News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon - Jean Ping Président élu : «Désormais, tout peut être envisagé»

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 20 Décembre 2016 à 08:25 | Lu 2438 fois

A l’ouverture de ses assises dont le principal objectif est de parvenir à imposer l’alternance au sommet de l’Etat, le Président élu du Gabon a indiqué que «toutes les options sont sur la table» pour atteindre ce but.



A l’ouverture, le 19 décembre, du Dialogue national pour l’alternance (DNPA) initié par lui et ses alliés, Jean Ping s’est une nouvelle fois présenté comme le président élu du Gabon. Une nouvelle fois, le candidat de l’opposition au scrutin du 27 août 2016 a réitéré son intention de «rendre au peuple sa souveraineté», en faisant respecter son choix d’alternance, exprimé lors de cette élection. Mais cette fois, «tout peut être envisagé», a-t-il prévenu, disant être parvenu au terme de la démarche de légalité républicaine dans laquelle ses compagnons et lui s’étaient inscrits jusque-là. Pour Jean Ping qui a appelé les Gabonais à «prendre (leur) destin en main», pour parvenir à l’alternance, «plus que jamais, aucune option ne doit être écartée. Toutes les hypothèses sont sur la table».

Et si l’ancien président de la commission de l’Union africaine assume d’avoir durci son positionnement, c’est qu’il dit avoir tout tenté. «Depuis mon élection à la présidence de la République, avec l’appui et le concours de tous, j’ai tout mis en œuvre pour donner aux institutions nationales une chance de s’amender. Nuit et jour, je me suis investi pour tenter de rétablir le lien entre l’appareil d’État et le peuple gabonais, entre la justice et vous, entre notre armée et vous. Ce lien, j’ai voulu aussi le rétablir entre les élus du suffrage universel et leurs électeurs trop souvent floués par un système perverti par des mal-élus ou des non-élus.

Malheureusement, j’ai dû faire face à des considérations d’un autre âge, d’une autre époque. J’ai dû me heurter au mépris pour la souveraineté populaire, à l’absence de culture républicaine et au primat de l’intérêt personnel qui habite malheureusement encore une bonne partie de la classe politique habituée à l’argent et aux privilèges faciles», s’est-il expliqué auprès du millier de participants au DNPA. Dans le camp de Jean Ping, l’on s’accorde à dire que «les jours qui viennent seront décisifs».


Le Dialogue national pour l’alternance, qui a débuté le 18 décembre avec un hommage aux personnes ayant trouvé la mort à la suite des manifestations du 31 août 2016, aura notamment pour mission de réfléchir sur le programme commun de gouvernance issu de la coalition des candidats autour de Jean Ping, tout comme il servira à faire le bilan des évènements enregistrés depuis le 27 août dernier.

«Le Dialogue national pour l’alternance n’est fermé à personne. Il n’est non plus dirigé contre personne. Il vise simplement à réfléchir aux fondements d’une société dynamique et solidaire, une société d’ouverture et de rassemblement. Nous devons porter nos idées au pouvoir. Elles doivent être mises en œuvre le plus vite. C’est essentiel et vital pour l’avenir de notre pays», a précisé son principal initiateur.

En vue de «construire un consensus national sur la Nouvelle République», les participants au DNPA que préside Paulette Missambo, travailleront en atelier du 20 au 21 décembre 2016. Les quatre ateliers seront notamment consacrés à la revendication et réaffirmation de la victoire de Jean Ping à la dernière présidentielle, à la crise postélectorale, à la gouvernance, en relation avec les réformes politiques et institutionnelles, la gestion économique et sociale du pays ainsi qu’aux crises sociales liées à la santé, l’éducation, l’emploi et le logement. Un forum de libre expression devant offrir à tous les participants un cadre d’expression consacré à la situation de crise actuelle apparaît également dans le programme de ces deux prochains jours, avant l’adoption des conclusions et leur présentation prévues pour les 22 et 23 décembre prochains.

avec gabonreview

Mardi 20 Décembre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2438 fois




Dans la même rubrique :
< >

Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !