News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’opposition va panser ses plaies, avec Jacques Adiahenot en «M. Bons Offices»

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mardi 22 Septembre 2015 à 07:29 | Lu 3570 fois

Que ce soit pour les relations (dégradées) entre Jean Ping et Zacharie Myboto ou pour les rapports (quelque peu suspicieux) entre Moukagni Iwangou et certains autres leaders du Front de l’opposition pour l’alternance, l’ancien ministre d’Etat a été choisi pour ramener la paix et la cohésion dans les «troupes».



Se dirige-t-on vers des rapports à nouveau plus fraternels au sein du Front ? Rendus difficiles par la tournée interprovinciale lancée par l’ancien président de la Commission de l’Union africaine et, depuis peu, par le «rapprochement», sinon les contacts, qu’a eus Jean de Dieu Moukagni Iwangou avec le chef de l’Etat, ces rapports ont énormément brouillé l’image des uns et des autres. Depuis lors, il n’y a, au sein des troupes de l’opposition, que cacophonie, mésentente et, il faut le dire, suspicion.

L’on se rappelle que la tournée woleuntémoise de Jean Ping avait, lors de l’étape d’Oyem, failli connaître quelques soucis – en raison des communiqués lancés par Jean-Christophe Owono Nguéma et François Ondo Edou sur Radio Oyem et par tracts invitant les populations du chef-lieu de la province du Septentrion à ne pas se rendre aux meetings et causeries organisés par ce membre éminent du Front, au motif qu’il n’est pas membre de l’Union nationale. «Il y avait heureusement eu plus de peur que de mal, et les populations se sont plutôt rendus en grand nombre à ces rencontres», souligne un membre du Comité d’organisation de ce périple.

De même, depuis le rapprochement en pointillés et raté de Moukagni Iwangou avec la majorité, beaucoup en ont rajouté pour tenter d’amener le président en exercice du Front à avouer qu’il avait commis une faute. La photo publiée à la une du quotidien L’Union du vendredi 18 septembre dernier les ayant convaincus que Jean de Dieu Moukagni Iwangou avait fait preuve de légèreté.

En tout cas, selon des sources dignes de foi, Jacques Adiahénot a mission de réconcilier ses «frères d’armes» afin que le Front se remette de ces différends, de ces conflits, qui ternissent son image auprès de l’opinion. L’ancien ministre d’Etat que la rumeur dit pourtant être en bisbille avec Jean Ping, devrait commencer par rencontrer le président de l’Union nationale cette semaine.



Mardi 22 Septembre 2015
source : gabonreview
Vu (s) 3570 fois




1.Posté par nfufup le 22/09/2015 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout à fait normal

2.Posté par LUI MEME le 22/09/2015 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il le faut absolument.
Aujourd'hui, ce dont nous avons plus besoin c'est d'une opposition unie et soudée. Il faut que toutes les intelligences soient rassemblées et que tout le monde regarde vers la même direction pour libérer notre GABON.
Ne semez pas le doute dans l'esprit des gabonais, le peuple a besoin de vrais leaders de l'opposition. S'il y en a qui ont fait des faux pas, qu'ils se ressaisissent pour se mettre réellement au service du peuple. Arrêtez de penser à vos ventres; quelle que soit la durée de la nuit, le jour finit toujours par se lever.

LIBERONS LE GABON DU JOUG BONGOÎSTE ET ALLIES

3.Posté par GABONIAISERIES le 22/09/2015 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'opposition à la recherche de l'oiseau rare pour la représenter. Où vont-ils le trouver? Et si je me présentais, vous croyez qu'ils vont m'accepter?

4.Posté par laurenzo lamas le 23/09/2015 11:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Raisons pour soutenir PING.Arrivé au pouvoir:
1 ne peut faire 2 mandats car trop vieux
2 instaure l''''élection a deux tours
3 refonte du cenap et la cour constitu
4 election libre et transparente

5.Posté par Jean Lacroix Dibangoye le 23/09/2015 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Urgent: Et si Jean Ping était le pion du PDG pour diviser l’opposition?

Il a réussi sa mission, celle de semer le trouble au sein de l’opposition gabonaise. Avant son arrivée dans ce regroupement politique, l’opposition présentait une face unie et l’Union nationale semblait être le parti de l’opposition susceptible de ramener tout le monde à une position commune. Mais cela ne pouvait pas continuer comme cela. Il a fallu l’arrivée de Jean Ping pour semer la discorde au sein du groupe. D’abord l’opposition gabonaise était une opposition d’idées, elle se réunissait pour partager des idées en vu d’une alternance et mettait en place un calendrier d’actions. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

L’opposition d’idées est morte pour laisser place à celle de l’argent. L’argent est maintenant le maitre mot pour être le leader de cette dernière. En plus de l’argent, le mépris de la hiérarchie et la technique du cavalier seul. Les langues se délient maintenant au sein du pouvoir et de l’opposition. Apparemment le beau-frère d’Ali Bongo (Jean Ping) aurait eu pour mission de diviser l’opposition avec la promesse de la Présidence d’une institution en cas de victoire. Ces mots viennent d’un haut responsable de l’administration gabonaise qui l’a confié à une de ses maîtresses, cette dernière l’a répété à un responsable politique de l’Union nationale.

Mais avant cette révélation, Zacharie Myboto avait déjà soupçonné Jean Ping de servir la cause du PDG en agissant comme il le fait. “Nous avons la preuve que Jean Ping est un pion du système PDG qui veut détruire l’opposition et sa mission est presque déjà accomplie”. Il a divisé l’Union nationale qui était la base de l’opposition gabonaise, maintenant il y a des pro-Myboto et des pro-Ping dans un parti dont il n’est même pas membre. Il divise l’UPG en achetant certains leaders de ce parti qui sont allés jusqu’à fabriquer une banderole qui adoube Jean Ping, et le plus choquant est que cette bannière présente une photo du charismatique défunt Président de l’UPG Pierre Mamboundou et juste à côté, une photo de Jean Ping. Cette banderole est une atteinte posthume à l’œuvre de Pierre Mamboundou. Même les néophytes en politique savent que le leader de l’UPG n’aurait jamais cautionné un Jean Ping.

“Nous avons des certitudes que Jean Ping est un pion au service du pouvoir” a renchéri un notable de l’UPG, outré par ce qu’il a vu. Le PDGiste Jean Ping aurait-il décidé réellement d’œuvrer pour son ancienne formation politique? Tout porte à croire que “OUI”. Ce n’est pas nouveau en politique au Gabon. Affaire à suivre…
Ping reviendra à la maison PDG car le linge sale se lave ne famille ne vous étonnez pas amis de l’opposition c est un jeu de sa part. Il est bon de faire des analyses qui vont dans tous les sens. Mais depuis quand l’opposition gabonaise a été un tant soit peu sérieuse? Hier c’était Mba Abessole qui a en son temps fait le boulot du maître.

6.Posté par chte le 21/10/2015 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Gabonais ont été escroques par le Bâtisseur de Richesse a l avenue de coin ter devant et en présence du Ministre de l intérieur , sans réaction de la part des autorités qui sont complices sans oublier la poste Bank l argent aura prie la direction du palais de marbre 4 milliards de nos francs rien a signaler jusqu aujourd’hui que faire pour les démunis qu on force a leur voter !!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...