre de son ethnie à la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI). Pour la présente commission, le Président de la République a désigné les citoyens Dieudonné Odounga Awassi (Obamba), Mault Mossalat Mounguengui (Punu), Jean-Baptiste Razingué (Myéné) et FabienEvane (Fang). Mais le chois d’Ali Bongo Ondimba a été vu par les trois autres comme une horrible naïveté à vite surclasser pour éviter que cela fasse école dans le pays. Avec ce culot d’acier qui a toujours fait leur charme, ces vaillants fils et fille du pays ont pris le courage de montrer publiquement que leur tribalisme est sans borne.

Et les Gabonais de découvrir, dans les colonnes du quotidien L’Union, que le Premier ministre, en bon Fang du Woleu Ntem, a désigné son propre parent Jean Paulin Ekoua Sima, Fang du Woleu Ntem comme lui. Que la Présidente du Sénat, authentique Myéné du Moyen Ogooué, a sagement désigné son parent direct Jean-Charles Barrier Allela, Myéné du Moyen Ogooué comme elle. Que le Président de l’Assemblée nationale, patriarche Nzébi de l’Ogooué Lolo, a, naturellement, désigné son frère Pierre Guy Boudiaguéla, Nzébi de l’Ogooué Lolo comme… Et le quotidien L’Union du samedi 13 juillet, dans son baromètre du week-end, à la page 2, de placer ces trois personnalités en baisse pour avoir posé un acte de nature à trancher avec le discours politique prônant la promotion de l’unité nationale et la lutte contre le tribalisme.

Pour sa part, l’hebdomadaire « ECHOS DU NORD » de la presse proche de l’opposition, titrera à sa une du lundi 8 juillet, « L’UN à l’UA ». Pour annoncer que « Zacharie Myboto président de l’union nationale, parti dissout par le ministère de l’intérieur le 27 janvier 2011 est reçu en audience à la commission de l’union africaine…après les recommandations en février dernier de la commission des droits de l’homme et des peuples dans lesquelles il est demandé au gouvernement gabonais la réhabilitation de ce parti politique en attendant l’examen de l’affaire au fond ».

Puis, concernant le secrétaire exécutif de ce parti dissout, l’hebdomadaire, « L’OBJECTIF » titrera à sa une du mercredi 10 juillet, « AMO in ou out ? », sous entendu, pour l’élection présidentielle de 2016. Faisant observer qu’ « une…catégorie pense que quelque soit le degré de rétablissement d’AMO, il ne pourrait plus jamais recouvrir la somme de toutes ses potentialités…pouvant entrainer le rejet de sa candidature par la commission médicale ou la cour constitutionnelle. »

Mais encore, l’hebdomadaire indépendant, « LA DEMOCRATIE » titrera à sa une du jeudi 11 juillet, « AMO va-t-il se rabibocher avec Ali ? ». S’interrogeant sur la question de savoir si, « après le pardon et l’amour qu’il a prôné à la cathédrale sainte marie, AMO va-t-il se rabibocher avec son frère Ali ? »

Et concernant les élections locales à venir, le satirique proche du pouvoir « LA GRIFFE », du vendredi 12 juillet titrait à sa une, « Locales schweitzeriènnes ? ». Rapportant que « la bonne dame (Rose Francine Rogombé, présidente du sénat) est décidée à organiser son centenaire festif exclusivement avec les populations », « et que le risque est grand de voir, tour à tour, le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) canal Onouviet (député) et le PDG canal Mabala (député) organiser leur centenaire en différé ».

Quant à l’hebdomadaire « L’EVENEMENT », il titrait à sa une du lundi 8 juillet, « Le ministère de l’intérieur intensifie la communication », s’agissant de « l’enrôlement des électeurs » pour les « locales 2013 » et de façon à ce que « plus rien ne s’oppose à la mise en place du fichier électoral biométrique. »

SOCIAL

Le centenaire de l’arrivée au Gabon du docteur Albert Schweitzer, célébré les 6 et 7 juillet à Lambaréné et à Libreville, marquera avant tout l’actualité sociale de la semaine écoulée. A ce sujet, le quotidien pro gouvernementale, « L’UNION » titrera à sa une du lundi 8 juillet, « L’hommage de la république », illustré par « une gerbe de fleure …déposée sur la tombe du médecin » par « le président Ali Bongo Ondimba ».

Le même jour, l’autre quotidien pro gouvernemental « GABON MATIN » titrait à sa une, « Création d’un prix international Albert Schweitzer » et de préciser que « l’annonce a été faite par le président de la république…lors de la célébration du centenaire. »

Mais encore le vendredi 12 juillet, l’hebdomadaire indépendant « GABAON », titrait à sa une, « Ali Bongo rentre dans l’histoire », relativement à « la création du prix international Albert Schweitzer…doté de 250 000 dollars US (125 millions de FCFA).

Puis, les parutions de « GABON MATIN » des lundi 8 et mardi 9 juillet titreront respectivement à leurs unes, « Le Snec reconduit sa grève » et « La grève évitée de justesse ». Suivant une première annonce de Jean Remy Yama, président du Snec, faite le samedi précédent sur une reconduction de leur grève, dès le lundi 8 juillet, et une seconde qui la suspendra à compter du mardi, « suite à l’engagement pris le week-end par le gouvernement de régler le problème de la prime d’incitation à la recherche » (PIR) dans les plus brefs délais. »

Le mardi 9 juillet, « L’UNION » et « GABON MATIN » titraient respectivement en une de leurs parutions, « Devoir d’expertise » et « Faire la lumière sur les dossiers nébuleux ». Pour ainsi rappeler les exhortations du chef de l’Etat à l’adresse des magistrats, lors du conseil supérieur de la magistrature tenu la veille. L’une des mesures phares aura été le départ de Vincent Lébondo Le Mali de la présidence de la commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) qui vaudra que l’hebdomadaire proche du pouvoir, « LE SOLEIL » titre à sa une du vendredi 12 juillet, « Lebondo Lemali quel bilan ? »

Le bimensuel « LE SCARABEE » interpellera également la justice à sa une du jeudi 11 juillet en pointant, « C’était l’or des fêtes tournantes », et de parler de « crimes économiques à la pelle ».

D’autres interpellations de la justice seront faites. D’abord par l’hebdomadaire « ECHOS DE MISSIMBA » du même jour qui titrera à sa une, « A qui profite le crime contre Biyoghe Mba », à propos du cambriolage perpétré au siège du conseil économique et social dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 juin écoulé. Ensuite, sur le cas de « la peau du crâne d’un cadavre » qui a « été sectionné », l’hebdomadaire indépendant « L’EVEIL National » et le journal « LE TEMPS » de la presse proche de l’opposition, titreront respectivement, « Scène d’horreur à la morgue d’Oyem » et « Charcuterie à la morgue d’Oyem ».

En rapport encore avec la justice, le bimensuel « AZ » titrera à sa une du jeudi 11 juillet, « Sécurité pénitentiaire : l’anarchie d’un colonel », pour décrire l’atmosphère controversée et intrigante qui a prévalu à l’élection du bureau de la mutuelle de la sécurité pénitentiaire.

Par ailleurs, le mensuel « LA NOUVELLE REPUBLIQUE » intitulera sa une du mercredi 10 juillet « ça n’y sent pas la rose ! A propos des toilettes « bouchées », « bousillées » et « nauséeuses »du « bâtiment futuriste » qui abrite l’Institut Français du Gabon. Et d’ajouter, « un point noire dans cet ouvrage très désigné réalisé sans doute par un des disciples du maitre-architecte Jean Jouvel ». Ce n’est certainement pas l’état des toilettes qui justifie le départ annoncé de Patrick Fort après cinq ans « à la tête du bureau de l’agence France presse pour l’Afrique centrale à Libreville », mais la fin de mission.

Puis « L’UNION » du jeudi 11 juillet annonçait à sa une, un « Important don de chine à l’armée gabonaise ». Il s’agirait notamment de « matériels roulants » et « depublics » pour « les directions générales du génie civil et de santé militaire ».

Et le vendredi 12 juillet, c’est « GABON MATIN » qui titrera à sa une, « Des indicateurs plus fiables pour agir avec efficacité ». Il s’agit des « résultats de l’enquête démographique et de santé », rendus publics à l’occasion d’un séminaire ouvert par le ministre gabonais de la santé le Pr Léon Nzouba et qui compile les informations sur, « la fécondité, l’activité sexuelle, le planning familial, la mortalité infantile et adulte, santé de la mère et l’enfant, VIH/Sida et autres IST, violence sexuelle et conjugale… »

ECONOMIE

On retiendra dans actualité économique de la semaine écoulée la une du bimensuel « LA NATION » du lundi 8 juillet, titrée, « Le marché de dupes », à propos de la Cémac et l’intégration sous régionale. Ce journal se posera la question de savoir, « que gagne le Gabon dans cette libre circulation des personnes et des biens ? » Et de répondre « en signant cet accord, le Gabon, grand perdant sur toute la ligne s’est montré trop naïf. »

Deux jours plus tard c’est le quotidien « L’UNION » qui titrait à sa une, « L’ultimatum de la mairie ». Laquelle «impose un délai d’un mois aux petits opérateurs économiques réfractaires afin qu’ils remplissent leurs obligations », notamment en « taxes » et « redevances ».

Le même jour, « GABON MATIN » de titrer à sa une, « Un forum pour booster les échanges », ouvert le mardi 9 juillet, entre le Gabon et le Burundi, notamment dans les domaines de l’agriculture et des services financiers, « en présence du ministre des eaux et forêts, Gabriel Tchango , du secrétaire général adjoint de la CEEAC et des présidents des chambres de commerce du Gabon et du Burundi ».

Et le mercredi 11 juillet, « GABON MATIN » titrera à sa une, « Un programme commun pour le développement agricole », dont la « signature » et la « validation » par les Etats de « la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) », se sont effectuées à Libreville.

SPORT

« INFOS SPORTS GABON » titrait à sa une du mercredi 10 juillet, « Un bilan herculéen » à propos du trimestre écoulé après la désignation par la Fifa du comité de normalisation de la fédération gabonaise de(Fegafoot). Pour l’essentiel, de « nouveaux textes » ont été ébauchés pendant le récent séjour à Libreville de « deux experts » de la Fifa.

« GABON MATIN » du mercredi 10 juillet 2013 titre à sa une, « Les dix griefs que l’on fait à la Linaf (ligue national de football) », au vu notamment « du déroulement de la saison écoulée » du championnat national de première division de la ligue dedu Gabon, dans sa version professionnelle. Il se résume un déficit de communication du président.

Puis, « L’UNION » du lendemain, titrera à sa une, « La Caf (confédération africaine de football) sème la confusion », rappelant que la caf prenant acte de « la décision de la Fifa de suspendre le Cameroun », « avait annoncé la qualification du Gabon pour la phase finale de la coupe d’Afrique de nations (Chan) en Afrique du sud l’an prochain. » Voila que maintenant la CAF « remet la décision final » « entre les mains du comité d’organisation du Chan ».

Et même « L’UNION » du samedi 13 et dimanche 14 juillet, reviendra sur « cet étrange rebuffade » de la Caf en titrant à sa une, « La Caf se déjuge ».

Quant à « GABON MATIN » du même jour, il titrera à sa une, « Le ‘’ndambo d’or’’ à Alain Djissikadié », « le sociétaire de l’union sportive de Bitam (USB)…élu jeudi à Libreville, meilleur joueur du championnat national de la saison 2012-2013 »

DIVERS

Le vendredi 12 juillet, « L’UNION » et « GABON MATIN » titraient à leurs unes respectives, « Bagarre fatale ? » et « Une bagarre en prison fait un mort ». Pour annoncer la mort d’un détenu dans la salle d’isolement après qu’il se soit bagarré pour une histoire de téléphone avec un codétenu qui serait l’auteur du coup mortel.



Copyright Infos Gabon

Mercredi 17 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 725 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...