News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’Union nationale toujours en vie ?

Le site de la Liberté - LVDPG - News : Source : Gaboneco le Mardi 1 Février 2011 à 20:29 | Lu 1742 fois

S’achemine-t-on vers un bras de fer entre Zacharie Myboto et Jean François Ndongou ? Alors que le second a annoncé le 28 janvier la dissolution de l’Union nationale (UN, opposition), le second a appelé les militants du parti à poursuivre leurs activités librement.



Gabon : L’Union nationale toujours en vie ?
Zacharie Myboto, président de l’Union nationale (UN, opposition) a appelé le 31 janvier les militants de cette formation politique dissoute de poursuivre leurs activités. Dans son communiqué du 31 janvier, Zacharie Myboto exhorte «les militantes et militants du parti de poursuivre leurs activités librement sur l’ensemble du territoire national, sans céder aux manœuvres d’intimidation et aux provocations de toute sorte émanant de forces conservatrices et antidémocratiques».

«Le Président de l’Union nationale demande aux démocrates et aux partisans du changement de dénoncer les entreprises lâches de bâillonnement et d’élimination dirigées contre l’Union Nationale», a poursuivi Zacharie Myboto.

L’appel de Zacharie Myboto est surprenant car, le 28 janvier, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, avait annoncé à travers un arrêté la dissolution de l’UN pour «non respect des principes démocratiques, atteinte à la forme républicaine de l’Etat, atteinte à la souveraineté nationale, trouble à l’ordre public». Le même arrêté précisait qu’ «il est, à compter de ce jour, fait défense à toute personne de s’exprimer au nom de l’Union nationale dissoute».

Mardi 1 Février 2011
LVDPG - News : Source : Gaboneco
Vu (s) 1742 fois




1.Posté par 9G+ le 01/02/2011 20:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oye mba au jt de la RTG1

2.Posté par NYANGO le 01/02/2011 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ne manquerait plus que ça, que ndoungou empeche les gens de parler au nom de l'UN; si on le fait que peut il faire ? mettre 1000000 de gabonais en prison ? pendant que son mentor bébé doc ali était à la défense combien de logement a t il construit ne serait cequ' à l'armée qui le protège ? c' est les prisons qu'il va construire pour empiler les gabonais ? mon oeil! les pauvres cadres de l'armée ils habitent encore dans des maisons toles en haut toles en bas et vous croyez qu'ils vont tirer sur leurs frères et soeurs qui sont dans la meme souffrance qu'eux? lesveilles maison de l'époque coloniale qui leurs servent de logis! franchement c'est honteux de soutenir un bongo qui en cache un autre 43ans aprèsMR MYBOTO vous etes et resterai le président de l' UN

3.Posté par ambalo09 le 01/02/2011 21:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les militaires gabonais ne sont ps des républicains. Combien de fois il faudra le dire. Ne jamais compter sur eux. Ils préfèrent croupir dans la misère des bas quartiers comme kinguélé, rio, batavéa, etc. Regardez les braves soldats tunisiens et égyptiens. de vrais compatriotes, pas ceux qu'on a au Gabon qui ne savent que faire la raquette, boire et chercher les femmes.
Pitié

4.Posté par ADN le 02/02/2011 05:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve malheureux que les "grandes démocraties" occidentales qui reconnaissent Bongo Ondimba fils malgré le réjet du peuple ne se taisent devant cette violation de ce droit de parler.

5.Posté par ADN le 02/02/2011 05:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve malheureux que les "grandes démocraties" occidentales qui reconnaissent Bongo Ondimba fils malgré le réjet du peuple gabonais se taisent devant cette violation de ce droit de parole.

6.Posté par mapangou le 02/02/2011 09:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ ADN

Aide-toi, le ciel t'aidera.
Les grandes démocraties, comme tu les appelles, prendront toujours pour le camp des victorieux et ce peu importe la manière dont la victoire est obtenue.
Les tunisiens et les égyptiens n'ont pas attendu que les soient disant occidentaux les reconnaissent: les tunisiens et egyptiens se sont levés et marchent.
Les occidentaux n'ont pas d'amis: ils n'ont que des intérets. S'il te plait, assimile cela.
Gabonais, n'aie pas peur de ton destin:lève-toi et marche! il est temps de reprendre ta liberté perdue stupidement le 12 mars 1968 avec le collaborateur, ce négrier des temps modernes ,albert bernard bongo!
Souviens-toi gabonais que ton destin n'est pas d'etre l'esclave de la famille bongo.
Gabonais libére-toi de tes chaines, principalement de ta peur, de ta peur des Bongo; ils sont mortels comme toi et ont la trouille aussi. Omar a choisi l'Espagne parcequ'il avait la trouille d'aller en France et Ali Ben est franc macon parcequ'il n'a pas les couilles de t'affronter homme à homme; il a besoin du Blanc pour se sentir vivant et fort.

7.Posté par lafrikain94 le 02/02/2011 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mes frères!
Combien de temps faudra t-il pour être un model de renoncement à la dictature et à la monarchie? Si dans les autres pays comme la tunisie et l'égypte, des hommes et des femmes se soulèvent pour faire tomber ces régimes autoritaires, pourquoi ne pas suivre ce courant de libération. Nous soufrons depuis plus de 43 ans à cause de cette famille et ce parti maudit ( PDG) qui pense avoir tous les pouvoirs au mépris du peuple. Mobilisons nous d'avantage, suivons l'exemple des autre pays. Gabonais l'heure à sonner, lève toi et marche pour toi, ta famille, pour tes amis qu'ils soient du sud du nord de l'est et de l'ouest du gabon. Nous sommes un. Les politiques veulent nous diviser, ne tombons pas dans ce piège. ce combat est juste il est pour notre liberté.

8.Posté par DAFRIKA le 02/02/2011 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Evidemment UN existe encore et continuera d'exister. Aucune loi ne peut taire une revendication. Vous verrez dans les jours qui arrivent, UN va vous conduire vers a démocratie et la libération totale. BEN ALI est parti. MOubarak est en train de partir aussi. Alain Bongo a peur. Il a des comportements d'une personne qui a eur de quelque chose. lui et sa bande se retrouveront bientôt au chômage et sans argent car les sous qui sont dans es banques étrangères seront restitués au peuple gaboanis.

OUI UN Existe toujours. Dans 'histoire du Gabon, les militants du Morena étaient mis en prison mais le Parti avait continué à exister.

En Tunisie, les partis islamistes étaient interdits mais continuaient malgré tout à exister.

N'ayez pas peur. on est proche de faire chuter ce le PDG et tous ses zinzins.

9.Posté par DAFRIKA le 02/02/2011 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personne et personne ne peut interdire à un Parti d'existe. NDongou et le PDg sont hors sujet. même es partis islamistes sont réhabilités en Tunisie, Egypte, Algerie.

Tunisie, Egypte, Jordanie, Syrie, Yemen, nous sommes dans le même mouvement.

Et bientôt e Maroc et son roi seront ébranlés et en finir avec ces monarchies de merde et à la con.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...