News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’UPG, revient sur sa décision de ne pas participer aux législatives de décembre 2011.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 4 Novembre 2011 à 09:03 | Lu 1335 fois



Gabon  : L’UPG, revient sur sa décision de ne pas participer aux législatives de décembre 2011.
Contre toute attente, une partie de la hiérarchie de l’Union du Peuple Gabonais, UPG, de feu Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, vient de se dédire, quant à son intention de départ de ne prendre part aux prochaines élections législatives de décembre 2011. Réunie en conseil exécutif, une partie de sa hiérarchie à mis à minorité les favorables au ‘’ pas de biométrie, pas d’élections’’. Toute chose qui fait changer de facto, la position initialement annoncée par cette formation politique de l’opposition.

La nouvelle donne a été rendue publique par le secrétaire exécutif de l’UPG, Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, sur le plateau de la première chaine de Télévision Nationale, RTG1. Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, qui était accompagné par Fidèle WORRA, secrétaire général du parti. D’autres formations politiques de l’opposition gabonaise, comme l’Union Pour la Nouvelle République, de Maître Louis Gaston MAYILA, le Parti Social Démocrate, de Pierre Claver MANGANGA MOUSSAVOU, et probablement le Parti
Démocratique et Socialiste de Maître Séraphin NDAOT, se sont déjà inscrits sur la ligne de départ de ce scrutin.

La scission tant redoutée, lorgne désormais l’UPG, dont la base marque officiellement son refus du rapprochement avec le pouvoir. Rapprochement pourtant amorcé par son défunt président, acteur de premier plan de la revendication relative à l’insertion de la biométrie sur la liste électorale. Pierre MAMBOUNDOU est mort sur le front du combat politique axé sur la revendication, ‘’pas de biométrie, pas d’élections’’

Source : www.mazleck.info

Vendredi 4 Novembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1335 fois




1.Posté par TARA le 04/11/2011 09:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS.

LE POUVOIR AU PEUPLE!

2.Posté par Mone fang le 04/11/2011 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ENFIN IL Y A AU MOINS DES SAGES A L'UPG.
PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTIONS.
LA DÉMOCRATIE "LE POUVOIR DU PEUPLE"

3.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 04/11/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les leaders des partis politiques pour la plupart nés dans la Ngounié, et n'ayant presque pour unique base électorale que quelques ressortissants de cette province ont décidé de se ranger derrière le PDG et son chef naturel. Ils espèrent chacun enfin accéder au poste de Vice-président de la République, jadis promis à Pierre Mamboundou Mamboundou. C'est dire s'ils ignorent le caractère fourbe en ombrageux d'Ojukwu Obi Jeffrey Bongo, pour qui les promesses n'engagent que ceux qui y croient. Le pauvre Pierre Mamboundou en a fait l'amère expérience au point de s'en aller sans goûter aux charmes de la fonction derrière laquelle il a lui aussi couru pendant au moins 18 mois.

Les élections passées, si élections sans biométrie il y a, il va les ignorer superbement, s'appuyant à tort ou à raison sur les résultats dont l'issue, s'agissant de Louis Gaston Mayila, Fidèle Wora et Séraphin Ndao, seront assurément mauvais; car ils ne représentent rien ni personne, si ce n'est leur égo hyperdimensionné.

Quant au cas singulier de Maganga Moussavou, il devrait au moins savoir que la candidature à Mouila du ministre Nzouba, franc-maçon notoirement lèche-bottes d'Ojukwu Jeffrey, doit être une raison d'inquiétude suffisante pour le persuader de l'inopportunité de la sienne. En effet, le système mafieux pédé-juste ne permettra jamais le désaveux de ce vieux serviteur servile et immoral des Bongos. S'il se présente, c'est pour se faire proclamer élu. Et Manganga Moussavou ayant désavoué la démarche de l'opposition, n'aura aucun moyen de contester la proclamation de la fin de sa longue aventure politique, semée de trahison, de croc-en-jambe et de retournements de veste fondés sur son matérialisme boulimique.

Pour un mal, pourrait sortir un bien lorsque tous les opposants de pacotille se seront livrés eux-mêmes à la vindicte des fausses urnes auxquelles ils auraient donné leurs espoirs.

Wait end see.

4.Posté par Cabrismort le 04/11/2011 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAMBOUNDOU vivant était il un frein aux aspirations de certains membres de l'opposition à aller aux élections législatives? Je dirai oui sans hésiter car l'actualité nous le prouve. D'où une autre question, les ennemis de PMM n'étaient-ils pas ces personnes qui se pressent à dire oui on va aux élections? Je dirai encore oui car ne pas respecter la volonté d'un défunt c'est qu'on a pas aimé cette volonté, d'où il fallait le.... Dernière question, en conclusion qui a tué PMM? La réponse est évidente.
Après 1993, l'opposition au Gabon est composée des anciens dignitaires du PDG ou des personnes ayant travaillées avec ce système, je cite: Paul Mba Abessolo, Maganga Moussaka, Jules Aristide, Mayila, Myboto, Fidèle Wora, AMO et sa bande, .... sans oublié ces petits partis qui se créent pour rentrer dans la majorité présidentielle. Il nous faut renouveler notre classe politique surtout l'opposition car celle qu'on a actuellement ne pense qu'à son ventre et non au peuple. On a tout dit sur PMM qu'il était traite, qu'il allait travailler avec ABO, mais il est le seul à avoir posé des conditions avant son entrée au gouvernement et il est resté ferme sur cela: Transparence électorale par l'introduction de la Biométrie dès les législatives. Que Dieu accorde une longue vie aux personnes qui trahissent la mémoire de PMM, car un jour elles subiront la colère d'un peuple qui en aura marre!!!!!

5.Posté par L''homme le 04/11/2011 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laissons les anciens pédégiste boycotté les législatives, que la vraie opposition s'accorde pour présenter un candidat par siège. Des millitant du CDJ font pressions à Ogoulinguende de participer aux élections. D'ici demain, il n'yaura plus que l'ex union nationale qui ne participera pas aux élections.

6.Posté par CAMELEONS ASSASSINS le 04/11/2011 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Louis Gaston MAYILA et Fidèle WAURA deux caméléons qui ont tués Président MAMBOUNDOU ce sont eux qui ont été envoyé par les P.D.Gistes, tous les gabonais connaissent Mayila un vampireux qui dansaient le bwiti avec la photo d'Omar Bongo, ont auraient dû refusé que ce sorcier, vampireux, santan, qui se transforme en chimpanzé approche président MAMBOUNDOU c'est lui l'assassin envoyer par le PDG et ses sbires pour en finir avec MAMBOUNDOU, tu veux aller aux éléctions pour négocier les postes pour tes enfants pendant que les enfants de MAMBOUNDOU ont été privés même de leur terre natale sorcier ont vous a découvert, vous n'avez même pas honte ça ne fait même pas 45 jours que président MAMBOUNDOU à été remis dans la terre qui l'a vu naître. Tu mourras les yeux ouvert la gorge nouée parce que président MAMBOUNDOU va t'étrangler espèce de traître.

7.Posté par King le 04/11/2011 18:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALERTE : L'Assemblée Générale de l'UPG vient de s'achever. Le mouvement des femmes, des jeunes et des sages viennent de rejeter la déclaration de la bande à Waura et réaffirment la position de Pierre Mamboundou. Pas de biométrie, pas de transparence, pas d'élection. Bravo. La parole et le pouvoir à la base.

8.Posté par Donguila le 04/11/2011 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE BIOMETRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D'ELECTIONS.

9.Posté par MBADINGA David le 06/11/2011 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je pense qu'il n'est pas bon pour l'UPG d'aller aux élections gagnées d'avance par le PDG. Sauf à vouloir servir de faire valoir. Car si le PDG refuse de réunir les conditions minimales de transparence, ce n'est pas pour rien.

C'est parce qu'il veut conserver sa majorité mécanique à la Chambre introuvable. L'UPG doit poursuivre la lutte que Pierre Mamboundou a menée pour l'instauration d'une véritable démocratie au Gabon.

On ne peut honorer sa mémoire qu'en soutenant la position de l'oppostion dont l'UPG a été solidaire dès le départ. Puisqu'aucun élément nouveau n'est intervenu dans le dispositif de la fraude éléctorale mis en place depuis 1990 par le pouvoir PDG, il n'y a donc aucune raison de se désolidariser des autres partis de l'opposition qui prônent le boycott.

Il ne faut pas perdre de vue que la politique est une question de rapport de force. Ce rapport de force ne peut être en faveur de l'opposition que si la dynamique unitaire est maintenue et non rompue. Autrement dit toute fissure dans le dispositif de lutte de l'opposition favorise le camp d'en face.

David MBADINGA
Ancien Secrétaire Général de l'UPG de 1994 à 2004
Secrétaire Exécutif Adjoint de l'UPG (Actif de 2004 à 2006)
Ancien Directeur National de Campagne de Pierre MAMBOUNDOU à l'élection Présidentielle de 1998.
Maintes fois victime de tentatives d'assassinat du fait de son engagement politique à l'UPG.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...