News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’opposition gabonaise, absente du nouveau gouvernement.

Le site de la Liberté - Lvdpg - News : Source : Koaci le Dimanche 16 Janvier 2011 à 18:19 | Lu 6748 fois

Contrairement à des rumeurs très rependues, aucune place n’a été réservée à l’opposition, alors que des discussions pouvoir-opposition étaient en cours, en vue d’une gestion consensuelle de la chose publique. surtout la rentrée au gouvernement de Pierre Mamboundou...



Gabon  : L’opposition gabonaise, absente du nouveau gouvernement.
Ali Bongo Ondimba, a procédé vendredi dernier à un remaniement ministériel , sans changement de tête au sommet de la nouvelle équipe, qui reste dirigée par le Premier Ministre sortant, Paul Biyoghe Mba.

Les hommes d'Ali Bongo sont loin d'être inquiétés : c’est notamment le cas pour le professeur Leon Nzouba, qui devient le ministre de l’équipement, des infrastructures et de l’aménagement du territoire. Pacôme Ruffin Ozounga se voit propulser à la défense, après avoir géré le dossier de l’habitat. Séraphin Moudounga est maintenu à l’éducation nationale, l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation mais perd la facette, porte parole du gouvernement. Maintenu également dans ses anciennes attributions, le ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques, Régis Immogault.

Parmi les hommes du cercle de confiance invités au gouvernement, figure le nouveau ministre es mines et des hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrire, ancien ministre délégué à l’économie et candidat malheureux à la direction générale de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, en raison des turpitudes imputables aux anciens directeurs généraux de cette institution financière sous régionale, tous des gabonais.

Au charbon et sur tous les fronts durant la campagne présidentielle ayant conduit à l’arrivée à la tête du pays d’Ali Bongo Ondimba par un coup d'Etat électoral, l’ancien secrétaire général adjoint de la présidence de la république, et directeur de cabinet du président du parti au pouvoir, le PDG, Ali Bongo Ondimba, Guy Bertrand Mapangou, sort de la discrétion pour embrasser la scène. Il devient ainsi ministre délégué auprès du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la reforme de l’Etat.

Promu secrétaire générale de la présidence de la république, Laure Olga Gondjout part du gouvernement, et s’éloigne de fait des délits d’initié à ciel ouvert et, dont elle se rendait coupable en toute impunité, dans la gestion au quotidien de son groupe de presse privée, notamment lors de la répartition annuelle des fonds accordés par le gouvernement à la presse locale.

Angélique Ngoma quitte ‘’la grande muette’’ pour le département du travail et de la prévoyance sociale. Flavien Nzengui Nzoundou atterri à la santé, les affaires sociales, la solidarité et la famille, après la gestion dans la précédente équipe des travaux publics.

Le nouveau gouvernement compte 32 membres.

En autre incidence de ces changements annoncés, le départ du conseil national de la communication d’Emmanuel Ondo Methogo, qui a pour garage le poste de conseiller politique d'Ali Bongo . Contrairement à des rumeurs très rependues, aucune place n’a été réservée à l’opposition, alors que des discussions pouvoir-opposition étaient en cours, en vue d’une gestion consensuelle de la chose publique.



Formation d'un Gouvernement d'André Mba Obame en cours !

Gabon  : L’opposition gabonaise, absente du nouveau gouvernement.
L’on annonce par ailleurs, la formation dans les prochains jours d’un gouvernement par l’opposant André Mba Obame, qui revendique sa victoire à la dernière élection présidentielle anticipée d’août 2009. Qui vivra, verra...

Dimanche 16 Janvier 2011
Lvdpg - News : Source : Koaci
Vu (s) 6748 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

56.Posté par Larévolte le 20/01/2011 02:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Mebale,

Et qui ne distille pas le sida aux jeunes filles au Gabon?
Vous voulez donc dire qu'il n' y a que les pédégistes et les anciens pédégistes qui sont les seuls malades du sida au Gabon?

Pendant que nous y sommes, demandez à votre guru de quoi est morte Nicole, lui-même il sait qui était Nicole.

55.Posté par St François le 19/01/2011 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Mado,

la ville de N'Dendé a bien bénéficié d'une partie des 11 milliards qui n'ont pas tous été versés. Avec ce qui a été versé, qu'elles ont été les réalisations du Maire de N'Dendé ?

54.Posté par mado le 19/01/2011 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@saint françois,

Voici tes propos.

"Que les partisans de Mamboundou arrêtent de le déifier car il est loin d'être un saint. A la différence des autres hommes politiques dans le marigot politique gabonais il a bien su dissimuler les milliards de Francs CFA qu'il a obtenu du patriarche. Et qu'elle utilisation a été faite de l'argent effectivement versé pour N'Dendé ?
Que les ayatollahs qui entourent Mamboundou arrête de nous prendre pour des C..... "

Je veux seulement que tu nous apportes les preuves du détournement de l'argent de Ndendé. Quand on veut noyer son chien, on le traite de rage. PMM avait clairement dit que Blaise loembet est bien vivant et toutes les autres autorités sont encore vivant et à l'époque Bongo père vivait.

Le seul argent qu'il a perçu, ce sont les dommages et intérets de l'attaque perpétrée contre son siège et l'Etat a été mis au banc des accusés.
Comme dans la culture de certains, le vol est une valeur sacrée et l'accumulation des biens mal acquis restent une fierté pour la famille, la contrée, la province, cela pousse d'ailleurs les cadres gestionnaires à imiter les anciens et c'est ce qu'on appelle concurrence.

Dans l'éducation de l'homme de Ndendé qui n'est pas un saint il observe bien le bien public du bien privé. Cela s'appelle de la probité morale et ce, durant tout son parcours de vie. Il faut le lui reconnaître mais il reste un homme donc pêcheur.
L'imagination est une façon de bricoler le réel, on comprend que l'on puisse fabriquer dans le virtuel des détournements.

Mais bon! La société est constituée de toutes les caractéristiques d'homme. Les voleurs, le menteurs, les honnêtes, les magouilleurs, les violeurs, les kongosseurs, les tueurs, les casseurs etc. Tchouoooo!!!!!, on vous connait, oui!!!! on vous connait et on se connait tous.

53.Posté par St François le 19/01/2011 11:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que les partisans de Mamboundou arrêtent de le déifier car il est loin d'être un saint. A la différence des autres hommes politiques dans le marigot politique gabonais il a bien su dissimuler les milliards de Francs CFA qu'il a obtenu du patriarche. Et qu'elle utilisation a été faite de l'argent effectivement versé pour N'Dendé ?
Que les ayatollahs qui entourent Mamboundou arrête de nous prendre pour des C.....

52.Posté par Germain Mba le 19/01/2011 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon cher MEBALE, pardonnez moi d'avoir osé critiqué "le saint des saints Pierre Mamboundou le seul homme politique gabonais omniscient intègre et irréprochable, oh! DIEU tout puissant pardonnes moi d'avoir commis le peché mortel d'avoir critiqué ce saint homme"

51.Posté par MEBALE le 19/01/2011 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Germain MBA,

Concrètement vous reprochez quoi à MAMBOUNDOU?

1- D'avoir bidouiller les listes électorales?

2- D'avoir fraudé aux élections depuis 1990?

3- D'avoir gérer les budgets dans les différents postes ministériels occupées par lui?

4- D'avoir attaqué des sièges de partis politiques?

5- D'avoir freiné des quatre fers la création des partis politiques au Gabon?

6- D'avoir géré l'argent des fêtes tournantes?

7- D'avoir détourné des médicaments pour ses pharmacies?

8- D'avoir construit des prisons fictives?

9- D'avoir inauculé le VIH uax jeunes filles dans le pays?

10- D'avoir comis des crimes riruels impunis?

Répondez moi SVP!!

50.Posté par Bono Bono le 18/01/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Germain Mba,

Nul ne peut dire aujourd'hui ce qui va se passer en 2011, à moins d'avoir les talents de médium de Madame Soleil. Et encore, Madame Soleil s'est trompé bien souvent.

49.Posté par Germain Mba le 18/01/2011 17:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je comprends la fustration et la haine de quelques compatriotes gabonais
Beaucoup ont encore la nostalgie de l'époque du fameux vrais faux combat politique que faisait semblant de mener de 1990 à 1996 Mba des bois et de 1994 en 2009 le saint des saints j'ai cités Saint Pierre Mamboundou.
Aujourd'hui que le grand metteur en scène de cette vraies mascarade théatrale machiavel Bongo Ondimba albert bernard est mort, les donnés et les règles du jeu politique au gabon ont bel et bien changé et les Mba Abessolo, Mamboundou et les autres qui pactisent avec l'imposteur biafra ibo venu d'Imo state province du nigeria le savent, voila pourquoi tout est mis en place pour empecher a ceux là qui ont vraiment les moyens de nous debarraser les bongo et le pdg du pouvoir.
Le faites que le saint des saints et son parti ne soit pas rentré au gouvernement n'est qu'une ruse rt une divrtion de plus pour mieux preparer leurs plan a fin de donner un coup fatal a l'UN.
et c'est en ce moment que l'on va voir ce qu'on a jamais vu gabon!................EN 2011

48.Posté par MEBALE le 18/01/2011 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aménophis,

L'interposition des uns consistait à permettre de conserver le pouvoir dans la fraternité de la loge dialogue dont deux candidats étaient piliers (ABO et AMO).

En chemin il y a eu une modification qui a fait qu'on donne un coup de pied à AMO dans la loge.

La première est la posture fiable et rigoureuse de EYEGHE NDONG qui ne blaguent pas ave cette affaire.

L'autre camp c'est les amis gourmands de la loge qui voient en AMO un élément gênant capable de mettre des gens à mal par la tromperie et les mensonges.

AMO sait alors qu'il a perdu trop de privilèges et revendique sa part à son frère.

S'il a permis à son frère de prendre le pouvoir c'est parce qu'ils sont ensemble. Mais seulement le frère a des soutiens qui ne veulent plus de cette amitié.

Comme ABO tient à ces soutiens il lui est difficile de concéder quoi que ce soit à son frère.

En août 2009, un bloc de l'opposition pouvait servir de test grandeur nature pour l'alternance.

Cette possibilité a été bloquée par l'interposition et tous les pdgistes déçus.

En 2009 voter AMO-ALI-OYE MBA n’est ce pas vouloir garder le pouvoir dans le camp PDG ?

Vous aurez appelé ça alternance ?

47.Posté par Aménhotep le 18/01/2011 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aménophis, n'oublie surtout pas que l'histoire a cette constante de fonctionner par bonds...d'Amenhotep à ToutMosis...Puis d'Akenaton à Toutankamon et enfin la saga Ramses...

des sauts générationnels et sanguins !

Courage ... le temps presse : Aton ou Amon alors ?!?

1 2 3 4 5 » ... 6
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...