News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La Revue de presse de l’Agitateur : semaine sur fond d’élections locales

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 28 Octobre 2013 à 05:22 | Lu 537 fois

Le bilan du président Ali Bongo Ondimba, quatre années après sa prise de fonction à la tête du Gabon ainsi que les listes pour les futures élections municipales, deux sujets qui ont alimenté les colonnes des journaux parus cette semaine qui s’achève.



Gabon : La Revue de presse de l’Agitateur : semaine sur fond d’élections locales
L’hebdomadaire L’Objectif est revenu sur le bilan à mi-parcours du Président Ali Bongo Ondimba, quatre ans après son élection à la tête du pays.

« Les hauts et des bas », titre le journal qui estime qu’ « en quatre ans de pouvoir, Ali Bongo Ondimba a réussi à vendre l’image du Gabon, petit pays d’à peine 1,5 million d’habitants à la communauté internationale. L’on peut tout de même remarquer que de nombreux hommes d’affaires, surtout des pays d’Asie se sont intéressés et se sont engagés à investir au Gabon. Le groupe singapourien Olam, ou l’indien Abhyjet et bien d’autres, ne sont arrivés au Gabon que depuis 2009 (année de l’accession d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir). En quatre ans de pouvoir, le Gabon est devenu une référence. Quoi qu’on en dise, en quatre ans, il ya eu des bons et des mauvais points », nuance le journal.

« Après 4 ans de pouvoir d’Ali Bongo, plusieurs raisons d’espérer », écrit le journal Gabaon.

« Le rêve du nouveau président est de faire du Gabon, qui en a les moyens, un pays émergent. Le cap est fixé aux environs de 2025. Commence alors, au pas de charge, l’exécution du programme sur la base duquel, il a été élu. Ce dernier est condensé dans un plan d’action dénommé le Plan Stratégique Gabon Emergent (PSGE). Dans la foulée, plusieurs secteurs sont touchés : développement des infrastructures routières, sanitaires et sportives, amélioration de l’offre d’éducation et de logement, assainissement des finances publiques et réformes de l’administration, restauration du patriotisme et des bonnes mœurs, interdiction d’exporter les grumes et transformation locale de ses matières premières, amélioration du climat des affaires et promotion de la création d’entreprise, accentuation du rayonnement du Gabon à l’international », énumère le journal.

«Malgré quelques aspérités observées ici et là dans la mise entrain de l’émergence, plusieurs clignotants indiquent, 4 ans après, qu’Ali Bongo est sur la bonne voie », analyse l’hebdo satyrique.

Pour l’hebdomadaire Gabon D’Abord, « Ali et ses amis ‘’shebabs’’ ont lamentablement échoué ».

Et de poursuivre : « tous les autres mensonges, à l’instar de 5000 logements par an, soit 20.000 logements en quatre années maintenant, pouvaient passer sans ménagement. Mais, quand même aux bambins, qui de surcroit n’ont rien demandé, on promet 400 salles de classe à cette rentrée scolaire et qu’on ne se fiche pas de les offrir, là, on aura dépassé le seuil de l’intolérable. C’est-à dire, mentir aux enfants ».

« En fait, de paix, partage et développement, le triptyque usité par l’actuel chef de l’Etat, les populations vivent plutôt l’enfer d’un régime hautain, égocentrique et vorace. Ceux qui avaient placé des espoirs sur la capacité de rupture annoncée par les nouveaux dirigeants, sont devenus aujourd’hui les plus grands pourfendeurs du système», conclut le journal.

Pour l’hebdomadaire La Une, « Ali Bongo veut dessaisir les Gabonais de leur pays ! »

« En avant ! Plus rien n’arrête Ali Bongo dans son objectif de confier les rênes du Gabon à ses frères étrangers. Ainsi, après avoir laissé Maixent Accrombessi et Liban Soleman décider de tout à la présidence en ses lieu et place. Lui qui prétend avoir été élu par les Gabonais, voilà que le distingué Camarade président (par défaut) vient de décider de confier un certain nombre de communes et de départements aux étrangers.

Aussi, trouve-t-on sur les listes aux 2ème et 5ème arrondissements, ainsi que dans la commune d’Akanda, etc… Les Seydou Kane, Christian Kérangall et consorts», regrette La Une.

« Election et insalubrité : un scrutin ordurier » titre La Griffe.
« Il n’y a pas que Libreville qui croule sous les ordures. La précampagne électorale est loin d’être la pré-collecte des électeurs qu’elle doit normalement être puisqu’elle vient d’être rapidement transformée par notre Mégret de l’Ogooué en exhumant les déchets racistes et xénophobes. Dans les rues tout comme les meetings, on se pince le nez… », dénonce l’hebdomadaire.

Et le journal poursuit sur sa lancée : « Voilà qui est passé sous les lorgnons du premier héritier de Jean Marie Le Pen, Sieur Paul Marie Gondjout. Devenu leader d’une ex-Union Nationale muée en succursale du Front National au Gabon, Monsieur Gendre ne fait pas que mégretiser son discours et ses ambitions, il passe carrément pour le clone de Bruno Mégret tant ses assauts xénophobes sont puisés directement dans l’escarcelle de l’ancien compagnon de son homonyme, Le Pen Père».

Voilà tout pour cette semaine…

Ah oui ! Il y a aussi la Foire Agricole depuis le début de la semaine ! Mais comme vous vous en doutez, ça n’a pas inspiré les médias locaux. En tous cas pas plus que la politique.

Enfin… Comme d’hab quoi !

Publié le 28-10-2013 Source : Gaboneco.com


Lundi 28 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 537 fois




1.Posté par Grand6Maître Maçon Hiram Abiff le 28/10/2013 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si donc la Griffe dit que M. Gondjout est le Bruno Megret Gabonais, c'est reconnaître qu'Ojukwu Bongo est le Pétain National, et son PM son Laval.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...