News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Jean Boniface Assélé sur Gabon Télévision

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 18 Mai 2013 à 07:47 | Lu 1126 fois

Invité à «La grande interview» de Gabon Télévision, le général de police Jean Boniface Assélé, président du Cercle des libéraux réformateurs (CLR), s’est prêté à échange portant sur l’actualité du CLR au sortir du congrès, la politique nationale et la question de l’insécurité.



Gabon : Jean Boniface Assélé sur Gabon Télévision
Reconduit, il y a quelques temps, à la tête du CLR au terme du congrès de son parti au début de l’année, le général Assélé ne s’était plus exprimé officiellement sur les médias publics depuis belle lurette. Du fait que ce congrès avait enregistré la démission de nombreux de ses partisans, le président du CLR était le bienvenu sur «La grande interview», organisée par Gabon Télévision dans la nuit du 16 au 17 mai. Une belle occasion pour le général de sortir de son silence. Trois principaux sujets ont été amenés par les présentateurs de l’émission en tête desquels Mathieu Koumba : la vie du CLR après le congrès et ses nombreuses démissions ; l’appréciation à mi-parcours de la politique de développement du président de la République et, comme de coutume pour rester dans l’air du temps, son appréciation du phénomène des crimes dits rituels et les différentes actions menées par les autorités et la société civile pour enrayer ce mal.

Expliquant le départ de certains de ses anciens camarades du parti après le congrès qui l’a confirmé à la tête du CLR, Jean Boniface Assélé a soutenu que les démissionnaires souhaitaient, à la tête du parti, un changement de personnalité, l’adoption d’un nouveau style de management et un apport de sang neuf : «Le rajeunissement, oui ! La reforme, oui mais la méthode aussi», a-t-il annoncé comme pour justifier le choix de sa personne à ce poste. «J’ai été plébiscité par mes camarades», a-t-il assené. Aussi, hormis cet incident malheureux, le président Assélé a affirmé que son parti se portait «très bien», avec un représentant à l’Assemblée nationale. Mais sur la question de son éventuelle candidature à la mairie centrale de Libreville, il est resté évasif et se contentant, sans plus, d’annoncer qu’il se prépare pour les municipales à venir, non sans insinuer que «seul un candidat issu de la majorité républicaine pour l’émergence est à même de diriger d’hôtel de ville».

Amené à se prononcer sur le climat politique gabonais, le général a coupé court, estimant que pour lui le débat état ailleurs et que les hommes politiques gabonais subiraient une certaine influence extérieure : «Pour moi, les mots comme opposition, majorité, ont été inventé par les Blancs pour nous diviser», a-t-il affirmé. Selon, le général de police et actuel sénateur, l’avenir politique du Gabon réside dans la discussion, l’entente et la prise de responsabilité de la part des leaders d’opinion.

Enfin, déclarant être satisfait du travail accompli par le gouvernement, le général Assélé a tout de même exprimé, à demi-mot, le souhait d’être davantage consulté par rapport à certains dossiers, même que n’attendant pas que les choses viennent à lui et se percevant comme une véritable «force de proposition», le président du CLR a annoncé qu’il allait entreprendre, dans les jours ou les mois à venir, un ensemble de visites de courtoisie aux responsables des différentes institutions de la République dans le but de leur dire sa vision des choses, notamment sur le plan de la sécurité des citoyens face aux différents crimes commis : «Celui qui tue, vole ou ment, on le tue», a-t-il avancé, comme pour impressionner et faire prendre conscience du mal qui ronge le pays avec la prolifération des crimes dits rituels.

Gabonreview

Samedi 18 Mai 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1126 fois




1.Posté par Inch''''''''allah le 18/05/2013 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
,,,,,,,«Celui qui tue, vole ou ment, on le tue»,.... Mais le BONGO-PDG va disparaitre alors !!!
ce qui serait d'ailleurs une bonne nouvelle pour les Gabonais...je dois admettre !

2.Posté par Lola le 18/05/2013 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rien que pour le mensonge, tu serais décapité par petit morceau. un gros blagueur de plus. le CLR est son affaire comme DJOUE DABANY ou l'ex michel marine. quelle alternance peut on avoir dans les machins comme ça ? Ce sont des noms que les gabonais veulent déjà oublier.

3.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 18/05/2013 13:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Depuis qu'il avait sacrifié Djoue D'Abany contre son grade, les terrains et les milliards q bongo lui avait donné, tonton associé au moins ne tue plus...a part écarteler sérieusement ttes les ptes serie-8 de son lycée contre qq notes et qq dolés...

4.Posté par tanpis le 21/05/2013 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
''on vous connait'', dixit ta petite sœur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...