News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’Union nationale répond à Biyoghé Mba

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Gaboneco le Mercredi 22 Décembre 2010 à 19:13 | Lu 3678 fois

L’Union nationale (UN, opposition) a réagi le 21 décembre aux déclarations du gouvernement et du Parti démocratique gabonais aux propos tenus le 18 décembre par Zacharie Myboto, président de l’UN. Ce dernier avait notamment demandé la démission du chef de l’Etat, suite aux révélations du documentaire "Françafrique" diffusé par la chaine publique française France 2. Dans la déclaration ci-dessous, le parti de l’opposition dénonce notamment «des manquements élémentaires très graves» du gouvernement.



Gabon : L’Union nationale répond à Biyoghé Mba
Réaction de l’Union Nationale à la Déclaration du Premier ministre, Monsieur Paul Biyoghé Mba

La Radiodiffusion Télévision PDG (RTPDG) a intégralement et longuement diffusé sur ses deux chaînes les «réactions» du Premier ministre, Monsieur Paul Biyoghe Mba et du Secrétaire Général du PDG, Monsieur Faustin Boukoubi, à la déclaration du président de l’Union Nationale, Monsieur Zacharie Myboto, sans avoir, préalablement et dans les mêmes conditions, donné le contenu de celle-ci. Ce qui a amené les uns et les autres à se poser la question de savoir à quoi ces deux personnes réagissaient. L’Union Nationale déplore une fois de plus ces manquements élémentaires très graves.

Néanmoins, l’Union Nationale relève pour s’en réjouir que Monsieur Paul Biyoghe Mba, Premier ministre est enfin sorti de son «retard utile» pour promptement réagir au discours du Président Myboto du 18 décembre 2010 dans lequel il demandait au nom de l’Union nationale la démission de Monsieur Ali Bongo Ondimba du pouvoir qu’il usurpe depuis le 3 septembre 2009.

L’Union nationale aurait trouvé grand intérêt à apporter plus de crédits aux propos de Monsieur Paul Biyoghe Mba si ceux-ci n’étaient plutôt destinés à se faire passer pour le meilleur défenseur de l’émergence et protéger ainsi son poste à présent très menacé.

Mais connaissant ses états de service dans les fonctions ministérielles qu’il a occupées, à son passage de mémoire au cabinet présidentiel, comme aujourd’hui à la Primature, Monsieur Biyoghe Mba reste toujours pour nous un hâbleur patenté, semant le vent sur son chemin pour des résultats nuls.

Monsieur Biyoghe Mba comme Monsieur Ali Bongo Ondimba dont il feint d’ignorer les résultats réels de l’élection présidentielle du 30 août 2009 ont lamentablement échoué dans la gestion du pays. Ils devraient tous les deux en tirer les conséquences et ne pas attendre que l’histoire les rattrape.

Fait à Libreville, le 21 décembre 2010.

Le Secrétaire Exécutif Adjoint


Mercredi 22 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous : Source : Gaboneco
Vu (s) 3678 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

31.Posté par le phenix le 25/12/2010 01:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé)

Vus me paraissez très outillé , maintenant que s'est il reelement passé a la cenap avant l'interruption du vote?
AMO a-t-il gagné les élections avec 42% de voix?
Merci pour vos précisions...

30.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé) le 24/12/2010 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ MEBALE,

Comme vous le dites si bien, Le S.E adjoint de l’UN a bien fait cette déclaration au nom de son parti et non en son nom personnel. Il n’est de ce fait pas en contradiction avec ce que vous dites à savoir : « Ce qui a toujours comme ça c'est la signature en PO ou la lecture au nom de...»

Si vous aviez pris la peine de consulter les statuts de leur parti, vous n’auriez surement pas trouvez en cet acte, une manière pour le SEA de l’UN, de minimiser Monsieur Myboto car L’article 16 des statuts de l’UN stipule que :

- DU SECRÉTARIAT EXÉCUTIF
Le Secrétariat Exécutif assure la permanence de l’administration, de la gestion et de l’animation du Parti.
Il est placé sous l’autorité du Bureau National.
Le Secrétariat Exécutif est dirigé par un Secrétaire Exécutif assisté de secrétaires Exécutifs adjoints élus par le Congrès pour un mandat de quatre (4) ans.
Le Secrétaire exécutif et les Secrétaires Exécutifs adjoints sont rééligibles une fois.
Le Secrétariat Exécutif est chargé de la mise en œuvre des décisions, résolutions et recommandations prises par le Congrès, le Président du Parti, le Bureau National, le Conseil National, le Comité Consultatif et le Conseil des Sages.
Il ( le SE) entreprend toute action et mène toute étude sur les problèmes d’intérêt national et international dont il rend compte au Bureau National et au Conseil National.
Il propose au Bureau National les nominations aux fonctions administratives au sein du Parti.
Il coordonne les activités des Commissaires Nationaux.

J’attire particulièrement votre attention sur l’alinéa 6 qui précise bien que « le secrétariat exécutif entreprend toute action et mène toute étude sur les problèmes d’intérêt national et international dont il rend compte au Bureau National et au Conseil National ».
A vous de voir si oui ou non, le SEA de l’UN est dans les prérogatives que lui confèrent leurs statuts.

Par ailleurs, j’aimerais vous inviter à relire tous mes posts et m’indiquer un seul où je me suis lancé dans le débat ethnico-régionaliste que vous soulevez quand vous dites je cite : « MYBOTO est un marche pied car si vous suivez bien quand certains tordus parlent d'affrontement nord sud, il te faudra situer MYBOTO ».

Cher comptriote, ceci n’engage que vous et c’est votre droit d’ailleurs, d’avoir votre vision des choses. Je déplore simplement le fait qu’elle ne soit pas constructive. Notre pays n’a pas besoin de ça car le Gabon est Un et indivisible.

Si vous faites partie de ceux qui entretiennent la division, Le guerrier Mbédé, ne mange pas de ce pain et vous ne pourrez pas me faire emprunter ce cul de sac.
Vous êtes surement plus intelligent et politiquement plus outillé que Mr Myboto qui comme vous semblez le déduire est aveugle et a eu tort de faire faire fusion à son parti avec d’autre pour donner naissance à l’UN. C’est votre droit de penser ainsi.

Pour ma part, je ne vois pas les choses de cette façon.

JOYEUX NOEL A VOUS ET A VOS PROCHES !

29.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé) le 24/12/2010 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St François,

Vous commencez votre post en ces termes : « C'est pas parce que vous voulez salir l'UPG que vous êtes obligé de raconter n'importe quoi. »

Je ne ferai pas comme vous. C’est pour cette raison que je vais vous faire savoir que je ne sens pas investi d’une mission qui consisterait à salir l’UPG ou n’importe quel autre parti de l’opposition. Je compte dans l’UPG de nombreux amis dont je connais la détermination et l’intégrité morale et intellectuelle. Toutefois, cela ne peut m’empêcher d’analyser la situation politique actuelle en envisageant certains schémas qui ne sont pas forcément ceux que l’avenir nous réserve.

Vous justifiez votre introduction en disant ce-ci : « Au dernières législatives, l'UPG a présenté 86 candidats et pas 120 comme vous le dites. » Je suis désolé de vous décevoir car Le 6 aout 2006, Le président de l'Union du peuple gabonais Pierre Mamboundou a annoncé ce dimanche là à Libreville, dans une conférence de presse, que son parti présentera aux élections législatives de décembre, 120 candidats, soit un candidat par circonscription électorale. Relisez vos coupures de presse pour vous en souvenir.

Aussi, permettez que je vous fasse savoir que contrairement à vos chiffres, certains cas de force ont fini par avoir raison de l’UPG qui malgré tout, a pu présenter plus de 90 candidatures. Ces raisons avaient été : (le retard de dépôt de candidature par certains candidats, absence de candidats suffisamment influents dans certains sièges, étroitesse de la bourse ect..)

Vous poursuivez en disant je cite : « L'UPG n'avait pas de candidats à Mounana (Siège de Myboto) »
Ne connaitriez-vous pas Monsieur lance Patrick Mouaganga qui fut le candidat UPG à mounana face à Myboto ou est ce que vous feignez de le connaitre ?

Vous parlez du 1er siège d'Omboué (Siège d'Ogouligendé). Permettez-moi de vous rappeler que l’honorable J.A.B.Ogouliguèndé ne s’est jamais présenté au 1er siège du département d’étimboué Omboué. Il était plutôt au 1er siège du département de Bèndjè canton océan.

Vous abordez un autre volet en prenant comme exemples le 1er et le 5ème arrondissement de la commune de Libreville.
Je vais encore vous décevoir en vous rappelant que l’UPG avait bien un candidat au 1er siège du 1er arrondissement qui faute de moyens pour supporter les frais d’une deuxième campagne suite à la décision de la CC de faire reprendre l’élection sur ce siège, s’est disqualifié. On ne l’a vu nulle part aux cotés du candidat CDJ, Henri SENE INGUEZA qui doit en partie sa victoire à l’appuie effectif de Mme Angélique IBOMBO, candidate UGDD qui durant cette reprise à battu campagne à ses cotés en invitant les UGDDistes à voter massivement pour ce dernier.

En évoquant le cas Ndembi Claudio, député UPG du 5e arrondissement 2e siège qui du reste est un ami, Vous vous avancez sur un terrain que vous semblez ne pas bien maitriser en déclarant que : « sur des requêtes de l'UGDD. L'élection a été organisé à 3 reprises et Ndembi Claudio a remporté l'élection 3 fois et l'UGDD a demandé 3 fois l'annulation alors qu'à chaque fois son candidat ne sortait que 3e et que si on disqualifiait le candidat arrivé premier, c'est le PDG qui remportait le siege »

Ici, c'est vous qui me décevez car vous me faites comprendre que vous n’aviez pas suivi le contentieux électoral qui a occasionné les 2 reprises et non 3. Sinon, vous auriez compris que contrairement à ce que vous avancé, c’est le PDG qui introduisit par deux fois, une requête en annulation alors que l’UGDD n’en avait introduite aucune.

Toute fois, j’aimerais vous faire remarquer l’absence de l’UGDD lors de la deuxième reprise. Vous interprétez l’entrée en lice de l’UGDD au dernier tour comme une volonté de nuire, sans comprendre la nécessité qu’il y avait de canaliser l’électorat de l’UGDD afin d’empêcher au PDG d’avoir par ses moyens habituels, la main mise sur ces voix qui auraient pu permettre au pdg de l’emporter. Objectif, ce siège devait rester dans les mains de l’opposition, Dieu merci, il en fut ainsi.
Excusez moi pour la longueur du texte. Sans rancune.

28.Posté par MEBALE le 24/12/2010 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé),

Ce qui a toujours comme ça c'est la signature en PO ou la lectuire au nom de...

De même les déclarations d'AMO sont souvent en communion avec ZAC qui a été obligé d'essuyer les platres au Ministère de l'Intérieur au sujet du coup d'état!!

MYBOTO n'aurait ja mais dit ça.

MYBOTO est un marche pied car si vous suivez bien quand certains tordus parlent d'affrontement nord sud, il te faudra situer MYBOTO.

27.Posté par le phenix le 24/12/2010 01:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Boutelesi

Excellente analyse, comme quoi on peut être fang et être objectif.
A chaque fois que tu feras bien je te dirais que tu as bien fait.

26.Posté par BOUTELESI le 23/12/2010 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur le guerier m´bedé

Votre analyse est juste mais permetez moi de rester sur ma reserve car il y a trop de coincidences qui laissent présager un alliance pdg /upg ( rencontre à paris entre le petit gros et Pierre Mamboundou , acces facile aux médias du pdg des representants de l´upg , seconde rencontre au bord de mer entre le petit gros ,mamboundou et boukoubi faustin etc...) .

Par ailleurs je crois que l´opposition doit arrêter de faire de la biométrie une fixation pour la transparence des élections au gabon . La biométrie permettra de faire entorse au transport du betail électoral d´un bureau de vote à un autre mais n´est pas un gage pour endiguer la fraude électorale . En effet contrairement à ce que beaucoup pensent la fraude s´organise au niveau de la commission électorale
pour avoir vécu avec quelqu´un qui a eu à organiser une élection au gabon je peux vous dire que Bongo intervenait personnellement auprès des responsables des dites commissions , je ne voudrais pas rentrer dans les détails mais une fois le forfait est encompli le pouvoir depêchait sa garde prétorienne pour proteger ses complices et leur proches et là il fallait montrer pattes blanches pour une simple visite familiale jusqu´à ce que la tension tombe . C´est l´une des raisons pour la quelle je rigole parfois d´entendre dire ici et là que mba obame etait le père fondateur de la fraude au gabon , ou l´existence des pseudo machines à fraudes au ministère de l´interieur .

L´opposition doit faire comme préalable la mise en place d´ une commission électorale à "l´ivoirienne" plus question de nommer les fonctionnaires pour diriger les commissions au seul critère de leur appartenance à un corps de métier qui est sensé incarner l´integrité
la justice .

25.Posté par St François le 23/12/2010 19:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé)

C'est pas parce que vous voulez salir l'UPG que vous êtes obligé de raconter n'importe quoi.

Au dernières législatives, l'UPG a présenté 86 candidats et pas 120 comme vous le dites. L'UPG n'avait pas de candidats à:
- Mounana (Siège de Myboto);
- Guietsou (Siège de Mbou Yembit)
- 1er siège d'Omboué (Siège d'Ogouligendé)

Sur d'autres siège comme dans le 1er siège du 1er arrondissement de Libreville, l'UPG a rétiré son candidat au profit du candidat du CDJ pour lequel il a fait campagne et qui est finalement devenu député, le Monsieur s'appelle Igenzha.

Par contre l'UGDD à l'époque n'a pas toujours été amicale avec l'UPG, souvenez vous qu'on a annulé 3 fois l'élection de Ndembi Claudio, député UPG du 5e arrondissement 2e siège sur des requêtes de l'UGDD. L'élection a été organisé à 3 reprises et Ndembi Claudio a remporté l'élection 3 fois et l'UGDD a demandé 3 fois l'annulation alors qu'à chaque fois son candidat ne sortait que 3e et que si on disqualifiait le candidat arrivé premier, c'est le PDG qui remportait le siege.

24.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé) le 23/12/2010 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher BOUTELESI,

Je voudrais bien prendre le risque de soutenir votre analyse au sujet d’une possible alliance UPG /PDG pour les prochaines législatives mais je n’ose m’y avancer.

L’UPGiste en chef et certains cadrs de son parti n’étant pas nés de la dernière pluie, cela me surprendrait qu’il puisse se lancer dans une aventure aussi périlleuse pour ne pas dire suicidaire. Il ne serait pas surprenant qu’aussi bien certains membres de l’exécutif de son parti, et certains de ses alliés de l’ACR l’abandonne dans cette logique si d’aventure il s’entêtait.

Dans un tel cas de figure, il est certains qu’après avoir mordu la poussière à ces échéances, il ne soit plus d’aucune utilité pour Ali et le PDG.

Pour mémoire mon cher frère, sachez que pour les législatives dont la mandature s’achève bientôt, il avait été convenu dans le cadre des PPO, que dans les sièges où un président de parti membre de l’opposition, était candidat, aucun autre parti de l'opposition ne devait investir de candidat mais donnerait plutot des consignes de soutien à leurs militants pour participer au succès des leaders sur leurs sièges.

A la surprise générale, alors que les autres membres de la conférence des PPO avaient observé l’accord, l’UPG investit des candidats sur les 120 sièges, au mépris de l’engagement pris.

Ce type d’alliance avait été envisagé à l’époque dans le cadre des PPO pour les locales dernières, dans le but bien exprimé d’obtenir le maximum de conseillers afin de constituer une majorité qualifiée au sénat et créer ainsi un équilibre entre les deux chambres du parlement.
Cet équilibre aurait permis à l’opposition aujourd’hui, de ne pas laisser passer sans amendements des lois comme celle portant révision de la constitution.

Sur ce coup là encore, l’homme et les siens choisirent plutôt de ne pas faire de listes communes préférant faire cavalier seuls.

Au vu de ce qui précède, je ne suis pas certain que PMM et les siens puisse prendre le risque de créer des cartes du genre PDG/RPG au deuxième arrondissement de Libreville. Si le PDG et L’UPG s’y lancent, le PDG choisira surement de le faire sur des sièges incertains comme avec le RPG lors des dernières partielles. Ce genre de contrat léonais conviendra t-il à l’UPG ? je doute fort.

Je vois plutôt l’UPG avec certainement l’ACR aller en ordre serré pour se constituer un groupe parlementaire bien fourni afin de s’en servir comme argument de négociation avec Ali et son PDG au cas où ce dernier pour atteindre une majorité qualifier à l’assemblée aura besoin de négocier le soutien des élus UPG.

Ce cas de figure ressemblerait à la situation qui permit à Mbéné Mayer de devenir maire de Lambaréné avec trois conseillers au grand damne des Pdgistes plus nombreux au conseil. Suivez mon regard.

L’avenir nous éclairera.

23.Posté par le phenix le 23/12/2010 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout le monde parle ici au nom de l"UPG, il y a comme une volonté de déstabiliser l'UPG au profit de la'UN.

Si Mamboundou rentre au gouvernement cela a mon humble avis ne remets pas en cause ses convictions. Mais il est difficile de travailler avec des gens qui ont connu de culture que le vol durant ses 40 ans.

On l'a vu pour wade et senghor, Chirac et Mitterrand.

Mais Mamboundou sait qu'il ne sera plus question d'une alliance avec le PDG pour les députations sinon il ira la faire toute seule. L’expérience de POG nous a montré que cela n'aboutit a rien.

Mamboundou n'est pas Dieu pour faire ce qu'il veut a l'UPG.

Mais on même temps on sait qu'AMo étant le frère d"ABO peut donner un coup de massue sur le dos.

Il y a une volonté d’éloigner Mamboundou , pour permmettre un éventuel rapprochement D'AMO à d'ABO. Mes amis fangs ça on l'a compris.

On comprend le jeux de non mais oui.....

Dernier souci ou vous tirez toutes vos informations sur l'UPG,,,,,,,

22.Posté par Odjuan'a Mbédé (Le guerrier Mbédé) le 23/12/2010 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah ah ah ah !!! Sacré St.Michael ! Salut à toi mon cher frère, bon retour parmi nous et joyeux noël d’avance.

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...