News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’ONEP sur le pied de guerre rompt le dialogue avec le gouvernement

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 16 Octobre 2011 à 10:10 | Lu 734 fois



L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a annoncé samedi dans une conférence de presse avoir « rompu » le dialogue avec le gouvernement et décidé de mobiliser sa base pour ses actions futures.


« Nous avons constaté que nous n’avons pas pu obtenir gain de cause sur les problèmes que nous posons depuis un an », a regretté le secrétaire général adjoint de l’ONEP, Hans Ivala.

« Comme nous avons dit que nous l’avons dit précédemment que nous allons nous faire entendre après le 15 (octobre, ndlr) c’est pour ça que nous sommes ici devant vous pour vous signifier que désormais le dialogue est rompu », a-t-il martelé.

« Nous allons nous attelé à monter d’autres actions afin de régler définitivement ce problème », a-t-il averti sans préciser la nature de ces actions.

L’ONEP discute avec le gouvernement depuis un an sur un cahier de charges de 70 points dont les plus saillants sont l’emploi abusif des étrangers dans le secteur pétrolier au détriment des gabonais.

Le syndicat affirme avoir recensé 2808 travailleurs illégaux. Il regrette qu’aucune action n’est prise contre ces individus. « Les travailleurs étrangers illégaux sont toujours bel et bien là », a souligné M. Ivala.

Le gouvernement n’a pas encore réagi. La dernière grève de l’ONEP avait duré 4 jours et avait paralysé l’activité pétrolière qui génère 65% des recettes budgétaires de l’Etat. Les pertes ont été estimé à 60 milliards de FCFA.



Martin Safou

Source : gabonactu

Dimanche 16 Octobre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 734 fois




1.Posté par Maître Maçon Hiram Abiff le 17/10/2011 17:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ONEP doit savoir ce qu'elle veut et identifier la nature de ces interlocuteurs avant de définir sa ligne de conduite. Lorsqu'elle voudrait que les expatriés soient déchargés des postes de responsabilité qu'ils occupent et, au mieux, de les renvoyer dans leurs pays, sait-elle qu'elle touche là à l'une des clés essentielles du système Bongo? Ce régime a fait de sa légion étrangère la base de son système de fraude et de braquage du trésor public. Il n'y a qu'à voir le nombre d'agences mises en place à la présidence de la République depuis l'avènement d'Ojuku Obi Jeffrey. La plupart d'entre elles sont dirigées par des étrangers qui y brassent des sommes colossales.

Or, il se trouve que le secteur pétrolier est très stratégique. Ce qu'il y a lieu de faire, c'est de cesser toute négociation avec le gouvernement, et demander l'exécution immédiate des engagements souscrits. Quand ces enfoirés du ministère du travail et des compagnies pétrolières osent déclarer qu'il n'y a pas de Gabonais compétents pour occuper certains postes, il y a là une injure insoutenable, car en près de 60 ans d'exploitation pétrolière au Gabon, il n'y a aucun domaine, aucune spécificité ou spécialité qui devrait encore être sans compétence nationale, et en nombre. S'il n'y en ait pas, cela relève d'une situation studieusement préparée pour que les Gabonais n'accèdent pas à un certain type d'information... stratégique. Il faut donc que l'ONEP élève le ton et arrête de tergiverser. Il en va de la souveraineté du Gabon et de sa dignité. Chacun doit jouer sa partition pour laver l'affront que constitue l'invasion de notre espace professionnel et social par des étrangers.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...