News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’Opposition vainc le signe Indien,le Pouvoir ferme les oreilles

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 12 Septembre 2012 à 19:04 | Lu 1854 fois

L’opposition gabonaise est parvenue à Mouila à vaincre le signe Indien de sa division, elle réclame désormais d’une seule voix l’organisation d’une Conférence nationale souveraine, en face , le Pouvoir lui oppose un silence assourdissant.



Gabon : L’Opposition vainc le signe Indien,le Pouvoir ferme les oreilles
S’il fallait un seul signe pour désigner la nouvelle marotte de l’opposition gabonaise,ce sera sur le visage d’un Louis Gaston Mayila qu’il faudra aller le chercher : jubilatoire ,un tantinet triomphaliste !

Car après moult tentatives et des rendez vous manqués, la galaxie de composantes de l’opposition du Gabon est parvenue, début septembre 2012 à Mouila, dans la capitale de la province de la Ngounié (sud) à mettre en sourdine la guerre d’égo qui avait toujours paralysé son union.

Trouvant dans le jusqu’au-boutisme de l’Exécutif face à sa demande de dialogue une sorte de joyeuse tête à claques, elle cogne comme un sourd et ne s’encombre plus de pudeur dans le choix de formules.

Sa nouvelle égérie, l’inoxydable Me Louis Gaston Mayila semble même avoir du lion dans les pharynx : « Mouila, c’est là où nous avons lancé l'hallali, "le cri de guerre". Et la décision principale, c’est que l’ensemble de l’opposition sans exception vient d’appeler à la tenue d’une conférence nationale souveraine. ! »

Mais, Mouila ce n’est pas uniquement le point de départ de son offensive contre le Pouvoir. Il y’a mieux :«à Mouila, nous avons conjuré le sort.A Mouila est née l’Union de forces de changement, un organe unique de toute l’opposition.A Mouila est né un esprit nouveau qui voudrait qu’à chaque élection, l’opposition présente un seul candidat », claironne le président de l’Union pour la nouvelle République (UPNR) Louis Gaston Mayila.

•Déni et silence assourdissant

Difficile désormais pour le camp en face de vouloir surfer sur la cacophonie de ce qu’il a toujours nommé «des oppositions ».Le Premier ministre Raymond Ndong Sima a mollement tenté une sortie médiatique.

Sans véritablement parvenir à démontrer sa capacité à parler autrement qu’à lui-même,fragilisé qu’il est par le retour au Gabon d’André Mba Obame,originaire comme lui de la province du Woleu Ntem, province qui a voté à plus de 90% pour Mba Obame lors de l’élection de 2009.

Alain Claude Bilie Bi Nze ,porte-parole de la présidence de la République dont Mba Obame dit qu’il a été sa taupe au sein de la formation politique du Père Mba Abessolo peut affirmer «cette demande est sans objet.Qu'il y ait au Gabon des gens qui ne se retrouvent pas dans la gestion actuelle du pays, ce n'est pas cela qui fait du Gabon un pays en crise »,personne ne croit qu’il parle effectivement au nom d’Ali Bongo Ondimba qui, au demeurant, n’a pas encore desserrer les mâchoires sur le sujet.


Le chef de l’Etat gabonais devrait vraisemblablement discourir l’ensemble des questions de friction entre son Pouvoir et l’Opposition ce mercredi 12 septembre lors de sa communication devant les deux Chambres du Parlement gabonais réunies en congrès, à sa demande.

Car depuis les événements de l’Assomption ,15 août dernier, Ali Bongo Ondimba subirait, croit savoir une source proche du Palais de bord de mer «des pressions de la part des faucons du PDG pour qu’il remplace Raymond Ndong Sima,actuel Premier ministre par va-t-en-guerre » susceptible d’endiguer la"chienlit".

Par anticipation, le gouvernement a déjà longuement donné sa positon au sortir de son dernier Conseil des ministres.Son communiqué final s’est voulu sans équivoque :


«Le Conseil des Ministres constate, pour le déplorer, que certains compatriotes qui auraient pu être considérés comme des hauts dignitaires du pays, s’illustrent par une agitation frappée au coin de l’incivisme.

L’objectif inavoué de cette campagne est de porter atteinte au climat social, de stabilité, à la sécurité et à la paix légendaires que connaît notre pays, havre de paix et d’unité, héritage du Président Omar BONGO ONDIMBA et qui lui ont valu d’être maintes fois sollicité dans la résolution des crises qui affectent certains Etats de la sous-région et du continent.

Ces agissements destructeurs aux relents xénophobes et tribalistes, constituent visiblement le seul projet de société de leurs auteurs.

Sous le couvert d’un prétexte démocratique qui ne peut convaincre personne, ces personnalités qui, par le passé, se sont illustrées par des méthodes les plus rebutantes à la démocratie, entendent prendre une revanche impossible sur l’histoire.

Ces derniers, sous le prétexte d’une crise imaginaire, veulent imposer la convocation et la tenue d’une conférence nationale souveraine alors même que, ni les Institutions de la République, ni les intérêts supérieurs de la nation, ni l’intégrité du territoire ne sont menacés d’aucune manière que ce soit et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels n’est pas interrompu. »


Auteur:Ibrahim Zoumano

Mercredi 12 Septembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1854 fois




1.Posté par muetse le 12/09/2012 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je me demande si ali sait que sa chaine rtpdg est regardé à l etranger? franchement je vois ce type entrain d aller soit disant regarder les travaux routier de lambarené jusqu a ndende entrain de rouler dans sa porche lui meme au volant tel un rappeur americain ce monsieur est vraiment fiere c est le president d un pays ça moi je vois ici en france quelque soit le sujet que sort majorité quelques instant apres c est au tour des contradicteurs donc l UMP mais au gabon la rtpdg tout est fait à l image d ali mais ou allons nous mon pauvre gabon

2.Posté par La nation depuis kinguélé le 12/09/2012 20:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il roule dans sa porche comme si tout allait bien au gabon. Tu est un vrai comedien

3.Posté par Boumba le 12/09/2012 22:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndong sima est un grand vous avez Dabor instrumentalisee son discour mintnn vous voulez le traiter de faible ... Ndong si on est avc toi booste nous l'économie

4.Posté par Rolexxx le 12/09/2012 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une question me vient à l'esprit , pourquoi M Ndong Sima ne démissionne t-il pas de sa fonction de PM? qui de toute façon ne lui sert à rien si se n'est de conforté la mascarade politique d'ali à l'international. Le PM n'a pratiquement aucune fonction dans le gouvernement vu que tout est géré par les agences de la présidence.

M Ndong Sima avec tout le respect que je vous dois, premièrement en tant qu’être humain puis deuxièmement en tant éminent intellectuel et digne fils du pays. Je vous prie de bien vouloir donner votre démission à se guignol qui vous sert de chef car il ne vous arrive pas sous la plante du pied. Et cela serai en mm temps un signal fort à l'international pour la lutte contre la délinquance du PDG, car se monsieur vous ridiculise depuis que vous avez accéder à cette fonction et vous même consciemment ou inconsciemment ternissez votre image. Et un vieil adage dit qu'il vaut mieux quitter les choses avant qu'elles ne nous quittent. Choisissez la grande porte et sortez fièrement.

5.Posté par Instituteur le 13/09/2012 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais juste demander à ali bongo d'aller consulter les livres d'histoire et d'apprendre un peu de géographie avec ses conseillers qui l'ont complètement dérouté et c'est vraiment lamentable. La libération des esclaves, au niveau de Libreville actuelle, ne s'est faite qu'au milieu du 19 siècle.Elle ne peut donc expliquer ni la création des terres qui allaient devenir l'Etat appelé le Gabon, ni l'arrivée des premiers peuples qui allaient y habiter.Si l'on laisse de côté les arguments archéologiques et anthropologiques, on relèverait d'abord quand les esclaves sont libérés par les Français longtemps après l'abolition officielle de la Traite des Noires, les Portugais, qui ont donné le nom Gabao étaient déjà passés, puis les Anglais et les Hollandais et ce, depuis des siècles. Ce qui veut dire qu'au niveau de la côte et des comptoirs qui y étaient installés, il y a vait déjà une présence occidentale. Ensuite, tout au long de la côte, il y avait déjà des populations autochtones(Combé, mpongowé et autres apparentés que l'on retrouve depuis le nigéria jusqu'en Angola en passant par le Cameroun, la Guinée et le Gabon. Sinon, comment explique-t-il que l'on ait embarqué des esclaves à ce même endroit?Ces gens venaient d'où, c'étaient des ditengus?Comment explique-t-il qu'on fasse souvent le procès aux chefs mpongwé d'avoir vendu leurs frères contre quelques cadeaux?D'ailleurs, avant de venir libérer, il faut d'abord venir les ravir. Il ne fait aucun doute que des populations ont été ramassées tout au long de cette côte.Enfin, même si les routes n'existaient pas encore, il y avait ,dans les forêts, la plupart (Pygmées depuis plusieurs siècles) des populations qui composent les ethnies du Gabon aujourd'hui(Pygmées depuis plusieurs siècles). La preuve, les explorateurs, qui passaient par les voix fluviales(Komo, ogooué et autres), trouvaient des populations parfois hostiles pour défendre leurs territoires, ou des populations hospitalières pour accueillir et accompagner parfois les aventuriers.Tout cela pour dire que le Gabon existait, son existence n'a jamais commencé avec l'abandon des esclaves sur le seul site de Libreville. Le Gabon ne se limitant d'ailleurs pas à un simple comptoir fixé sur la côte. Alors, il est grossier que quelqu'un se mette à la tête d'un pays et se montre à ce point totalement ignorant de son histoire élémentaire et de sa géographie connue. Pour nous résumer, le Gabon, ce n'est pas seulement la zone située entre la Présidence actuelle et le port-môle où quelques dizaines d'esclaves auraient été libérés. Même si c'était le cas, quand les esclaves sont arrivés, c'était déjà des espaces habités par des populations arrivées là bien avant . De plus, d'autres populations se trouvaient à l'intérieur du pays, dans les forêts ou au bord des fleuves. Ce ne sont donc pas les esclaves qui ont créé le Gabon, ni même Libreville.D'ailleurs personne ne sait ce qu'ils sont devenus, même si l'on soupçon qu'ils se seraient confondus aux communautés benga, sékiani ou mpongwé .Le nom Libreville a peut-être été choisi suite à cet évènement comme Fretown(Libreville) en Sierra Leonne, mais cela ne peut justifier ni une philosophie de l'histoire, ni une légitimation d'une politique visant à ouvrir sauvagement les portes du Gabon à tous les charognards du monde entier. Est-ce que la réciprocité est même pensable?Est-ce qu'un seul Gaboanis travaille, même comme planton dans une administration d'un pays africain?Que n'importe quelle loi soit prise, elle ne doit en rien être respectée. Le Gabon doit être défendu par des Gabonais comme le Bénin doit l'être par des Béninois.Obéir n’a de sens que lorsque le commandement est juste. (St-Augustin)

6.Posté par Communicateur le 13/09/2012 02:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LIBREVILLE (AGP) – Le président du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver-Maganga Moussavou, qui a obtenu 2.576 des voix (0,76%) lors du scrutin présidentiel du 30 août dernier, a appelé mercredi les candidats malheureux à reconnaître les résultats officiels, proclamés par la Cour constitutionnelle.

’’Je vous invite à faire table rase sur le passé afin d’œuvrer pour un Gabon plus émergent’’, a déclaré M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse à Libreville.



En savoir plus: http://www.bdpmodwoam.org/articles/2009/09/16/presidentielle-maganga-moussavou-appelle-les-candidats-malheureux-a-reconnaitre-le-verdict-des-urnes/

7.Posté par SAM le 13/09/2012 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous!

je souhaite savoir de quoi bilie bi essono fait allusion lorsqu'il parle de document qui serai à sa disposition sur la purification de l'espèce. document qu'aurait rédigé un membre de l'opposition. de quoi et de qui s'agit-il? peut on avoir copie de ce document? merci

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...