News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’UN dénonce une manœuvre politicienne

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 23 Avril 2015 à 07:33 | Lu 1814 fois

Réagissant à la récente diffusion sur Gabon Télévision d’une vidéo mettant en cause des responsables de l’opposition dans l’incendie de l’ambassade du Bénin et à la supposée découverte d’une cache d’armes, L’Union Nationale a nié toute implication, mettant en garde le pouvoir contre les «manipulations» visant à légitimer l’arrestation de certaines personnalités.



Pour François Ondo Edou, les propos du quidam présenté dans une vidéo diffusée dans la nuit du 20 au 21 avril 2015 sur Gabon Télévision, sont sans conteste «des accusations calomnieuses et sans fondement» proférées par «un individu qui n’est pas militant du parti». Si le porte-parole de l’Union Nationale (UN) est apparu, le 22 avril dernier, plus amusé que préoccupé, c’est parce que, dit-il, les accusations portées contre certains dirigeants, qui auraient un rapport avec l’incendie de l’ambassade du Bénin, survenu le 12 avril dernier, n’étonnent que moyennement et sont caractéristiques des méthodes du pouvoir en place. «Cette faveur accordée à un inconnu dont les propos sont décousus et totalement incohérents, montre qu’il s’agit d’une manipulation politicienne», a-t-il déclaré, avant d’ajouter que des informations, et notamment des archives datées du 10 novembre 2013, attestent de ce que «cet énergumène est l’un des jeunes que le pouvoir émergent commet régulièrement pour infiltrer les manifestations de l’opposition».

Au sujet de l’origine de la vidéo, l’Union Nationale indique que «de sources sûres, l’enregistrement en question a été effectué à la présidence de la République et réalisée par la presse présidentielle». Pour le parti du défunt André Mba Obame, il s’agit donc d’une «opération» menée par le pouvoir, et matérialisée par «un montage» et «un grossier mensonge», pour «préparer l’opinion et justifier l’arrestation imminente de Zacharie Myboto, Jean Eyeghe Ndong, Paul-Marie Gondjout, François Ondo Edou, Gérard Ella Nguema, Ghislain Ledoux Mbovoue Edou et autres».

A en croire le secrétaire exécutif adjoint et porte-parole de l’UN, la présidence de la République cherche les voies et moyens de neutraliser les leaders de l’opposition et particulièrement ceux de son parti, jugés trop gênants et bien trop dangereux. Le montage médiatique étant, selon lui, une méthode déjà usitée «par le pouvoir pour salir ou tenter de discréditer l’Opposition. En s’arrêtant sur des exemples récents des accusations similaires ont été proférées par Francis Sala Ngouah Beaud contre André Mba Obame, l’accusant de préparer une guerre ou une insurrection armée. Six ans après, la fameuse guerre n’a toujours pas eu lieu. Cependant, Francis Sala Ngouah Beaud a été exfiltré, gardé sous haute protection à Franceville avant d’être bombardé conseiller à l’Ambassade du Gabon au Maroc.» Et d’ajouter que des accusations comparables ont été proférées, par le passé, contre Marc Saturnin Nang Nguema, Paul Mba Abessole, Pierre Mamboundou, Zacharie Myboto. «Chaque fois, la preuve de ces accusations n’a jamais été faite et aucune de ces affaires n’a connu aucune suite judiciaire».

Une manœuvre qu’il dit percevoir dans la découverte supposée, le 21 avril dernier, d’une cache d’armes sur l’île Nendjé. «Comme par hasard, le procureur de la République a présenté à la presse (…) des armes de guerre qui auraient été découvertes dans la région du Cap-Estérias», a rappelé François Ondo Edou, comme pour railler ce fait, avant d’indiquer : «Les journalistes présents sur les lieux à l’invitation du gouvernement ne comprennent toujours pas comment le procureur savait déjà le contenu des caisses». «Sur la base de quels éléments Mme Ouwé a-t-elle rédigé la déclaration qui indiquait déjà avec précision le contenu et la nature des armes à peine découvertes ?», s’est-il interrogé.

Pour l’UN, qui souhaite faire le deuil de son secrétaire exécutif dans la sérénité et le calme, «il s’agit, en fait, d’une stratégie bien connue de toutes les dictatures qui ont émaillé l’histoire des nations lorsqu’elles se sentent en difficulté». Le jeu des intimidations et autres accusations réciproques, qui oppose les deux parties a bel et bien démarré.

gabonreview

Jeudi 23 Avril 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1814 fois




1.Posté par mokoukouet le 23/04/2015 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
véritable montage, les GABONAIS ne sont pas dupes


ARRETEZ DE DISTRAIRE LES GABONAIS

2.Posté par Bouka Rabenkogo le 23/04/2015 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMO, digne fils du Gabon aura des funérailles publics dans un lieu public qu'Ali le veut ou non. AMO sera exposé au Carrefour Rio. Que ceux de nous sa famille, ses frères, ses amis qui avons peur, restons prier dans les maisons. Laissez nous autres aussi s'il vous plait, donner à AMO des funérailles nationales dignes du Vrais Président du Gabon qu'il est, même s'il n'a pas exercé le Pouvoir. C'est lui Président jusqu'à la fin de ses obsèques. Mettez vous s'il vous plait à l'écart le 28 Avril. AMO n'appartenait plus à une famille mais à toutes les familles du Gabon. Mettez vous à l'écart et merci de nous laissez faire à partir de mardi 28. Merci.

3.Posté par CONFERENCE NATIONALE AU GABON le 23/04/2015 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lanlaire
https://www.youtube.com/watch?v=DNIGzFVeqdM


Marche contre Accrombessi idiata
https://www.youtube.com/watch?v=jiu4I0jcDGQ


A quoi servent les crimes rituels ?
https://www.youtube.com/watch?v=Qtk2FA3PV-8


JM Daniel Ona ondoowé acte 1
https://www.youtube.com/watch?v=yLp8Mv49h_8


JM ABO acte 2
https://www.youtube.com/watch?v=-4-iO8Ly6KQ

JM PD acte 2
https://www.youtube.com/watch?v=KncjsIcylyQ

JM PD part2
https://www.youtube.com/watch?v=Al12ycjfVOk

JM PD part1
https://www.youtube.com/watch?v=M66hlyowBQw

JM PD klk vérités
https://www.youtube.com/watch?v=02Nx4RTW5pI


Tata Huguette à Princesse MALIKA BONGO
https://www.youtube.com/watch?v=6f8ZigYcZ-A

Tata Huguette à Reine sylvia Bongo
https://www.youtube.com/watch?v=j_Wz7MYwqj8

DANA s’adresse à la mama acte 1
https://www.youtube.com/watch?v=SA3NWzbvXkk

Tata Huguette s’adresse à la mama acte 2
https://www.youtube.com/watch?v=WCqT_1fMHLI

Tata Huguette : Prenons nos Responsabilités
https://www.youtube.com/watch?v=m5BM1IvYPdQ

Tata parle à Claude Alain Billi bi nzé
https://www.youtube.com/watch?v=_6wid1nDeBY

ALI DEGAGE
https://www.youtube.com/watch?v=rHHW-8e6iWc

https://www.youtube.com/watch?v=MWSfXgGtLU0

https://www.youtube.com/watch?v=DNmw3uKyGfQ


JDD IWANGOU
https://www.youtube.com/watch?v=SqhRGgzQHbQ

Dr MENGARA
https://www.youtube.com/watch?v=WlCBnws-RD4

Lanlaire
https://www.youtube.com/watch?v=xydq0Nty2Jo

https://www.youtube.com/watch?v=yhvtuaLKV50&list=PL9IzFmqm4aXJDnEmHP6XMAPrX3170WIyl

https://www.youtube.com/watch?v=yhvtuaLKV50

https://www.youtube.com/watch?v=DNIGzFVeqdM

Ali bongo synonyme d’HITLER, sera décapité au GABON
https://www.youtube.com/watch?v=DNIGzFVeqdM

4.Posté par LESSIVAGE DU GABON AU BENIN le 23/04/2015 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En 1960, la Résolution 1514 de l’ONU stipulait la décolonisation des pays sous domination colonialiste et le Droit des Peuples à l’Autodétermination.

Mais cette même année, l’indépendance octroyée à ces pays par la France était assortie d’un Pacte Colonial dont le contenu instituait en son Annexe II « L’obligation de lui réserver l’exclusivité de leurs richesses agricoles, minières et stratégiques avec interdiction formelle d’échanger entre eux ».




Un système est mis en place pour garantir le pillage des ressources de ces pays avec une base militaire française installée à proximité en guise de couverture : c’est la Françafrique. Ce système qui protège les sociétés et multinationales françaises fonctionne encore de nos jours et le Gabon en est une incarnation par excellence.

Avec des ressources naturelles aussi impressionnantes constituées de Pétrole, de Manganèse, d’Uranium, de Bois etc…, et un Produit National Brut de 24,28 Milliards de Dollars (en 2011), comment expliquer que la population d’environ 1,5 Million habitants seulement vive en dessous du seuil de pauvreté ?

En réalité, les sociétés et multinationales françaises à savoir TOTAL, COMILOG, VINCI etc… qui constituent l’essentiel du tissu économique au Gabon, rapatrient impunément et de façon illicite les 90% de leurs intérêts vers la France. Ce qui aurait pu servir à construire des écoles, des Universités des emplois et des Hôpitaux pour la jeunesse et les populations.

Le système françafrique pour fonctionner sans discontinuer, installe à la tête des pays francophone d’Afrique, un dictateur de père en fils comme la famille Eyadema au Togo.

Au Gabon, c’est Ali, qui après 42 ans de règne du père Omar Bongo, a pris la succession, suite à un coup d’Etat électoral validé par la France et confirmé par les acteurs de cette opération eux-mêmes dans un tournage vidéo commercialisé par le « Nouvel Observateur » et qui a fait le tour des pays africains.

Depuis 2009, date d’intronisation d’Ali Bongo au pouvoir, c’est d’une main de fer que ce dernier tient le pays avec son directeur de cabinet, un certain Maixent Accrombessi d’origine béninoise. Si économiquement la françafrique maintient le Gabon entre les griffes de la France, l’affichage grossier de « stabilité démocratique » cache mal une colère sourde du peuple et de sa jeunesse maintenus sous une répression féroce qui dépasse celle du temps du père Bongo.

Ali et Acrombessi font donc ainsi en permanence,

- Pression sur les quelques médias privés, sur les Syndicalistes et sur la Société Civile.

- Interdiction en 2012 du principal parti d’opposition l’Union Nationale dont le chef est André Mba OBAME.

- Verrouillage de l’Assemblée Nationale avec une majorité présidentielle de 118 députés sur les 120 !

- Répression violente des militants de l’opposition…

Et ce climat de répression intense, de terreur et d’insécurité pour le peuple est entretenu par des réseaux du pouvoir qui pratiquent des crimes rituels. Réseaux au centre desquels il semble qu’on retrouve le directeur de cabinet du président, le fameux monsieur Accrombessi.

C’est donc la pauvreté, l’injustice sociale et l’absence de libertés démocratiques qui créent la frustration. A son tour, cette frustration engendre la violence. Alors le pays vit une contestation croissante contre le régime depuis 2014 jusqu’à présent. Et la réplique du tandem Ali-Acrombessi tend à interdire avec brutalité toute opposition à sa politique.

C’est ainsi que nombre de citoyens Gabonais épris de justice sociale et de liberté sont persécutés. Certains sont forcés à l’exile. C’est le cas de nombreux journalistes dont Désiré ENAME, Directeur de publication du journal les « Echos du Nord » qui a fui son pays et vit en France depuis Décembre 2014.

André Mba OBAME, le chef de l’opposition gabonaise, quant à lui, atteint d’une maladie mystérieuse, en a laissé publiquement planer le soupçon sur le directeur de cabinet du président en la personne d’Accrombessi. Le décès à Yaoundé au Cameroun le 12 Avril 2015 de OBAME, a enflammé les jeunes qui sont allés directement déverser leur colère sur l’Ambassade du Bénin d’où est originaire le directeur de cabinet, même si ce dernier avait pris la nationalité gabonaise.

L’Ambassade du Bénin mise à feu est identifiée comme le symbole de l’oppression politique et sociale que subit le peuple gabonais.

En effet, les pratiques du directeur de cabinet, vrai régent aux côtés d’Ali Bongo, sont de nature à attiser la xénophobie des Gabonais contre les étrangers vivant au Gabon, les Béninois en l’occurrence. Sur le plan administratif, il a mis en place un vaste trafic de travailleurs immigrés venant du Bénin pour prendre des postes occupés par des natifs Gabonais chez eux. Telle est donc la triste réalité que vivent le peuple et sa jeunesse.

Si les nombreux Milliards de Dollars tirés de l’exploitation des énormes richesses par les multinationales au Gabon pouvaient servir à créer les facteurs de développement humain pour les Gabonais, l’Education en tête, la jeunesse ne serait pas désœuvrée. « 30% de chômage chez les jeunes en 2011 et peu de création d’emplois malgré la croissance et le pétrole », c’est tout simplement frustrant. Et il n’est pas juste de qualifier ces jeunes de « jeunes fanatiques de l’opposition ivres de xénophobie ». Ces jeunes sont en colère à cause de la situation qu’ils vivent au quotidien. Ils sont en colère contre le système politico-économique qui les prive d’un avenir auquel ils sont en droit d’aspirer. Alors, ils explosent aujourd’hui contre le symbole politique que représente Accrombessi, à savoir l’Ambassade du Bénin, en attendant de le faire comprendre aux ressortissants du Bénin qui profitent du système établi par leur compatriote…Et bientôt le tour des ressortissants Français, autres cibles symbolisant leur exploitation économique par les multinationales françaises ?

Mme Eugénie Dossa quenum

D’origine béninoise, est Ingénieur Biologiste

Consultante en gouvernance

Membre de la Ligue Internationale de Femmes pour la Paix et la Liberté. (WILPF)

5.Posté par surfacturation stade agondjé le 24/04/2015 00:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chine va construire un stade de 60 000 places en Cote d'ivoire pour seulement 50 milliards de francs cfa!!

Le Stade d'Agondjé (sino-gabonaise) avec une capacité de 40 000 places avait coûté 500 milliards de francs cfa aux gabonais :-/

mon QU wa????
http://oeildafrique.com/cote-divoire-la-chine-va-batir-un-stade-olympique-a-abidjan/

continuez à voler, on vous rattrapera.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...