News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Jean EYEGHE NDONG , Réponse au PDG (Germain NGOYO MOUSSAVOU)

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre pour tous le Mercredi 15 Décembre 2010 à 16:36 | Lu 3515 fois



Gabon : Jean EYEGHE NDONG , Réponse au PDG (Germain NGOYO MOUSSAVOU)
Jean EYEGHE NDONG Ancien Premier Ministre du Gabon Député à l’Assemblée Nationale 1er siège du 2ème arrondissement de la Commune de Libreville République Gabonaise


Libreville, le mercredi 15 décembre 2010


L’Honorable Luc MARAT-ABYLA Vénérable Germain NGOYO MOUSSAVOU
Objet : accusé de réception.

Honorable et Vénérable,

C’est avec plaisir que j’accuse réception de votre correspondance du 13 décembre 2010, par laquelle vous avez donné une suite à ma lettre aux parlementaires qui, somme toute, je le note, a retenu votre attention : c’est l’essentiel.

Regardant l’avenir, en mes qualités d’homme politique et de citoyen gabonais, j’ai cru devoir interpeller individuellement chaque parlementaire pour que chacun se mette face à sa conscience en rapport avec sont droit de vote personnel.

Pour répondre au vrai et sérieux problème de la légitimité qui est posé, le caractère manifestement haineux, excessif et puéril de votre courrier de divertissement, venant de personnes bien connues du peuple gabonais, est loin des préoccupations graves que j’ai évoquées à l’attention personnelle de chaque parlementaire et le rend d’autant plus insignifiant… Vos qualités de présidents de groupe parlementaire me laissaient espérer de la densité et de l’élévation eu égard à l’importance du sujet pour notre pays, surtout de vous Honorable MARAT-ABYLAT… hélas.

Votre argumentation ne tournant qu’autour de la diabolisation du citoyen qui, lorsqu’il était avec vous au PDG n’était pas un « aigri » comme vous le dites, je me refuse à ouvrir un débat avec vous sur ce projet de révision constitutionnelle et je mets pour ma part un terme à notre échange… apparemment impossible.

L’Histoire nous jugera.

Jean EYEGHE NDONG

Mercredi 15 Décembre 2010
LVDPG - Média Libre pour tous
Vu (s) 3515 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

37.Posté par Moi aussi je sais lire le 19/12/2010 08:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement c’est ça la réponse du PDG à la lettre aux députés. Tous les paragraphes en dehors de deux comportent des injures à l’endroit de leur interlocuteur, est-ce une faiblesse d’argumentation ou simplement un argumentaire bancal?
Les auteurs ne parviennent pas à expliquer à M. Eyeghe Ndong le bien fondé de cette demande d’amendement de la constitution. « C’est pourquoi il propose les amendements susceptibles de concilier le respect formel du texte fondateur avec les nécessités du gouvernement. », en quoi le fait que les citoyens gabonais ayant acquis une autre nationalité empêchent l’activité gouvernementale? Ce n’est qu’un exemple parmi ces incongruités que Ms. Marat Abyla et Ngoyo Moussavou évitent d’expliquer. Quel article de la loi fondamentale avait institutionnalisé l’immobilisme gouvernemental? Vous dites une chose et son contraire dans le texte d’une part on peut lire « De cela, souffrez que vos collègues, de leur libre arbitre, puissent en apprécier le bien-fondé et la quintessence. »… de l’autre vous écrivez « Il apparaît ainsi à l’évidence que l’objectif que vous visez en adressant une correspondance à vos collègues parlementaires est de les inciter maladroitement à ne pas adopter le projet de Loi portant révision de la Constitution. » Soit ils sont un libre arbitre soit ils ne l’ont pas. Ici on peut aussi dire que vous sous estimez vos collègues parlementaires que vous dites être des « girouettes » sans capacité de réflexion. Comme vous le connaissez mieux que moi, j’imagine qu’ils vous ont félicité après la lecture de ce texte. Eh Gabon, ils ont le droit de vote!
Les auteurs disent aussi vouloir «sauvegarder la dignité et les intérêts de tous nos compatriotes », quels intérêts les gabonais ont dans la modification de 36 articles de la constitution qui par ailleurs dans son entièreté n’est pas respectée? Dans le même paragraphe ils parlent de discipline du parti. Le PDG sauvegarde la dignité du Gabon?
« la loi fondamentale se heurte aujourd'hui à des contingences diverses qui l'obligent à s'adapter à la réalité » et à « corriger ces imperfections », 3 paragraphe et 36 articles (oui 36 articles) étaient imparfaits pendant tout ce temps. Il fallait que la lumière vienne après cette parodie de 2009 pour le constater? Malheureusement les auteurs du texte ne prennent pas la peine de faire comprendre à leur soutien à cette demande d’amendement. Quelles sont les contingences diverses (divagation oui…) que vous avez trouvé? Partagez-les avec l’interlocuteur et en général avec le peuple gabonais (pris à témoin) puisque vous avez pris la résolution d’en faire une lettre ouverte
Les auteurs font croire qu’ils connaissent la constitution en citant çà et là des articles de la loi toutefois c’est une mauvaise argumentation. En effet, ils disent : «… faut-il vous rappeler que dans le cadre du vote de la loi, y compris de la Loi fondamentale en question, deux principes immuables et intangibles sont consacrés par l’article 39 de la Constitution, selon lesquels «tout mandat impératif est nul» et «le droit de vote des membres du Parlement est personnel». ». Pourquoi parler de mandat impératif alors que M. Eyeghe Ndong ne veut pas déléguer ses obligations (engagements) de député de la république? Devrions nous comprendre que les PDgistes ne comprennent pas la loi fondamentale d’où l’impossibilité de la respecter! On dirait que dans la même phrase ils se disent que les gabonais sont naïfs. A quoi serviraient les consignes de vote si le vote était personnel. Dans une législature où les membres n’espèrent que leur indemnité de session, que représente le droit de vote personnel? Surtout que vous l’affublez de la discipline de parti. Bon libre arbitre!
« Suffit-il de traverser à l’opposition pour se tailler miraculeusement une conscience politique qui transcende les clivages politiques ? » Faudrait-il comprendre que ceux qui sont resté n’ont pas de conscience politique puisque c’est le fait de traverser qui donnerait cette conscience.
« La révision souhaitée de la Constitution est un fait de pouvoir politique » Que faut-il entendre par cette assertion? Veut-elle dire qu’à chaque fois que la constitution ne fait pas l’affaire du pouvoir en place il faudrait la changer? Que chaque 7 ans le nouveau président devrait changer la constitution (J’oubliais, le président serait le même à la fin de chaque processus électoral).
Non seulement vous raté une occasion de faire comprendre au peuple gabonais le bien fondé de la démarche présidentielle que vous défendez avec des arguments perfides, votre droit de réponse est des plus enfantine. Votre texte est une truffe d’invectives, d’injures qui prouvent l’argumentaire est élémentaire. Ce que je retiens de cette lettre ouverte c’est que la demande de M. Ali Bongo Ondimba sera agréée par le groupe parlementaire PDG. C’est en substance la seule chose présentée dans votre texte. Pourquoi est que vous souscrivez à la demande personne ne le sait. Est-ce que le peuple peut exercer directement la souveraineté nationale dans la mesure où indirectement les mandataires se sont dévoyés en violation de l’article 05 de la constitution. Vous le prouvez vous-même en écrivant : «…au Parlement d’où il tire la légitimité de la représentation nationale. »

36.Posté par Larévolte le 17/12/2010 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ la pensée gabonaise,

En quoi je suis fanatique lorsque je vous dis que je refuse de diaboliser et invectiver les anciens membres du Pdg qui sont passés dans la nouvelle opposition? Respectez quand même la liberté de pensée des autres et leurs choix politiques. Seriez-vous comme l'individu qui pense que l'égoïste est nécessairement celui qui ne pense pas à lui?
Je vous ai dit que je ne saisis pas toujours votre argumentaire et je refuse d'engager des échanges d'idées avec vous à cause de vos idées fixes. Et vous vous me répondez que je suis fanatique. Relisez vous même vos écrits et vous remarquerez que: non seulement vos phrases sont hyper longues mais que vous tenez les mêmes propos, dans tous vos commentaires à savoir: que les anciens membres du PDG qui sont devenus opposants sont des voleurs, des incompétents etc...
A ces allégations, vous voulez que je vous réponde quoi pour éléver le débat comme vous le dites?
Vous voulez que je vous convains de les aimez? N'ai-je pas le droit de respecter votre conception des choses? Ditez-moi un peu ce que vous voulez au juste.

Non je ne suis pas fanatique. Un homme politique pour moi est un individu comme tout autre. La seule différence pour moi est que j'accepte qu'il me représente dans l'administration des biens de tous ses citoyens, qu'il sache assurer la protection de tous ses citoyens. Pour cela, je dois lui faire confiance, je dois le respecter et j'ai le droit de le dire, je dois l'apprécier. C'est pour cela qu'il est important qu'un homme politique séduise et doit convaincre. La politique est l'art de parler pour convaincre. C'est pour cela que tout homme politique est menteur et sait séduire les autres. C'est ça la politique. Il faut bien que quelqu'un dirige sinon, c'est l'anarchie. Si nous nous attelons à chercher des poux dans les cheveux de ceux qu'on veut élire, il n' y aura aucun candidat apte. Si nous voulons chercher la perfection chez nos hommes politiques, il n' y en aura pas car la perfection est un idéal. N'avez-vous pas remarqué que dans les pays insustrialisés dits "démocratiques", les futurs candidats font du lifting, des cures d'amincissement, apprennent à parler etc...? Ce n'est donc pas de ma faute si certains savent parler, si certains savent captiver le public et les autres pas. J'ai le droit d'apprécier qui je veux. Cependant, ce n'est pas parce que j'ai de la sympathie pour tel homme politique plutôt qu'un autre que je vais vouer un culte pour celui que préfère. Non, non et non, mr ou mme la pensée gabonaise, je ne suis pas fanatique. Arrêtez de penser que tous ceux qui respectent les anciens gabonais pédégistes sont des personnes fanatiques. Etre fanatique, c'est accepter aveuglement tout ce que fait celui qu'on adule. Moi je me reconnais dans la nouvelle opposition UN et au risque de vous surprendre, c'est un ami lumbu de Mayumba, membre de cette formation politique qui m'a parlé en premier qu'un nouveau parti allait se créer. Il a été le premier à m'envoyer les statuts; le logo et sa signification ainsi que la dénomination du parti. C'est pour vous dire que ce n'est pas à cause d'un leader politique que j'ai été attiré mais bien à cause des statuts et de l'idéologie de cette formation politique.

Je ne suis pas fanatique parce que lorsque l'opposition gabonaise (l'UN avec) est allée rencontrer M.Nicolas Sarkozy lors de son passage au Gabon, j'ai bien condamné cette démarche. J'ai manifesté mon mécontentement car pour moi, ce geste ressemblait à la signature de l'acte d'allégeance que tout homme ou femme africain(e) ressortissant d'une ex colonie française doit signer s'il veut accéder à la magistrature suprême de son pays. J'avais condamné fortement cette démarche ici sur ce site et même hors de la toile.

Monsieur ou madame la pensée gabonaise, ne vous avais-je pas fait de remarque, il y a de cela plusieurs mois, lorsque vous avez traité Mmes M. Madeleine Mborantsouo et Francine Rogombé de "putes" ne vous avais-je pas interpelé sur vos écarts de langage? Et pourtant je n'ai aucun atome crochu avec ces deux femmes. Pourquoi vous trouvez du fanatisme en moi quand il s'agit de M. EYEGHE?
Ecoutez monsieur ou madame la pensée gabonaise, si je refuse de débattre avec vous, c'est parce que je sais que vous allez toujours et toujours me sortir la carte du passé des anciens pédégistes devenus opposants avec tout le bla bla dont je vous connais. Vous aimez tellement écrire. ..
Et puis dans un débat où les deux parties savent qu'ells toutes les deux raison, à quoi ça sert de débattre?
Pour ma part, je n'ai jamais dit que ces anciens pédégistes sont blancs comme neige parmi le responsable du désastre du Gabon. Cependant, je continue à dire ce que j'ai toujours dit à savoir que: est-ce que j'aurais fait mieux qu'eux dans ce système aussi pourri et puissant? Et comme je n'ai pas appartenu à ce système, je préfère m'abstenir de vilipender sans cesse les autres gabonais comme moi. Je me suis toujours dit que plus d'un millier de personnes qui ont travaillé avec feu Omar Bongo ne sont tous pas nés mauvais, ils ne sont tous pas nés nuls, ils ne sont tous pas nés inhumains, ils ne sont tous pas nés inintelligents et pourtant tous, je dis bien tous ont failli.
Hier soir, après la diffusion du film sur la françafrique, le seul enseignement que j'ai pu en tirer est que ce n'est pas la France qui a empêché feu président Omar Bongo d'aimer son peuple et de développer son pays. L'argent avait rendu fou et cynique le défunt président Bongo, pour moi c'est la seule explication. Je suis hélas dans le regret de reconnaître la dimension de l'homme (je cite feu président Bongo). Sa puissance et son pouvoir dus à l'argent du Gabon ont fait en sorte qu'il règne sur le Gabon et la France. Tout au long du documentaire, on voit comment les rôles s'inversent. Nous constatons effectivement qu' après la chute du mur de Berlin, du petit nègre que le général De gaulle et Foccart placent au sommet de l'état gabonais pour servir la France, feu président Bongo devient celui qui choisit au cours d'un entretien d'embauche à l'hôtel Crillon les futurs ministres et autres hautes personalités de la république française. Il devient l'allié et le soutien incontournable des futurs candidats aux présidentielles de gauche comme de droite sauf quelques têtes comme Lionel Jospin et Ségolène Royal. L'actuel président français Nicolas Sarkozy n'a fait qu'un renvoi d'ascensseur en aidant son fils Ali Bongo à prendre le pouvoir au Gabon.
De même que feu président Bongo proposait sa liste des ministres en France, c'est de la même manière qu'il pouvait les destituer. Je comprends donc les gabonais qui ont travaillé avec lui ne pouvaient pas se permettre certains aises. Si la destitution pouvait être la seule sanction mais je crois que les recalcitrants risquaient la mort. C'est pour cela que je crois qu'il n' y a jamais eu au Gabon de vrais opposants du vivant de Bongo père. C'était des simulacres, tous autant qu'ils sont.
C'est pour toutes ces raisons que je préfère oublier l'époque Bongo Ondimba père pour me consacrer à l'avenir. Un avenir sans Bongo au sommet de l'état gabonais. Ce n'est pas du fanatisme mais c'est ma logique.
Cher ou chère la pensée gabonaise, c'est pour toutes ces raisons que je refuse de trop vilipender les anciens. Je préfère me tourner vers l'avenir. J'estime que nous le peuple gabonais opprimé, nous devons maintenant être vigilent et moins naïf pour ne plus être dupés. Je ne fais pas cent pour cent confiance en un individu, à plus forte raison un homme politique. Je ne suis donc pas fanatique. Je ne me vois même pas capable d'aller danser ou aller hurler les éloges d'un hommes politiques comme je vois certains le faire.

35.Posté par la pensee gabonaise le 17/12/2010 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur Larévolte
C'est de la fuite en avant, ce que vous faites! Vous n'avez aucun argument convainquant, voila tout! Cela se resent en lisant vos derniers posts, qui sont que l'expression de votre incapacite a evoluer dans le debat parce que, votre esprit fanatique que peut avoir maintenant recours qu'aux injures comme moyen de defense! C'est malheureux de votre part, surtout que j'avais beaucoup d'estime pour vous par rapport a certaines de vos interventions sur ce site. Bon, tot ou tard, sa vraie nature sort de son sommeil et surgit au grand jour!

Vous concernant, je vous ai deja tout dit. dans mon avant-dernier post...
Monsieur, vous vous posez les mauvaises questions... La realite est telle que, vous vous perdez non pas dans ce que vous semblez evoquer, mais plutot dans votre point de vue incoherent!

Quant a l'air que je vous pompe, je suis dans le regret de vous dire que, malheureusement pour vous, cet air dont vous petendez etre le votre, ici, n'en est pas. Il vient ainsi que, je ne peux vous le pomper! Retenez ceci: si on tient compte que l'echo se deplace a la vitesse de la lumiere, un idiot, n'aurait jamais vraiment le temps de briller meme avant d'ouvrir sa bouche!

34.Posté par Larévolte le 17/12/2010 01:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ la pensée gabonaise,
Si c'est de moi que vous parlez dans votre poste 30, je me permets de vous dire ceci: vous qui prétendez être compétent dans l'art de convaincre, vous ne pouvez pas me convaicre de quoi que ce soit dans la mesure ou je ne comprends même pas ce que vous voulez écrire. Parfois je me demande si vous-même vous arrivez à comprendre ce que vous écrivez. Je ne sais pas si plus de deux personnes sur ce site comprennent ce que vous écrivez avec vos phrases sans verbe, des passages sans ponctuations, de nouveaux mots français que vous créez dans la pauvre langue de molière et j'en passe....
Pour tout vous dire, moi je me perds dans ce fouillis et avec ça, vous croyez me convaincre. Me convaincre de quoi d'ailleurs? De vos foutaises et vos inepties?
Vous me pompez l'air un point c'est tout.

33.Posté par la pensee gabonaise le 16/12/2010 23:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur oeil de lynx
Qu'avez-vous voulu dire?! Que nous apprenez-vous de nouveau?! Ces faits gratuits que vous enonces dans votre message, consistent-ils votre argumentaire?! Monsieur, soyez un peu serieux quand vous voulez debatre !

32.Posté par le phenix le 16/12/2010 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oeil de linx

Quittez la avec vos phantoms d'opposants ceux qu'on veut sait des gens de convictions comme sorro, ou Gbabo, des gens prets a engendrer une revolution.

La foule n'a pas d'ames, mais que des leaders.

Qu'es-ce que JEN a fait pour empecher ALI de prendre les fauteuils.

Merdre, on est fatiguer des gabonais qui sont a la solde des memes individualites qui sont incapable d'inquieter le systeme.

Parddon si vous n'aver rien a dire debarrasez le plancher et prennez l'exemple cadre des ivoiriens qui luttent jusqu'au bout pour leurs convitions politiques.

Je comprends quaisement avec une mentalite qui ne vaut pas une poule du village, pourquoi les beninois et les togolais nous controlent gabonais.

ARRETEZ DE SOUTENIR LES GENS QUI N"ONT RIEN FAIT POUR LE GABON.

NOUS VOULONS DES GENS QUI FONT RESPECTER LA LEGALITE DU PAYS

ON EST FATIGUER DE SES ANCIENS, ON VEUT DES SOGLOS< GBABOS DES HOMMES DE CONVICTIONS ET DE CARACTERES

31.Posté par oeil de lynx le 16/12/2010 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensée gabonaise fait parti de la nouvelle génération des intellectuels gabonais qui se distinguent dans l'injure à l'image de nos penseurs pdgistes qui confondent arguments et injures. A la discussion courtoise ils préfèrent l'injure, ils ne savent pas dialoguer. JEN pose un problème fondamental, Ngoyo Moussavou et Pensée gabonaise répondent par l'injure. Les pdgistes et leurs sympathisants sont des vrais malades mentaux, sachant que le peuple les jugent illégitimes. Ali est arrivé à la tête du pdg et à la tête du pays par un coup de force, il n'a été élu ni par les pdgistes ( qui lui ont préféré CAM), ni par les gabonais ( qui ont préféré AMO). Il n'arrive toujours pas à rassurer la population, il en est conscient, c'est pourquoi il s'empresse de modifier la constitution afin d'y trouver des moyens de se maintenir en dépit de la volonté des gabonais. La majorité des gabonais dépriment au quotidien, voient leurs droits se réduire, mais comme d'habitude lorsque les pdgistes sont interpellés ils répondent par une fin de non recevoir.

30.Posté par la pensee gabonaise le 16/12/2010 18:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous connaissons ceux, qui ce site sont des soit-disant experts que dans la chose politique ou tout le monde trouverait son mot a dire, meme mon frere de "derriere la prison" qui n'a jamais vu de sa vie les quatre operations de calcul a l'ecole!

Des que l'on sort de la politique, beaucoup arretent d'etre aussi "ecrivaciers" et penseurs!
Ecrivez le plus correctement possible en francais, meme en latin si vous le voulez, mais, il reste un fait indeniable: vous n'etes pas convainquants! C'est pourquoi, on vous voit vous defilez rapidement, et pour que votre fuite se fasse en douce, vous voulez amener l'argument de l'incomprehension des ecrits de votre adversaire. C'est tout simplement pathetique venant de vous! Et dire que, c'est avec des telles personnes que l'on veut construire le pays...

Moi, je reste dans mon "charabia", mais vous restez dans votre betise!

29.Posté par Larévolte le 16/12/2010 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ LeGaboma (poste 23),

C'est vous qui avez raison.
Et comme certains avant moi ont dit que le silence est d'or et d'autres ont dit que le silence est le meilleur mépris, certaines interventions sur ce site ne méritent même pas mon commentaire et encore moins ma réponse.
C'est pour vous dire qu'il est parfois inutile de s'engager dans des discussions stériles et puériles qui ne nous construisent pas. En plus certains écrivent un genre de charabia que je n'arrive pas à déchiffrer et qui finit par me donner le tournis et les maux de tête parce que je fais un effort supplémentaire pour essayer de le comprendre.

28.Posté par miamiam le 16/12/2010 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Groupe sanguin,
Tu poses les bonnes questions au bon moment.
La réponse = un gouvernement payé à ne rien faire
Le PDG = Parti des dragueurs gabonais.
Eyeghe fait certainement son mea culpa et semble quand même avoir son cerveau au bon endroit contrairement à NGOYO MOUSSAVOU ET SA BANDE

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...