News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L'Union Nationale survivra-t-elle aux élections ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 21 Octobre 2013 à 07:37 | Lu 1254 fois

L'Union Nationale (UN), parti dissout depuis le 27 janvier 2011 connaîtrait des moments difficiles au regard des sorties de piste de certains membres de cette formation politique. Les derniers remous en date sont illustrés par les divergences affichées au niveau du choix porté sur certaines candidatures pour les élections locales du 23 novembre.



Gabon : L'Union Nationale survivra-t-elle aux élections ?
Les membres de l'ex Union Nationale (UN) seraient en ordre de dissémination à la veille des élections locales. Selon certaines sources, le sujet qui fâche les représentants de cette formation politique est l'élaboration des listes électorales pour le scrutin du 23 novembre.

Jean Eyeghe Ndong qui a participé avec ses pairs à la composition de ces listes de candidats de l'ex UN aurait transgressé cet accord tacite dans le 6e arrondissement. En effet, lors de l'établissement de ces listes, Jean Eyeghe Ndong aurait introduit le nom de l'ancien inspecteur municipal et leader syndical à la Mairie de Libreville, Olui Nzue Memine, dans le 6e arrondissement. Ce dernier qui ne fait paspartie de l'ex Union Nationale, a été choisi au détriment de Gérard Ella Nguéma, pourtant militant actif.

Au regard de cette situation, l'ancien secrétaire exécutif de l'ex UN ,Gérard Ella Nguéma a décidé d'établir sa propre liste avec des colistiers issus de l'ancien parti.

L'autre fait étonnant qui sème également la discorde est la présence de Chantal Myboto sur les listes de candidature du 1er arrondissement de Libreville, présence qualifiée d'imposture selon certains membres de l'ex UN, dans la mesure où Chantal Myboto et son père, Zacharie Myboto avaient comme seul fief électoral la ville de Mounana dans la province du Haut-Ogooué.

Face à tous ces désaccords ,les ex membres de l'UN en quête de la réhabilitation de leur parti arriveront-ils à fédérer l'adhésion de leurs militants lors de ces élections au vu des nombreux signes de désunion affichés? Seul l'avenir nous le dira...

Source : GabonEco

Lundi 21 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1254 fois




1.Posté par Comité de Salut de l’UPG (CSU) le 21/10/2013 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE GENERALE - . IL FAUT ARRETER MBOUMBA NZIENGUI le faux type qui est en train de tuer l’UPG. Le faux Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais est responsable de la mort du Maire de Ndendé le Colonel JB Mabika. Il l’a fait venir à Libreville deux jours avant sa mort pour le faire tuer par le PDG. MBOUMBA NZIENGUI a été acheté pour 150 millions de francs CFA au moins avec un seul objectif : vendre l’UPG et détruire l’œuvre de Pierre Mamboundou définitivement. Après avoir saboté la préparation des élections locales alors qu’il est avéré que le PDG le tient depuis qu’il a pris l’argent des Bongo avec Fidèle Waura (démissionnaire depuis lors), voilà que Mboumba Nziengui a fait un pacte à PORT-GENTIL avec le PDG du mire pédégiste APERANO. Il a détruit méthodiquement le travail du parti UPG dans la ville pétrolière pour détruire l’UPG et toucher un énorme chèque de Boukoubi et Manfoumbi après son sale boulot. Ses enfants, sa famille et ses parents se sont emparés du parti de Mamboundou pour en faire un fond de commerce. En 2 ans, Mboumba Nziengui (un fou et un malade) aura réussi à diviser par 2 l’influence de l’UPG dans tout le pays. Il cherche à casser sur ordre d’Ali Bongo l’influence de l’UPG dans tout le pays mais surtout à Port-Gentil et Ndendé. Nous les militants de l’UPG n’allons pas le laisser faire. S’il faut lui régler son compte, les militants de l’UPG vont lui régler son compte. IL FAUT ARRETER MBOUMBA NZIENGUI le faux chef de l’UPG à la solde d’Ali Bongo et du PDG. Comité de Salut de l’UPG (CSU).

2.Posté par mouthou le 22/10/2013 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est nullement en se comportant comme des voyous que l'opposition et particulièrement l'UN prendra le pouvoir. Les égoïsmes des uns et des autres doivent laisser la place à la volonté de servir le plus grand nombre et non de se servir. Mr. Ella Nguéma, bien que militant actif voulait à tout prix être investi dans le 6ème arrondissement. Qu'est-ce qui dit qu'avec lui, l'opposition pourrait remporter les élections dans cette commune. Etre militant actif ne veut nullement dire être populaire. Si nous sommes bien informés, les listes présentées par l'UFA sont une association de plusieurs partis. En allant se proposer pour le 6ème arrondissement, Mr. Ella Nguéma n'est-il pas aller sur terrain qui serait mieux maîtrisé par les autres candidats de l'opposition, proposés par d'autres partis membre de l'UFA. Peut-être que Mr. Ella Nguéma aurait dû se présenter pour une liste dans une localité qui serait plus acquise que le 6ème arrondissement.
Par son non présence sur la liste proposée par l'UFA, dans le 6 ème arrondissement, Mr. Ella Nguéma décide de faire désunion avec l'ensemble du groupe UN-UFA. Cette attitude nous fait plus penser au comportement d'un nombriliste, qu'à celui d'un Unioniste. Pour Mr. Ella Nguéma, moi d'abord passe avant donnons-nous les chances de reporter l'élection dans la commune du 6ème arrondissement.
En ce qui concerne le cas Chantal Myboto, il serait intéressant que les Unionismes élèvent le débat. Chantal Myboto vient à 99% de sont temps à Libreville. Il est vrai que son fief d'origine est Mounana, mais ouvert, dans l'œuvre de notre grand parti. Fini les clivages et autres discriminations. Si la présence de Mme Ngoundjou sur la liste du 1er arrondissement peut apporter un plus à la possibilité du groupe UN-UFA, de remporter les élections dans cette commune, pourquoi ne pas l'accepter?
Nous constatons que les égoïsmes se font jour et le moi d'abord et les autres après se révèle en chacun. Ce qui nous amène à dire, nous militants et sympathisants du grand parti qu'est l'UN, que nous ne sommes nullement là pour soutenir des individus, mais plutôt, pour le soutien à ce grand parti mieux que le PDG est vraiment l'œuvre d'une volonté d'Union Nationale. Cette Union Nationale est voulu et non imposée par l'achat des consciences des individus, au détriment du reste de la population.
L'UN survivra car Ni Chantal Myboto, ni Gérard Ella Nguéma, ni Mytobo père ou encore André MBA OBAME ne sont à eux seuls l'UN. L'UN, c'est nous le petit peuple. C'est nous qui donnons à ce parti, digne de nous, sa force de vivre. Sans nous, ce parti ne vaut rien. Dire que les gesticulations égoïstes certains qui se croient investi du pouvoir de Dieu sur ce parti aura raison de celui-ci se trompent car l'UN n'est ni un parti de FANGs, de PUNUs, de Nzébis ou autres. L'UN le parti des GABONAIS. Que ceux ou celles qui ne se sentent plus en phase avec la pensé pour le plus grand nombre, se cassent tout simplement sans faire de vague. 2016 approche à grands pas et c'est maintenant que nous devons préparer la reconquête de notre bien commun qu'est le GABON notre cher pays………

3.Posté par Mengourou le 22/10/2013 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OK Moutou bravo pour la sagesse de la reflxion

4.Posté par Gnamboro le 23/10/2013 17:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mouthou bnne reflexion quand tous les gabonais penseront comme toi en laissant leur egoisme de cote leur tribalisme de cote et leur avidite de largent de cote nous atteindrons ntre objectif commun ki la liberation du gabon notre pays

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...