News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Jean-Claude Bilié Bi Nzé, deputé RPG exclu pour "faute lourde"

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Dimanche 24 Janvier 2010 à 15:59 | Lu 5337 fois

Le Rassemblement pour le Gabon (RPG) de l’ancien vice-premier ministre gabonais, Paul Mba Abessole a exclu samedi, le député, Jean-Claude Bilié Bi Nzé, élu du canton Ntang Louli dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) pour faute lourde, rapporte l’AGP



Gabon : Jean-Claude Bilié Bi Nzé, deputé RPG exclu pour "faute lourde"
La décision d’exclure le député Bilié Bi Nzé a été rendue par le conseil de discipline du RPG qui a statué pendant près d’un mois sur le sort de ces élus à l’Assemblée nationale qui avaient sans l’avis du parti, apporté leurs adhésion à la déclaration de politique générale du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba devant la représentation du peuple en décembre dernier.

D’autres députés du parti du père Mba Abessole ont également écopé des sanctions allant de l’avertissement au blâme.

Le député du 2ème siège du 2ème arrondissement de la commune de Libreville, Laurent Faustin Billié Bi Essone a été innocenté alors que son collègue, Béni Ngoua Mbina, du 3ème canton du département de Mougoutsi dans la province de la Nyanga (sud) a écopé d’un blâme, et les autres députés du parti s’en sont tirés avec des avertissements.

Le siège du député Bilié Bi Nzé sera donc remis en jeu et une élection partielle sera donc organisée dans le canton Ntang Louli.

Le soutien apporté par les députés du RPG à la déclaration de politique générale du parti au pouvoir avait suscité des commentaires au sein de l’opinion. Certains n’avaient pas hésité d’évoquer une secousse au sein de ce parti, dont le leader, Mba Abessole avait soutenu lors de l’élection présidentielle du 30 août dernier, l’ancien ministre de l’Intérieur, André Mba Obame.

Dans un entretien accordé au quotidien Gabon Matin (journal de l’AGP) début janvier, Mba Abessole avait déclaré ne pas comprendre les motivations qui avaient emmené ses élus à aller l’encontre de la volonté du parti.

Le prélat dans cette interview n’avait été tendre envers ses "amis" de la coalition (groupement de certains candidats qui s’étaient désistés en faveur de M. Mba Obame lors de la présidentielle) qu’il avait lui-même qualifié d’alliance ‘’contre-nature’’.

Le RPG est la deuxième force politique à l’Assemblée nationale avec huit députés. Il arrive très loin derrière le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui compte plus de 70 députés sur les 120 que regorge cette institution.

Dimanche 24 Janvier 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 5337 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par ADN le 28/01/2010 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si Alain Claude Bilié-bi-Zé avait les problème avec le RPG, il devait avoir adopter une attitude sur les deux attitude suite: soit illavait leur linge sale en famille, soit il démissionnait de ce parti pour être en adéquation avec ses valeurs.

Or, en votant pour la politique générale du PDG, ce dernier a humilié son parti politique qui était sorti des rangs de la majorité présidentielle.

Revenant sur l'exclusion, je me permet de dire qu'il n'était pas à sa première faute parce que l'exclusion d'une association politique ou autre est le sommet de toutes les sanctions qu'un organisme peut infliger à une personne qui récidive constamment.

Par conséquent, je pense qu'Alain-Claude Bilié-bi-Zé aurait dû suivre la nouvelle ligne politique actuelle de son parti au lendemain du décès de Bongo Ondimba père en ne donnant pas sa voix au PDG lors du discours de politique général du Premier-ministre. Car, il devrait recommencer tout à zéro dans un nouveau parti de la place ou qu'il créera éventuellement au Gabon.

25.Posté par Sydney le 28/01/2010 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne vais pas m'attarder sur son passé , mais plutot m'interroger sur un aspect tout aussi important que le fait de suivre les lignes directives d'un partis aussi mauvaises soient-elles! Vous etes elu par une population sur la base d'un projet ( en depit de votre appartenance politique), mais si le gouvernement en place dans ses projets,concours au bien-etre de la population qui vous ont elu, allez vous dire non? dans ce cas la population vous envoudra pour avoir plus pensé a votre appartenance politque qu'a ceux là qui vous ont elu pour defendre leurs interets, maintenant si vous dites oui , vous vous faite virer pour trahison par votre parti politique! Dans ce cas que faire , pactiser avec le pouvoir en place pour le bien etre de vos electeures ou les laisser croupire dans la misere pour faire plaisire a votre partis? Ah la politque de mon pays quand tu nous tiens!!!!!

24.Posté par Biboulou le 28/01/2010 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Ndong Ello. Tout ce que la franmaçonnerie et d'autres sectes satabiques de même calibre enseignent à leurs adeptes, c'est le mensonge, l'escroquerie, la trahison, la cupidité et l'homosexualité. A voir la forme de son visage et ses alliances au pédé-gé; il y a une très forte probabilité que cet homme, pour parvenir à ses fin, se fait e......

23.Posté par ndong ello boniface le 27/01/2010 18:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'exclusion du rpg de l'opportuniste alain claude bilié bi nzé n'étonne aucun militant convaincu de cette grande formation politique. en effet, si notre ex-député doit son ascension politique de sa simple parenté avec madame x, il en profita pour couper court la carrière de plusieurs jeunes rpgistes quatrevingtdizards souvent appelés buch sac au dos qu'il a rencontré au mouvement des jeunes du rassemblement, à la radio ogooué fm et au journal le bucheron, etc....
depuis son ascension à la direction de la communication de la mairie de libreville sous l'ère mba des bois, alain claude bilié bi nzé et faustin laurent bilié bi essone ont créée une équipe de compagnons du rite équatorial autour du cabinet privé de paul mba abessole. ils ont juré à leurs compagnons d'avoir la peau du curé

22.Posté par ADN le 26/01/2010 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas le doyen qui a proposé un référendum, mais le recteur de l'UOB, Daniel Ona Ondo.

21.Posté par ADN le 26/01/2010 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher amis, je suis totalement en adéquation avec les propos de Biboulou au sujet de l'affaire de l'UOB.

Je suis partiellement d'accord avec Moneyadza et Sebdepog qui essayent, d'une part de blanchir Alain Claude Bilé-Bi-Zé dans l'affaire du déshabillage du recteur de l'UOB et d'autre part de justifier l'exclusion d'Alain Claude Bilé-Bi-Zé du RPG.

Au sujet de son exclusion, je dirai à mes frères, Moneyadza et Sebdepog, que je suis du même avis qu'eux sur cette question parce qu'une personne qui a été élu sous la bannière d'un parti ne peut pas vouloir s'émanciper à sa guise dès qu'il a reçu mandat de représenter le peuple gabonais à l'assemblée Nationale du Gabon. Sur ce plan, il a été un amateur de la pire espèce. un adage dit, on ne crache pas sur la soupe qui t'a nourri.

S'agissant par contre de l'affaire de l'UOB, je voudrais tout d'abord dire que contrairement à certains d'entre vous, je n'étais pas encore à l'Université Omar Bongo, mais en Terminale au Lycée National léon Mba. Autrement dit, j'étais au seuil de la porte de l'UOB.

Presser de devenir étudiant, j'étais constamment aux infos. Les étudiants voulaient des meilleures conditions de travail. Ce qui est juste parce que la grève des étudiants de cette années nous a permis de bénéficier de certaines décisions prises en faveur des étudiants gabonais pour les choses aillent mieux à l'UOB.

Les négociations ne furent pas une partie de plaisir pour les autorités administratives de l'UOB (représenter ici par le recteur Ona Ondo Daniel et son équipe) d'une part et les étudiants (représenter ici par Alain claude Bilé-Bi-Zé et son équipe) de l'autre. Soucieux qu'il n'y ait pas d'année blanche au Gabon pour les étudiants qui voulaient, malgré la crise, valider leur année universitaire, le doyen a proposé aux étudiants (pour la première fois de l'histoire de l'Université du Gabon) un reférendum. Le référendum avait pour objet de déterminer si oui ou non les cours doivent recommencer. Comme au Gabon ont n'était par encore habitué aux fraudes massives des élections présidentielles qui voyait toujours la réélection de Bongo Ondimba père, la rumeur - venant du staffe d'Alain Claude bilé-Bi-Zé - a circulée que les urnes ont été bourrés par ona Ondo Daniel pour gagner le référendum, c'est ainsi que les étudiants, dans un élan de colère sont allés dans le bureau du recteur et l'ont déshabillé comme un enfant. Il faut également ajouter qu'avant le référendum, Alain -Claude bilé-Bi-Zé et son bureau ont clairement signifié à la télévision (RTG1 et 2) qu'ils n'étaient pas d'accord avec ce référendum.

S'il n'est pas responsable, qui est alors responsable de la rumeur qui circulait le jour du référendum que les urnes ont été bourrées. Ce serait-ce le recteur Ona Ondo Daniel lui-même ou les Alain-Claude.

Pour moi, ce dernier peut écrire tous les livres qu'il veut, il est claire que c'est lui qui a déshabiller un père de famille. Si'il ne l'a pas fait directement, il a incité les étudiants à le faire. Ce qui pour moi revient à la même chose.

En prenant l'exemple de l'UOB, je voulais signifier par là que l'exclusion d'Alain Claude Bilé-Bi-Zé du RPG n'est que la logique de son parcours chaotique.

20.Posté par YANKEE le 26/01/2010 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j ai un enorme respect vis avis du depute bllie bi zé. D' une façon generale,
ces interventions sont coherentes . mais, je crois qu'il a poussé le pion très loin en soutenant la "tortue nationale" dans sa declaration de pouritik genrale.
commme l'a dit un frere plus haut,quand on veut avoir une totale independance au Parlement,il est mieux de se faire elire independant. si on est dans un parti politique ,il faut au moins respecter les positions du parti. a mon sens, il est anormal dappartenir a 1 groupe tout en luttant contre ce groupe. . meme dans les vieilles democraties. cela est mal perçu.
Etant deja exclu du RPG, on verra si le peuple lui fera toujours confiance.
nul n' ignore les positions actuelles de bile bi ze qui sont de plus en plus tendencieuses. personne ne sera surpris de le voir rallier le PDG.
MON FRERE BILE TU AS TRES BIEN COMMENCE MAIS TU DESCENDS ACTUELLEMENT AUX ENFERS IL EST ENCORE TEMPS POUR TOI DE REVOIR TES INTENTIONS. LE PDG VA TE SALIR LE NOM.

19.Posté par Biboulou le 26/01/2010 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais répondre à moneyadza et à Odjuan'a Mbédé sur trois points.

1- La responsabilité de Bikié bi Nziè lors des évènements de l'UOB. Sur ce point, en tant que leader, à moins qu'il n'en fut point un, il est tenu moralement et matériellement responsable des actes de son organisation. Autrement dit, à quoi servirait d'avoir des leaders dans les partis politiques, les syndicats et d'autres organisations. Il ne peut pas se dérober au prétexte que c'est la foule qui aurait ordonné de déshabillé le Recteur. Si un leader ne contrôle pas ses troupes, c'est qu'il n'est pas à sa place; autrement dit, c'est un incompétent. Il y a certains pays où, même en son absence, tout acte posé par l'organisation est de la responsabilité du ou des leader (s). On ne peut dire se prévaloir d'être leader que lorsque ça va bien.

Je confirme que c'est ce même esprit de bandit qui a fini par le conduire au bagne de Gros-Bouquet lors qu'après avoir émis des chèques sans provision en toute connaissance de cause, il a voulu s'abriter derrière son statut de Député et d'ancien ministre pour ménacer le Libanais qu'il avait tenté de flouer, lorsque celui-ci est venu réclamer son dû. N'allez pas me dire que son comportement lui a été dicté par son épouse ou quelqu'un d'autre...

2 - A propos de la démocratie au sein des partis politiques et de leur rôle à l'occasion de l'expression du suffrage. C'est vrai que le Député est élu dans une circonscription électorale, mais il est aussi vrai que ce sont les idées de son parti, ses moyens matériels et immatériels, l'image et tout ce que représente celui-ci qui contribuent - partiellement certes - à façonner l'image du candidat; et donc son élection ou son échec. On ne peut donc pas en avoir joui au moment de l'élection et, après, n'en faire qu'à sa tête. Je redis que la logique voudrait que si l'on plus d'accord avec la ligne politique de son parti, on démissionne. A près, soit en tant qu'indépendant soit sous les couleurs d'un autre parti, on est libre de se représenter. C'est là des principes et une logique universels. Faute d'avoir démissionné, il a été démissionné ou exclu. Et la loi gabonaise voudrait qu'il perte son siège et de se représenter à l'occasion des partielles. Alors, on verra qui du parti ou lui a raison du point de vue des électeurs de la circonscription. En tout cas, avec les moyens frauduleux du PDG désormais à sa disposition, il sera élu.

3 - Votre avis sur Paul Mba Abessoloe. Vous êtes libre de votre jugement politique à son égard. Je partage d'ailleurs votre point de vue. C'est un homme qui est opposé à la contradiction. J'y vois là l'influence négative de sa formation de prêtre. Comme vous le savez, dès que le Pape ou l'évèque a parlé, les ouailles se taisent et obéïssent. Il confond très souvent l'arène politique à l'église de Nkembo. Je crois d'ailleurs qu'il est bon pour la casse (la retraite politique, j'entends). Il n'a plus rien à apporter aux débats et enjeux actuels. Il s'est fait son beure avec Albert Omar Bongo. Il a des immeubles et des terrains partout à Libreville, des exploitations forestières et des grumiers. En plus il a un héritier libanais qui saura faire prospérer tout cela. Que cherche-t-il encore? Peut-être tuer complètement le RPG avant de se retirer pour que personne n'en récolte les fruits éventuellement.

18.Posté par Blaise le 26/01/2010 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Avec la lutte des députés qui va venir, il va falloir tout faire pour que ce vaillant gabonais ne bascule pas au PDG.
On dirait que c'est mal barré

17.Posté par moneyadza le 26/01/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'approuve totalement l'intervention deOdjuan'a Mbédé. c'est une analyse pertinente et surtout est revèle la réalité du terrain.

j'insiste encore pour mes frères ADN et Biboulou. 9a n'est pas Monsieur Biliè bi nzé qui avait deshabillé le recteur et tout le monde le sait. sans être au gabon, je crois d'ailleurs qu'il a sorti un livre intitulé " et si on en parlait". livre dans le lequel il parle effectivement de ces malheureux évènements de l'UOB. il a cité des noms, a donné des preuves que tout le monde peut vérifier. il ne se trouvait même pas dans l'enceinte du campus ce jour là.

chers frères, on sait tous comment fonctionne le monde politique. on sait tous comment fonctionne notre pays. Surtout au Gabon où on ne voit pas toujours d'un bon oeil un jeune qui brille ou qui sort la tête de l'eau.

Pour ma part, je crois que c'est un gros echec du Père mbabess.

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...