News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’honneur perdu de Mborantsuo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 26 Mars 2014 à 10:45 | Lu 2833 fois



Il y a quelques semaines, l’inénarrable demoiselle Mborantsuo s’est livrée à un pathétique plaidoyer pro domo pour tenter de sauver ce qui lui reste de dignité. Mais son opération de com a été un flop. Après quoi, elle dit être allée, en compagnie de son doungourou Schummer « Mombo » Lin, se « reposer » en France. En réalité, elle essaie de trouver un point de chute à l’Unesco pour, espère-t-elle, échapper au sort que les Gabonais lui réservent. Pour leur gouverne, les institutions internationales qui seraient tentées de l’embaucher gagneraient à savoir qui est cette femme. Et nous allons les y aider.

En 1991, elle tombe à la tête de la toute nouvelle Cour constitutionnelle gabonaise, un peu comme on tombe malade. Presque accidentellement, sans y être préparée. Plus de 20 ans et quelques mascarades électorales plus tard, Marie-Madeleine Mborantsuo (3M) est toujours là. Plus enracinée que jamais. L’argent, les honneurs, le pouvoir, le luxe, la luxure ont très vite transformé ce qui, au début, apparaissait comme une douce corvée en un incroyable jackpot. Ce d’autant plus que grâce à cette position stratégique, la plus puissante demoiselle de la République avait l’assurance, à l’époque, de saisir son insaisissable Omar Bongo.

Cet homme qu’elle a connu, alors qu’elle était encore adolescente, avait toujours su se montrer généreux et bon prince avec elle. En 2001, celui qu’elle présente aujourd’hui comme son « parent » n’avait pas hésité à fanfaronner devant la journaliste française Marie-Dominique Lelièvre : « Regardez la femme, là. Elle est belle, non ? J'ai deux enfants avec elle. » (Libération du 05/02/2001). Sous d’autres cieux, cela aurait pu choquer : le président de la République, parlant ainsi de la présidente de la Cour constitutionnelle. Mais nous sommes au Gabon.

Et c’est justement parce que nous sommes au Gabon que la « veuve joyeuse » 3M a pu, sans le moindre état d’âme, faire le deuil d’Omar Bongo en 2009 en installant un autre Bongo au pouvoir. « Bongo (Omar) est mort, vive Bongo (Ali9) ! ». L’argent, les voitures, les villas, divers avantages (plus ou moins mal acquis), le pouvoir : elle allait continuer à en bénéficier comme si de rien n’était.

Le coup d’Etat électoral qui consiste à remplacer le khalife Omar par le raïs Ali Big Ben Bongo provoque des troubles qui, à leur tour entrainent des tueries et des actes de barbarie à Port-Gentil ? Elle n’en a cure. Du haut de son usine à fabriquer les résultats électoraux, 3M (une triple malédiction) a rayé de son vocabulaire le mot « scrupules ». Abritée derrière une expugnable armure anti-émotion, elle continue allègrement à vampiriser la démocratie gabonaise. Par sa faute, les Gabonais ont perdu tout espoir d’une alternance pacifique.

A 60 ans (hors taxes), cette femme glaciale à la voix de mezzo-soprano sait ce qu’elle veut. Ce n’est donc pas un hasard si elle est aujourd’hui l’une des plus grosses fortunes du pays. Sinon, comment aurait-elle fait pour financer la construction de l’établissement privé d’enseignement secondaire le plus cher du pays, le lycée Berthe et Jean ? Ou pour créer une société civile immobilière (SCI) à qui l’Etat a attribué une parcelle pour réaliser un investissement d’une valeur de 1 milliard 500 millions de francs ? Ou encore pour devenir l’heureuse propriétaire d’un restaurant au centre ville, non loin de l’Union gabonaise de banque ?

En louant à l’Etat son immeuble de la Sablière pour servir de siège à la Cour constitutionnelle dont elle est la présidente, elle serait, sous d’autres cieux, tombée sous le coup de la loi pour « conflit d’intérêts » et/ou « corruption ». Mais au Gabon, ce sont des hors-la-loi qui font la loi, elle n’a donc rien à craindre.

C’est pour cela que dans sa frénésie à dépenser une partie de cet argent maudit, elle a financé la construction d’une église à Essassa, espérant ainsi s’acheter le salut. Le plus étonnant c’est le comportement de l’archevêque de Libreville, Basile Mvé Engone, qui a donné la caution du clergé en allant inaugurer, en novembre 2010, un lieu de culte dont l’érection ressemble furieusement à une opération de blanchiment. Elle aura beau construire des églises, des cathédrales, des basiliques, des synagogues ou des mosquées, 3M n’a plus illusion à se faire : si au Gabon des Bongo, elle est assurée d’être au dessus de la loi des hommes, dans l’au-delà, il faudra plusieurs dieux pour la juger. En tout cas, elle peut gesticuler comme elle veut, son sort est scellé : pour l’enfer qu’elle fait vivre au Gabonais ici bas, Mborantsuo ira en enfer. Pour l’Eternité !

Grigrinternational

Mercredi 26 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2833 fois




1.Posté par MARI MADO LA DEESSE L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''IMORTELLE L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''IMCOMTESTABLE LA REDOUTABLE A LA COUR CONSTITUTIONNELLE EMERGENTE le 26/03/2014 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gabonais est trop maboule depuis longtemps on devait bruler ou confisquer ses bien son école sur la route sera une école publique à l'avenir car ne lui appartiendra plus.
VIVRA VERA A MORT MBOURANTSOUER.

2.Posté par Avestruz Capoeira le 26/03/2014 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
Cette femme mérite mille fois les châtiments que celui qu'elle a mis au pouvoir...

3.Posté par beaurivage le 26/03/2014 16:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
elle est entre le marteau et l'enclume. un seul conseil Marie madeleine mere de... Jesus est venu pour les pecheurs. en ce temps de careme. ecoute ton coeur et repand toi pour recouvrer la paix source du bonheur eternel. sinon....

4.Posté par Manondzo le 27/03/2014 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi vous acharnez vous contre 3M? Je vous rappelle qu'elle est à la tête d'une équipe de conseillers qui statuent collégialement sur les dossiers soumis à la Cour. En tant que Présidente elle vient lire les décisions prises par la Cour et non par elle-même. Par ailleurs, la grande majorité des recours introduits à la Cour sont irrecevables; es ce la faute de 3M s'il y a des politiques gabonais qui ne savent même pas les procédures à respecter avant d'introduire un recours à la Cour? Alors arrêtez 3M fait son boulot de manière irréprochable. Je vous comprend, c'est comme au tribunal, celui qui gagne le procès est content des juges, et celui qui perd les déteste.

5.Posté par 3ekale le 27/03/2014 20:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 4 tu sais que t'es maboule??? Si les decisions qu'elle vient lire ne profitent pas aux gabonais elle peut refuser de lire en son ame et conscience ou demissionner tout simplement pour le bien de la nation...

6.Posté par Diramba le 28/03/2014 14:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon est un très beau pays béni de Dieu sali par une minorité qui ignore que la justice divine existe. Déception totale pour cette grande institution qui a perdu toute crédibilité dépuis! Une femme est une mère. Une mère doit être Juste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...