News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’UPG, à la recherche d’un nouveau cap ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 13 Février 2014 à 00:00 | Lu 689 fois

Empêtrée dans des compromis aux allures de compromissions politiques ayant occasionné de vagues de désertion sans précédent des militants, outre un tri-fractionnement de cette formation politique, idéologiquement de l’opposition dure, les cadres restés dans le navire ‘’Awendje’’ – quartier d’implantation du siège social de ce parti-, tentent tant bien que mal de vouloir reconquérir l’estime de la population après des séries déculottées électorales, en claironnant leur retour à l’opposition radicale.



Dans la perspective de l’organisation du premier congrès de son histoire, plus de vingt ans après sa création, les rescapés du naufrage occasionné par le chavirement de la barque UPG, au lendemain de la mort de son président et leader charismatique, Pierre Mamboundou, crient à gorge déployée pouvoir repartir sur des nouvelles bases. Sur la feuille de route du nouveau départ envisagé, les ‘’rouges’’ se promettent d’entamer un virage papiste, en se départissant du flou artistique, dont les deals sous marins dont ils sont constamment soupçonnés d’avec tissé avec le pouvoir.

Le rendez vous pour ‘’le renouveau’’ annoncé, est pris pour le 15 février à Libreville, à la faveur de son premier congrès, à l’issue duquel des recommandations sur le positionnement de cette formation politique sur l’échiquier nationale, devrait être reprecisé. ‘’Nous envisageons de regagner notre place dans l’opposition radicale’’ déclarait sans ambages l’un des membres du comité d’organisation, à un journaliste de mazleck info.

L’heure est à l’arrivée des délégations provinciales dans la capitale, pour ces assises majeures, au terme desquelles pourrait être dévoilée l’identité du prochain président, après la phase intérimaire assurée sur fond de crise d’autorité, par Mathieu Mboumba Nziengui.

Copyright@www.mazleck.info

Février 2014

Jeudi 13 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 689 fois




1.Posté par les causes du sous developpement du gabon le 13/02/2014 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les bongos ont pris en otage le Gabon depuis 1967 avec la complicité de la France qui s’accapare de toutes les ressources financières du pays en ne laissant aux populations autochtones que des miettes qui ne permettent pas de satisfaire les besoins vitaux de l’être humain.
La stratégie de conservation du pouvoir par la France avec les bongos a largement réussi car aucun gabonais intellectuel fusse t-il n’a la capacité au jour d’aujourd’hui d’aller faire entendre les misères et les souffrances affligées par les bongos et la France aux peuples du Gabon, auprès de la communauté internationale, en particulier le président Américain, le président de Russie ou de Chine. La France estime que les peuples d’Afrique noire sont encore des esclaves qu’il faut continuer à manipuler jusqu’au 21 unième siècle.
- Placement des chefs d’états d’origine étrangère aux commandes de chaque état francophone, c’est le cas de ALLASSANE OUATARA qui n’a pas la quasi-totalité de la nationalité ivoirienne et qui a été placé de gré ou de force par SARKOZY à la tête d’un état de 23 millions d’habitants, c’est le cas d’ALI BONGO qui n’a pas la quasi-totalité de la nationalité gabonaise et qui s’est vu proclamé vainqueur de l’élection présidentielle de 2009 au Gabon
-Violence par le biais d’un réseau de renseignement discret, sur les intellectuels africains francophone séjournant sur le sol français (privation d’emploi pendant des longues années, attribution des mauvaises notes, refus d’octroi de stage de fin d’étude aux étudiants africains, violence lors de l’octroi des cartes de séjours, brimade d’accès dans les industries françaises d’extraction des matières premières en Afrique, refus d’octroi des formations professionnelles aux africains francophones etc ).
-Pillage par la France avec la complicité des chefs d’états en exercice, de plus de 60 % des revenus issus de la vente des matières premières africaines.
-Communication de faux chiffres d’affaires et des volumes de production minière par les multi nationales aux trésors et impôts des états africains.
-Retardement de l’adhésion des pays africains francophones à des standards internationaux (OPEP, ITIE, UA, AIEA)
-Maintien des bases militaires et des bureaux de renseignement secret depuis les indépendances sur les états africains francophones, dépassant même les capacités opérationnelles des armés de ces états (il y aurait des missiles sol sol/sol air / pershing 2 dans la base militaire du Gabon.
-Maintien en l’état animal, des populations africaines, par le refus de modernisation des conditions de vie (Omniprésence des latrines même dans la capitales africaines, Privation volontaire d’approvisionnement en eau potable, privation volontaire d’accès à l’énergie, privation des évolutions sociales des individus, refus d’accès à la propriété des africains, asphyxie financière des états par le blocage séculaire des revenus d’extraction des matières premières et réserves monétaires africaines etc).
-Instauration de la franc-maçonnerie comme outil de réussite et de promotion sociale, par ricochet abandon de la compétence intellectuelle. C’est le monde en l’envers en Afrique francophone!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...