News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L'émergence serait - elle en panne ? Quid des chantiers engagés à Libreville avant la CAN ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 13 Mars 2012 à 13:08 | Lu 1487 fois

Avant l’entame de la Coupe d’Afrique des nations de football 2012, la capitale gabonaise était un vaste chantier où l’on ne pouvait faire un mètre sans rencontrer des engins et des ouvriers. Depuis la fin de cet événement continental, plu rien ne bouge. Et des inquiétudes commencent à tarauder l’esprit des citoyens qui crient déjà aux éléphants blancs.



Gabon : L'émergence serait - elle  en panne ? Quid des chantiers engagés à Libreville avant la CAN ?
Que se passe-t-il en effet sur les chantiers des infrastructures routières qui avançaient à un rythme effréné avant la CAN 2012 ? Avant toute chose, le commun des Gabonais a certainement constaté qu’il n’y a plus ou presque plus d’ouvriers sur les chantiers des échangeurs de Nzeng-Ayong, Charbonnages et IAI. A la rigueur, on peut y apercevoir deux pelés et trois tondus qui, au fil des jours donnent l’impression qu’il y a quelque part un malaise qui ne dit pas son nom. Un trouble qui, indubitablement, bloquerait l’évolution et surtout la finition de ces chantiers. Un chronogramme de livraison des travaux avait pourtant été édité par les responsables sortants du ministère de l’Équipement. À ce rythme, il est peu probable que le délai de trois mois qui avait été annoncé soit tenu.

Entre temps, les désagréments causés par cette non-évolution des chantiers entravent le déplacement des citoyens, usagers de la route. A l’instar du carrefour Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement, où l’embouteillage demeure du fait que le sens giratoire est loin d’être achevé. Un état de fait qui laisse apparaître à certains endroits de la ferraille qui endommage même la pneumatique des véhicules. En outre, pour peu qu’il y ait une petite pluie, les à-côtés de la route pratiqués par les piétons se transforment en bourbier compliquant d’avantage l’existence des Gabonais. Tout comme, en cas de grand soleil, des poussières nocives sont générées qui agissent quoi qu’on dise sur la vie de la population.

«On avait l’espoir quand on a vu la vitesse avec laquelle les travaux avançaient avant la CAN 2012. Mais depuis là, ça craint. On dirait qu’on a été rattrapé par nos vieilles habitudes», a laissé entendre un quinquagénaire qui attendait un taxi dans le flot humain du carrefour Nzeng Ayong.

A ce niveau du carrefour Nzeng-Ayong, l’absence même de lampadaires est désormais synonyme d’insécurité totale. Il ne s’y passe plus un jour sans qu’un citoyen ne se fasse détrousser par des braqueurs qui écument désormais cette zone.

«La semaine dernière, notamment samedi autour de 21 h30, une dame qui rêvait tranquillement de ses occupation a été détroussé par un jeune homme qui faisant semblant d’attendre aussi un taxi. Faute à la lumière, il a disparu dans la foule avant même d’avoir fait cent pas», racontait une dame dans un taxi ce lundi matin. Ce ne sont là que quelques désagréments qu’on peut relever çà et là.

De nombreux chantiers sont carrément abandonnés. Entre le PK 6 et le PK 7, la route creusée pour faire passer les conduits d’eau, et qui n’a pas été refermée, est désormais en piteux état. «Qu’attend-on donc pour colmater ces trous ?», interrogeait un client d’un taxi vendredi soir, alors qu’un embouteillage monstre les obligeait à se divertir avec des débats de tous genres. «Il faudra encore qu’il y ait un autre grave accident pour que le gouvernement se décide d’agir», a répondu un autre client.

Du côté de Sibang, la bretelle proche de l’arboretum et débouchant au PK 8 est loin d’être achevé. Moins de cinq cents mètres. Et pourtant, on a vu des engins réfectionner la route entre le rond-point de Nzeng-Ayong et l’Arboretum. Qu’est-ce qui bloque la réfection de ce trajet qui ouvre sur la route nationale N°1 ? C’est en réalité la question que se posent régulièrement les riverains de ce quartier.

On se souvient pourtant que le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba avait annoncé lors de nombreuses sorties, et même lors du conseil d’administration de l’Agence nationale des Grands travaux, le 6 février dernier, que les travaux se poursuivraient après la fête panafricaine du football. «La CAN était une opportunité et un instrument de montée en puissance mais les réalisations de l’ANGT, que je félicite, s’inscrivent bien au-delà du seul projet de la CAN», déclarait le président Ali Bongo lors de ce conseil.

Au final, le Gabonais attend simplement de voir le Plan directeur national d’infrastructures soutenu par l’ANGT et édicté en septembre 2010, se réaliser. Et ce plan regroupe 21 grands projets, pour un investissement total sur 6 ans, estimé actuellement à 5 913 milliards de francs CFA. Il s’agissait d’une stratégie globale de développement visant à doter le Gabon des infrastructures nécessaires sur l’ensemble de son territoire pour le développement socio-économique de l’intérieur du pays et une réelle diversification de l’économie nationale.

Gabonreview

Mardi 13 Mars 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1487 fois




1.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 13/03/2012 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est l'émergence voulu et que fait le peuple ?

2.Posté par Yves le 13/03/2012 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La vraie question est de savoir combien Baloche-Ondimba, le patron de Socoba a touché pour faire ces conneries? L'ANGT dépend directement des Bongo, donc tant qu'ils sont payés, le reste ils s'en foutent.

3.Posté par Marshall le 13/03/2012 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hoo ! non l'émergence et belle et bien là, et nous avançons tous ensemble dans la toute quiétude !

4.Posté par Malimba le 13/03/2012 23:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les emergeurs vous etes tous des fous. Vous avez certainement des euilleres lorsque vous etes au niveau des fameux ponts.. Haaa il paraît que se sont des echangeurs. Pauvre Gabon.

5.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 14/03/2012 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Marshall
Tu as vraiment RAISON , l'émergence avance et nous nous sommes parfaitement D'ACCORD AVEC TOI MON FRERE car au Gabon PDG-Ali 9 = OPPOSITION . Sauf qu'il ne faut pas oublier que la vérité viendra vous rattraper un jour avec une vraie opposition et non les enfants de la loge . Le changement arrive et la fausse émergence va s'engloutir . AUX PEDEGISTES LE TEMPS DE LA NUE EST ARRIVEE , SINON .... IL FAUT ASSUMER

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...