News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’explosion du Parti Démocratique Gabonais et la mort annoncée de l’émergence

Le site de la Liberté - D'AKOK le Samedi 23 Mars 2013 à 12:47 | Lu 1974 fois

Alors que le quotidien des Gabonais est désormais rythmé par les annonces d’assassinats, de détournement de fonds publics et des violences faites aux civils par les agents des forces de sécurité et de défense, Le PDG, parti- Etat au pouvoir depuis 45 ans, laisse apparaitre les signes d’une crise politique profonde.



Gabon : L’explosion du Parti Démocratique Gabonais et la mort annoncée de l’émergence
C’était le principal vœu des Gabonais à la fin de l’année 2011-2012, que le Parti Démocratique Gabonais explose en vol, emportant avec lui, les méfaits de toutes les politiques publiques initiées par ce rouleau compresseur depuis 45 ans. Ce vœu serait en train d’être exaucé.

Le PDG tient sur un fil. Le congrès de ce parti qui aura lieu entre le 28 et le 30 mars 2013 serait l’ultime occasion d’essayer de sauver quelques naufragés si ce n’est déjà trop tard. En effet, les dissensions au sein de ce parti depuis maintenant un an ont mis un coup d’arrêt à la politique tant soutenue par les chantres de ce qui était un parti de masse. Ce qui ne surprend personne, en tout cas, pas la majorité des gabonais (95%) qui ne se reconnaissent pas dans qu’on a toujours voulu présenter comme le parti majoritaire.

Arrivé au pouvoir à la faveur d’un coup d’état militaire et soutenu par un réseau de la droite mafieuse française, Ali BONGO ne pouvait s’attendre à mieux pour faire passer ses idées sur ce qui est convenue d’appeler politique de l’émergence.

Alors que le teneur et les grands penseurs de ce grand parti de mafieux avaient déjà sauté de la barque, sentant le naufrage, la politique de l’émergence n’est restée qu’une coquille vide soutenue par des hommes et des femmes assoiffés de pouvoir et d’argent. La déception est grande pour Ali BONGO qui espérait convaincre les gabonais et l’opinion internationale à travers les actes posés sur sa volonté à transformer le Gabon et à l’ériger au rang des pays « émergents ».

Le constat est amer, dramatique vous le locataire du Bord de Mer. Rien de marche au Gabon. Les centaines de milliards affectés aux investissements productifs se sont volatilisés au bout de trois ans. Les hommes nouveaux qui étaient censés accompagnés l’émergence se sont transformer en véritables montres, dévorant au passage, argent et les hommes. Crimes rituels, détournements d’argent alimentent le quotidien des gabonais. Actes délictueux causés par les plus hautes autorités.

Au sein même du parti, c’est la guerre entre les différends membres qui, pour certains, envisageraient les échéances avenirs sous d’autres formes que celles prévues par l’ex parti de masse. Les manifestations commémorant le 45e anniversaire de sa création illustrent bien cette déchirure. Si la manifestation, dans l’ensemble, était modeste et mesurée, on aura surtout remarqué le discours succinct du secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi qui s’est tout simplement contenté de souhaiter «un joyeux anniversaire aux véritables militants et militantes du PDG», ajoutant quelques mots pour les femmes de l’UFPDG. Une phrase qui n’a pas manqué d’être retenue par les militants et les observateurs de la politique gabonaise.

Les supputations, à ce sujet, ont commencé séance tenante. «Que s’est-il passé pour que le Camarade secrétaire général du Parti prononce un court discours comme ça ?», En effet, pour beaucoup, le cœur n’y est plus. Le PDG ne serait plus ce grand parti où André MBA OBAME, Casimir OYE MBA, Jules BOURDES OGOULIGUENDE, animaient à une certaine époque. Un parti où les idées parfois maléfiques fusaient pour déstabiliser l’adversaire.

« Le PDG, c’est désormais, une petite bande d’affamés qui n’hésitent pas à mettre la main à la caisse » a déploré une militante ahurie de ce qui arrive à son parti. « Les autres, ils prenaient c’est vrai, mais les gens touchaient les miettes, là, personne ne comprend rien. L’argent sort des caisses, mais on ne voit rien venir ».

« Rien venir », c’est pour cette raison semble-t-il que ALI BONGO entend nettoyer sa maison PDG pour faire du neuf ou du vieux ? en tout cas les conclusions du congrès nous le diront.

Samedi 23 Mars 2013
D'AKOK
Vu (s) 1974 fois




1.Posté par math le 23/03/2013 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HA BON LES AUTRES MANGEAIENT ET LAISSAIT AU MOINS LES MIETTES FRANCHEMENT C EST TRISTE DE LIRE DES TELLES BETISES MAINTENANT QU IL N YA MEME PLUS LES MIETTES MAIS LES CRIMES RITUELS LE PDG N EST PLUS UN BON PARTI VOUS N AVEZ ENCORE RIEN VU AI VOUS FERA ça DUR ET C EST BIEN FAIT POUR VOUS GABONAIS ON VOTE ALI PARCEQU IL A PROMIS FAIRE RENTRER TOUTE LA RICHESSE DE LA FAMILLE QUI SE TROUVE A L ETRANGER AU GABON APRES 3ANS DE REGNE IL NA FAIT QUE FAIRE SORTIR ENCORE PLUS D ARGENT DU GABON POUE AUTRES CIEUX PDG MORT OU VIVANT NE CHANGERA RIEN AU QUOTIDIEN DES GABONAIS TANT QUE SE SERONT LES MEMES QUI GARDERONT TJRS LE POUVOIR COMME DIT L ADAGE LE MALHEUR DES UNES FERA LE BONHEUR DES AUTRES ET MOI JE DIS LE MALHEUR DU PEUPLE FERA TOUJOURS LE BONHEUR DU POUVOIR PROUVEZ MOI LE CONTRAIRE

2.Posté par Guilou le 23/03/2013 17:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://guiloubitsutsugielessen.blogspot.com/2013/03/la-revanche-du-bongoisme-face.html?m=1

3.Posté par Joe le 23/03/2013 17:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
math tu es comment ? nous qui sommes sur place, nous voyons comment ça se passe. le PDG s'autodétruit car les jeunes loups eux meme font ça dure à Ali. Ils ont décidé de casser sa politique. Ils appellent ça la FRAPPE. Détourner quand c'est possible l'argent des projets. La vieille dame qu'on fait parler dans ce post, c'est des anciens PDGISTES eux meme qui se plaignent. Ce journaliste est au fin des nouvelles. Je pense que c'est un type du pouvoir. ou un gar des renseignements.

4.Posté par N'Nsa le 23/03/2013 18:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La direction du Pdg va devoir traiter les cas des brebis "galeuse", boudeurs et autres frustres:
1- Ndemezo'o; Adiahenot; Biyoghe Mba; Coniquet et Cie qui ont ouvertement appelle a une Conferance Nationale.
2- Ngari, Abeke; Labouba; Engoang Owono; Oleri etc qui sont des frustres (a causes des promesses non tenu d'Ali envers eux) et ne cessent de menacer l'emergent en chef d'une implosion du parti (ou du Pays?)
3- Ping, Geogette Koko; Toungui; Angelique Ngoma; Menga etc qui ont deja a plusieurs reprises refuser de "mouiller le maillot" depuis qu'ils ont perdu leur precedent poste
4- Pascaline Bongo, Ngoleine; Louembe; Nkoghe Bekale; Barro Chambrier qui sont cites dans la presse (et la CNLCEl ?) comme etant des "fonctionnaires indelicats" menacent aussi la direction du Pdg...

5.Posté par Lola le 23/03/2013 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'explosion tout le monde en parle ici derrière l'Assemblée nationale. ALI aura-t-il les couilles pour demander à NZOUBA et MBORATSUO de vider le parti ? c'est le gros du problème. En réalité, sans de véritables racines, le gar ne peut rien. Pas de base dans le Haut ogoué, il va s'appuyer sur qui ? C'est ça le truc. Le désordre économique, tout le monde sait qui sont à l'origine. donc congrès ou pas congrès, ce sera toujours de la merde pour les Gabonais.

6.Posté par Ondo Obiang le 23/03/2013 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI N'EST PLUS PRESIDENT.

7.Posté par Ross Marcoss le 23/03/2013 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BOF!!

8.Posté par TARA le 23/03/2013 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ShipOmar et Cie.

Ali OJOUKOU = boulanger = criminel ritualiste = franc-maçon = tribaliste = instigateur de l'extinction du gabonais de souche et de son patrimoine culturel, lui-même ne parlant pas un seul dialecte de "son" pays...

9.Posté par King le 24/03/2013 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais le Pdg n'existe que de nom,
certains font croire que ce parti tient encore alors que non; même le 12 mars fête de ce parti trois ans après l'usurpation du pouvoir, la fête s'est passée en clando, ceux qui sont parties on réussit à torpiller ce Parti mafieux et criminel.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...