News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gabon : Jacques Adiahenot quitte le PDG et ses privilèges pour l’opposition

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 7 Mars 2014 à 19:33 | Lu 5319 fois



« J’ai pris ma ferme résolution, eu égard à ce qui se passe et s’exécute sous nos yeux, de quitter définitivement le Parti démocratique gabonais. Mes convictions et l’amour que j’ai pour mon pays et mes compatriotes me l’imposent », a déclaré M. Adiahenot sous un tonner des cris de joie de ses nombreux partisans et sympathisants présents dans la salle.

Agé de 70 ans, plusieurs fois ministres d’Etat, M. Adiahenot s’était déjà considérablement éloigné du PDG. Il s’est volontairement retiré de la vie politique depuis l’arrivée aux affaires de l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Pour cette première sortie publique, le dernier ministre de la marine marchande du feu président Omar Bongo a tiré à boulé rouge contre le régime. Il a dénoncé la gestion catastrophique du pays par un groupe d’individus qui se prélassaient à l’étranger avec l’argent public lorsque le pays était au bord de la guerre civile au début des années 90.

Plusieurs membres influents de l’opposition gabonaise ont assisté à cette déclaration à l’immeuble Wenzhou au quartier huppé de Kalikak dans le 1er arrondissement. L’on pouvait percevoir, Jean Ping, Zachary Myboto, président de l’ex Union nationale (dissoute), Jean Eyeghé Ndong, le professeur Pierre André Komila Koumba du RNB, Jean Marc Eko et bien d’autres.

Mamadou Diop et Hilaire Adiahenot deux anciens secrétaires généraux de la présidence de la République (sous Omar Bongo), le docteur Marcel Eloi Rahandi Chambrier (ancien président de l’Assemblée nationale), Paul Malekou (plusieurs fois ministre) figuraient parmi les cadres du parti au pouvoir présents à cette conférence de presse.

Jacques Adiahenot, le désormais cadre de l’opposition gabonaise a martelé qu’il est « désormais un homme libre. Je ne suis pas mû par un esprit de vengeance et d’aigreur ». Il a ensuite lancé un appel à ses anciens camarades du PDG de quitter aussi la barque pour dit-il redonner l’espoir au peuple gabonais au travers d’une nouvelle offre politique cohérente. Selon M. Adiahénot, le Gabon a reculé de 60 ans. L’actuel exécutif met en évidence la « pensée unique et la gestion personnelle et solitaire de l’Etat ».
Dans un discours fleuve aux allures d’un procès contre l’actuel pouvoir, l’ancien député du PDG au quatrième arrondissement de Libreville a déploré que les libertés fondamentales soient bafouées.
Pour lui, « Quand ce ne sont pas les journaux dits de l’opposition qui sont l’objet de senseur, ce sont les médias du service public, pourtant financé par l’argent du contribuable, qui sont confisqués et placés sous la coupe exclusive du pouvoir : journalisme rimant avec le militantisme, on nous fait alors ingurgiter jusqu’à l’indigestion des images et des informations abrutissantes ».

Loin pour lui d’être « opposant alimentaire », M. Adiahenot, en répondant aux questions de la presse, a justifié sa démarche, comme celle portée dans la quête d’une démocratie véritable dans le pays. La démocratie qui est synonyme des libertés fondamentales et de respect des différences.

Dans une déclaration sur la tribune, Albert Yangary du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ, opposition) a souligné « qu’on n’a besoin des opposants qui ont le courage et la franchise ». Parce que, conclu-t-il « dans notre équipe là aussi, il y a des gens parfois on ne sait pas ce qu’ils sont réellement ». Une sorte de mise en garde aux politiciens passés maîtres dans l’art de la diversion et donc qui sont versatiles.

Il se susurre dans le milieu de l’opposition que l’effet boule de neige n’était plus une illusion. Certains membres influents du système qui ont géré et continuent de gérer le pays seraient aussi en passe de démissionner du parti au pouvoir.

Gabonactu


Vendredi 7 Mars 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 5319 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

28.Posté par MPAWASS le 10/03/2014 02:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ALI9 sortira par les URiNES...

27.Posté par 3ekale le 09/03/2014 09:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Adiahenot a quitté le PDG officiellement...tres bien maintenant tout ce que vous racontez là c'est quoi Total, guerre, Ali, 2016, vol, audit etc.??? Du HSetisme et c'est nulllllllll!

26.Posté par Okoss le 09/03/2014 06:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Tonton Jeff&Mane Ekang,Loin de moi l idée de détruire l opposition. O Gabon le Fang votera 1 Candidat Fang et le Bilop 1 bilop car nous sommes tous tribalistes. Pour gagner en 2016 faut faire ce que je dis o poste 1@.c est la vérité chers freres

25.Posté par Lubin le 08/03/2014 16:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement vous voulez avoir des armes mais c est pour tirer sur qui d'abord? Et arrêté avec votre tribalisme! de dire qu il faut un miene , un punu etc l important c est que dans l opposition il y est une même voix! Parceque cette meme opposition peut être un trouble si il y a des gue guerre entre ses membre!

24.Posté par DEKOMBEL le 08/03/2014 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo pour les compatriotes des posts @22 et @23, on avance en rond!

Bientôt on va leur faire vomir ce qu'ils ont détournés depuis 1960 !

il y aura sure sure une grosse difficulté d'exécutions des decisions issues des commissions vérité vérité façon façon dixit mba des bois!

Vive le roi MBOMBEY
Vive le roi NYONDA MAKITA
Vive le roi MAKOKOU
Vive le roi Samori Tourey
Vive le roi Behanzin
Vive le roi d'abomey
Vive tchaka zoulou
La paix ou la mort nous n'avons pas de choix, trop c'est trop.

23.Posté par PRE REQUIS ELECTORALE DE 2016 le 08/03/2014 02:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DU GABON EN 2025

1/ MISE EN PALCE D’UNE ASSEMBLEE CONSTITUANTE DES MAI 2014

o ELABORATION ET BLINDAGE D’UNE NOUVELLE CONSTITUTION
(Mandat politique de 5 ans renouvelable une fois, élection politique à deux tours, Instauration d’un contrôle de la confection du budget et surtout d’un contrôle de la fin de l’exécution budgétaire, par les élus)
o REVISION DU CODE ELECTORALE (révision des modes de désignation et d’élection)
o MODIFICATION DES TEXTES DE CREATION DE LA CENAP
o VALIDATION DE LA BIOMETRIE PAR LES FORCES POLITIQUES
o REFERENDUM D’ADOPTION DE LA NOUVELLE CONSTITUTION
o REDECOUPAGE DES CIRCONSCRIPTIONS ELECTORALES


2/ DEMANDE DE DEMISSION DE MADAME MBOURANTSUO DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE (illégitime par les liens familiaux)


3/ DEMANDE DE DEMISSION D’ACCROMBESSI A LA TETE DU CABINET PRESIDENTIEL
(Nomination illégitime malgré l’adoption de la nationalité gabonaise)

4/ ETABLISSEMENT DES COMMISSIONS VERITES ET LANCEMENT DES AUDITS

o SUR LES CRIMES RITUELS
o SUR LES BIENS MAL ACQUIS
o AUDIT SUR LE PETROLE, LES MINES ET LE BOIS
o AUDIT SUR LES ACTIONNAIRES PRIVES AU GABON
o AUDIT SUR LES PRIVATISATIONS DES SOCIETES PARAPUBLIQUES
o AUDIT DES BUDGETS DE L’ETAT GABONAIS DEPUIS 1960
o AUDIT SUR L’AFFAIRE ELF AQUITAINE
o AUDIT DES FINANCEMENTS ET DES AIDES DE LA BAD/FMI/BM/BEAC
o AUDIT DE SUR LA CREATION ET LA CROISSANCE INEXPLIQUEE DE BGFI AU GABON
o AUDIT SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA MONNAIE CFA DEPUIS 1960
o RECENSEMENT DES GABONAIS EN EXIL FORCE EN OCCIDENT



5/ ENTRE AUTRE :

SUPPRESSION DU SENAT
SUPPRESSION DU C.E.S
CREATION DE LA HAUTE COUR DE JUSTICE
CREATION DE LA COUR CRIMINELLE
RENFORCEMENT DES POUVOIRS AUX JUGES D’INSTRUCTION (AUTONOMISATION)]qt

6/ MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION NATIONALE DE COHERENCE DE DEVELOPPEMENT HARMONIEUX DES 9 PROVINCES DU GABON

De sorte que même pour créer une école au Gabon, le dossier doit être validé par cette commission, afin ne pas déséquilibrer le développement harmonieux des 9 provinces du Gabon, De même toutes les nominations au Gabon doivent être validées désormais par cette instance pour ne pas frustrer les autres ethnies, dixit avec les nominations franc-maçonniques d’un autre âge.

22.Posté par mensonges de TOTAL à la primature le 07/03/2014 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet article a été publié dans le but de faire réagir les gabonais dans ce qu’ils pensent de la gestion opaque des ressources pétrolières par cette société depuis 1957 au Gabon.
En ce qui concerne la répartition des parts sur les actions de la société TOTAL, on constate que les chefs d’états qui étaient là au commencement de l’exploitation pétrolière au Gabon et même récemment, se sont moqués de la souveraineté du Gabon. Il est inconcevable que le Gabon depuis 64 ans de présence de TOTAL au Gabon, les parts d’un état souverain soient cantonnés à 25 % et que soit disant des « petits porteurs » décrochent 17 % et que TOTAL lui-même reste à 58 % des parts depuis 1957. Il s’agit d’une humiliation séculaire. Pendant que l’état souverain récupère 200 milliards de cfa chaque année, des petits porteurs soutirent 150 milliards de cfa. Dites moi ou est la ignité d’être gabonais et souverain ?
Pour quoi la mise en bourse de TOTAL ne fait pas perdre à TOTAL ses 58 % ? Pour quoi cantonner un état à 25 % ? Peut-on faire un audit des actionnaires privés du Gabon un jour ?

Le deuxième point porte sur le mensonge de TOTAL Gabon au sujet des 800 millions de dollars consacrés à la formation des gabonais dans les métiers du Pétrole en 2013. Cette information est archi fausse. D’abord elle est libellée en dollars pour des actions qui sont faites en zone CFA. Toute information en Afrique francophone libellée ou énoncée en dollars ou en euros, est erronée ou mafieuse.
800 millions de dollars, c’est 400 milliards de francs cfa. Les gosses de moins de 18 ans (50 % de la population gabonaise) avalent le mensonge de TOTAL Gabon. Nous qui sommes les adultes savons que TOTAL n’a pas dépensée 400 milliards de cfa pour la formation et la construction des infrastructures d’éducation dans le domaine pétrolier au Gabon.
La fameuse IPG n’a couté que 5 milliards de cfa soit 10 millions de dollars. Donc 10/800 = 1 % de vérité !
Même l’école du bois de Boué a couté 3 fois plus cher que votre cynique IPG.
Je porte à votre attention que l’IPG n’a pas été financée par TOTAL GABON, il s’agit du fond opaque dénommé PID (Provision pour investissement diversifiée) qui a financé cette petite école du Pétrole.
Le PID correspond au versement de 10 % des chiffres d’affaires des sociétés pétrolières et minières présentent en république gabonaise. Soit une cagnotte variant de 400 à 500 milliards de cfa par an. Cette cagnotte est gérée de façon opaque par les gouvernements successifs des bongos et avec la complicité des multinationales. Les langues de bois disent même que c’est cette cagnotte qui paie le carburant de la 6 ième BIMA en échange de la protection qu’elle offre au Gabon depuis 1960. D’autres disent comme BEN MOUBAMBA que c’est l’argent de la franç-à-frique.
La cote d’ivoire qui produit 3 millions de barils de pétrole par an a eu son école de pétrole et des mines 10 ans avant votre IPG.
Le cameroun qui a 6 millions de barils de pétrole par an a une école de Pétrole et des départements génie Pétrolier dans ses universités. Au cameroun on forme même dans l’aval pétrolier, c'est-à-dire des ingénieurs en Pétrochimie et en Raffinage de pétrole.
Le gabon se cantonne à la filière petroleum ingineering qui est loin de la filière offshore ingineering du Gabon de demain !
Le ghana ou le nigéria ont des départements Génie Pétrolier dans leurs universités. Si votre idée consiste à dire que le gabon c’est un million d’habitants et qu’on n’a pas besoin de plus d’écoles en pétrole au gabon, cela veut dire que vous n’êtes pas à votre place.
Je vous informe que le Gabon aura ses 20 milliards de barils de pétrole de réserves dans 5 ans. C’est maintenant qu’il faut former.
En définitive votre stratégie de confiscation du pouvoir en limitant le nombre d’intellectuels gabonais ou le nombre de gabonais stables, sera combattue plus que jamais. Vous êtes à côté de l’histoire avec vos multi nationales retrogrades et d’un autre age.

21.Posté par AFRIQUIYA le 07/03/2014 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SI TOUS CEUX QUI PRETENDENT COMBATTRE ALI BONGO ET LE SYSTEME DICTATORIAL ACTUEL SONT DES DEMOCRATES AU SERVICE DU PEUPLE GABONAIS, ALORS QU'ILS ORGANISENT DANS L'IMMEDIAT LA CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE QUE LE PEUPLE ATTEND DEPUIS.
PEU IMPORTE QUE LES OPPOSANTS ACTUELS AIENT FAIT LEURS ARMES POLITIQUES AU PDG, CE SONT DES FILS DU PAYS ET IL NOUS FAUT UN LARGE DEBAT POUR UN PROJET DE SOCIETE QUI ASSOCIE TOUTES LES FORCES VIVES DE LA NATION, POUR CREER UN NOUVEL ETAT AVEC DES INSTITUTIONS NOUVELLES QUI PERMETTRONT L'ALTERNANCE POLITIQUE AU GABON.
NON AU TRIBALISME
NON AU REGIONALISME
NON A LA XENOPHOBIE
NON AU RACISME
NON AU NEOCOLONIALISME
NON A L'IMPERIALISME
LE POUVOIR AU PEUPLE
LA PATRIE OU LA MORT, NOUS VAINCRONS!!!!!!!!!

20.Posté par Oréma le 07/03/2014 17:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BRAVO ADIA,IL VA S'EN SUIVRE D'AUTRES DÉMISSIONS EN CASCADE DU pdg. LA LISTE EST LONGUE. OH DIEU SOIT LOUÉ POUR CE QUE TU FAIS POUR LA GABON EN CE MOMENT OH.

19.Posté par louetsy le 07/03/2014 16:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ecoute ce monsieur qui vient de quitter le pdg avait plusieurs annee durant etait depute dans la triche et la fourberie!Aujourdhui il sort de son mbatcha pour dire qu''il devient opposant vraiment la rigolade

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...