News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’expropriation des habitants sur la route Tchibanga-Mayumba freine les travaux

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Samedi 28 Juillet 2012 à 21:18 | Lu 1227 fois

L’opération d’expropriation des habitants installés de part et d’autre de la route en construction sur l’axe Tchibanga-Mayumba a pris du retard, sur un linéaire de 106 km,les populations du PK 30 dans le canton Dousségoussou refusent obstinément de déménager.



Gabon : L’expropriation des habitants sur la route Tchibanga-Mayumba freine les travaux
L’Etat mauvais payeur ? Le retard accusé par le gouvernement gabonais dans le règlement de l’opération d’expropriation des habitants historiquement installés sur l’axe Tchibanga-Mayumba,notamment ceux vivant avant la rivière Yola,frontière naturelle entre les départements de Mougoutsi(Tchibanga)et la Basse Banio (Mayumba),dans le prolongement du canton Mouwambi,campent sur leurs positions :pas de relocalisation sans payement au préalable des indemnités d’expropriation !

Selon les responsables de Santullo Sericom-Gabon,l’accord passé entre ce groupe luxembourgeois et l’Etat gabonais au moment de l’attribution du marché de construction en béton bitumineux de la nouvelle route Tchibanga-Mayumba,c’est au gouvernement d’assumer les frais liés au relogement,aux indemnisations des plantations, etc.Or,depuis trois ans,le Gabon freine de quatre fers ne lâchant pas les moindres deniers dans ce sens.

La visite ,au pas de course du premier ministre Raymond Ndong Sima et une délégation de six membres de son équipe (24/07) n’a pas permis de faire évoluer les lignes de blocage,le chef du gouvernement ne donnant aucune perspective,du moins formelle.

En attendant,les populations ne veulent toujours quitter leurs maisons de paille et d’écorces ou en planches (photo).Il y a aussi une école dont il faudra casser,et des panneaux à énergie solaire qu'il va falloir deplacer,etc.

La même réticence va vraisemblablement se reproduira de l’autre côté de la rivière Yola,dans le canton Mowambi, à l’entrée de Mayumba où certains habitations sont déjà zébrées du signe indiquant"à détruire".

En marge de la visite de Raymond Ndong Sima,on pu apprendre que le terrassement comprenant les déblais-remblais,l’ensoleillement est terminé jusqu’ au pk30 en partant de la ville de Tchibanga, chef lieu de la province de la Nyanga (sud-ouest).

Tout comme la couche de fondation se trouve déjà à 23 km toujours au départ de la commune de Tchibanga, dans le département de Mougoutsi. De même que la couche de roulement est praticable sur un linéaire de 25km.

La route Tchibanga-Mayumba,106 km dont les travaux ont été lancés peu avant le troisième Conseil des ministres délocalisé du jeudi 27 janvier 2011 avance aujourd’hui, cahin-caha.Le holding luxembourgeois Santullo Sericom-Gabon s’est néanmoins engagé mardi 24 juillet 2012 à livrer l’ouvrage avant le terme convenu de 2014.


source: Auteur:Thilde Mombo (gabonpage)

Samedi 28 Juillet 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1227 fois




1.Posté par King le 30/07/2012 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si un gouvernement n'arrive à indemniser 10 paysans, ce n'est pas la peine.
observez bien sûr la photo le genre de maison qu'Ali Bongo et ndong sima sont incapables de dédommager.

2.Posté par raphael le 30/07/2012 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est ne pas seulement Ndong Sima qui ne deguerpise les habitants. Au regard des logements, des quels le Premiér Ministre a eu la charge de démarrer vite et de nous donner au moins 1000 maisons avant de kla fin 2012 ???, il faut preciser que le projet des 3.000 logements a connu un arret depuis le 2008 à cause de la manque de deguerpissement à Bikele. mais la bas il y a aussi la vente illegale de parcelles par quelcun de l'administration qui s'est buffè l'argent.
Ou sont fini les 54 miliards de FCA que Ounzounga avait reçu pour l'habitat ?
Quel est l'etat des projets faraoniques de Bechtel ? Nous ne vivons pas dans les maquettes!

3.Posté par King le 30/07/2012 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces citoyens gabonais vivant dans les campagnes et villages fournissent beaucoup plus d'efforts en forêt pour se procurer le bois qui servira à construire, et de la paille pour fabriquer la toiture.
venir leur demander d'abandonner leurs maisons, leurs vies sans mesure d'accompagnement (relogement ou dédommagement) c'est faire preuve de mépris envers ces Gabonais.
la route oui mais, le bien-être des populations rurales est très nécessaire pour que ces routes soient rentables à l'économie.

4.Posté par Larévolte le 30/07/2012 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il vaut mieux parfois s'abstenir de lire certains articles pour ne pas perdre la tête. C'est le cas de l'article ci-dessus. Je suis ahurie par l'ampleur du mépris et du scandale!
Mon Dieu où va l'argent du Gabon? Donc les bongopédégistes
ont décidé que l'argent du Gabon ne sortira plus jamais pour financer un quelconqueprojet pour le bien-être des gabonais? Que le holding luxembourgeois Santullo dédommage ces pauvres villageois et qu'il se tourne ensuite vers l'étatbongopédégé pour se faire rembourser.

Pauvre peuple gabonais!

La famille bongopédégiste veut simplement et purement la disparition totale du peuple gabonais de souche grrrrrrrrrrrrrr!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Voyages | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame



Pest Reject Pro - Répulsif Anti Rongeurs et Insectes - Avec technologie électromagnétique et ultrasons pour faire fuir les cafards, araignées, insectes, mouches, moustiques, fourmis, rats, souris et rongeurs sans produit chimiques.


Les Articles les plus lus

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !