News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’Union nationale ne sera jamais réhabilitée

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 4 Février 2015 à 06:31 | Lu 2001 fois



Gabon : L’Union nationale ne sera jamais réhabilitée
Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – L’Union nationale (UN, opposition radicale), présentée par ses fondateurs comme la foudre de guerre qui permettra de déraciner, déboulonner le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) ne sera pas réhabilitée, selon une source proche du palais présidentiel.

« L’ordonnance adoptée par le conseil des ministres jeudi dernier n’ouvre pas le droit à la réhabilitation de ce parti », a expliqué la source s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

L’ordonnance autorise les anciens cadres de l’Union nationale de créer ou de diriger un nouveau parti. La loi n° 24/96 du 06 Juin relative aux partis politiques interdisait aux dirigeants d’un parti dissout de créer un nouveau parti ou de diriger un autre avant 5 ans. L’ordonnance du 29 janvier 2015 réduit cette sanction à 3 ans.

« L’ordonnance ne concerne pas l’Union nationale », martèle le haut cadre de la présidence gabonaise.

Dans sa dernière livraison de lundi, l’hebdomadaire satirique « La griffe », très proche du palais présidentiel a effectué la même lecture.

Quand le parti est dissout en 2011, ses dirigeants saisissent les tribunaux. « Les tribunaux saisis par les dirigeants de ce parti ont jugé l’affaire, Ali Bongo Ondimba n’est pas donc en mesure de casser une décision de justice », a-t-il ajouté espérant que les dirigeants concernés peuvent créer un ou de nouveaux partis.

En réaction au message à la nation du chef de l’Etat qui avait jugé contraire à la liberté d’association la dissolution de l’Union nationale, Zacharie Myboto, président de ce parti avait « urgé Ali Bongo de tout faire pour réhabiliter l’Union nationale ».

Le combat pour Zacharie Myboto et ses compagnons n’est donc pas gagné d’avance.

Créé au lendemain de l’élection présidentielle anticipée de 2009, l’Union nationale s’est rapidement imposée comme l’un des principaux partis de l’opposition gabonaise. Il regroupe d’anciens compagnons d’Omar Bongo Ondimba qui ont aussi été des barons du PDG.

Sa dissolution est prononcée en janvier 2011. Le ministère de l’Intérieur estime que le Secrétaire exécutif du parti, André Mba Obame vient de commettre un acte de haute trahison en s’auto proclamant président de la République suivi de la formation d’un gouvernement parallèle.

Le turbulent opposant revendique de cette façon sa victoire à l’élection présidentielle de 2009 que lui aurait volée Ali Bongo Ondimba. La décision radicale du gouvernement pourrie depuis lors le climat politique dans le pays. L’opposition présente cette décision comme l’une des preuves que le régime de Libreville est une dictature.

Gaston Ella
gabonactu

Mercredi 4 Février 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2001 fois




1.Posté par aka le 04/02/2015 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'était donc pas la peine de faire tout ce bruit. De toutes les façons, 1) Les orphelins d'AMO pourront créer leur parti ; 2) Myboto et ses parents pourront créer leur parti ; 3) Ping pourra créer son Parti avec Moukagni si la justice ne le rend pas inéligible pour 2016.

2.Posté par NOUS SOMMES l''''UNION NATIONALE le 04/02/2015 15:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On ne s'attend à rien du pvoir anti union nationale pour réhabiliter l'UN.

Léon MBA dit aux Français, au moment de l'indépendance ,en réponse à André Malraux je crois que l'Union Nationale (Gabonaise) n'est plus à construire,elle existe déjà.

Ce n'est donc pas une petite bande de voyous-qu'on prit au départ pour des personnes raisonnables malgré un appétit gargantuesque du pouvoir- qui va l'arrêter.

Retenez- le!!!!!

3.Posté par Bali Balo le 04/02/2015 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ainsi 15 heures heure de LBV :



Réhabilitation de l'Union Nationale.

4.Posté par david le 04/02/2015 16:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L union nationale a été rétabli par le président ali donc arrêt de nous envoyer des mensonges. ..Félicitatons la pravour et la hauteur du chef de l'état. ..quand il agit bien il faut aussi apprendre a le reconnaître. Merci

5.Posté par david le 04/02/2015 16:13 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L union nationale a été rétabli par le président ali donc arrêt de nous envoyer des mensonges. ..Félicitatons la pravour et la hauteur du chef de l''état. ..quand il agit bien il faut aussi apprendre a le reconnaître. Merci

6.Posté par david le 04/02/2015 16:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je demande sur cette tribune que soit désormais mis des vrai informations pas des rumeurs qui trompe les gabonais. Merci

7.Posté par Vertigo le 04/02/2015 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@david


l4union nationale est + forte qu'ALI!!!

8.Posté par Bouka Rabenkogo le 05/02/2015 10:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peuple Gabonais, le citoyen Ali Bongo Ondimba est il au dessus des lois et règlements du Gabon? Si non. Alors comment peut violer et piétiner impunément la Constitution de notre Pays? Comment peut il impunément commettre un parjure. La Constitution de la République, selon Ali Bongo, ne s'adresse t'elle qu'à nous, les gabonais qu'il considère sous-hommes? Le pouvoir inique franc-maçonnique pour lequel, le samedi 31 octobre de 2009, il a été investi grand maître est il au dessus des "Pouvoirs et des Valeurs Fondamentales de Notre Pays"? Peuple Gabonais, je nous demande, de répondre à ses interrogations.
Ali Bongo doit demander "Pardon" au Peuple pour insulte à la Nation gabonaise, en se libérant de la charge de Président. Si Ali Bongo ne démissionne pas ou n'est pas démissionner par nous, dès la fin de cette semaine, alors peuple gabonais, acceptons que nous sommes des sous-hommes indignes de respect.

9.Posté par Claude BEKALE le 06/02/2015 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DAVID,vous avez été saoulé par tant d'années de dictature,vous ne pouvez plus penser librement.Vous pensez que critiquer un pouvoir est quelque chose de pas acceptable;vous n'avez jamais quitté le Gabon,c'est clair,vous mentirez pour vous défendre mais au fond de vous il y a cette vérité.Vous êtes un automate du régime,on ne peut rien attendre de vous,ils vous ont appris à être des lèche-bottes,vous avez oublié que ce pays est le votre et que vous avez le droit de vouloir ce qu'il y a de meilleur pour lui.Vous ne vous informez pas assez tant que rien n'est annoncé par la chaine de propagande du boulevard Jean Paul II,pour vous c'est une rumeur.Lorsque vous voyagerez,et j'insiste,vous ne l'avez jamais fait,vous comprendrez ce qui nous révolte.Il y a ceux là qui soutiennent Ali parce qu'ils sont auprès de lui,ses conseillers,ministres,famille,amis,et je peux les comprendre,mais vous là qui n'avez rien à part quand vous mentez pourquoi le défendez-vous?Vous avez décidé d’être un homme faible soumis à l'autorité absolu du dictateur.Un jour vous le comprendrez et vous nous remercierez,un jour!Nous t'aimons frangin,tu n y es pour rien,que Dieu te bénisse!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...