News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’UN dénonce les «cales» administratives de Ndongou

Le site de la Liberté - Source : Gaboneco le Samedi 10 Avril 2010 à 11:06 | Lu 813 fois

Le Secrétaire exécutif adjoint de l’Union nationale, Gérard Ella Nguema, a fermement condamné les propos du ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, sur le processus de légalisation du parti. L’UN affirme notamment qu’aucune loi n’accorde au ministère de l’Intérieur de compétences discrétionnaires sur la légalisation d’une fusion de partis politiques.



Gabon : L’UN dénonce les «cales» administratives de Ndongou
«Le ministre de l’Intérieur n’a aucun pouvoir d’appréciation» sur la légalisation de l’Union nationale (UN, opposition), a affirmé le Secrétaire exécutif adjoint, Gérard Ella Nguema, le 9 avril à Libreville.

Lors d’une conférence de presse tenue au siège du parti, ce dernier a violemment fustigé «ceux (…) qui usent de tant de mauvaise foi et d’artifices de tout genre pour tenter d’empêcher l’Union Nationale de participer aux prochaines élections partielles».

Après les déclarations jugées «subversives» du secrétaire exécutif du parti, André Mba Obame, lors de son séjour en France début mars, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, avait évoqué le possible recours à une loi qui prévoit «la dissolution d’une formation politique en cas d’inobservation des dispositions légales et réglementaires en vigueur, a fortiori lorsque celle-ci ne dispose pas encore du sceau de la légalité, comme c’est le cas présentement».

Mais pour Ella Nguema, la légalisation de l’UN n’est pas soumise à l’appréciation du ministre si l’on se réfère à l’article 17 de la loi sur les partis politiques qui stipule que dans le cas d’une fusion, «la nouvelle entité bénéficie d’une reconnaissance de plein droit matérialisée par la délivrance d’un récépissé».

Pour l’UN, le ministre de l’Intérieur «se trouve devant une compétence liée, c'est-à-dire qu’en présence des résolutions de fusion des trois partis politiques régulièrement déposées auprès de ses services, il n’a d’autres alternatives que de prendre acte de l’existence de l’Union Nationale en lui remettant sans délai un récépissé».

«La loi ne fait nullement allusion à une compétence discrétionnaire qui l’autoriserait à apprécier l’opportunité de délivrer ou non ledit récépissé», a argumenté Ella Nguema avant de conclure avec emphase : «Non monsieur le ministre, dans cette affaire vous avez tort ! L’Union Nationale existe bel et bien au regard de la loi et de la jurisprudence du Conseil d’Etat».

A moins de deux mois des élections législatives partielles, et après les ratés de la présidentielle d’août dernier, les autorités auraient tout intérêt à jouer la carte de l’apaisement pour éviter de nouvelles tensions et de nouvelles présomptions de complaisance des institutions pour le parti au pouvoir par un coup d'Etat électoral. Qui vivra, verra.




Samedi 10 Avril 2010
Source : Gaboneco
Vu (s) 813 fois




1.Posté par St.Michael le 10/04/2010 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous, le peuple opprime, nous sommes animes d’une force et d’une volonté herculéenne.

Si nous avons pu déplacer les montagnes, ce ne sont pas des petites dune de sable que nous ne pourrons pas balayer sur notre passage vers la LIBERATION du Gabon d’Abord.

No matter what, irrespective of any plot, we will ultimately get there, and we are on our way to land to the promised land : GABON for ALL GABONESE.

Amen.

2.Posté par AS de Trèfle le 11/04/2010 04:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si le pouvoir vous empêche de participer alors placé des indépendants que le peuple auras choisis allez sur le terrain et sollicité les populations demander à chacun , qui dans sa profonde conviction est le bon choix pour l'assemblé ou pour le sénat .
OUI NOUS SERONS FIDÈLE A DES PROPOSITIONS DIGNES POUR LA BONNE MARCHE DES ACTIVITÉS DU CHANGEMENT.
COURAGE

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...