News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon: La BEAC pourrait confier la signature du Gabon à Mba Obame »

Le site de la Liberté - Editeur Libre LVDPG le Mercredi 26 Janvier 2011 à 11:34 | Lu 1468 fois

Le scenario ivoirien n'en finit pas de causer du remous dans l'espace géo-politique africain. Après la décision très médiatisée du gouvernement ougandais de ne pas reconnaitre Alassane Ouattara, c'est au tour de l'opposant gabonais André Mba Obame d'annoncer son gouvernement parallèle après avoir prêté serment mardi à Libreville, la capitale.



Gabon: La BEAC pourrait confier la signature du Gabon à Mba Obame »
Le scenario ivoirien n'en finit pas de causer du remous dans l'espace géo-politique africain. Après la décision très médiatisée du gouvernement ougandais de ne pas reconnaitre Alassane Ouattara, c'est au tour de l'opposant gabonais André Mba Obame d'annoncer son gouvernement parallèle après avoir prêté serment mardi à Libreville, la capitale.

La nouvelle a aussitot embrasé le sillage politique gabonais. Le Parti démocratique gabonais (PDG - pouvoir) a dénoncé l'acte et lancé un appel pour un châtiment exemplaire. Un appel suivi à la lettre puisque peu de temps après le ministre de l'Intérieur de Bongo Ali a annoncé que le parti de coalition de l'opposition, l'Union nationale (UN), est désormais banni.

On a ensuite annoncé la levée probable de l'immunité parlementaire de Mba Obame, que le pouvoir considère simplement comme un député. Ceux des nouveaux ministres qui jusque là occupaient des fonctions administratives ont été tout simplement radiés des fichiers de la fonction publique gabonaise.

Par ailleurs, on évoque désormais la possibilité que la nouvelle équipe gouvernementale soit mise aux arrêts puis traduite devant une juridiction d'exception, la Haute Cour de Justice, pour y répondre de l'accusation de crime de haute trahison.

Entre temps l'inquiétude s'installe petit à petit dans les cercles du pouvoir. L'on crait notamment que les clés de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC), basée au Cameroun, ne soient retirées des mains des représentants de l'équipe Bongo Ali pour être remises aux personnes nommées par Mba Obame.

Le risque est d'autant plus réel que la Guinée équatoriale, membre le plus influent de la BEAC, affiche à l'endroit de Bongo Ali une hostilité qui n'est égalée que par l'affinité que les autorités équato-guinéennes ont avec Mba Obame.

Rappelons que c'est sur insistance de la Guinée équatoriale que le Gabon a perdu la présidence de la BEAC au lendemain de la mort du président Omar Bongo. A l'époque, Malabo s'était contenté d'exiger le départ du No1 de la Banque centrale sous-régionale, le Gabonais Philibert Andzembe. Ce qui avait été accordé malgré les protestations de Libreville.

Qui les arrêtera la Guinée équatoriale si demain elle décidait de retirer la signature à Bongo Ali?

Mercredi 26 Janvier 2011
Editeur Libre LVDPG
Vu (s) 1468 fois




1.Posté par Pays d'avenir le 26/01/2011 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUE LES PAYS DE LA SOU-RÉGION RECONNAISSE LE PRÉSIDENT MBA OBAME COMME PRÉSIDENT ACTUEL DU GABON: GUINÉE ÉQUATORIALE,CAMEROUN,CONGO...

AINSI QUE:

A LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE

AUX ÉTATS-UNIS

UNION AFRICAINE

UNION EUROPÉENNE


2.Posté par K-M le 26/01/2011 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est etrange comme les gens peuvent reagire differemment en fonction de leurs interets , cette communauté international qu'on jette en pature pour le cas ivoirien et solicité en sauveur pour la cas gabonais , pffffffffffff

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...