News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L'OND interpelle Sarkozy sur les «pesanteurs externes au vote»

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Lundi 21 Septembre 2009 à 20:46 | Lu 1271 fois

L'Observatoire national de la démocratie (OND), créé à la fin du mois de juillet dernier pour surveiller le bon déroulement des élections présidentielles, a adressé le 18 septembre dernier une lettre ouverte au président français, Nicolas Sarkozy, pour dénoncer le rôle de la France dans ce qu'il estime être «un coup d'Etat électoral». Indexant notamment les «pesanteurs» de la France sur le processus électoral, manifestées par les félicitations précipitées de Sarkozy avant la fin du contentieux électoral, l'OND exhorte le président français à «solder» les dossiers de la Françafrique et permettre la proclamation des «vrais résultats» du 30 août.



Gabon : L'OND interpelle Sarkozy sur les «pesanteurs externes au vote»
Depuis l'interdiction d'accès aux bureaux de vote à la veille du scrutin, L'Observatoire national de la démocratie (OND) fustige violemment le processus électoral qui a amené à la proclamation de la victoire d'Ali Bongo Ondimba au vote du 30 août dernier.

Cette association qui avait formé 200 observateurs pour surveiller l'élection, a diffusé le 18 septembre dernier une lettre ouverte au président français, Nicolas Sarkozy, pour dénoncer «les pesanteurs externes au vote» qui ont pesé sur le processus électoral.

Comme André Mba Obame il y a quelques jours, l'OND s'est étonnée des «félicitations précipitées» du président français, avant la fin du contentieux électoral.

«Au moment où les Gabonais attendaient de vous une réaction similaire à celle que vous avez adoptée lors des élections présidentielles iraniennes, nous avons été très désagréablement surpris par votre message de félicitations au candidat du PDG sans attendre la fin de la procédure du contentieux électoral» regrette l'OND, qui affirme que le 30 août dernier, les Gabonais ont apporté une «forte adhésion (…) à la politique de rupture proposée par André Mba Obame et Pierre Mamboundou».

«Pour les Gabonais ce message de félicitations constitue une pression sur la Cour Constitutionnelle et réduit à néant toutes les chances de voir les différents recours introduits par les autres candidats aboutir», explique l'observatoire.

Revenant sur les différents points qui alimentent la polémique sur le rôle de la Françafrique dans l'élection du 30 août, l'OND affirme que «le vote des Gabonais ne suffit pas pour réguler la vie démocratique et assurer une alternance politique stable et paisible au Gabon, il existe des pesanteurs externes au dessus du vote».

«Ces pesanteurs s'appellent : Françafrique, secrets, intérêts français», lance le Président du Conseil d'administration de l'OND, Dieudonné Minlama Mintogo.

«Nous vous invitons, monsieur le Président, à revenir sur vos promesses de campagne en soldant les dossiers de la Françafrique et celui des secrets», poursuit la lettre ouverte, rappelant «qu'aucun président, qu'aucun gouvernement, qu'aucun clan tout seul, sans le peuple, ne peut préserver vos intérêts».

«C'est le peuple qui maintient la paix, la stabilité, la cohésion et non l'armée», martèle Minlama Mintogo.

«Monsieur le Président, le peuple Gabonais vous tient pour responsable de ce nouveau coup
d'Etat électoral et de toutes les conséquences qui en suivront», poursuit le courrier, dénonçant «des exactions, des assassinats, de graves violations des droits humains, (…) la chasse aux sorcières engagée dans la fonction publique».

L'OND s'inquiète également des «rumeurs de plus en plus inquiétantes allant de l'élimination physique de certains leaders politiques et des membres de la société civile à l'extermination des populations issues de certains groupes ethniques, qui circulent avec insistance dans nos villes et
villages».

«Vu l'urgence et la gravité de la situation actuelle», l'association a saisi le président français afin qu'il puisse «user de toutes les prérogatives (…) pour ramener la sérénité dans la maison Gabon en permettant la prise en compte de l'expression démocratique exprimée par le peuple gabonais le 30 août dernier».

Publié le 21-09-2009 Source : gaboneco Auteur : gaboneco

Lundi 21 Septembre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1271 fois




1.Posté par Kounda le 21/09/2009 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut également adresser un courrier de ce type à Barack Obama, afin d'attirer son attention sur ce qui se passe au Gabon. Je reste persuadé que si le PR américain est saisi de ce qui se passe chez nous et de tout ce qui a été fomenté par le gouvernement diabolique du PDG et son candidat maléfique, avec l'aide de la France, les choses vont bouger, il lui suffira de taper du poing sur la table pour que Sarkozy s'aligne et lâche son larron ali bongo...

2.Posté par flesh le 21/09/2009 23:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vs savez mwa j pense tt simplement k ns vivons ds 1 pays ou la dictature è entr1 d battre son pl1. J vs di k si ali baba è investit ns some foutu parce ke ce ke son père( Emeka Ojukwu) a fait o nigéria se reproduira ici c ds l sang 1 famille 2 canibale vs n pouvez savoir la haine k g pr ce biaffrais o gros nez et o gros ven

3.Posté par awuuu le 22/09/2009 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme vous le savez bien mes chers soeurs et freres de Gabon, je uis vous dire que le francais quelqu'ils soient, n'est ni parents, ni affectifs, encore moins humanitaires pour ce que nous pouvons etre, nous AFRICAINS.
ils seraient mieux de trouver d'autres methodes pour contrer tous les projets diaboliques que les francais organisent pour jouir toujours de nos biens.
OBAMA, par respect, NOUS VOUS INTERPELLONS TOUS, TES FRERES AFRICAINS VONT MOURRIR ET LE GABON EN PREMIER AVEC LA POLITIQUES FRANCE-AFRIQUE."

4.Posté par Per-aa le 22/09/2009 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères,

Je suis très sensible aux interventions des uns et des autres sur ce site depuis plusieurs semianes. J'apprécie la qualité et la pertinence de vos analyses. Je comprends également la déception et l'amertume qui peut habiter la plupart d'entre-nous.

Nous tous ,avons pris conscience dans le cadre de ce processus electoral que nous sommes encore sous la tutelle de la France. Au fond, c'est assez méprisant !

Comment sortir de la tutelle française ?

En nous réappropriant notre patrimoine cultutrel, en rétablissant le fil conducteur qui nous conduirait à nos ancêtres les plus lointains. Cela nous permettrait de nous rendre compte de la parenté profonde du peuple noir et favoriserait l'émergence du conscience africaine, afin defaciliter la réflexion sur la nécessité de créer les Etats-Unis d'Afrique.

Yes Africa must unit . Ce qu'a dit Kwamé Kruma il y a 50ans est toujours vrai aujourd'hhui. L'Afrique doit s'unir par ce que nos petits pays isolés ne peuvent peser sur la scène internationale. Mes frères, lisons attentivement la géopolitique et la géostratégie mondiale.
L'occident qui a aujourd'hui l'initiative historique a décidé de nous maintenir au bas de l'humanité adamique.

Même lorsque les noirs du continent Africain ont apporté la preuve de leur maturité en choisissant clairement l'homme qui doit présider aux destinés de leur pays, la France peut remettre en cause ce choix sans que la soit disant communauté internationale ne s'en émeuve.

Voilà mes frères dans quoi nous sommes!

Tout le monde sait à peu près ce qui s'est passé au Gabon mais le partage de l'Afrique en zone d'influence lors de la conférence de Berlin, commande que ce soit la France qui gère à sa convenance l'espace géographique que les blancs ont appelé Gabon.

Mais frères, nous qui souhaitons liberer l'Afrique devons liberer nos mentalités et cela passe par l'étude de nos humanités classiques africainces qui nous serviraient de socle et de référent pour bâtir une civilisation.

Notre maître Cheikh Anta diop disait: "la mondialisation, la fraternisation des peuples, la démocratie ne seront possible que lorsque tout les peuple seront également éduqués sur leur passé pour que plus aucun peuple ne puisse espèrer tromper un autre. Par ce que, l'histoire ce n'est pas suelement le récit de ce qui s'est passé autrefois mais c'est surtout fondamentalement l'orientation d'un peuple dans son évolution"

Je propose aux gabonais qui seraient intéressés ,que nous mettions sur pied un mouvement de conscience panafricaine pour diffuser au pays les idées de la renaissance africaine.

Nous n'avons pas d'animosité à l'égard d'Ali que nous ne connaissons que très vagument. Nous pensons tout simplement qu'il n'est pas en capacité de gouverner notre pays, par ce que dépourvu de vision, de projets politique. Il est dans une logique de pouvoir pour la jouissance du pouvoir. Il sera comme son père avant lui, un pion au service de la France et à la tête d'un pays sous le contrôle d'une simple ambassade.

Peut-être pourrons- nous, si notre mouvement voit le jour et prend de l'ampleur influencer et orienter nos gouvernants.

Hotep !

5.Posté par la situation le 22/09/2009 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais je ne comprends pas pourquoi nous nous mettons encore à rêver! vous pensez même que les lettres adressées à zarko nous concernant arrivent sur la table de son bureau à l'Elysée? Et si c'était le cas qu'est ce qu'il en a à foutre? Rien! puisque comme vous l'avez si bien dit il a féliciter rapidement très rapidement même Ali baba...maintenant vous commencez peut-être à comprendre pourquoi il y a eu la Guerre d'Algérie? et bien c'est parce que la France et ses dirigeants voire ses habitants n'ont rien à foutre de nous mes frères ils nous prennent encore pour des macaques discuter avec certains le seul langage qu'ils arrivent à comprendre c'est le même utilisé par les arabes faire sauter quelques bombes par ci et faire couler un peu de sang par là...donc c'est bien beau de vouloir monter des associations pour défendre les droits de l'homme et surtout du peuple gabonais mais est-ce que dans la jungle il y a un langage faisant appel à la raison? non! Ces gens là (européens) ont eu des ecrivains comme Machiavel qui nous laisse une belle définition de qui ils sont vraiment: machiavélique (n'oublions pas que nous les avons eu et que nous les avons encore malheureusement comme colonisateurs -neocolonialisme). Si certains français souhaitent voir Sarko guillotinne,r est-ce nous qui allons tenter de négocier avec lui? jamais! ils méritens, lui et son impoli de compère de se faire couper les couilles, c'est tout!
Quand je pense que cet homme ne c'était même pas gêner d'insulter l'homme africain dans son discours à Dakar il avait même eu l'audace de le faire sur le continent m'enfin qu'avons nous encore à nous dire avec cet hongrois de président...

6.Posté par UNE GABONAISE le 22/09/2009 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
obama a t il un site sur lequel on peut directement publier cette lettre a sarkozy?

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...