News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : LVDPG, se mobilise à vous faire vivre cet évènement, le mieux possible

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mercredi 7 Octobre 2009 à 19:05 | Lu 3880 fois

LVDPG, se mobiilise pour vous faire vivre cet evènement qui enterrerait la démocratie au Gabon, un pays où une élection n'aurait plus de sens si Ali Bongo serait confirmé par sa cour et par sa belle mère. Vous pouvez déjà réagir face à cet évènement. La cour constitutionnelle reserverait - t elle une surprise au peuple Gabonais ?




Mercredi 7 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 3880 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par ambalo09 le 08/10/2009 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OUI, LA COUR NOUS RESERVE UNE SURPRISE: L'ANNULATION DE L ELECTION PRESIDENTIELLE POUR INCAPACITE DALI BEN BONGO A GOUVERNER. C'EST TOUT!

15.Posté par ralph le 08/10/2009 18:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POINT DE DEPART D’ACTION DE LA FRANC-AFRIQUE CONTRE UN PAYS HORS DE LA ZONE FRANCOPHONE.

Permettez-moi de présenter deux acteurs de la guerre civile de Biafra : Le Général Emeka Ojukwu et le général Philip Effiong.

A* Qui est Ojukwu :

Le général Eméka Ojukwu est né en 1933 au nord du Nigéria, en région Haoussa et musulman dans une famille très riche, catholique de parents IBO.

Il a obtenu son master d’histoire à l’université d’oxford et entra dans l’armée nigériane en 1957. Il fut promu Lieutenant colonel en 1962 et part au Congo Belge en 1963 en tant que soldat de bérets Bleus.

B* Qui est le Major Général Philip Effiong :

Philip Effiong fut Lieutenant colonel en 1966, après avoir réussi dans la même formation que le général GOWON, à l’académie militaire du Ghana en 1966 et à Sandhurst en Grande Bretagne.

Il fut adjoint d’Ojukwu dans la guerre de Biafra et demanda la reddition du Biafra, l’armistice le 12 et le 15 Janvier 1970 après 30 mois de guerre civile qui couta la vie à 2 millions de biafrais et de nigérians (Haoussas, Peuls, Yoroubas, ibo)

C* La république du Biafra :

Au lendemain du coup d’état de l’armée nigériane par les officiers du nord, les IBO majoritaires dans l’état Major résistaient et furent assassinés à tour de rôle par les soldats du nord.

Voyant l’impuissante des officiers du Nord à protéger les civils et les officiers IBO, le général EMEKA OJUKWU, proclama le 30 Mai 1967, la sécession de l’état Biafra et la république de Biafra sous le principe du droit des peuples à disposer d’eux même et de gérer leur propre richesse.

La nouvelle république de Biafra fut reconnue par La cote d’ivoire de Félix Houphouët, et du Gabon de Omar BONGO.

A l’époque le Biafra démarra sa jeune république avec 500 médecins, 600 ingénieurs, 3000 étudiants. Au niveau agricole, elle possédait 90% des palmiers du Nigéria, 50% de l’huile de palme, 10 mille tonnes de cacao, 60 milles de tonnes de caoutchouc, 60% du coprah. Les recettes de l’exportation avoisinaient 25 millions de livres sterlings, 25% du bois du Nigéria, 20 millions de tonnes de pétroles.

Elle possédait des usines : de (cimenterie, de brasserie, de tabac, de savon, de meubles, de textiles, de pneus, d’aluminium, de verrerie, de portes métalliques)

D* La naissance des Médecins sans Frontières et des Médecins du monde.

La France du général de Gaulle, puissante avec les accords d’assistance militaire et de sécurité en Afrique avec ses anciennes colonies, faisait des coups d’état et remplaçait qui elle voulait à son gré et humeur. Le réseau Foccart se chargeait des bases besognes par des barbouzes français qui sillonnaient la nuit le continent africain.

La colère des peuples noirs fut assombrie par des bruits de canon, par des blancs menteurs qui trouvaient l’auteur de ces crimes dans l’armée africaine.

Le général de Gaulle chargea Michel Debré et Jacques Foccart le 17 Juillet 1968 de mette en place un dispositif avec la croix rouge française pour apporter officiellement une aide directe au Biafra malgré l’interdiction du gouvernement Nigérian de survoler son espace aérien.

Au milieu des aides humanitaires furent transporté des caisses d’armes de guerre de Gabon à l’Aéroport ULI au Biafra.

Le jeune Président qui fut installé au pouvoir après la mort de Léon M’BA le 28 novembre 1967, par Foccart exécuta les ordres de son mentor et de Félix Houphouët BOIGNY.

Pour se venger des prises de positions du gouvernement du Nigéria, et disloquer la puissante république Fédérale qui fait de l’ombre à son protégé de la cote d’ivoire, le général ne lésinait pas sur les moyens militaires à apporter par la France à OJUKWU. La livraison de l’avion bombardier B26 d’une part et d’autre part des armes lourdes furent livrées par des avions de la croix rouge et des chevaliers de MALTE.

D’une main la France jouait le trouble, encourageait la sécession, sans se soucier de deux millions de victimes et de l’exode de la population, et de l’autre main, elle fait venir des jeunes médecins pour faire croire au monde entier son action de générosité aux misérables victimes de Biafra et de la guerre.

Toute campagne contre l’état Nigérian a eu un échec, à cause des soutiens puissants de la Grande Bretagne, de l’URSS pour contrer la visée colonialisme de la France pour s’accaparer du pétrole Nigérian par le Biafra.

E* LE FRENCH DOCTOR BERNARD KOUCHNER.

Un jeune médecin, du nom de Bernard Kouchner fonda dans l’élan de l’idée du Général de Gaulle les Médecins sans Frontières et les médecins du monde après être mis en minorité dans MSF pour la politique à entreprendre. Agitateur d’idée, il développa la théorie de l’ingérence érigée en devoir.

Ses camardes et lui-même sont devenus les pompiers de la France pour donner un semblant d’humanisme de la France après les coups des barbouzes français sous les tropiques ou ailleurs. Il utilisa pour la première fois le mot génocide dans la guerre du Biafra pour affaiblir le gouvernement Nigérian, après 1945.

Ce mot effroyable qui traumatisa les occidentaux dans le génocide Juif de Hitler et des collaborations des pays européens, comme l’Italie, la France, la Roumanie et l’Espagne de Franco.

Aujourd’hui, nous assistons à des déclarations et à des actes contraires dans le cas du Gabon contrairement au tapage pour les pays de l’est, anciens pays soviétiques, comme la Géorgie, L’Ukraine, la Pologne, les pays baltes, la Slovaquie, la tchèque, et de l’Iran. Tout se passe comme si le africains ne sont pas des êtres humains, qui ont droit à choisir leur dirigeants comme les autres peuples.

Quand les intérêts de la France sont en jeu, la démocratie, le respect de droit de l’homme, la liberté des peuples à choisir leur dirigent ne sont plus d’actualité.

La force des services secrets, de l’armée française et la corruption sont des atouts qu’on ne dénonce pas, mais des injures et des dénigrements dans des discours officiels et des médias français sont envoyés au visage des peuples africains pour son incapacité à transformer son avenir et son devenir par celles et ceux qui ont été l’instigateur de ces pratiques d’un autre temps.

F* POURQUOI ORGANISER UNE ELECTION PRESIDENTIELLE EN AFRIQUE.

Pourquoi gaspiller une somme considérable pour acheter les urnes, les accessoires en France pour organiser une élection, qui ne constitue qu’une mascarade de l’avènement de la démocratie en Afrique Francophone. Les dictateurs sont tous à leur poste sans être inquiétés ni par les peuples, ni par les organisations de droit de l’homme ou de TPI.

Ils sont tous reçus à l’Elysée avec tapis rouge et sont tous présidents à vie.

(EYADEMA, HOUPHOUËT, BIYA, BONGO etc)

Au Togo, au Gabon, au Cameroun, au BURKINA FASO, au NIGER, en Tunisie, en Algérie etc. Seuls les peuples africains perdent leur richesse et leur vie.

Ils n’accèdent ni aux réseaux routiers, ni aux sanitaires publics, ni aux écoles, ni au système de commerce international.

Pour conclure,

Je dirai que les déclarations du ministre des affaires étrangères de la France démontrent encore une fois à quel point, à quel niveau les intérêts du peuple français sont tachetés du sang pur des peuples africains, qui sous le racisme, le mépris, l’indifférence subissent la loi de deux poids deux mesures, l’arbitraire et l’impunité des auteurs de la triche.

Les auteurs de crimes économiques, ou de sang trouvent facilement accueil avec des tapis rouges qui n’ont plus besoin d’être tachés de sang.

Bernard Kouchner a débuté sa carrière au Biafra avec la Franc-Afrique, il ne change pas de cap, il est dans la continuité française de double langage pour défendre les intérêts vitaux de la France.





14.Posté par espoir le 08/10/2009 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pitié ne part pas action svp moi c'est vrai bonheur de vous lire ts les matins s'est la premiere choz k je fais des mon reveil lire vos commentaires pour moi étant a l'étranger je me sens en famille losque je vous retrouve sur le forum il ya des gens sur ce site k j'apprecie bien tel k action svp germain pimokou sisi ha sisis akanda blaise gabon ma patrie félicien connor ambalo et bien d'autres encore je crois k ce site n'est pas un site de révolutionnaire mais plutôt des looser .moi j'aurai souhait kon se retrouve sur un autre site tel k celui de moubamba ou mangara celui de mamboundou il ya trop d'ethnocentrisme la ba é moi de ca j'en veux pas les gars arrangeons nous et fuyons ce site j'ai bien peur kil censure de nouveau mon message

13.Posté par germin mba le 08/10/2009 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voila! le calabar biafrais serra bien confirmé des gabonais et là je crois que toutes les demarches legales serront deja epuisée, et apres ca c'est errait quoi les solutions?... '' les marches - les sit in - les grèves etc etc '' pffffffff n'importes quoi tout le monde sait que le gabon est une jungle et nous avons en face a des animaux qui ne respectent pas la loi.
Voila pourquoi la solution c'est l'epreuve de force une rebellion armée bien organisée, imaginez vous un instant que c'est demons pedegistes apprenent qu'il ya plusieurs de leurs tetes qui ont été eliminée physiquement, je peux vous rassurez que tous prendront la poudre d'escampètte et la france peureuse comme elle est serra obligé de laché bongo familly et leurs système.

12.Posté par germain mba le 08/10/2009 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

11.Posté par GABON!!!!!!!!§ le 08/10/2009 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CE SITE DOIT ETRE DU POUVOIR AU AGBON
ON NE PARLE QUE DES HOMMES DU POUVOIR
ET SURTOUT "ALI"
C'EST POUR NOUS SURVEILLER

10.Posté par espoir le 08/10/2009 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

9.Posté par lacompatriote le 08/10/2009 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE GABON EST EN DEUIL DEPUIS LE 03 SEPTEMBRE 2009
LA GUERRE CONTINUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.
ON DOIT TUE ALI COMME ON AVAIT TUé le président SADATE DE L'EGYPTEl
LA REVOLUTION!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

8.Posté par PANAF le 08/10/2009 00:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pitié enlevez la photo de ce porc ici çà fait gerber

7.Posté par ambalo le 07/10/2009 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MEME SI ALI EST MOURANT OU DEVENU FOU AU MAROC, C'EST TANT MIEUX. MAIS IL RESTE LE SYSTEME PDG. IL FAUT LE DETRUIRE UNE BONNE FOIS POUR TOUTE!

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...