News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’épée de Damoclès suspendue sur la tête de certains politiciens...Comme Ali Bongo !

Le site de la Liberté - LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale le Dimanche 13 Mars 2011 à 23:41 | Lu 1848 fois



Gabon : L’épée de Damoclès suspendue sur la tête de certains politiciens...Comme Ali Bongo !
L’affaire fait grand bruit à la Commission Nationale de lutte contre l’Enchirissement Illicite (CNLCEI). Alors que des cadres moins nantis se sont pliés à l’exercice, des responsables politiques de premier plan vont écoper d’amendes pour refus ou retard de déclaration de leurs biens, conformément à la loi. A-t-on appris de source proche de la CNLCEI.

Il s’agit de Paul Mba Abessole (Rassemblement Pour le Gabon, Majorité), Pierre André Kombila Koumba (Rassemblement Nationale des Bucherons, Opposition), Sylvain Momoadjambo (Parti Démocratique Gabonais, Pouvoir), Pierre Claver Maganga Moussavou (Parti Socialiste Gabonais, Opposition) Jacques Adiahénot, Idriss Ngari (Parti Démocratique Gabonais, Pouvoir), Marie Ange Casimir Oyé Mba, André Mba Obame et Jean Eyeghé Ndong (ex-Union Nationale)...Et Ali Bongo Ondimba !

Il ressort des dispositions de l’article 4 de la loi n° 003/2003 du 07 mai 2003 que la CNLCEI a notamment pour missions de prévenir, de constater les faits d’enrichissement illicite et de les faire réprimer; mais également de donner des avis aux pouvoirs publics sur des questions touchant à l’enrichissement illicite.

La Commission accorde une place importante aux mesures de prévention. Elle mène des actions ayant pour objectif de façonner des comportements aptes à favoriser chez l’agent public une culture visant à rejeter l’enrichissement illicite par un accroissement du niveau général des connaissances en la matière.

La loi susvisée dispose en son article 4 que la CNLCEI a pour mission de centraliser les informations nécessaires pour prévenir les pratiques d’enrichissement illicite ; de détecter et de faire prendre des mesures conservatoires ; de collecter et de conserver les déclarations de fortune des agents publics ; de susciter et de promouvoir au sein des institutions et des organismes publics ou parapublics des mécanismes destinés à prévenir les faits d’enrichissement illicite ; d’évaluer périodiquement l’impact des stratégies et des performances atteintes et d’organiser des séminaires et conférences sur les questions touchant à l’enrichissement illicite.

La mission d’investigation de la Commission consiste à rechercher, à constater et à faire réprimer par la Cour Criminelle Spéciale les faits et pratiques d’enrichissement illicite.

Lorsqu’elle se saisit ou qu’elle est saisie des faits présumés d’enrichissement illicite, la CNLCEI instruit, délibère et adresse le dossier au Procureur de la République qui n’a pas l’opportunité des poursuites.

Autrement dit, il est tenu de mettre en mouvement l’action publique sauf si les faits sont manifestement inexacts, prescrits ou amnistiés.

Dans les tous les cas, la Commission est partie jointe à la procédure afin de suivre l’affaire jusqu’à son terme et peut même, le cas échéant, faire usage des voies de recours.

La mission consultative de la Commission est obligatoire dans certaines matières et facultative dans d’autres.

Aux termes des dispositions combinées des articles 4 (9ème tiret) et 5 de la loi n°003/2003 du 07 mai 2003 susvisée, la consultation de la Commission est obligatoire pour donner son avis sur tout projet de texte concernant les questions touchant à l’enrichissement illicite, aux conflits d’intérêts, à la rémunération des fonctionnaires, aux modes de perception des impôts et taxes, aux marchés publics ainsi qu’aux règles éthiques concernant la fonction publique ou le secteur parapublic.

Par ailleurs, la CNLCEI est également consultée à titre facultatif pour donner son avis sur toute question d’enrichissement illicite, de conflit d’intérêt ou toute autre question relevant de sa compétence.

Née de la volonté du défunt Président Omar Bongo Ondimba, la CNLCEI, a été mal perçue par une catégorie d’hommes et de femmes qui font leur fortune en pillant les fonds publics.

Dans les rouages même de l’Etat, son action n’est pas toujours facilitée et subit des pesanteurs ou des impedimenta, comme pour vouloir démontrer qu’elle ne sert à rien.

La CNLCEI est une institution jeune, qui doit prendre son envol et s’affirmer dans un environnement hostile. Elle doit demeurer telle une épée de Damoclès suspendue sur la tête des moutons qui broutent là où ils sont attachés.

Source : Infos Gabon


Dimanche 13 Mars 2011
LVDPG - Presse Gabonaise & Internationale
Vu (s) 1848 fois




1.Posté par spiritus santus le 13/03/2011 19:31 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ne nous embrouillez pas. Arretez de vouloir ns faire croire que votre CNLEI, pilotée par le PDG, travaille. 90% des gabonais sont à la fois mal logés, pas soignés, ne mangent pas à leur faim, mal rémunérés. Bref, pauvres. Alors q 10% en ont à tel point qu'ils ne savent meme plus quoi en faire. ALLEZ DONC VOUS FAIRE FOUTRE.

2.Posté par ECHOS DU GABON le 13/03/2011 23:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre liste est incomplète... C'est toute la famille Bongo qiui sera en prison aujourd'hui. Arrêtez de faire du cinéma.

3.Posté par sanko...le gkb. le 14/03/2011 01:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
faite d'abord. Apres on croira...au fait..ki dirige la cnlcei..!? Sale menteur.

4.Posté par ... le 14/03/2011 02:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des opposants qui ne valent pas mieux que ceux qu ils critiquent , mais qui pour autant pronent l honneteté et la transparence juste verbale ? Qu en pense Moubamba et son blog Gabonenervant ?

Regime d exception pour tout ce beau monde ou supercitoyens, quand les yeux se rivent uniquement sur le voyage de Mamboundou et les bouches font dans la surenchere des hypothetiques retombées bien moins materiels que ceux des interpelés par la CNLCEI ?

Sure qu ici les autruches fanatisées mettront la tete dans le sable, comme d habitude ou se contenteront de regarder le doigt et non la lune .

5.Posté par conscience le 15/03/2011 01:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'enrichissement illicite de merde. au Gabon, nous les gabonais savons très bien qui vole et qui ne vole pas dans notre cher beau pays. ces pdgistes veulent simplement nous divertir et nous éloigner de la vériité. il faut qu'ils sachent que les gabonais en ont marre, nous ne voulons plus jamais de la famille bongo et ses gangsters.

si vraiment ce cancre d'ali veut prouver malhonnêtement aux gabonais qu'il se soucie de leur présent et de leur avenir, c'est facile comme "bonjour". qu'il commence donc par dénoncer tous ce que son père et lui ont volé et continuent à voler au Gabon et aux Gabonais.

une fois cela fait, le peuple sera très très content de lui et s'accordera sur la poursuite des autres gabonais cités plus hauts et l'ensemble de tous les altogoveens (haut-oguoué).

c'est une vraie merde ce type!!!

Gabonaises et Gabonais, libérons-nous de ces gangsters pour l'avenir de nos enfants.
car, comme nous le savons tous, les pères de nos pères n'ont pas assuré l'avenir de nos pères tout comme nos pères n'ont pas put assurer notre avenir.
les seuls responsables sont la famille bongo et tous les scorpions qui constituent le système bongoiste.

moi je suis prêt à m'immoler, donnez-moi seulement les moyens...

Celui qui ne veut pas trouve des solutions, celui qui veut cherche des solutions"

6.Posté par conscience le 15/03/2011 01:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oops

"Celui qui ne veut pas trouve des raisons, celui qui veut trouve des solutions"

j'assume!!!

7.Posté par conscience le 15/03/2011 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hola la fatigue l'emporte!


"Celui qui ne veut pas trouve des raisons, celui qui veut cherche des solutions"



J'assume!!!

8.Posté par bangssesso le 16/03/2011 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
conscience n dit vous savez par ou commencer pour aainir le gabon qu'il accepte lui la prin et les gabonais serons derriere lui hahahaha ça serai interressant non!la merde vous n'avez meme pas honte d'en parler enrichissement illicite c'est l'hopial qui se moque de la charité allez vous faire foutre!

9.Posté par bangssesso le 16/03/2011 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
conscience l'a si bien dit vous savez par ou commencer pour assainir le gabon qu'il accepted'abord lui la prison et les gabonais serons derriere lui! hahahaha ça serai interressant non!la merde vous n'avez meme pas honte d'en parler enrichissement illicite c'est l'hopial qui se moque de la charité? allez vous faire foutre!

10.Posté par muel le 17/03/2011 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est une blague, donc au gabon il que quelques individu qui ne veulent pas déclarer leur fortune?je veux bien y croire, mais s'il vous plait mr de l'enrichissement illicite,quel est le patrimoine du biafra président avant sa prise de fonction suite a son coup d'état?et sa famille dans tous sa?sa maman,après avoir pillé le pays pour faire de la prostitution en a quoi en son actif?franchement vous êtes que des blageurs.vous n'exister que de nom,continué a mangé l'argent de notre pays mais saché qu'un bien mal acquit ne profite pas.il est que vous vous repantiez,car a quoi sert il de gagné ce monde si tu dois perdre ton âme?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...