News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’Etat cible les bénéficiaires de la PIFE

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 3 Juin 2010 à 20:42 | Lu 733 fois

Alors que le paiement de la Prime d’incitation à la fonction d’enseignante (PIFE) est effectif depuis le 1er juin, le ministère du Budget a clairement défini les conditions à remplir pour bénéficier de cet avantage.



Qui a droit à la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) ? Pour dissiper le flou relatif à cette interrogation, le ministère du Budget vient de spécifier les principes pour empocher plus value.

Dans son communiqué du 1er juin, le ministère du Budget précise d’abord que «la PIFE a pour finalité de susciter la vocation en attirant les bonnes volontés vers la fonction enseignante, d’une part, et d’y maintenir ceux ayant choisi cette activité, d’autre part».

L’article 2 du décret N°0386/PR/MENIC du 7 juillet 2009 conditionne à cet effet «le versement de cet avantage aux seuls enseignants permanents et aux personnels de contrôle et d’inspection exerçant des activités d’enseignements et de formation directes ou d’encadrement pédagogique dans des établissements publics ou reconnus d’utilité publique relevant des département ministériels du secteur Education», poursuit le communiqué.

En conséquence pour bénéficier de cette prime, l’enseignant, le conseiller ou l’inspecteur pédagogique doivent «effectivement» exercer leurs activités conformément aux dispositions prévus par l’article.

Toutefois, les personnels qui «exercent en permanence et cumulativement avec d’autres activités d’enseignements et de formation directes ou d’encadrement pédagogique (…) sont exclus du bénéfice de la prime », précise le communiqué.

Le ministère du Budget estime par ailleurs que «pour favoriser le perfectionnement des enseignants, il est certainement souhaitable de leur faire bénéficier d’une autre prime de stage différente de la PIFE qui poursuit un but bien précis, celui de maintenir l’enseignant dans les salles de classe et défavoriser son affectation dans les autres services administratifs».

Au centre d’un long bras de fer entre les enseignants et le gouvernement, la PIFE est payée depuis le 1er juillet pour le compte de l’année 2010. Une décision motivée par la grève des enseignants déclenchée le 31 mai, qui risquait de mettre à mal le déroulement des examens de fin d’année.


Source : Gaboneco


Jeudi 3 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 733 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...