Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - La Guinée Equatoriale rejette la libre-circulation des personnes en Afrique centrale

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Dimanche 10 Novembre 2013 à 09:16 | Lu 2355 fois



Le gouvernement équato-guinéen a annoncé samedi son refus d'appliquer l'accord de libre circulation des personnes devant entrer en vigueur en janvier dans six Etats d'Afrique centrale, sur fond de craintes d'une immigration massive vers ce pays peu peuplé devenu un des premiers producteurs de pétrole du continent.

"Le gouvernement de la Guinée équatoriale constate ces jours-ci une situation (...) de préoccupation qui prévaut parmi les habitants équato-guinéens par rapport à l'entrée en vigueur de cet accord" et a donc décidé de ne pas l'appliquer à l'issue d'un conseil des ministres extraordinaire réuni vendredi à Malabo, a annoncé samedi un communiqué du Bureau d'information du pays.

Après des années de négociations laborieuses, les six membres de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac: Gabon, Congo, Cameroun, Centrafrique, Tchad, Guinée équatoriale), étaient parvenus récemment à un accord sur la libre circulation de leurs ressortissants au sein de l'espace communautaire, avec la suppression des visas et l'instauration d'un passeport biométrique commun.

Inspiré de la réglementation en vigueur au sein de Communauté des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao), cet accord avait été bloqué pendant des années par le Gabon, lui aussi gros producteur de pétrole et terre d'émigration pour de nombreux ressortissants d'Afrique centrale et de l'ouest, attirés par des salaires nettement supérieurs à ceux de leurs pays d'origine. Ainsi le revenu minimum mensuel obligatoire est de 150.000 francs CFA (230 euros) par mois au Gabon, contre environ 30.000 FCFA au Cameroun voisin.

Devenue en quelques années le 3e producteur de pétrole d'Afrique sub-saharienne pour une population d'environ 700.000 habitants, la Guinée équatoriale attire désormais immigrés venus du Cameroun mais aussi et surtout du Nigeria et a pris la suite du Gabon dans le refus de la libre circulation des personnes.

D'autant que le président Téodoro Obiang Nguema, arrivé au pouvoir en 1979 par un coup d'Etat, a mis sur pied un régime policier de crainte de toute tentative de déstabilisation, intérieure, ou venant des nombreux Equato-Guinéens établis dans les pays voisins.

Source : Ben Moubamba

Dimanche 10 Novembre 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 2355 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par CYRIL WAFO le 27/11/2013 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne permet pas qu'on traite mes compatriotes et moi de serpents vous manquez d'arguments et vous ne touvez rien d'autre a faire que d'insulter vos freres dommage

20.Posté par BRICE le 20/11/2013 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement je suis sidéré par la qualité malveillante de certains interveneants qui, confondent la CEMAC ( regroupant uniquement les pays de l'Afrique Centrale) et la CEDEAO, de l'Afrique de l'ouest! La Guinée Equatoriale ne devrait pas se comporter ainsi. Endehors peut-être des Camerounais qui vont làbas est-ce que, les Gabonais, Congolais Tchadiens et Centrafricains s'y installent làbas. Tous ces pays que j'ai cité ont du petrole. Pensez-vous qu'un Congolais ou Gabonais a envier les Guinéens? Tous en Afrique Centrale subissons l'envahissement des ouest africains. Prenons peut-être des mesures d'ensemble d'arreter l'arrivée massive des ouest Africains chez nous. Vous trouverez les senegalais, mauritaniens, maliens, beninois dans les rues de libreville, brazzaville, luanda, malabo. La plupart vivent du faux et des traffiques. La guinée devrait ouvrir ces frontieres aux voisins de l'Afrique Centrale et definir les lois de l'emploi restrictives envers ceux qui cherchent à s'y installer. L'afrique centrale ne dois pas toujours rester en retard de la dynamique de transformation du monde.

19.Posté par Claver Elenga le 18/11/2013 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Pour ma part, je suis Brazzavillois,Je suis tres allaise chez moi, je ne sais pas quelque je pourais venir chercher en guinee equatorial ou encore le gabon, il ya quoi labas sde speciale ? on a les memes realites... Maintenant si ses pays ne veulent pas de la libre circulation, c'est pas un problem le monde avance. De toute les facon , ce sont des ouest africains qui envahissent nos pays ...Pensez-y !

18.Posté par Monefang le 12/11/2013 04:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malgré sa dictature, cet Homme est un visionnaire. O.N.M. sait très bien que dès l'ouverture des frontières dans la zone CEMAC, l'Afrique Centrale est mal placée dans tous les sens: invasion de la sous-région par les Ouest Africains voir même le plan diabolique des illuminatis se réalisé: anéantir les populations par le remplacement d'une communauté par une autre dans un pays. Donc à prendre très au sérieux ce plan diabolique.

17.Posté par Giap Effayong le 11/11/2013 23:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage toutes les opinions qui se sont exprimées à propos du désistement de la Guinée Equatoriale quant à la mise en place de la libre circulation en zone CEMAC.Cependant,je ne crois pas que la décision des autorités de la Guinée Equatoriale ait été motivée par le seul souci d'empêcher les camerounais de déferler dans ce pays voisin.En réalité,à Malabo personne n'ignore que depuis 2009,la racaille ouest africaine débarque en masse sur les plages gabonaises,pays où il n'existe pas de loi régulant l'immigration et dans lequel, dès leur débarquement,ces migrants sont gratifiés d'un gîte et d'un couvert avant d'être régulariséset naturalisés sur le dos du contribuable gabonais.En réalité,les vrais bénéficiaires de la libre circulation en zone CEMAC,c'est la vermine qui vient de l'Afrique de l'ouest et dont Malabo n'accepte pas de voir déambuler dans ses rues.Contrairement à ses voisins,on peut dire que la Guinée Equatoriale est un Etat-Nation dans lequel 98% de la population a la même origine.Ce qui n'est pas le cas du Gabon avec ses peuplades disparates,amorphes et aux intérêts divergents.

16.Posté par Tout sauf Ali le 11/11/2013 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'initiative est bonne mais l'application est un probleme et les motivations d'Ali sont mauvaises. Maitrisons d'abord ce ki se passe dans notre pays avant de nous embarquer dans une affaire qu'on aura du mal a controler.
Ali Bongo toujours maladroit et impopulaire dans ses actions.

15.Posté par SOLANGE ANTIMI NGARI D'OKONDJA le 11/11/2013 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OBIANG NGUEMA A RAISON SUR TOUTE LA LIGNE PARCEQUE COLLABORER AVEC LES CAMEROUNAIS C'EST COLLABORER AVEC LES SERPENTS.

14.Posté par Nno mba le 11/11/2013 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si Obiang refuse la libre circulation, alors pourquoi tout ce vacarme d'institutions sous regionales? biya a raison de ne jamais assister à leur messe car il sait que c'est du pipo

13.Posté par Tueur de Franc-Ma-Cons le 11/11/2013 11:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le but d'ali odjukwu bongo est de diluer le nationalisme gabonais (déjà très mal en point) à l'intérieur d'un cosmopolitisme qui favorisait l'ascension des minorités auxquelles lui mm appartient. Cela prouve smplmt qu'il vit tj mal sa nigérianeté.

12.Posté par Le lecteur le 11/11/2013 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Larévolte,
Tout à fait avec ton point de vue mais ne pas confondre pays de la CEMAC et pays de la CEDEAO.......

11.Posté par Larévolte le 11/11/2013 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je soutiens la décision du président Obiang Nguéma. Cette ouverture des frontières ne profitera qu'aux ouestafs! Le Gabon est déjà envahi par les ressortissants du monde entier qui fuient la misère chez eux comme si les gabonais eux-mêmes étaient déjà tous riches. Si on ouvre les frontières, ce sera la disparition des gabonais de souche. De toutes les façons, Alain Bongo est favorable à cette ouverture pour favoriser l'entrée massive de ses frères de sang nigérians qui sont déjà si nombreux au Gabon et font la loi.

Bravo M. Obiang Nguéma et surtout ne revenez pas sur votre décision! Cette ouverture des frontières n'apportera rien à votre petit pays.

10.Posté par Okoss le 11/11/2013 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Coudou,
Pourquoi il n'y que toi pour mener la contradiction.?
Es tu sur que Bongo aurait refuse comme tu le dis, sinon comment expliquer la presence de nombreux congolais dans nos forces armees du vivant de OMAR.
Comment expliquer que l'actuel president ait ete choisi par OMAR au detriment de tous les gabonais de souche l'ayant cotoye.
etc etc ......................
C'est vraiment pathetique et retrograde ...de ta part comme tu le dis

9.Posté par coudou le 11/11/2013 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas l'ethnie d'OBIANG NGUEMA qui le rend patriote.
Mamboundou, Minboto, Bongo Omar auraient refusé cela en ce moment même!!
je ne comprends pas pourquoi mes frères FANg ramène toujours l'ethnie dès qu'un fang fait quelque chose de bon!!
C'est vraiment pathétique et retrograde.

coudou

8.Posté par Giap Effayong le 10/11/2013 21:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au Gabon,Odjukwu n'a pas jugé utile de connaître l'avis du peuple à travers un référendum ou à tout le moins par le truchement de ses représentants,c'est-à-dire;l'assemblée nationale.Comme à son habitude,il a préféré imposer aux gabonais ses choix foireux.A l'opposé,le président Obiang Nguema,lui, a opté pour la prudence étant donné l'importance du projet.En tout cas,ce n'est pas demain qu'on rencontrera un équatoguinéen répondant au nom de: Zinsou,Paraiso,Adandé,Padonou et j'en passe.
Obiang-Nguema, mbèmbè ossou.
Obiang-Nguema one mone Fang.

7.Posté par JOSEPHINE BONGO le 10/11/2013 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OBIANG NGUEMA ,LUI AU MOINS A L'AMOUR DE SON PAYS , IL PROUVE VRAIMENT QUIL EST 100% EQUATO CONTRAIREMENT A ODJUKU ALI QUI REVIENT DU NIGERIA DONC IL NA RIEN A SIRE AVEC LES GABONAIS,, QUE NOUS SOYONS CONTENT OU PAS DE LA LIBRE CIRCULATION.CE NIGÉRIAN DE SOIT DISANT PRÉSIDENT FAIT TOUT POUR NOUS POUSSER A BOUT.
LES CRIMES VONT SE MULTIPLIER PAR 10, ET ON NE POURRA PLUS METTRE LA MAIN SUR LES ASSASSINS, ILS VONT SIMPLEMENT TRAVERSER LA FRONTIÈRE UNE FOIS LE CRIME COMMIS, NOS COMMANDITAIRES POURRONS DORMIR EN PAIX , ON NE POURRA PLUS METTRE LA MAIN SUR CELUI QUI COMMET LE CRIME.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !