News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’opposition crie à nouveau à la fraude (Par PR BIYAMBOU)

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Lundi 21 Juin 2010 à 16:18 | Lu 2079 fois



Gabon : L’opposition crie à nouveau à la fraude (Par PR BIYAMBOU)
L’autruche est-elle devenue l’animal symbole de l’opposition représentée par l'Alliance pour le Changement et la Restauration (ACR) et l'Union Nationale (UN) ? Après avoir connu la défaite aux dernières élections présidentielles, l’opposition (ACR et UN) se comportaient encore vendredi dernier comme si elle n’avait pas pris la claque à la régulière à Mulundu (Lastourville), au Komo Mondah (Ntoum) et en M’paga (Bendjé).

Elle va jusqu’à soutenir que ‘’ la liste électorale utilisée lors des élections législatives du 06 juin dernier était bien différente de celle de l'élection présidentielle du 30 août 2009, seule liste en vigueur dès lors qu'aucune révision n’a été faite à ce jour... Cela a particulièrement été flagrant dans le Komo Mondah (Ntoum), à Mulundu (Lastourville), et à Bendjé (Mpaga)’’.

Ah bon ! pendant que dans les salons, les cabinets, les quartiers, les bars et les villages des départements de Mulundu et du Komo Mondah, on prédisait ‘’l’élection perdue’’ pour Paulette Missambo, Casimir Oyé Mba, pour raisons évidentes ‘’d’impopularité liées à leurs turpitudes politiques’’, le président de l’UN, Zacharie Myboto parle d’ atteinte ‘’grave aux règles fondamentales de l'État de droit qui installe une véritable insécurité juridique dans le pays et entame la crédibilité du Gabon vis-à-vis de l'extérieur’’.

Il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître que les fans de Casimir Oyé Mba n’ont jamais pardonné leur championnat d’avoir fait une sortie de piste lors de la dernière élection présidentielle sans explication. Alors comment espérait-il mobiliser les électeurs autour de lui sans avoir au préalable vider ce contentieux avec tous ces messieurs et dames qui l’avaient fait confiance ?

Nous sommes, par ailleurs, étonnés du comportement de Myboto de vouloir présenter Paulette Missambo comme une victime à Mulundu alors même que depuis l’élection législative de 2006, cette brave femme avait vu sa candidature contestée par les populations de son département. Son maintien à ce siège c’était fait avec l’onction du défunt président Omar Bongo Ondimba qui avait forcé les barrières. Evidement discours du jour, discours de tous les jours, c’est donc difficile de faire sans ces lamentations de l’opposition au lendemain des élections perdues.

Il semblerait qu’à ‘’Bendjé le pouvoir a organisé le transfert massif de populations venant par bateau et par avion de Lambaréné et Port-Gentil à destination de Mpaga, ce village qui ne compte qu'une cinquante d'âmes en temps normal. À Mulundu le pouvoir a organisé le transfert massif de populations venant par bus et par train d'Okondja, de Koulamoutou et de Libreville. À Ntoum, le Pouvoir a organisé le venant de Libreville par minibus appartenant au ministère des Mines’’.

Diantre ! Pourquoi vous ne dites pas simplement que les élections ont été mieux organisées avec une liste électorale conforme à celle de l'élection présidentielle du 30 août 2009 et qu’il n’y a pas eu de transfert de population sur les sièges où les candidats de l’opposition ont gagné ? Mais qu’ailleurs, où le PDG a naturellement gagné, la liste électorale a subi de manipulation et il y a eu transfert de population pour faire perdre Paulette Missambo à Mulundu, Casimir Oyé Mba au Komo Mondah et Gabriel Ogoula Monyama à Mpaga.

Ce qui est tragique dans la démarche des responsables politiques de l’ACR et de l’UN c’est qu’ils ne sont même plus logiques dans leur dénonciation, submergés qu’ils sont par cette passion qui les rend aveugle devant la réalité des faits. Une passion exacerbée qui marque tout leur être au point de les transforme en victime.

C’est même affligeant quand on voit cette opposition contrainte d’appeler au secours les gabonais et gabonaises pour dire en leur nom, sans avoir réalisé un sondage, qu’ils ’’se demandent à juste titre comment aller dans de telles conditions aux élections législatives de 2011? Comme eux, nous pensons qu'il est impossible d'envisager les élections législatives de 2011 sans procéder au préalable à la remise à plat de notre système électoral’’.

Lorsqu’on a été au pouvoir et qu’on a travaillé à la sécurisation de ce pouvoir, on devait se garder de croire qu’on n’a pas eu à ‘’malmener les libertés publiques et nuire à l'épanouissement individuel’’ parce qu’il y a très peu de communicateurs qui ont oublié le passage de Myboto au ministère de la communication où ses colères disproportionnées n’ont pas toujours permis l’épanouissement des journalistes.

Par ailleurs, sans même avoir attendu la suite que l’Assemblée nationale réserve à ‘’la requête pour l’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire où une interpellation du ministre de l’intérieur est prévue’’ qu’ils se projettent de déposer, les responsables de l’ACR et de UN sont passés aux conclusions: ‘’nous allons saisir la Cour constitutionnelle pour demander l'annulation des élections de Mulundu, de Bendjé et du Komo-Mondah’’.

On a compris que la mise en place de la biométrie va mettre fin au transport des populations lors des élections, à l’instrumentalisation des institutions et même au repli identitaire sinon, pourquoi l’UN et l’ACR insistent-ils sur le vote du sénat sur ‘’ la loi relative à la biométrie’’ supposé ‘’engagé sans délai le processus devant nous conduire à des élections transparentes et crédibles en 20011’’.

Sacrée opposition, mais que disait déjà le secrétaire général du l’UN Mba Obame de la mise en place de cette biométrie quand il était ministre de l’intérieur ’’ inutile et coûteuse’’ ? Que pense t-il maintenant ? Soutient-il les positions de son président ? Enfin si l’on se réveillait maintenant ? L’élection législative partielle est terminée et a rendu son verdict. Elle a épuisé physiquement et financièrement les candidats. Essayons donc de passer à autre chose.

Mais au fait on sait que Louis Gaston Mayila était le directeur de campagne du candidat de l’ACR à la dernière élection présidentielle de 2009, peut-on savoir en qualité de quoi parle-t-il à l’ACR aujourd’hui ? Etait-il déjà porte-parole de l’ACR et directeur de campagne de Pierre Mamboundou?


Par PR BIYAMBOU

Lundi 21 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 2079 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

39.Posté par . le 23/06/2010 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Deciment vous vous perdez en conjectures ici , un coup vous conspuez assele, un coup vous dechiffrez des hieroglyphes dans le propos d orety. Comme quoi la verité n est pas toujours au rendez vous dans vos analyses cher Diaz . Modestie et honneteté oblige concedez à l auteur la part de verités dans ses ecrits et contredisez ce qui vous parait faux .

Cordialement

38.Posté par Larévolte le 23/06/2010 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Diaz salut,

Je suis morte de rire par votre poste n° 35.

37.Posté par Diaz le 22/06/2010 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St. Michael (#36),

Man, I am joining you on this (cf. my post #27). I will not spare any occasion to break all eggs on this incongruous JURGENT's head. He wants the battle, let him be served. From now on, I will always rock him up as hard as I can. He must learn to never mess with God's people.

S'il ne tient pas le coup, Larévolte (#34) lui a déjà donné un très bon conseil: le suicide.

36.Posté par St.Michael le 22/06/2010 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y a-t-il d’autres pdgistes (â part JURGENT et Yacelio) que le biafrias pourrait envoyer devant les Vraies Elites du NDT car j’ai l’impression que ces deux ‘Pig Headed bongolait drinkers’ sont mous comme de la patte à modeler pour affronter les Vraies Elites Gabonaises et Africaines ici sur ce site ?

JURGENT est dans une mauvaise posture en choisissant naïvement et inconsciemment de se mettre sur la trajectoire de St.Michael (One way Traffic = Liberté, Independence, État de droit sans concession).

JURGENT aurait mieux fait de digérer à l’abris de tout regard le BONGOLAIT qu’il absorbe quotidiennement dans les couloirs de la mort du Bord de Merde que de venir prendre des risques inutiles de se faire ‘ESSORER’ du BONGOLAIT de la bouche, des narines et des oreilles.

In principle, I try to be tough to the issues and still soft to people….Exceptionally, I am going to be as tough to the issues as tough to JURGENT.

JURGENT, You have diligently been warned.

Your humble, Fearlessly and Undeterred Persecutor, St.Michael.

35.Posté par Diaz le 22/06/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Larévolte (#34),

Belle remarque et intervention. Mais, je crains que sa majesté JURGENT, roi de l'insulte et de l'ineptie, ne comprenne rien à la raison.

Il faut essayer de voir s'il n'est pas aussi prince de la stupidité, duc de l'incompréhension et marquis de l'entêtement.

34.Posté par Larévolte le 22/06/2010 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Jurgent,

Que voulez-vous faire avec l'identité de St Michael? Commencez par nous décliner la vôtre, les autres vont peut-être vous suivre. De plus vous connaissez les adversaires visibles de Votre Ali Bongo Ondimba qui sont par exemple Myboto, Mba Obame, Mamboundou, Bengone Nsi, Ogouligeundé, Mayila, Moubamba et les autres. Pourquoi ne vous attaquez-vous pas d'abord à eux? Ce serait plus facile pour vous que de venir chercher sur le Net les ennemis de votre sultan Ali pour les punir. Vous voulez faire quoi à qui avec vos menaces? Ceux qui interviennent sur le Net et qui se reconnaissent dans l'UN et affiliés n'ont que leur voix à donner le jour du vote aux candidats de leur formation politique, comme dans toute démocratie. Vous, vous ne comptez que sur la fraude, les mutineries et les massacres. Nous, notre arme, c'est le bulletin de vote, c'est pour cela que nous essayons de faire prendre conscience aux gabonais désireux de vivre décemment que le bulletin de vote est une arme redoutable et un ennemi de la dictature et de la monarchie.
Au fait, je croyais que vous connaissiez déjà l'identité de tous ceux qui interviennent ici puisque vous avez affirmez une fois ici sur ce site que vous nous connaissez tous et que vous allez nous montrer.
A part le poison que
Ali vous a distribué pour tuer et encore tuer les autres, vous ne faites peur à personne. Cependant, Ali veut des résultats, et il est plus qu'impératif pour vous de tuer par empoisonnement sinon c'est vous-même qui allez en pâtir. Au Japon, pendant la guerre du pacifique ( japonais contre américains), les japonais avaient pour ordre de mourir que de se faire capturer par les ennemis, pour cela, on leur avait distribué des capsules de cyanure (en plus d'être des kamikazes) qu'ils devaient absorber pour s'auto-empoisonner. Si vous n'avez pas encore accompli votre mission, suicidez-vous au lieu de venir demander aux autres ici de vous aider à les empoisonner.
Si vous êtes si fort comme vous le prétendez, pourquoi ne trouvez-vous pas tout seul les vraies identités des personnes que vous voulez envoyer ad patre?
Je me suis souvent demandé si Assélé n'avait pas voulu attirer l'attention du peuple gabonais dans son journal Orety qu'il se passe des choses pas très catholiques à l'hôpital militaire. Mais comme il ne pouvait pas accuser officiellement son soit-disant neveu par peur de représailles et de se faire empoisonner, il a malicieusement indexé Mba Obame. En sachant très bien que le peuple n'est pas dupe.

33.Posté par Pilimièilibe le 22/06/2010 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PR BIYAMBOU,je me demande si vous vivez au Gabon?Car ignorer les methodes tant décriées par le nouveau Chef de l'etat frise le ridicule,ne soyez pas aveuglé par les honneurs,l'argent facile,et tous les maux qui accompagnent tout pouvoir qui ne pense qu'à satisfaire ses proches au détriement de la majorité.Vous savez comment sont organisées les élections au Gabon,la fraude electorale au Gabon a atteint des proportions dangereuses,voyez tout simplement l'implication des Gouverneurs,Préfets et Sous-Préfets pour mesurer le danger par rapport aux règles de base qui regissent une nation,je dis bien nation.En citoyen avisé,je crois que la Loi fondamentale de notre Pays interdit aux hommes de commandement de faire campagne pour tout candidat quelque soit son camp ce n'est pas le cas au Gabon,,ils font campagne et utilisent les moyens de l'état,qui sont les moyens de tous les Gabonais opposants ou majorité,cela est tout simplement inadmissible qu'un seul camp celui de la majorité les utilisent.Nous sommes tous pour l'unité nationale,la paix etc...Mais seulement attention nos hommes politiques sont entrain de nous chosifier pour des postes et diviser les Gabonais,ne dit -on pas qu'il faut diviser pour mieux règner?Alors mon ami l'emergence ne doit pas être un mot à la mode,ou encore un mot que les gens emploient dans leurs discours pour faire plaisir au Chef de l'état,c'est un état d'esprit qui demande beaucoup de sacrifices,l'acceptation de son frère dans une différence qui se veut tout simplement constructive et aussi,penser Gabon d'abord et perdre dignement une election sans avoir besoin de frauder parce que c'est surtout cela le mal du Gabon aujourd'hui.

Merci très patriotiquement mon frère PR BIYAMBOU .

32.Posté par ADN le 22/06/2010 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les menaces sont à proscrire sur ce site.

En outre, Je pense que le poste 30 de Diaz est une antithèse intéressante à l'article du Professeur BIYAMBOU. Il mérite d'être approfondie par l'auteur qui - pour ma part - devrait faire un article pour édifier l'ensemble des internautes de LVDPG.


31.Posté par Diaz le 22/06/2010 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
« JURGENT, roi de l’insulte et de l’ineptie » (dixit Larévolte, #19). Wow, Larévolte, je ne sais pas comment qualifier votre observation. Mais, je la trouve très nette.


All hail king Jurgent ! Long live the king !

30.Posté par Diaz le 22/06/2010 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Monsieur BIYAMBOU,

Il est vrai que dans ce monde il est rare de voir des organes de presse totalement indépendants. On a par exemple tout dernièrement vu en Angleterre comment les grands journaux ont chacun fait le choix d’un candidat. Cependant, la position politique d’un media n’est pas une raison suffisante pour faire montrer d’une si grande pauvreté intellectuelle. Votre raisonnement n’est guère cohérent et vous manquez beaucoup de retenu. Pour vous aider à relativiser argumentation erronée, permettez-moi les questions suivantes.

Si l’opposition a triché à Nkembo et à Medouneu.
(i) comment alors expliquez-vous le silence des perdants (le tandem RPG/PDG) à ces sièges ?
(ii) pourquoi le prêtre défroqué et le RPG, les grands perdants de cette élection, se terrent-ils dans un silence très bavard sans aucune intention de contester les résultats de l’élection ?
(iii) quelles sont les preuves de vos suppositions et affirmations ?

Au sujet de Mulundu, Ntoum et Benje :
(i) comment expliquez-vous le comportement de Maganga Moussavou à Ntoum ?
(ii) comment expliquez-vous toutes les preuves (qui ont déjà été versées au dossier du contentieux) dont dispose l’opposition ?
(iii) êtes-vous le seul journaliste (si vous êtes vraiment un) au monde à n’avoir pas vu ce qui s’est passé à Mulundu, Ntoum et Benje ?

Je dois vous avouer que je pensais que JURGENT était le seul ahuri de la place. Au demeurant, j’ai bien peur que votre article ne me laisse croire que le PDG regorge d’une harde considérable de JURGENTS prêts à exposer leur nudité intellectuelle et morale. Je vous prie d’apprendre à relativiser vos articles, du moins pour crédibilité pseudo-journalistique.

1 2 3 4

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...