News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La Revue de presse de l’Agitateur : encore les locales !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 3 Novembre 2013 à 10:15 | Lu 458 fois

Parmi les nombreux sujets évoqués cette semaine qui s’achève par la presse gabonaise, les élections locales constituent une fois de plus la grosse actualité dans l’air du temps.



« Gemalto coince le PDG », titre à sa Une l’hebdomadaire Echos du Nord.

« Des inscriptions parallèles, il y en a eu », écrit le journal.

« Au début, on a cru que c’était du ‘’Kongossa’’, nom communément donné aux ragots véhiculés à tout va. Les enrôlements parallèles et les kits privés détenus par des personnalités politiques du PDG n’étaient pas une blague. A Mouila (le sud du Gabon), des personnes ont été surprises détenant des récépissés d’enrôlement sortis de ces centres clandestins, estampillés PDG, en lieu et place de l’opérateur du centre d’enrôlement. Ndongou (ministre de l’Intérieur), à la Cour constitutionnelle, a balbutié devant Mborantsuo et les conseillers membres. Accablé qu’il était sur la manigance de créer un 7ème arrondissement à Libreville pour y déverser faux enrôlements, doublons et triplons », note le journal.

« A trois semaines des élections, la Commission électorale nationale permanente (cenap) ne parvient toujours pas à publier le fichier électoral. Or, si le pouvoir veut faire les choses dans la transparence, c’était le 23 octobre 2013 que la liste électorale aurait due être publiée. L’appel des leaders de l’opposition pour un report du scrutin, (…) apparait dès lors comme l’unique bouée de sauvetage que le Parti démocratique gabonais (PDG) ne manquera pas de saisir pour sortir de ce guêpier », analyse l’hebdomadaire.

Pour l’hebdomadaire L’objectif, « Ndongou doit démissionner ».
« Les élections dont la date avait été fixée au 23 novembre au plus tard par la Cour constitutionnelle en avril dernier sont hypothétiques à moins d’un mois de la date butoir. Le ministère de l’Intérieur à tout de vue, serait responsable de cet imbroglio. Du coup Jean-François Ndongou se retrouve hors jeu. Pour avoir échoué dans l’organisation de ce scrutin, le ministre de l’Intérieur devait tirer toutes les conséquences qui s’imposent. Et peut-être pour son honneur, jeter l’éponge », suggère l’hebdomadaire.

Sur cette question du report des locales, l’hebdomadaire L’Evénement rejoint ses confrères Echos du Nord et L’Objectif.

« Pour justifier ce report, les différents leaders de l’opposition s’appuient sur le fait que le ministère de l’Intérieur a déjà accusé un retard dans la publication des listes électorales. La loi précise que celle-ci doit être publiée un mois au plus tard avant le scrutin. Si donc les choses étaient faites dans les règles de l’art, la date du scrutin étant fixée par la Cour constitutionnelle au 23 novembre, c’est depuis le 23 octobre dernier que la liste électorale devait être rendue publique », note le journal.

« Report à nouveau au 21 décembre », titre l’hebdomadaire Gabaon qui ajoute : « la Cour constitutionnelle a finalement reporté la tenue des prochaines élections au 21 décembre 2013. En agissant ainsi, elle a sorti le gouvernement d’une mauvaise passe et donné raison à tous ceux qui, depuis plus d’une semaine réclamaient le report du scrutin », commente le journal.

« Un report enrôlé », ricane le satirique La Griffe.

« Les récentes opérations d’enrôlement ont enfin permis d’établir que les Gabonais sont capables ‘’d’enrouler’’ les plus grands scientifiques du monde et embrouiller la plus performante des technologies du moment. C’est qu’on les avait trop sous-estimés, les Gabonais ! En deux mois, ils ont réussi à ridiculiser le prestige de Gelmato, l’administration et les hommes politiques. Et ce n’est pas fini car, si le gouvernement ne prend pas les devants, ils nous serviront le nectar le jour du vote et réussiront du coup à foutre une belle pagaille », avertit le journal qui poursuit : « Et pourtant, ce qui se passe aujourd’hui aurait pu être évité puisqu’on pouvait aisément le prévoir. Aucune personne de bonne foi ne peut nier aujourd’hui qu’en autorisant de se faire enrôler avec un simple acte de naissance, la classe politique a fait montre d’une inconséquence inexplicable car la porosité du fichier d’état-civil n’échappe à personne », déplore le journal.


L’hebdomadaire La Loupe s’est quant à lui intéressé au Forum sur l’emploi organisé il y a quelques semaines et « qui était particulièrement dédié aux jeunes ».

« Entre l’annonce du forum et sa tenue, rien n’a presque changé pour les chômeurs », regrette le journal.

« La définition du chômeur au Gabon pourrait même bientôt rejoindre celle en vogue en Occident. C’est-à-dire quelqu’un qui a un ou des diplômes et qui n’a pas d’emploi ou l’a perdu. Cette définition cartésienne du chômeur, était encore inconnue dans notre pays voilà peu. Au Gabon, tous ceux qui ne travaillaient pas étaient naguère considérés comme des chômeurs. Aujourd’hui, ne peut se dire comme tel que celui qui a terminé son parcours universitaire ou autres, mais qui ne trouve pas du travail. A ce jour, ils sont à peu près 150.000 dans le pays, les déflatés non compris. Il y a donc urgence », conclut le journal.

« Arrêtez votre xénophobie ! », s’insurge le mensuel La Nouvelle République qui lance un ‘’scud’’ théorique contre les confrères gagnés par la rage de la xénophobie.

« Depuis que les listes pour les prochaines élections municipales ont été rendues publiques et qu’on n’y a constaté la présence de noms de Gabonais d’adoption, c’est tout un déluge de poncifs à forte tonalité xénophobe qui inonde les colonnes de certains journaux… Nous savons où commence le discours xénophobe, mais nous ignorons vers quel désastre il peut nous conduire », prévient le mensuel.

Publié le 03-11-2013 Source : Gaboneco.com

Dimanche 3 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 458 fois




1.Posté par Giap Effayong le 03/11/2013 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le journal "La Nouvelle République" est un journal "Rikiki",une feuille de choux pro-gouvernemental.
Comme tous les peuples,il me semble tout à fait légitime que les gabonais expriment leur ras-le-bol face à l'invasion de la vermine ouest-africaine qui ne cèsse de déférler sur nos frontières depuis qu'ils savent que le Gabon a à sa tête un des leurs.Bientôt le vase débordera et nous devrions sérieusement penser à une solution radicale afin de préserver les gabonais de souche de ces rebuts de l'humanité venus du benin,Mali,Togo,Guinée Konakry et du Nigéria patrie du moche Ali Odjokwu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...