News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : L’ENVERS DU DECOR : Téléafrica, la levée de boucliers.

Le site de la Liberté - Source : Mazleck.info le Lundi 25 Octobre 2010 à 17:52 | Lu 931 fois



C’est une véritable montée de fièvre qui est observée depuis quelques jours auprès des agents de cette chaîne de télévision privée, à nouveau gagnée par la grogne, après pourtant plus de trois mois de pain noir mangé par ses agents, certes dans la douleur, mais curieusement sans avoir eu besoin d’ameuter l’opinion publique sur le plus du trimestre d’arriérés de salaires, et ce,malgré le puissant outil de communication de masse dont ils disposent, outre les appuis extérieurs découlant de la solidarité professionnelle.

Grève professionnelle marquée par un arrêt de travail et une autre grève, celle dite de la faim, qui consiste à une privation volontaire en vivres, sont désormais à l’ordre du jour. Un débrayage non pas justifié par le cumuler de plus de trois mois d’arriérés de salaires, mais dont l’élément déclencheur pourrait être imputé à ce que ces agents soupçonnent d’indifférence de la direction de l’entreprise, qui les enverrait selon eux, paître, dans leur situation de travailleurs accablés par la faim, l’indigence, et plus que jamais exposés à la vulnérabilité.

Le feu a été mis aux poudres, après qu’une poignée d’agents, sans mandat de leurs collègues, ait initié une approche de dialogue avec la direction générale, en vue de pourparlers. Résultats des courses, du moins selon leur compte rendu, la hiérarchie n’aurait connaissance que d’un seul mois d’arriéré de salaire, tout chose qui donnerait à ignorer par conséquence, les plus de deux autres mois, avec leurs corollaires de dettes cumulées, et autres engagements financiers contractés, au mobile que l’argent qui aurait déjà été versé pour les besoins de la cause ait été distrait, sans pourtant que ne soient cités des noms d’éventuels acteurs soustraction frauduleuse et encore supposée.

Une pilules que se refusent à avaler les agents de Téléafrica, qui crient à une tentative de distraction, en décidant de mettre un terme au calme olympien qui avait jusqu’ici caractérisé leur traversée du désert, au profit de méthodes plus actives, dont l’objectif est de désormais faire entendre leur voix.

A côté de la grève déclenchée au sortir d’une assemblée générale organisée le samedi 23 octobre 2010, certains agents dont le statut social est fortement écorné par une précarité financière due à cette rupture prolongée de salaires, ont opté pour la grève de faim. Certains d’entre eux ayant depuis plusieurs mois, élu domicile à la télévision après avoir été sommés de vider les maisons louées, pour incapacité sévère à s’acquitter de leur droit.


Lundi 25 Octobre 2010
Source : Mazleck.info
Vu (s) 931 fois




1.Posté par Mezzah le 25/10/2010 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ah TéléAfrica,

Vous soutenez le diable mais ce diable va vous montrer qu'il ne sait pas faire la différence entre ses enfants et ses ennemis. Vous avez choisi ce camp en connaissance de cause et maintenant vous devez assumer jusqu'au bout.


Vous êtes de petits rêveurs, vous sites : « sans avoir eu besoin d’ameuter l’opinion publique ». Bon sang de quel public vous faites allusion, le public que vous massacrez, à qui vous volez les droits, que vous avez réduit en mendiants.

Allez-y vous faire E…. par Ali

2.Posté par ohé le 26/10/2010 20:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mes frères téléafricain,
y'Ali va vous chicoter dè! L'émergence c'est l'autoflagellation, vous serez les premiers à dire quel'émergence a raison de nous faire souffrir!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...