News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’accoutrement indécent

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 4 Février 2013 à 01:54 | Lu 1395 fois

La montée vertigineuse de l’indécence vestimentaire inquiète plus d’un dans notre pays le Gabon, particulièrement à Libreville. Il suffit d’aller dans certains établissements scolaires ou universitaires. Il suffit de faire le tour de la ville pour voir de hommes et des femmes, surtout adolescents, porter des vêtements qui frisent la morale.



Gabon : L’accoutrement indécent
Les jeunes filles et les jeunes garçons n’hésitent pas à exposer leurs corps. Cette dérive s’étend aussi dans certaines administrations publiques. Quelle honte ! Quand on regarde certaines femmes, par leur accoutrement qui donne l’impression d’être des prostituées ou en quête d’amour. Certaines d’entre elles sont mariées avec de nombreux enfants.

Les causes sont nombreuses, selon les spécialistes, notamment la mode qui oblige certaines femmes à se sentir attirante et séduisante en mettant leur corps en valeur.

« C’est la mode, nous sommes jeunes. Je ne vois pourquoi nous allons nous habiller comme nos mères avec de gros boubous », estime Murielle, une jeune fille. Un avis partagé par Arielle, une autre jeune fille qui voit en cette mode une manière d’attirer l’attention et de plaire.

Mais, les hommes ne voient pas les choses de la même façon. Pour certains, c’est une mauvaise éducation qui peut produire de tels comportements.

« Lorsqu’une fille a reçu une mauvaise éducation à la base, ne vous étonnez pas qu’elle affiche un tel comportement », souligne Marcel.

Toutefois, les conséquences de ces comportements sont aussi visibles : les violes.

Il serait souhaitable que autorités se saisissent du sujet en revoyant le code vestimentaire dans les administrations publiques ainsi que dans les établissements scolaires et universitaires.

Le gouvernement gabonais avait pris le 24 juin 2010 un décret selon lequel l’accès dans les services publics est désormais assujetti au port d’une tenue correcte excluant, pour les femmes, un chemisier décolleté. Pour les hommes, la liste officielle des « tenues correctes » comprend le costume, l’ensemble tailleur, la veste « avec ou sans cravate », « l’abacost » (sorte de veste légère à manches courtes portée sans chemise, ni cravate) ainsi que le « boubou cérémonieux » et la « saharienne », à porter avec « des chaussures de ville ». Pour les femmes, la liste se compose « de la robe, de l’ensemble pagne, du tailleur jupe, du tailleur pantalon, du boubou cérémonieux ou d’une simple jupe et d’un chemisier non décolleté », tenue à porter, là aussi avec « des chaussures de ville ».

Infosgabon

Lundi 4 Février 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1395 fois




1.Posté par ppt le 04/02/2013 09:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce sont des mauvais esprits des demons qui les pousse a s habiller comme ca,vous avez qu aregarde unfou dans la rue possede des esprits la premiere chose que le demon fait c est dele deshabillercette fois il est plus ruse il le fait aunom de la mode

2.Posté par L"AFRICAIN le 04/02/2013 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas mal pour les yeux /apres y a pas viole mais attentat a la pudeur.

3.Posté par Aboum le 04/02/2013 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qui est juge de la décence ou de l'indécence? Moi, j'aime bien voir ça.Un string dehors, c'est sensationnel mais sans plus!

4.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 04/02/2013 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils me font vomir tous ces misogynes qui n'ont rien dit contre la "Loi-Nzouba", ni contre nos coutumes barbares qui amènent des vieillards au mariage forcé avec des mineures, ni contre nos pontes qui font des gosses à des pucelles, ni contre les viols que subissent les femmes dans quasiment toutes les villes gabonaises dépourvues de toilettes publiques. J'ai du dégoût pour ces hommes qui insultent sans cesse nos femmes, nos soeurs et nos filles en "DVD", le jour, et qui, le soir quand personne ne les voit, ces mêmes hommes leur courent après comme des chiens ! Laissez nos Gabonaises tranquilles ! Elles ont le droit de disposer de leurs corps comme elles le souhaitent ! Y en a marre de ce machisme d'un autre âge ! Qui vous demandent de les regarder ? Nous sommes en démocratie ou merde ?

5.Posté par ppt le 04/02/2013 20:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce fruit bon et agreable a la VUE c est pourquoi il la présente partout CD, DVD, FILM, PUB, IMAGE en sont rempli , très ruse satan il deshabit les femmes au nom de la mode et du modernisme. honnêtement plus rusé

6.Posté par René OLOKO le 05/02/2013 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PDGiste-A-Mort, vous avez l'air de vivre dans un autre monde. Au moment où l'on condamne l’intolérance, vous la doublez avec l'anarchie. Vous parlez de la loi NZOUBA, mais ce projet de loi avait été présenté et discuté DÉMOCRATIQUEMENT. C'était l'époque où nous croyions à l'avènement de la véritable démocratie. Vous parlez de mariage forcé de mineurs avec des vieillards, je vous mets au défi de me citer un seul cas de ce genre dans votre village. La réalité, celle que nous dénonçons à vous faire vomir, est qu'à vouloir se mettre à la mode, notre jeunesse se pervertit chaque jour. Si vous voulez organiser des séances de strip tease, libre à vous, mais faites-l à des endroits éloigné de nos regards. ce-là nous éviterait d'émettre ces critiques qui vous donne la bile.

7.Posté par Gilles Alewina Blessing le 05/02/2013 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout a fait d accord avec René OLOKO.

8.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 05/02/2013 18:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@René Oloko,

J'aurais un cas de mariage forcé à vous soumettre, extrait de ma propre famille. J'ai encore un "parent" aux affaires : celui-ci a tellement souffert de trop souvent prêter son épouse légitime à Omar Bongo, que ce "parent" a exigé et obtenu de sa belle-famille que cette dernière lui offre une nouvelle femme, une pucelle d'à peine 13 ans qui a grandit au secret dans la maison de mon "parent" jusqu'à ce qu'un an plus tard, elle accouche de jumeaux. Aujourd'hui cette nouvelle femme vit au frais de mon "parent" en tant qu'amante attitrée. Vous appellez ça comment ? N'est-ce pas une sorte de mariage forcé ?

Je prendrais un second exemple, très connu de tous les PDGistes. Nous avons au Gabon, un ancien ambassadeur devenu député, après avoir géré le budget de la CAN passée, qui envoyait ses filles dormir à l'hôtel, à chaque fois qu'Omar Bongo séjournait à Rome ou à Washington. Tous les ambassadeurs faisaient d'ailleurs pareil !N'est-on pas ici en présence d'un détournement de mineur comme avec le ministre de l'Intérieur auteur d'un inceste avec sa nièce et mère d'un bébé Ndongou ? Je ne vous parle même pas de toutes ces vierges qui sont devenues des mamans de petits Bongo, un peu partout à Libreville !

Alors s'il vous plaît, respectons nos Gabonaises, et laissons-les tranquilles ! Tant qu'elles sont majeures et vaccinées, qu'elles vivent leurs vies ! Il y a longtemps que l'exemple d'en-haut a foutu le camp au Gabon ! Qu'elles s'en inventent les leurs !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...