News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : La Cour recompte, l'opposition boycotte et le peuple attend

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Vendredi 2 Octobre 2009 à 23:36 | Lu 650 fois

Le recompte des procès verbaux de l'élection présidentielle du 30 août se poursuit derrière les portes de la Cour Constitutionnelle, où seul un huissier commis d'office a finalement été admis pour valider cette opération déjà déjugée par l'opposition. Les résultats qui seront peut-être annoncés ce weekend risquent encore une fois de ne pas trouver le consensus tant attendu pour couronner la «transition démocratique».



Annoncé pour le 1e octobre dernier, les résultats du recompte des voix de l’élection présidentielle du 30 août se font toujours attendre, alors que leur légitimité a déjà été tuée dans l'œuf par le boycott de l'opposition.

Certaines sources de la Cour Constitutionnelle affirment que le recomptage des procès verbaux locaux est terminé et que les opérations portent désormais sur les bulletins des bureaux de vote de l'étranger.

L'institution devrait terminer ses travaux «à une heure avancée ou bien samedi», estimaient ces sources le vendredi 2 octobre. De quoi espérer une annonce officielle durant le weekend.

Requis par 8 candidats à l'élection et une personne civile, le recompte se déroule finalement en la seule présence de l'huissier de justice commis d'office par la Cour Constitutionnelle, maître Oberdeno, après le différend avec l'opposition sur la présence de leurs représentants dans la salle des opérations.

L'opposition a également estimé que le processus de recompte devrait prendre en compte la liste électorale de chaque bureau de vote, le procès-verbal de chaque bureau de vote, la feuille de dépouillement des suffrages et la liste d’émargement des électeurs dans chaque bureau de vote.

Selon les requérants, la Cour constitutionnelle a exprimé son refus au motif que la procédure était une opération interne qui ne se faisait pas de manière contradictoire, interdisant donc la représentation des opposants.

Les requérants ont estimé au contraire que leurs requêtes respectives exigeaient une procédure contradictoire en présence de leurs représentants. En conséquence, le recomptage imposé par la Cour Constitutionnelle ne répond ni à la lettre, ni à l’esprit de leurs demande et ne peut les engager d’aucune manière, ont-ils expliqué.

«Ce que nous avons demandé dans nos requêtes ce n'est certainement pas une opération à huis clos des membres de la Cour, c'est une opération qui nous permettait de sortir les irrégularités et les cas de fraudes qui sont mentionnés clairement dans les PV. La Cour Constitutionnelle ne peut pas ne pas regarder les PV, nous y arriverons. Et comme la loi prévoit un mois pour vider ce contentieux, nous prendrons le temps qu'il faut», avait expliqué la candidate indépendante requérante Yvette Ngwevilo.

«Le peuple gabonais dans son entièreté est en attente du résultat du véritable recomptage qui se fera en présence des candidats et qui sera contradictoire», avait-t-elle conclu confiante.

Encore un weekend tendu en perspective, dans l'attente des nouveaux résultats de l'élection présidentielle du 30 août qui doivent confirmer ou déjuger la victoire d'Ali Bongo. Peu d'espoir toutefois que ces résultats trouvent le consensus avec une opposition qui tient ferme ses positions et à a déjà jeter le discrédit sur le recompte des voix.

Vendredi 2 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 650 fois




1.Posté par action svp le 03/10/2009 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous êtes vraiment fatiguant !
Vous venez sur le net raconter vos soit disant projets et inquiétudes et pendant ce temps, vous ne faites RIEN.
Vous avez PEUR de poser des ACTES et vous cahez derrière DIEU et l'attente d'un miracle qui ne se produira PAS ! Pensez vous vraiment que ces opposants qui risquent leur vie à chaque heure peuvent réussir à bloquer la machine PDG/FRANCE sans l'aide du PEUPLE ?
Arrêtez d'être lâches et de vous préserver ! Notre armée ne fait rien, Dieu va les faire payer, Obama vient nous aider...
Vous gabonais et gabonaises n'attendez que la réaction des autres ! Mais la VOTRE, quand arrivera t-elle ?
Vous faites pitié ! Que des lâches cachés derrières leur ordinateur ou téléphone ! Même pas capables d'incendier les maisons de tous ceux qui dans les provinces pourraient accepter de falsifier les PV.
Pour que ces vendus n'aient pas le courage de falsifier les PV, il faudrait que VOUS ayez le COURAGE de vous attaquer à eux et à leur biens.
Mais non, vous préférez venir sur le net proférer des cyber-menaces, qui ne font peur à PERSONNE. Chaque jour vous retardez vos soient disant "attaques " parce que vous êtes des lâches remplis de PEUR.
Donc un conseil, ne venez plus sur ce site raconter vos projets qui ne verront JAMAIS le jour et contentez vous de lire les articles.
Autant de lâcheté donne envie de VOMIR...

2.Posté par gabondabord le 03/10/2009 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est nullement un weekend tendu pour les Gabonais, car c'est sur la base des précédents PVs qu'Odjukwu a été imposé président du Bongoland. Quel est l'intérêt de refaire l'opération si les données de bases sont identiques?
Comme le recomptage fait partie des requêtes des candidats lésés, dans le souci de la transparence, de garantir une situation politique et sociale stable dans le pays, le recomptage des voix aurait dû se faire selon les exigences des requérants, cela coutait quoi à la CC d'accepter ces conditions qui allaient dans le sens de l'apaisement, de la transparence et de la vérité?
Malheureusement, l'institution a une fois de plus montrer sa mauvaise volonté au même titre de son illégalité, voir article 89 de la constitution pas plus de 14 ans de mandant, elle est présidente depuis 1991(depuis 18 ans, donc depuis 4 ans qu'elle usurpe ce poste et c'est la meme chose qu'elle veut faire avec son fils adoptif).
On aurait gagné du temps si la CC avait accepté les conditions de l'oppositions, car en recomptant les voix, on aurait déceler les fraudes massives(listes électorales, les émargements, les PV, les enveloppes, les enfants mineurs, les personnes décédées, plusieurs votes par une meme personne, le gonflement de l'électorat); ensuite il resterait à la CC d'examiner l'origine biologique de Odjukwu par les tests ADNs commandés à deux ou 3 laboratoires réalisés par l'opposition, l'ONU et le PDG, ces résultats sont rapides et fiables, cela permettrait d'éliminer rapidement Odjukwu qui est bien un enfant adopté par le couple Albert et Joséphine qui ne sont pas ses parents bilogiques. Qu'ils arrêtent de prendre les gabonais pour des ignards calfeutrés dans le silence et l'ignorance!En France, Sarko n'a jamais renié ses origines hongroises, cela n'a pas empêcher les Francais de l'élire comme président. On ne peut pas renier ses parents bilogiques quelque soit leur statut social, politique. Odjukwu fait vraiment honte à ses parents!
Dès lors que la candidature pour nationalité douteuse levée, l'élection est annulée, le PDG devrait désigner un autre candidat qu'il n'a pas et affronter le front uni pour une nouvelle élection dans un an, avec un gouvernement de transition intégrant toutes les parties opposition, majorité, société civile. C'est cela diriger un pays, c'est cela proposer les choses qui vont dans le sens de la construction, du consentement, du consensus, de l'équité que la population attend.
Tellement des choses à dire, je m'arrête là : Reflexion puis Action!

3.Posté par FREEDOM FIGHTERS le 03/10/2009 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ACTIO

TU FAIS DU BLA BLA MAIS TU PROPOSE QUOI? LES AUTRES AU MOINS ECRIVENT ET TENTENT DES CHOSES MAIS TOI C EST QUE DES CRITISUES CEST GUERE MIEUX QUE CE QUE TU DENONCES

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...