News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L'Union nationale exige la libération immédiate des étudiants de l'UOB

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 14 Juin 2012 à 15:21 | Lu 1091 fois



Gabon : L'Union nationale exige la libération immédiate des étudiants de l'UOB
Depuis de nombreux mois l’université Omar Bongo est secouée par des soubresauts répétés du fait des revendications présentées par les étudiants et, aussi par des arrêts de travail observés par des enseignants. Si ces derniers ont suspendu leur mouvement, la situation s’est dégradée encore plus hier avec l’arrestation de plusieurs étudiants qui tenaient une assemblée générale au sein du campus universitaire, espace de liberté consacré par le principe de franchise universitaire.

L’union nationale marque d’abord sa préoccupation sur cette situation qui perturbe le déroulement normal des enseignements à l’université et qui fait peser la menace d’une année blanche aux conséquences intolérables pour toute une génération d’étudiants victimes de la répression et de l’autisme du pouvoir établi.

L’union nationale condamne ensuite l’usage de la force comme procédé de règlement d’un conflit localisé. Elle y voit les marques de la mauvaise gouvernance et l’amateurisme des autorités établies qui louvoient pour éviter de reconnaitre leurs propres fautes dans la naissance et le déroulement de ce conflit.

L’union nationale exige la libération immédiate et sans condition des étudiants, et elle demande le retrait du texte, objet de récriminations actuelles afin qu’avec le concours de toutes les parties, le régime des bourses des étudiants soit réexaminé sans passion.


Gabon : L'Union nationale exige la libération immédiate des étudiants de l'UOB


Gabon : L'Union nationale exige la libération immédiate des étudiants de l'UOB

Jeudi 14 Juin 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1091 fois




1.Posté par jeanine mikala le 14/06/2012 17:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gabonais nous sommes aussi trop pacifique ,à quand la fin de cette dictature émergente SEIGNEUR ?

2.Posté par le grand ontete le 14/06/2012 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
oh mon Dieu,priere de venir voir ce qui se passe ici et de frapper,punir ceux qui osent traiter les paisibles citoyens avec dedain.one day one day...

3.Posté par FLAURA le 14/06/2012 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN RÉGIME DE FOU EN LIBERTE QUI TUE LA JEUNESSE VOILA L’ÉMERGENCE GESTICULATRICE A L' OUVRAGE LE VERITABLE VISAGE DE LA DICTATURE COMMENCE ICI MEME PERVERTISSEMENT DU PEUPLE DANS LA DÉMAGOGIE PEDEGICIENE QUEL BROUTAGE DE MARABOUTISME DE L'ESPRIT

4.Posté par Les affaires de nous memes nous memes le 14/06/2012 18:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN cè tout ce que vous dites,

ne soyez peureux comme nous autres

APPEL A LA SOLIDARITE AVEC NOS ETUDIANTS INCARCERES
PAS DE TRAVAIL AU GABON

LES AFFAIRES DE NOUS MEMES NOUS MEMES: GABON : APPEL A LA SOLIDARITE NATIONALE POUR NOS ETUDIANTS IN
www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com
Débats Informations Echanges, dire la vérité rien que la vérité dans le respect de l'autre de sa dignité de ses idées et opin

5.Posté par Donguila le 14/06/2012 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Libérez moi les enfants et que ça saute! Merde alors...

6.Posté par Mlutherking le 14/06/2012 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
assez parler passons aux actes!!!

7.Posté par BONGO le 14/06/2012 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne comprenons pas se qui se trame dans le gouvernement de NDONG SIMA I? Comment se peut-t-il que les revandications des étudiants ne soient pas honorées par le gouvernement gabonais? Ce sont vraiment des irrespnsables qui sont au commande de notre pays. Les doléances des étudiants sont chiffrés à 1,5 milliards de francs CFA. C'est cette somme que le gouvernement refuse d'exécuter rapidement afin que les étudiants reprennent le chemin de l'ecole. Or on sait pertinamment que le budget de la république gabonaise en 2012 est estimé à 2450 milliards de francs CFA. Sur ce gros budget, ni Monsieur ALi BEN BONGO, ni NDONG SIMA ne veut sortir un sou pour débloquer la situation? que font t-il avec avec l'argent du budget régalien? Il n'y a aucun investissement au GABON en 2012 qui peut justifier l'utilisation de 2450 milliards de francs CFA! Ce budget au lieu de servir la bonne cause emprunte des voies détournées du peuple. Si j'étais le président du GABON, je prendrais les 1,5 milliards sur le budget pour résoudre le problème des étudiants.
Je demande aux gabonais de ne plus voter ALI BONGO à la prochaine présidentielle. C'est un voleur des deniers de l'etat. A lui seul il détourne 800 milliards de franc CFA par an sur le budget du GABON. Cessons de prendre des gabonais pour des ignorants les temps ont changé...
Email : bongo.albertbernard@gmail.com

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...