News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Jean-François Ndongou, le « syndrome Mboumbou Miyakou » ou scenario de 93 ?

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Lundi 17 Août 2009 à 20:39 | Lu 1897 fois



Gabon : Jean-François Ndongou, le « syndrome Mboumbou Miyakou » ou scenario de 93 ?
C’est parce que tous les gabonais et particulièrement les opposants ont encore en mémoire les tripatouillages menés de mains de maître par le tristement célèbre Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou, ministre de l’Intérieur à l’époque, qui donna Omar Bongo vainqueur des présidentielles de 1993 avec environ 51% des suffrages, que tous ont dénoncé avec force et vigueur la présence au gouvernement, de surcroît à des postes clés et stratégiques, de certains candidats à celles du 30 août prochain. Ils y flairaient effectivement le « coup d’Etat électoral » ou « syndrome Mboumbou Miyakou » ou encore « scenario de 93 ». Si les tensions à ce sujet semblent baissées, les suspicions sont loin d’être dissipés. A raison d’ailleurs au regard de certains faits qui parlent d’eux-mêmes.

Tout part du remaniement ministériel intervenu au lendemain de la prise de fonction par le Président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, suite au décès, le 8 juin à Barcelone, d’Omar Bongo Ondimba après quarante-deux de règne. En effet, André Mba, ministre de l’Intérieur pendant plusieurs années, n’ayant plus la totale confiance des cadors du parti, va permuter avec Jean-François Ndongou à la Coordination et au Suivi de l’Action gouvernementale. Les rumeurs qui couraient sur la détérioration des relations entre Ali Bongo Ondimba et son « frère » Mba Obame vont être confirmées avec la candidature de ce dernier à l’élection présidentielle alors que le premier a été investi, de manière contestée, par le parti auquel tous deux appartenaient tous jusqu’ici, le PDG.

Par ailleurs malgré les autres remaniements qui vont intervenir et sa candidature à l’élection présidentielle le candidat du parti au pouvoir, Ali Bongo Ondimba, s’accroche à son poste de ministre de la Défense qu’il occupe depuis plus de dix ans. Les protestations de l’opposition et de la rue ne perturbent pas celui qui veut présider aux destinées du Gabon, préférant se murer derrière l’argument valable mais léger du vide juridique qui plane sur l’incompatibilité du poste de ministre et la candidature à un quelconque mandat électoral.

A la veille de l’ouverture de la campagne électorale, il sera tout de même démis de ses fonctions par le Président de la République par intérim qui attend « mettre tous les candidats sur le même pied d’égalité ». Alors on se demande qui occupera ce poste « réservé »
.
Contre toute attente alors qu’au sein même du gouvernement il y a des militaires de formation à l’instar des généraux Flavien Nzengué Nzoundou, ministre des TP, et Idriss Firmin Ngari, ministre de la Santé ou bien d’autres personnes libres de toute occupation et prêtes à servir le pays en toute neutralité, c’est finalement Jean-François Ndongou, cumulativement avec ses fonctions de ministre de l’Intérieur, qui sera chargé « d’assurer l’intérim ». Cette double charge doit être perçue comme une récompense et « une marque de confiance » envers ce ressortissant de Ndolou, dans la Ngounié, qui « a fait ses preuves jusqu’ici ».

En effet, « Jeff », comme l’appellent ses proches, a réussi en quelques mois seulement à organiser dans des conditions scabreuses la révision des listes électorales, colmater le trop lourd fichier électoral et, mieux, à réprimander de forte manière une marche pourtant pacifique. Quoi de plus pour gagner la confiance des personnes allergiques aux résultats des urnes et dont l’espoir et la force reposent sur les forces de l’ordre et de défense?

En plus, lors de son meeting d’ouverture de campagne, Jean Eyéghé Ndong, candidat indépendant à la dite élection et transfuge du « parti des masses », a lancé à l’endroit de ses partisans « N’acceptez pas les résultats qu’on viendra vous lire à la télé » avant de préciser afin d’être plus clair et mieux compris que « je vous parle là en tant qu’ex-premier ministre ». Comme pour paraphraser ce proverbe gabonais qui dit « c’est celui qui est assis au bord du feu qui connait mieux de quelle manière et à quelle vitesse bout la marmite ». Alors Que ceux qui ont les oreilles entendent car « Nza fe » est vraiment décidé à sortir tous les secrets ! N’a-t-il pas confirmé, il n’y a pas longtemps, la tentative de déstabilisation dénoncée auparavant par Pierre Mamboundou ?

Il faut également souligner que Ndongou « assure l’intérim » pendant la période électorale. Ce qui sous-entend, comme l’a indiqué à l’AFP une source proche de la présidentielle, Ali Bongo pourrait reprendre les commandes de « son » ministère une fois la campagne bouclée et en attendant la publication des résultats.

Ces faits, non exhaustifs, donnent à raison à ceux qui craignent que Jean-François Ndongou soit allé à l’école de « Mboumbou le tripatouilleur» étudier le « scenario 93 ». Surtout lorsqu’on sait que ce même Mboumbou Miyakou est l’un des fervents défenseurs et parrains d’Ali Bongo Ondimba.

Source : Koaci

Lundi 17 Août 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1897 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...